❝ EOIN ♣ Je jure solennellement que... vous connaissez la suite. ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
AVATAR : Aaron Taylor-Johnson
PARCHEMINS : 5

Eoin M. Flynn


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: EOIN ♣ Je jure solennellement que... vous connaissez la suite.   Sam 29 Mar - 0:05


azraël érèbe davenport
Il faut savoir profiter de la vie
passé ∞ Maxence de Beauvoir (1592 - 1619)
Caractère : extrêmement manipulable ҩ courageux  ҩ plein d'arrogance ҩ susceptible ҩ borné à l'extrême  ҩ il voulait à tout prix se détacher de l'emprise de son père ҩ agressif ҩ implacable ҩ il était devenu avec le temps entièrement dévoué à sa cause ҩ sarcastique à souhait ҩ plus gentil qu'il ne voulait le reconnaître ҩ torturé ҩ blasé ҩ obéissant vis à vis de ses supérieurs  ҩ il n'aimait pas avoir d'attache avec les autres ҩ réagissait toujours à la moindre provocation ҩ un brin méprisant  ҩ prudent ҩ  moqueur ҩ rationnel ҩ  calculateur.

► Vingt-et-un ans au début de la guerre ҩ vingt-sept ans au moment de sa mort (1619) ҩ il a été élève à Beauxbâtons, avant de rejoindre Durmstrang et les aquilons de glace ҩ fiancé de force à Augustine Delcourt  ҩ
► Maxence était le fils héritier d'une petite famille de nobles français et il était en perpétuel conflit avec son père avec qui il ne s'entendait absolument pas. Ce dernier l'avait fiancé de force à une autre française qu'il n'aimait à l'époque pas le moins du monde et il entreprit de commencer une liaison dès l'âge de 14 ans avec une fille des cuisines de son chateau. Cependant, arrivé à Beauxbâtons, il commence à s'intéresser à sa fiancée, la jeune Augustine et a tombé petit à petit amoureux d'elle - ce qu'il ne s'avoue pas. La guerre commençant, son amante réussit à le manipuler et à le faire rejoindre Durmstrang, où il s'enrôle parmi les Aquilons de Glace. Augustine devient donc sa pire ennemie et ils se retrouvent et s'affrontent, se déchirent comme jamais. Usé par la guerre, il accepte une dernière mission suicide visant à tuer Emrys Peverell lui-même, que Freya Romanov lui confit en personne. Un sortilège avec un dénominateur est enfoui en lui et une fois le compte à rebours arrivé à zéro, il explosera ainsi que tous ceux et celles autour de lui. Mais il ne mènera jamais sa mission à bien car il sera stoppé par Augustine elle-même qui se refuse à le laisser passer mais aussi à le laisser mourir seul et c'est alors qu'il finit par exploser qu'il se rend compte que malgré toutes les années, malgré toutes les horreurs, il n'a jamais cessé de l'aimer, elle et seulement elle.

présent ∞ Eoin Micah Flynn
Caractère : il fait parti des cœurs en fête ҩ joueur ҩ volage à l'extrême ҩ toujours terriblement manipulable ҩ câlin ҩ fanfaron ҩ amusant ҩ ne se prend jamais au sérieux  ҩ un peu macho, mais commence à ouvrir les yeux ҩ grosse larve ҩ tricheur sur pattes ҩ il a une peur phobique de l'engagement ҩ grand coquin  ҩ fêtard à l'extrême ҩ immature ҩ parfois blessant sans le vouloir ҩ désobéissant ҩ adore contrarier les autres et les provoquer ҩ sale gosse mais pas méchant pour un sou ҩ foufou ҩ totalement imprudent ҩ fuit les responsabilités ҩ ne sait ni faire face à ses erreurs, ni les reconnaître ҩ ne pense jamais au futur.

► Eoin, Eoin, Eoin... Déjà tout petit il aimait faire sa star auprès de sa mère, qui n'avait d'yeux que pour lui. Il n'a jamais connu son père, un illustre sorcier qui est mort pendant la grossesse de sa femme, tué au cours d'un affrontement contre une troupe de mauvais sorciers, mais il lui voue un culte sans pareil et souhaiterait plus que tout au monde lui ressembler en grandissant. Malheureusement, Eoin n'est ni un sorcier aux dons exceptionnels, ni un gros travailleur et plutôt que de se donner les moyens de réaliser ses rêves, il préfère alterner entre sieste et fête, coup d'un soir et petite fumette. Eoin c'est le copain de tout le monde, et l'ami de personne. C'est le gars qu'un trouve sympa et avec qui on traine sans vraiment chercher à le connaître. Il est populaire Eoin, oui, mais qui peut se vanter de sincèrement le connaître, d'avoir essayé au moins une fois d'aller plus en profondeur ? Elle peut être, cette rousse flamboyante avec qui il se prend la gueule tous les jours, celle qui l'emmerde comme pas deux mais sans qui il ne peut pas vivre. C'est con hein. Il la hait mais elle est tout. Et surtout, elle est cette même sensation qu'il a lors qu'il se réveille le matin, incapable de se souvenir du dernier rêve qu'il vient de faire et qui, pourtant, possède bien des réponses à tous ces sentiments contradictoires...
PV GryffAquilons
Je me nomme Eoin Micah Flynn. Mon véritable nom est Maxence de Beauvoir. J'ai 19 ans et je suis célibataire et volage. Je suis mort comme un idiot, en entraînant la femme que j'aimais à l'âge de 27 ans en 1619.

comment se passe ta scolarité à poudlard ? J'adore Poudlard, c'est un monde ce château, un univers à lui tout seul, un océan de découvertes et de plaisirs. Les cours par contre... j'adorerais avoir ces facilités si pratiques qui m'éviteraient de devoir bucher pour m'élever au niveau de mon père, mais... la vie n'est pas parfaite, et je suis loin d'être un élève modèle. Autant dire que ça ne vole pas haut, par contre, si vous prévoyez une fête, pensez à m'inviter. ta famille ne te manque pas trop, t'as emmené des frères ou des sœurs avec toi ? Fils unique, le joyaux de ma mère. Je n'ai jamais connu mon père, il est mort avant même que je naisse, mais elle m'en a énormément parlé : c'était un sorcier exceptionnel qui est mort en combattant un mauvais sorcier, le plus bel exemple de ce que à qui j'adorerais ressembler. et les amis ça s'passe comment, t'as des faces de scrout à pétards que tu voudrais bien déglinguer ? Pour en avoir, j'en ai. On m'apprécie, d'autres moins, parfois je ne sais même pas pourquoi, mais allez donc savoir, personne n'est parfait après tout. Mais je suis loin d'être un solitaire dans l'âme, plusieurs personnes sont d'ailleurs très importante dans mon existence : Teagan, Heathcliff, Haesel, Reid... allez, fais pas ton troll, je t'ai grillé, parle moi de l'élue de ton coeur et de ce qui se trame entre vous, tu veux bien ? L'élue ? Tss, comme si j'avais besoin de quelqu'un dans mon coeur pour vivre ma vie librement. Bien sûr, il y a Haesel, les mauvaises langues prétendant qu'il y a plus, mais elle est comme ma soeur. Vient ensuite Teagan, jolie, je m'entends bien avec elle, mais de là à parler d'amour... et puis il y a Elle, cette rouquine insupportable. Peut-être... nonnnn, c'est juste pas possible. d'ailleurs il sent quoi ton amortentia à toi ? Bizarrement... son odeur à Elle, enfin, disons qu'elle m'y fait penser plutôt. Avec une pincée de marjolaines et de basilic. t'es bon en quoi, t'es mauvais en quoi à l'école ? Bizarrement, j'ai de sacrées bonnes notes en... non en fait c'est faux, c'est la tricherie qui m'assure d'avoir la moyenne. D'ailleurs, je triche, c'est une seconde nature, la moins chronophage que je puisse connaître. Mais j'aime jouer avec les sortilèges et les potions. Je suis juste trop fainéant pour m'impliquer dans un cours. t'as des projets d'avenir ou tu comptes juste glander toute ta vie ? Glander toute ma vie, ça c'est un bon plan, merci de m'y avoir fait penser. Franchement ? Je déteste penser à demain, la vie est courte, alors je préfères me concentrer sur le moment présent. hey, pour finir, passe le micro à celui ou celle qui se planque en toi, dis toi là, la vie passée tu penses quoi de ton nouveau toi, un conseil, une mise en garde ? Je commencerais déjà par lui dire d'arrêter de se voiler la face en ce qui concerne Sanaé, j'ai perdu Augustine pour de fausses croyances, par de mauvais choix. Si le passé devrait servir à quelque chose, c'est bien de ne pas reproduire les mêmes erreurs. Souviens-toi ! et n'écoute pas Teagan (Lülla) ! Elle t'entraînera sur la mauvaise pente. Il n'y a qu'Elle qui compte, ne gâche pas tout une nouvelle fois pour crainte ridicule. Prends-toi en main et vas la trouver au lieu de procrastiner comme une larve enfumée ! Un bon coup de pied au derrière ne lui ferait de toute évidence pas de mal ! Et que l'on ne me dise pas que c'est parce qu'il était lasse à la fin de sa vie précédente... je faisais parti de l'élite des Aquilons, ce n'est pas rien ! Nous pourrions avoir le talent si monsieur l’hédoniste voulait bien s'en donner les moyens comme il en rêve si fort.
DERRIÈRE LE MIROIR MAGIQUE :
 


Dernière édition par Eoin M. Flynn le Jeu 3 Avr - 8:21, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
AVATAR : Aaron Taylor-Johnson
PARCHEMINS : 5

Eoin M. Flynn


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: EOIN ♣ Je jure solennellement que... vous connaissez la suite.   Sam 29 Mar - 0:06


Dreams
Essaie toujours d'entrer dans mon esprit...
La demoiselle maigrichonne et sans esprit, qui n’était nullement capable de sortir deux phrases sans me rappeler qu’elle ne me convenait pas. L’imparfait est le temps du parfais, le relief inébranlable de retrouver cette rousse à laquelle on avait lié mon destin quelques instants après que nos cris foulèrent l’air environnant : les Delcourt et les De Beauvoir désiraient voir leurs enfants s’unir, quoiqu’ils en pensent. Elle était celle que je n’avais pas voulu connaître. L’engagement à travers laquelle je l’avais trompée avec Lûlla, l’une des filles de cuisine plus que séduisante. Pourquoi obéir à mon paternel quand le monde attend tellement plus de moi ? Mais Augustine… elle avait ce petit quelque chose qui m’attirait,  mais comment admettre que mon père avait pu faire le bon choix ? Ou pire, qu’il était parvenu à me manipuler pour que je ne sois plus que le fils obéissant qui épouserait celle qu’il lui avait désignée.

Ce n’est pas moi, et pourtant… Ce ne sont pas mes mots, et pourtant… « Toi. » Mon ton est arrogant, presque impudent. « J’aurais dû me douter qu’ils t’enverraient. » Cette fois, le mépris s’est glissé dans mon timbre, s’enroulant autour de lui tel un serpent, distillant son venin. Alors pourquoi mon cœur s’était-il mis à battre plus fort, ce besoin de l’éloigner, de l’écarter, de lui dire de disparaître s’incrustant au fond de moi sous le fourbe désir de la protéger, de refuser de l’entraîner dans la mort qui sera prochainement mienne. Mon corps est condamné, ainsi que toutes les autres personnes se trouvant à proximité. Ce que je peux être con, vraiment. Qu’est-ce qui m’a pris d’accepter un truc pareil ? Un sort qui devrait me faire littéralement devenir une bombe humaine. De toute façon, rien de tout ça n’est réel… alors pourquoi tout semble se farder de détails plus incroyables les uns que les autres. Les reflets dans ses yeux, ces quelques mèches que le vent soulève avec une légèreté qui me donne envi d’y passer mes doigts, de l’attirer contre moi. Je ne pense à personne d’autre à cette seconde et cela me tue. J’en oubliais ma cible : Emrys Peverell. J’en oubliais le temps. Foutus ennemis qui semblent en savoir plus que moi à cet instant. Je suis plus rusé, minutieux et calculateur normalement, mais je ne voulais pas croire qu’elle serait venue. Pourquoi d’ailleurs ?

« Personne ne m’a envoyée sombre crétin ! Mais je ne peux pas te laisser faire ça. » Je sens mes lèvres s’incurver, blasées, ironiques. « Tu arrives beaucoup trop tard, et je n’ai pas le temps pour un énième duel. Passe ton chemin. » Et disparaît. Fuis. Fuis très loin. Laisse-moi rejoindre le purgatoire et les enfers. Mes pensées sont étranges, je n’y comprends rien. Ou plutôt si, mais le type détestant les engagements que je suis a l’impression d’étouffer, de sentir ses liens que l’autre s’évertuait à vouloir ignorer. Je bifurque, mes doigts crispés sur ma baguette ; je suis un bon duelliste, un peu d’exercices, d’expériences. Je suis doué, je le sais, je le sens, les vieux réflexes sont là, ancrés au fond de moi et je sais comment parer chacune des attaques de la rousse si elle tente de m’arrêter. Mais plutôt que de me tirer dans le dos, elle m’attrape par le bras et se place devant moi, si proche. Trop proche que j’ai l’impression de sentir son souffle sur mes traits. Chimère, elle est encore trop loin. Mais cette sensation je la connais, je le sais, je le sens. Augustine va-t-en… tu n’es qu’une sombre idiote de t’acharner ainsi. Mon devoir… Mon supérieur attend de moi que je fasse mon devoir, ainsi que Freya Romanov. Je ne peux décevoir personne, et je suis las de cette guerre, de ces affrontements. « Tout ceci doit finir. » Je la repousse sans un regard, mais elle s’accroche. « Arrête ! Max, je t’en prie ! Tu n’es pas obligé de faire ça ! » Ca ? Qu’est-ce que tu sais de ce que je compte faire, hein ? Va-t-en ! Putain mais va-t-en ! Je ne veux pas t’entraîner dans tout ça ! Je veux… Ma main se lève, la gifle s’abat contre sa joue. « Supplier ? C’est tout ce que tu sais faire ? » L’ironie. Le sarcasme. Oh, je le sais, je le sens, je suis bon à ce jeu, un peu trop à mon goût sûrement.

Quoiqu’elle dise. Quoiqu’il advienne, c’est beaucoup trop tard. Je ne peux plus reculer, je vais mourir, et j’entraînerai quelqu’un avec moi, un ennemi, mais ce ne sera pas elle. Elle se redresse, me frappe, et je parviens à l’immobiliser, brimant ses bras, son dos plaqué contre mon torse, ses poignets contre mes paumes, mes lèvres contre son oreille alors que je m’enivre de ce parfum qui me semble étonnement familier, comme si je venais de retrouver la personne la plus importante de mon existence. Mon cœur, ce fourbe, ce crétin, ce traître, semblait se briser dans ma poitrine, me torturer un peu plus profondément, la dague ou le poignard tournant pour que je n’oublie jamais leur présence. « Je vais mourir… ainsi que tous ceux qui seront à mes côtés. Sauve ta vie et disparaît. » Je la sens frissonner contre moi, et je dois une nouvelle fois lutter contre moi-même pour la libérer de mon étreinte, comme si j’aurais voulu la garder éternellement contre moi.

Roméo et Juliette n’ont rien compris à la vie. Ils ne se connaissaient pas assez pour comprendre la douleur de voir l’autre vivre plus que soi-même. Ils ont voulu se rejoindre, mais je la voulais vivante. Vivante et libre. Elle secoue son visage, se retourne, enserre mon visage de ses doigts fins et délicats. « Non. Pourquoi es-tu parti ? Pourquoi m’as-tu trahi ? » J’ai cru que je ne t’aimais pas. Est-ce que je parle ? Est-ce que je le pense ? C’est un rêve, alors tout est sûrement possible. « Je ne suis qu’un crétin… » Oui, un sombre crétin. Nos lèvres se scellent sous ce baiser porteur de tellement de choses à la fois. Je ne veux pas la perdre. Je ne veux pas nous perdre… mais c’est déjà trop tard et le destin ne peut plus être inversé.

Il n’y eut aucune douleur, juste ce vide. Cet océan aussi sombre qu’une nuit sans lune et sans étoile ; les ténèbres. C’était tout ce qu’il restait.


titre
Essaie toujours d'entrer dans mon esprit...
Les ténèbres. La sensation glaciale me tira de mes songes aussi vite que le cours d’histoire était parvenu à m’endormir. Comme si c’était intéressant d’entendre encore parler de la grande guerre. D’accord, le ministre en avait récemment parlé, et puis alors ? Qu’est-ce que cela pouvait changer ? Je ne me rappelais de rien, et mon rêve… devenait déjà des plus flous alors que je passais ma main sur mes traits, terminant sur mes lèvres pour étouffer un léger bâillement. Moment que choisit le professeur pour se poster juste face à moi, attendant de toute évidence que je lève les yeux dans sa direction pour me lancer son : « Heureux de vous voir à nouveau parmi nous monsieur Flynn. » Mes lèvres s’incurvèrent légèrement moqueuses, comme une sensation de déjà vue trop récente… j’ai rêvé de la guerre, j’en suis certain. Sûrement une dérive de ce que le professeur était en train de nous raconter, mon esprit en aura sûrement remixé le tout pour donner un truc étrange, tout en y saupoudrant ma crainte de l'engagement. Après tout, je ne me souvenais déjà plus des visages, des noms, simplement des sensations, dont celle d’être mort. « Vous y habituez pas trop, je préfère réécrire l’histoire dans ma tête que de l’écouter. » Je fanfaronnais et je vis au visage du sorcier que cela ne lui plaisait pas, mais alors pas du tout. Peut-être qu’il digérait mal le fait que je puisse avoir de bonnes notes dans sa matière en dormant quasiment à tous ses cours : la tricherie est l’âme du fêtard, que voulez-vous. « Peut-être apprécieriez-vous de la réécrire en retenue justement. » M'étirant à la manière d'un félin, je scrutais les alentours comme si ce qu'il me racontait me passait par-dessus la tête - et c'était effectivement le cas en vérité. Ma vie se résumait en fête, coup d'un soir, sieste, et petite fumette, alors les jeux d'esprit d'un professeur, vous savez... « Je crois pas non. » Je m'inclinais sur mon bureau, lui faisant signe de s'approcher pour lui glisser sous un murmure : « Vous devriez apprendre à vous détendre. » Je l'avais dit bas, mais mes voisins les plus proches l'entendirent et se mirent à rire immédiatement.

Et c'est comme ça que j'ai effectivement écopé d'une heure de retenue, où je n'ai strictement rien fait de plus que de somnoler sur mon siège, les pieds posés sur mon bureau, à attendre que le temps passe. Cela m'arrivait de temps à autre, mais les professeurs avaient l'habitude que je dorme en cours, ce n'était ni nouveau, ni exceptionnel, après tout je faisais parti des cœurs en fête, et en toute franchise, j'étais loin d'être le seul à agir comme je le faisais. Et la dernière fête datant de la veille, avait juste été exceptionnelle, comme à notre habitude.






Les liens:
 


Code Liens:
 


Dernière édition par Eoin M. Flynn le Ven 4 Avr - 5:31, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
AVATAR : ∞ aimee (cute) teegarden.
PARCHEMINS : 44
AMORTENTIA : ∞ l'amour, c'est pour les naïfs et les rêveurs.
PATRONUS : ∞ un sombral.
PARTICULARITE(S) : ∞ les dons des redwyne | membre des coeurs en fête.

Astoria F. Redwyne


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: EOIN ♣ Je jure solennellement que... vous connaissez la suite.   Sam 29 Mar - 0:10

AAAAAAAAAAAAAAZZZZZZZZZZZZ     
bienvenue ici beau ténébreux     
merci d'avoir pris un pv si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas à demander   


Δ IT'S WHERE MY DEMONS HIDE -
When I was young I had a dream, sharp like a memory, That I was from a different place, a different time it seems. And in this dream I heard them cry. I was the devils child that I would be condemned to die within the fire. He burned my body but he saved my soul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
PARCHEMINS : 131
AMORTENTIA : il le gueule tellement sur tous les toits que même le barman des trois balais le sait. cordélia.
PATRONUS : un phoenix. eh ouais mec, tu peux pas test.
PARTICULARITE(S) : capitaine & attrapeur de l'équipe des poufsouffles. / mister poudlard. / membre des cœurs en fête.

Perceval J. Rosier
I'LL WIN YOU WITH MY RAINBOW KISSES AND UNICORNS STICKERS.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: EOIN ♣ Je jure solennellement que... vous connaissez la suite.   Sam 29 Mar - 0:17

ce pv de fouuu   
bienvenuuue, bon courage pour ta fiche   



PERCELIA. + I'm not jealous and I don't care. Sometimes sitting in the dark wishing you were here turns me crazy, but it’s you who makes me lose my head. And every time I’m meant to be acting sensible you drift into my head and turn me into a crumbling fool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
AVATAR : Aaron Taylor-Johnson
PARCHEMINS : 5

Eoin M. Flynn


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: EOIN ♣ Je jure solennellement que... vous connaissez la suite.   Sam 29 Mar - 0:21

Merciiiiiiiiiiiiiii jolie Astoria   crazy in love  
Et vu le PV, c'est moi qui vous dis merci de l'avoir créé   

Merci Perceval   Totalement d'accord ! J'ai failli prendre ton frère, et quand j'ai vu Az, j'ai fait : no way ! Ca s'appelle un coup de foudre pévéesque   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
AVATAR : evan peters.
PARCHEMINS : 437
AMORTENTIA : ▪ véritable coureur de jupons, mais est en quelque sorte tombé sous le charme de la jolie cordélia lysaght. la seule meuf qui fallait pas.
PATRONUS : ▪ un fennec, plus grand que la moyenne, un ours brun, auparavant.
PARTICULARITE(S) : ▪ président des cœurs en fête ; demi-vélan ; paresseux surdoué ; dragueur invétéré ; fondateur et gérant d'un petit trafic d'objets interdits au sein de l'école ; véritable collectionneur d'heures de colle.

Jagger D. Young
VIEILLE PROSTITUÉE DES ANNÉES 80 SUR LE RETOUR A LA TOUFFE PEROXYDEE


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: EOIN ♣ Je jure solennellement que... vous connaissez la suite.   Sam 29 Mar - 0:41

AZRAEL LE PLUS SEX      très très très très bon choix
bienvenue ici mon tout beau, je te souhaite bon courage pour ta fiche et si tu as la moindre question, n'hésite pas    


POEMS INSIDE OF YOU THAT PAPER CAN'T HANDLE ─
for a star to be born, there is one thing that must happen; a gaseous nebula must collapse - so collapse, crumble. this is not your destruction, this is your birth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
AVATAR : jenna louise coleman
PARCHEMINS : 20
AMORTENTIA : elle n'a jamais mis son nez dedans
PATRONUS : un renard
PARTICULARITE(S) : elle n'a aucune particularité

Amélia Whittemore


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: EOIN ♣ Je jure solennellement que... vous connaissez la suite.   Sam 29 Mar - 8:33

jagg' a tout dit    bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
PARCHEMINS : 131
AMORTENTIA : il le gueule tellement sur tous les toits que même le barman des trois balais le sait. cordélia.
PATRONUS : un phoenix. eh ouais mec, tu peux pas test.
PARTICULARITE(S) : capitaine & attrapeur de l'équipe des poufsouffles. / mister poudlard. / membre des cœurs en fête.

Perceval J. Rosier
I'LL WIN YOU WITH MY RAINBOW KISSES AND UNICORNS STICKERS.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: EOIN ♣ Je jure solennellement que... vous connaissez la suite.   Sam 29 Mar - 11:33

Azraël E. Davenport a écrit:
Merci Perceval   Totalement d'accord ! J'ai failli prendre ton frère, et quand j'ai vu Az, j'ai fait : no way ! Ca s'appelle un coup de foudre pévéesque   
mon frère   bon, j'te pardonne, azraël est dément   bien vu, c'est le cas de le dire ouais   



PERCELIA. + I'm not jealous and I don't care. Sometimes sitting in the dark wishing you were here turns me crazy, but it’s you who makes me lose my head. And every time I’m meant to be acting sensible you drift into my head and turn me into a crumbling fool.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
AVATAR : Emma Watson
PARCHEMINS : 451
AMORTENTIA : seeley, qu'elle doit protéger d'elle-même
PATRONUS : un papillon, symbole de transformation (tiens, tiens)
PARTICULARITE(S) : lycanthropie, son fardeau

Peah Y. Greyjoy
WE INSIST THAT IGNORANCE KILLED THE CAT.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: EOIN ♣ Je jure solennellement que... vous connaissez la suite.   Sam 29 Mar - 13:33

Bienvenue ici . Très bon choix de pv, mouhaha  


    their love are their tragedy
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
AVATAR : jamiefuckinghotdornan.
PARCHEMINS : 39
AMORTENTIA : what the hell.
PATRONUS : chat de gouttière.
PARTICULARITE(S) : il a un talent certain pour vider vos poches en deux temps trois mouvements.

F. Sawyer Estermont

MessageSujet: Re: EOIN ♣ Je jure solennellement que... vous connaissez la suite.   Sam 29 Mar - 21:00

AZRAAAAEEEELLLL.     
superbe choix de pv, j'aime beaucoup ce personnage.   
bienvenue parmi nous et bonne continuation pour ta fiche.       






When your dreams all fail and the ones we hail.Are the worst of all and the blood's run stale. I want to hide the truth, I want to shelter you. But with the beast inside, there's nowhere we can hide. No matter what we breed, we still are made of greed. This is my kingdom come. @saumon.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
PARCHEMINS : 555
AMORTENTIA : L'amour? ça existe ça?
PATRONUS : Un apaloosa
PARTICULARITE(S) : Emmerdeur de première classe. Flemmard de seconde zone. Fêtard invétéré.

Ciaràn O. Maxwell
Je suis un gros vilain pas beau, lancez-moi tous des cailloux! Bouh bouh moi!


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: EOIN ♣ Je jure solennellement que... vous connaissez la suite.   Sam 29 Mar - 22:35

AZ !
Comme il est badass ce pv   
Bienvenue ici !


I wana see you be brave
Sometime a shadow wins. But I wonder what will happen if you say what you wanna say, and let the words fall out. Honestly, I wanna see you be brave.


CORDELIA EST LA REINE DU MONDE JE SUIS SON ESCLAVE OH OUI FAITES CE QUE VOUS VOULEZ DE MOI GRANDE MAITRESSE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
AVATAR : Aaron Taylor-Johnson
PARCHEMINS : 5

Eoin M. Flynn


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: EOIN ♣ Je jure solennellement que... vous connaissez la suite.   Mer 2 Avr - 8:25

Merci beaucoup tout le monde  crazy in love 
Finalement je change de PV, j'arrivais pas à démarrer Azraël x) Trop... sombre je crois x)
Et Eoin est juste...  

Petite question, faut que je me recense aussi ?
D'ailleurs, est-ce que je pourrais avoir un délai s'il vous plaît, du coup ?   


Swing me these sorrows,
And try delusion for a while



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
AVATAR : ∞ aimee (cute) teegarden.
PARCHEMINS : 44
AMORTENTIA : ∞ l'amour, c'est pour les naïfs et les rêveurs.
PATRONUS : ∞ un sombral.
PARTICULARITE(S) : ∞ les dons des redwyne | membre des coeurs en fête.

Astoria F. Redwyne


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: EOIN ♣ Je jure solennellement que... vous connaissez la suite.   Mer 2 Avr - 17:31

Pas de souci     et oui pour les deux, il faut te recenser et on t'accorde un délai.   


Δ IT'S WHERE MY DEMONS HIDE -
When I was young I had a dream, sharp like a memory, That I was from a different place, a different time it seems. And in this dream I heard them cry. I was the devils child that I would be condemned to die within the fire. He burned my body but he saved my soul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
AVATAR : Aaron Taylor-Johnson
PARCHEMINS : 5

Eoin M. Flynn


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: EOIN ♣ Je jure solennellement que... vous connaissez la suite.   Mer 2 Avr - 18:24

Merciiii beaucoup Astoria    


Swing me these sorrows,
And try delusion for a while



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
AVATAR : jamiefuckinghotdornan.
PARCHEMINS : 39
AMORTENTIA : what the hell.
PATRONUS : chat de gouttière.
PARTICULARITE(S) : il a un talent certain pour vider vos poches en deux temps trois mouvements.

F. Sawyer Estermont

MessageSujet: Re: EOIN ♣ Je jure solennellement que... vous connaissez la suite.   Mer 2 Avr - 21:03

EOIIIIIIN, très bon changement.     



When your dreams all fail and the ones we hail.Are the worst of all and the blood's run stale. I want to hide the truth, I want to shelter you. But with the beast inside, there's nowhere we can hide. No matter what we breed, we still are made of greed. This is my kingdom come. @saumon.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: EOIN ♣ Je jure solennellement que... vous connaissez la suite.   

Revenir en haut Aller en bas
 

EOIN ♣ Je jure solennellement que... vous connaissez la suite.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'histoire du vilain petit canard, vous connaissez ? Non ? Tant pis pour vous. (Xerxes)
» Vous connaissez SlenderMan?
» Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises † PRUE.MOORE
» Shae Viridian - Vous connaissez son arrière grand père non ?
» Vous connaissez Juliette ?

AMORTENTIA :: LE PASSÉ C'EST LE PRÉSENT ET LE PRÉSENT C'EST LE PASSÉ :: LA PLUME MAGIQUE-