❝ INTRIGUE I ✤ beware of the big bad wolf {en cours} ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
PARCHEMINS : 62

Durmstrang
CA VA SAIGNER MON KIKI.

MessageSujet: INTRIGUE I ✤ beware of the big bad wolf {en cours}    Mar 24 Déc - 14:00


beware of the big bad wolf
intrigue I: It never troubles the wolf how many the sheep may be.
Ēchṓ Laertiadis, A. V. Diederick, Daegan Greengrass, xx.



AUX HÉROS DE LA GUERRE
INJUSTEMENT ASSASSINÉS
PAR LE MONSTRE SILAS DIEDERICK.

La plaque est faite de marbre noir, agrémentée de touches subtiles dorées et argentées. Les mots sont gravés, très beaux, soignés. On sent la souffrance, la tristesse dans les multiples témoignages, gravés autour du socle de la statue. Parlons-en, de celle-ci. Noire aux reflets violets, elle représente ledit monstre Silas Diederick empoigné à bras le corps par la Liberté, la personnification iconique qui a surgi après la Grande Guerre. Celle-ci est un homme âgé, muni d'un sceptre démesuré ; et la Liberté tue Diederick, l'étouffe. Débarrasse la terre de ce monstre. La statue est animée, comme la plupart des oeuvres du statuaire sorcier, et montre la Liberté qui affaiblit peu à peu la Bête jusqu'à ce qu'elle tombe à ses pieds, vaincue. Car la Liberté triomphe toujours. N'est-ce pas ?

Vous passiez dans le coin, vous regardiez d'un air curieux une plaque et une statue auxquelles vous n'aviez jamais fait attention avant. Vous vous hâtez mais pourtant, rien n'y fait : votre curiosité est piquée, vous vous approchez de la plaque. Vous lisez les témoignages. Vous êtes fascinés. Vous sursautez en entendant la voix résonner derrière vous, et vous retournez avec un frisson qui vous froisse l'échine. Cela semble être lui. Silas Diederick. Il est tel que vous l'aviez imaginé. Ses yeux sont rouges, ses dents sont découvertes, étincelantes, bien trop pointues pour qu'elle ne soit humaine, il ne porte qu'une robe de sorcier entr'ouverte sur son torse large, bardé de cicatrices et de poils sales et drus. Quand il ferme le poing, vous voyez ses longs doigts épais, munis de griffes au bout, qui disparaissent dans le creux de sa paume qui doit faire, allez, la taille de votre visage.

Et vous comprenez.

Silas Diederick est revenu d’entre les morts pour vous. Un hurlement retentit derrière lui, dans la rue principale mais vous êtes coincé entre lui, et la statue. A moins que vous ne soyez qu'à côté, spectateur de cette scène funeste ? La Bête, en tout cas, hume l'air ; ne fait pas grand cas de vous pour l'instant. Balaie les environs de son regard fauve, s'arrête un instant sur un grand brun aux yeux clairs, regarde sans voir XX, détaille une petite brune qui essaie de se cacher derrière ses livres et une autre jeune femme qui, au contraire, semble trop fière pour se rétracter.

Vous puez la peur.

Et il aime ça.

Débonnaire, il ouvre ses bras alors qu'un sourire étire sa lippe, découvre à nouveau ses dents. « Ca fait du bien d'être à la maison. » grogne-t-il de sa voix caverneuse, ses traits plissés d'un amusement cruel. Il désigne la statue du doigt, son doppelgänger. « Ca, c'est moi. » Son doigt crochu tombe alors que la Liberté, impassible, qui continuer de tuer le loup-garou faiblissant. « Et ça, c'est vous. » Et puis, d'un formidable coup de poing, de faire voler en éclat la statue sous vos yeux.

Bonne chance.

Citation :
+ Cette intrigue vous met en grand danger face à un loup-garou. Ce loup-garou a goûté à la chair humaine sous sa forme de sorcier lambda et est donc condammé à être mi-homme, mi-bête toute sa vie, même sans pleine lune. Il se prend pour la regénération du monstre Silas Diederick sur lequel vous trouverez plus d'informations ici.
+ Votre personnage voit la scène de loin ou de près selon votre choix. La statue se trouve au milieu d'une petite place, quelque part plus loin de Pré-au-Lard que la rue principale. Les accès aux autres rues sont bouchés par des membres de la meute du loup-garou qui vous fait face. Il est impossible pour vous quatre (ainsi que la dizaine d'autres sorciers présents) de s'échapper. Vous êtes ses proies et il va se faire un malin plaisir de jouer avec vous.
+ merci de privilégier les réponses courtes Exceptionnellement pour le besoin de l'intrigue, vous pouvez ne pas dépasser les 500 mots lors de vos réponses. Vous pouvez aussi faire plus si vous êtes inspiré : il suffit juste de répondre rapidement.
+ Amortentia, ainsi que le membre de l'administration du groupe (ici V. Ēchṓ Laertiadis) fera progresser l'intrigue mais vous pouvez vous aussi rajouter votre grain de sel.
+ amusez-vous et rendez vous ici pour flooder et décider de qui postera à la suite.

sloth., MARISSA. & Desdémone


Dernière édition par Les Âmes Vengeresses le Ven 27 Déc - 23:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
AVATAR : crystal reed
PARCHEMINS : 159
AMORTENTIA : rohan.
PATRONUS : un renard
PARTICULARITE(S) : elle est particulièrement douée en enchantements et sortlièges

Daegan Greengrass
FRANKLY MY DEAR, I DON'T GIVE A DAMN.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: INTRIGUE I ✤ beware of the big bad wolf {en cours}    Mar 24 Déc - 15:55


Une visite à Pré-au-Lard n'était jamais manquée par les élèves de Poudlard, bien trop contents de pouvoir sortir et s'éloigner du cadre scolaire. L'effervescence qui en résultait la veille du fameux jour était propre à tous et surtout très contagieuse. Beaucoup parlaient des achats qu'ils allaient faire ou encore des lieux où ils allaient se rendre. Même les professeurs semblaient partager la bonne humeur de leurs élèves puisqu'ils les affligeaient de peu de devoirs. Daegan avait attendu ce jour avec une certaine impatience, même si elle n'osait se l'avouer. D'autant plus qu'elle allait se rendre là-bas accompagnée de son amie Ēchô. Une occasion de passer enfin une journée digne d'être vécue, sans souvenirs gênants. Leur duo allait sûrement encore en faire parler certains mais un regard appuyé de la jeune femme suffisait généralement à éloigner les racontars. Elle avait beau être un mystère, personne n'avait vraiment envie de s'y confronter, surtout à cause du meurtre qui avait eu lieu au sein de sa famille. C'était ainsi qu'elle s'était retrouvée à parler avec Ēchô tout en déambulant dans le village. Ne faisant guère attention à la direction qu'elles prenaient ensemble, elles se retrouvèrent donc rapidement dans une petite place où se dressait une statue assez imposante. Daegan connaissait bien l'histoire du monument et jaugea avec une tristesse non dissimulée la plaque se trouvant à proximité de la statue. L'horreur de la guerre si bien représentée était une vision assez dure pour la jeune femme qui avait conscience de sa vie passée. Observant du coin de l'oeil des sorciers s'arrêter pour l'examiner de plus près, elle se figea en voyant une ombre apparaître derrière ces derniers. Reculant presque instinctivement, elle écarquilla les yeux après avoir examiné cette bête parfaitement associable à Silas Diederick. N'y comprenant rien, elle chercha nerveusement sa baguette et s'en empara rapidement. Jugeant préférable de ne rien faire pour le moment, elle ne put s'empêcher de raidir en entendant la voix caverneuse. Suivant du regard chaque geste qu'il faisait, Daegan regarda avec indifférence la statue s'écrouler après que celui-ci n'ait envoyé son poing dedans. C'était comme si elle se retrouvait dans la vie d'Anya. Observant chaque accès aux autres rues pour s'échapper, Daegan réalisa avec effroi qu'ils étaient gardés par ce qui semblait être des partisans du monstre se tenant devant elle. Resserrant la prise de sa main sur sa baguette, elle était bel et bien consciente qu'ils étaient dans une très mauvaise situation. Dos au mur, elle tourna la tête vers son amie et y vit sa propre terreur. 



and i'd give up forever to touch you. cause i know that you feel me somehow. you're the closest to heaven that i'll ever be and i don't want to go home right now. and all i can taste is this moment. and all i can breathe is your life cause sooner or later it's over. i just don't want to miss you tonight   (+) rogan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
AVATAR : ∞ emilia (lovely) clarke.
PARCHEMINS : 935
AMORTENTIA : ∞ noah ; je m'enivre à deviner ton étoile au ciel, ton sourire au bord des larmes.
PATRONUS : ∞ dragon.
PARTICULARITE(S) : ∞ dragonnière (au don endormi) | tête de turc des autres élèves | bizarre, vraiment très bizarre | membre des licornes de l'arc-en-ciel.

V. Ēchṓ Laertiadis
she's like the wind.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: INTRIGUE I ✤ beware of the big bad wolf {en cours}    Mer 25 Déc - 10:12

Echo pensait sincèrement qu'elle allait passer une très bonne journée avec son amie de Serpentard. Aujourd'hui, exceptionnellement, elle ne travaillait pas et elle avait donc été contente d'accepter de se rendre au village sorcier qu'elle ne connaissait que trop bien avec sa camarade. Le début de leur escapade s'était par ailleurs très bien passée, la Poufsouffle ayant même pu acheter quelques livres dont elle rêvait depuis un moment. Echo adorait les livres et elle avait probablement lu les trois quart de ceux se trouvant à la bibliothèque. Mais enfin bref, tout se passait incroyablement bien et il semblait que Daegan et elle pourrait plus tard, repenser à cette journée avec un sourire aux lèvres. Ou pas. En effet, les choses se précipitèrent rapidement et Echo, un peu perdue et les livres toujours serrés contre sa poitrine, regardant dans tous les sens, essayant de comprendre ce qu'il pouvait bien se passer. Finalement, son regard tombe sur l'homme loup et ce n'est pas dans un premier temps de la peur que l'on peut lire dans son regard mais de la curiosité. C'est la première fois qu'elle voit une personne comme lui et elle se demande pourquoi il interpelle ainsi les gens, ne se doutant pas une seule seconde que c'est pour de macabres raisons qu'il est à Pré-au-Lard. Elle ne l'écoute qu'à moitié, dardant un regard perdu sur Daegan qui a sorti sa baguette, avant de serrer tout doucement ses livres contre elle, sursautant plus que mesure quand il brise la statue. Elle penche la tête sur le coté, quelque peu déboussolée, son inquiétude se peignant sur ses traits. L'homme loup se sentait-il si mal dans sa peau qu'il ressentait le besoin de casser des choses autour de lui ? « P-Peut-être que l'on pourrait s-s'asseoir un moment p-pour discuter de c-ce qui ne va pas ? J-je suis sûre qu'on peut résoudre v-votre problème s-sans violence, p-par le dialogue. » Elle affirme, sincèrement convaincue par la chose. Timidement, gênée d'avoir attirée l'attention sur elle, elle serre un peu plus ses affaires contre sa poitrine, avant de sursauter de nouveau sur place en entendant des grognements et rire moqueur tout autour d'eux, comprenant enfin que toute la place est remplie de lycanthropes qui, visiblement, ne veulent pas les laisser partir. Mais une fois de plus, la brune comprend les choses de travers et penche sa tête sur le coté, douce poufsouffle à la voix basse et caressante « O-Oh je vois. N-nous avons perturbé u-une r-réunion entre l-lycanthropes. J-J'ignorais qu'il d-devait y avoir un rassemblement aujourd'hui... C'est p-pour ça que vous avez cassé c-cette statue ? N-nous sommes désolées. N-nous ne savions pas, nous allons partir et v-vous laisser tranquilles entre vous. » Elle dit, calmement en opinant plusieurs fois rapidement de la tête, sincèrement convaincue de la chose. Pauvre petite créature qui n'a pas encore compris qu'effectivement, il s'agit bien d'un regroupement de loup garous mais qu'elle n'est pas une gêneuse. Non, elle est leur dîner.



come and take a walk on the wild side. let me kiss you hard in the pouring rain. you like your girls insane. choose your last words, this is the last time. 'cause you and i, we were born to die. NECHO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
PARCHEMINS : 599
AMORTENTIA : Inconnue
PATRONUS : Chien
PARTICULARITE(S) : Loup-garou

A.V. Diederick
There's something wolfish about him. Not in a sexy way, but in an I’ll-eat-your-grandmother way.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: INTRIGUE I ✤ beware of the big bad wolf {en cours}    Ven 27 Déc - 5:02


beware of the big bad wolf
intrigue

Dehors le vent sifflait. Des nuages parsemaient le Ciel de la Grande Salle, amenant avec eux des rumeurs de mauvais temps et de pluie saisonnière. Néanmoins, pas un élève n'y prêta attention. Tous n'avait qu'un mot à la bouche : Pré-au-Lard. Il avait été annoncé deux semaines plus tôt qu'une permission pour visiter le village allait être accordée aux élèves. Dès lors Poudlard n'avait plus été une école pour se transformer en une véritable fourmilière. Tous les élèves prévoyaient leur après-midi dans le village, sans interruption. Les professeurs et les préfets furent rapidement débordés devant l'engouement des élèves. A.V. lui était en était devenu amer. On lui avait refusé le droit de visiter le village, en raison de ses obligations de préfet. Il avait en effet été demandé à ces derniers de venir aider à encadrer les élèves du Château. C'est donc la mort dans l'âme qu'il quitta ses amis, pour parcourir comme une ombre les couloirs déserts.


✤✤


L'horloge massive de Poudlard n'avait jamais semblait aussi lugubre. Chaque coup sonné semblait être du plomb qu'on ajoutait dans l'estomac de A.V. Chaque coup sonné l'approchait de l'heure fatidique à laquelle les élèves devaient retourner au Château. Or, A.V. ne perdait pas espoir de pouvoir rejoindre ses amis. Il pensait que peut-être, dans un élan inespéré de bon sens, les préfets-en-chef s'apercevraient que surveiller un Château vide n'était utile pour personne. Sa seule occupation était de converser avec les personnages des tableaux. Mais il fut vite lassé, s'apercevant avec dégoût que nombre d'entre eux employaient des termes aussi précieux que sa mère. Traîne savate, il continuait donc à déambuler dans les couloirs, sans but autre que de vouloir fuir au village voisin.

C'est alors qu'un première année fit irruption dans un couloir du premier étage. Il courrait à vive allure, malgré les protestations de A.V. Le Serdaigle était décidé à passer sa mauvaise humeur sur le garçon. Il était une victime toute désignée, ce qu'il lui signala. Mais le première année ne ralentissait pas pour autant, au contraire. A ce rythme, il allait bientôt foncer droit sur A.V. Las, ce dernier pointa sa baguette sur le gamin et lui jeta un sortilège d'entrave. Mais le sort devait être plus chargé que ne le pensait A.V. car le première année tomba à la renverse, tête la première. Troublé, le Serdaigle accourut à ses côtés et leva le charme. Un sang épais s'écoulait du nez du petit. Mais celui-ci ne semblait pas alarmé, trop pressé d'annoncer la nouvelle à A.V. :
Tous les autres sont partis depuis une heure au moins ! Tu peux aller à Pré-au-Lard...
Il n'en fallut pas plus à A.V. Celui-ci fila à vive allure en direction du village, laissant à son sort le première année blessé.


✤✤


Les nuages avaient envahit le ciel. Parfois des gouttes de pluie s'en échappaient pour faire apparaître des flaques boueuses dans le village de Pré-au-Lard. A.V. manqua par trois fois de glisser dessus, emporté par sa hâte de retrouver ses amis. Hélas, tous ses espoirs furent vains puisqu'il ne trouva trace d'eux nul part. Il avait pourtant cherché partout : dans les boutiques de la Grand Rue jusqu'à la place lugubre de Pré-Au-Lard où avait été installé un mémorial en hommage aux victimes de Silas Vern Diederick. A.V. n'avait que peu d'estime pour cet hommage. Beaucoup d'élèves l'avaient utilisé pour faire le lien entre le nom de Silas et le sien. Beaucoup comprirent à la suite de cet hommage que A.V. n'était autre qu'un lointain descendant de Silas, ce dont il avait honte. Il passa devant la statue mouvante et ne put s'empêcher de baisser les yeux. Il y avait autour des élèves de Poudlard, qui flânaient sur la place ou contemplaient la statue. Aussi, A.V. pressa le pas, peu enclin à subir des questions sur ses ancêtres.

Il allait quitter la place lorsqu'une conversation lui fit faire volte face : deux élèves semblaient avoir un différent avec un habitant du village. A.V. observa de loin, jaugeant si oui ou non il devait intervenir. Les nuages faussaient sa vue. Il ne voyait pas tout à fait. Enfin, après quelques secondes, ceux-ci s'écartèrent et firent place à un rayon de soleil. Tout se passa alors très vite. A.V. distinguait à présent une baguette magique pointée en direction de l'homme. Ce dernier avait une attitude et un physique inhabituel : il n'était pas du coin. Et le sang du Serdaigle ne fit qu'un tour lorsqu'il reconnut des caractéristiques physiques du loup-garou. Cet homme était un monstre. Et ses congénères qui les encerclaient ne semblaient pas plus cordiales. Tous étaient tombés dans une embuscade et risquaient d'y payer un lourd tribu. A.V. sortit d'un geste vif sa baguette, tendue devant lui. C'est alors que la voix de L'Autre retentit dans son crâne. Une voix glaciale, ferme, brutale :  Range ta baguette, elle ne te sera d'aucun secours. Si c'est du sang qu'ils veulent, ils en auront. A moins que tu ne me laisses arranger ça...

A.V. se glaça d'effroi. L'Autre, dans toute sa bestialité, ne ferait qu'une bouchée des assaillants. Mais L'Autre n'avait aucune limite. Fallait-il libérer un monstre plus grand encore que ceux déjà réunis ? A.V. en doutait. Il ne savait même pas d'où provenait cette voix subitement apparue durant l'été. Il ne la connaissait pas et elle le violentait, elle se battait pour avoir de place dans le corps d'A.V., toujours plus de place. Le Serdaigle ne lui faisait aucune confiance, il en avait peur. Eux avait peur. Et aujourd'hui ils sont tous morts, alors que moi je suis en vie. A.V. paniquait dorénavant. Cerné par des sorciers voulant attenter à sa vie et à celle de ses camarades, il apprenait en plus que L'Autre n'était autre que Silas Vern Diederick. Le seul homme que la liberté aie tué.


965 mots

✤Explications:
 


Miss Elizabeth. I have struggled in vain and I can bear it no longer. These past months have been a torment. I came to Rosings with the single object of seeing you... I had to see you. I have fought against my better judgment, my family's expectations, the inferiority of your birth by rank and circumstance. All these things I am willing to put aside and ask you to end my agony.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
AVATAR : Zoey Deutch
PARCHEMINS : 166
AMORTENTIA : Fortement attiré vers une destruction certaine
PATRONUS : Un Coyote
PARTICULARITE(S) : Demi-Naïade & Créatrice de vêtement haute couture qu'elle vends une fois par mois à Poudlard

Kathleen C. Wheeler
It's after that we lost everything that we are free to do anything.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: INTRIGUE I ✤ beware of the big bad wolf {en cours}    Ven 27 Déc - 19:40

beware of the big bad wolf
intrigue

Lauryn avait une furieuse envie de tout casser depuis son réveil dans la Tour des Gryffondor. Ses camarades de chambre étaient tout émoustillées par la sortie de Pré-au-Lard qui s’annonçait dans la journée et elle n’arrêtait pas d’en parler à voix haute. Or, étant donné que ce cher directeur avait eut la merveilleuse idée de la nommer préfète elle et pas une autre de ses bécasses, elle devait rester au château pour surveiller les couloirs durant cette sortie. Quelqu’un pouvait-il lui expliquer la raison qui poussait les préfets à rester coincé ici pour surveiller des couloirs vides ? Non parce que c’était franchement d’une débilité avancée de les punir ainsi sans aucune raison valable. Lauryn avait donc fuit le dortoir pour prendre son petit-déjeuner et ruminer ses idées noires seule et inaccessible pour que Luke puisse profiter de la sortie et ne vienne pas lui tenir compagnie se punissant par la même occasion. Sa ronde fut comme elle s’y attendait, ennuyante à souhait puisqu’aucun élève n’eut la brillante idée de faire une infraction qui lui aurait permit de laisser exploser sa rage. Aussi quand elle vit un élève lui annonçait avec un parchemin à l’appui qu’elle pouvait partir, elle n’hésita pas une seconde et fonça vers le village. Elle allait pouvoir retrouver Luke et déguster une bonne bièreaubeurre aux Trois Balais avec lui. Sur la route, elle vit un préfet de Serdaigle d’un an son ainé qui semblait tout aussi pressé qu’elle de rejoindre Pré-au-Lard. Elle perdit de vu ce garçon à l’entrée de Pré-au-Lard avant de le retrouver près de la statue de Silas Diederick se faisant tuer par la Liberté. Franchement, je n’arrive toujours pas à croire qu’ils aient symbolisé sa mort ainsi, Silas était un tueur effrayant qui a fait des centaines de victimes. Il ne serait jamais mort comme ça… Lauryn roula des yeux face à la voix cassante d’Aliénor qui venait une fois plus de donner son avis dans sa tête alors qu’elle s’en fichait comme d’une invention moldue. Ce qui l’importait, elle, c’était que Luke n’était pas ici et donc qu’elle allait devoir chercher encore plus longtemps avant de lui mettre la main dessus.

Enfin, elle aurait put continuer sa recherche si un stupide loup ne s’était pas pointé avec toute sa meute de gentils toutous serviles qui avaient l’attention de leur faire la peau. Lauryn haussa un sourcil quand le loup se mit à parler en mode mégalo des anciens combattants de Drumstang lycan avant de sursauter face à la destruction de la statue enfin celle de la Liberté. Mais ce qui lui glaça le sang fut le cri qui émana de la rue principale de Pré-au-Lard, un cri qui laissait supposer que le loup faisait partit d’un plan visant une nouvelle guerre. Elle sentit son sang bouillir, on l’avait empêchée d’aller à Pre-au-Lard et maintenant ce crétin de lycan mégalo qui se prenait pour Silas l’empêchait d’aller retrouver Luke pour s’assurer qu’il allait bien. Non mais franchement, ils se prenaient pour qui tous ces gens à lui bousiller sa vie ? Parce que oui, elle savait que ce n’était pas Silas, Aliénor venait de lui souffler que Silas n’était pas comme ce loup qu’elle avait qualifié d’adjectif peu flatteur. Lauryn s’apprêtait à foncer sur ce crétin arrogant mégalo quand une voix retentit et lui fit tourner la tête en mode ahuris les yeux grands ouverts. Cette fille venait bien de proposer de s’asseoir pour dialoguer avec un loup ? Et elle pensait sincèrement que tous les autres là autour allaient les laisser partir gentiment ? Mais c’était une abrutie cette fille ! Quoique, cela étonnait à peine Lauryn venant d’Echo, d’ailleurs il valait mieux qu’elle éloigne le taré sanguinaire de la jeune Poufsouffle avant le carnage. N’y pense même pas ! Je t’interdis de foncer sur ce loup ! Tu n’as pas les compétences pour ça ! Laisse cette gamine mourir ! Bordel !  Qu’est-ce que tu ne comprends pas dans le mot interdire ? Tu tiens vraiment à y rester ou quoi ? Lauryn ! Tu n’es pas un héros ! Tu n’as pas un quart des compétences des meilleurs guerriers de l’époque ! T’es qu’une gamine insignifiante ! Arrête ça ! Je ne veux pas mourir parce que tu es une abrutie !

La jeune Gryffondor n’écoutait pas Aliénor qui s’époumonait en elle hurlant des choses auquel elle n’écoutait pas. Elle avait sortit sa baguette et se dirigeait vers un mur encore accessible pour grimper dessus et se la jouer kamikaze du haut du toit. Le problème fut qu’elle n’atteignit jamais le mur car Aliénor réussit à viser juste dans ses paroles. « Quoi ? » Ce fut sa question idiote hurlée à vive voix alors qu’elle se ramassait lamentablement sur le sol en ayant voulus stopper sa course d’un coup. Les regards se tournaient vers elle mais elle n’en avait rien à cirer trop occupée éclairer ce que venait de dire Aliénor.  Qu’est-ce que tu viens de dire ? Qu’est-ce que… Tu as bien entendu… Si tu les attires sur toi, tu vas mourir et se sera finit de ton histoire avec Gauthier. Alors réfléchis à ce que les loups craignent pour les faire fuir plutôt que foncer dans le tas si tu veux le revoir… Lauryn grogna sur le sol et se releva furax contre l’autre qui avait osé la déstabiliser. Elle offrit un grand sourire au loup mégalo qui se prenait pour un type qu’il n’était pas et pointa son doigt derrière lui en hurlant. « Silas ! Y a le vrai Silas là-bas ! » Dès que le loup tourna la tête vers son doigt pointé, elle profita de la surprise générale qui ne s’occupait plus d’elle pour aller se planquer derrière un débris de pierre qui avait volé réfléchissant à la peur des loups. La réponse lui apparaît bien vite, le feu, il lui fallait du feu. Elle sortit sa baguette hésitant à faire un cercle autour d’elle pour se protéger en abandonnant les autres. Puis, elle se dit qu’en voyant que ça marchait les autres suivrait alors elle lança le sort rapidement avant que le mégalo rapplique et dressa une barrière de feu entre elle et les loups. Elle n’était pas sortie de la place mais elle avait maintenant la possibilité de réfléchir à un plan.
Code by Silver Lungs


A savoir:
 



Sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead
never mind i'll find someone like you



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
PARCHEMINS : 62

Durmstrang
CA VA SAIGNER MON KIKI.

MessageSujet: Re: INTRIGUE I ✤ beware of the big bad wolf {en cours}    Ven 27 Déc - 23:11


beware of the big bad wolf
intrigue I: It never troubles the wolf how many the sheep may be.
Ēchṓ Laertiadis, A. V. Diederick, Daegan Greengrass, Lauryn Bradford.



Il était ravi de son petit effet, surtout en voyant la peur, la terreur, l'horreur s'instiller lentement dans les esprits. Ou du moins, c'était ce qu'il se plaisait à imaginer. Il regarda les baguettes dégainées de son regard fauve, l'air indifférent et toujours énervé – ses traits semblaient être taillés dans la rage, en fait – mais ne semble pas s'en affoler. Sérieusement ? De petits étudiants contre... lui ? Et ses hommes qui, entourant la place, exhibent canines et griffes. Il est rare de croiser des loups-garous malades comme ceux-ci le sont. Généralement, un lycanthrope ne se transforme qu'à la pleine lune, une ou deux nuits par mois. Mais ceux-là... ceux-là sont maudits. Tout en eux empeste la malédiction et la magie noire. Ils ont goûté à la chaire humaine... et ils doivent payer pour ça, désormais.

Sincèrement intéressé, l'homme imposant, celui qui pense être Silas Diederick, penche la tête sur le côté en regardant la petite brune qui s’adresse à lui. Puis il prend une mine effarée quand il se rend compte que la gamine n'a pas peur de lui. De lui. Il montre les dents en regardant la jeune femme, s'approchant d'un demi-pas vers elle, s'étranglant pour lui faire comprendre qui il était et pourquoi elle devrait pisser dans sa culotte plutôt que de le provoquer ainsi, devant tous. Comme si elle cherchait vraiment à ce qu'il ne fasse qu'une seule bouchée d'elle. « Sais-tu seulement à qui tu t'adresses, jeune inconsciente ? » gronda-t-il, s'approchant d'un autre pas vers elle, se redressant au fur et à mesure et l'écrasant de son deux mètres dix. Il ouvrit la bouche pour rajouter quelque chose quand, encore, l'une des étudiantes l'interrompit. C'était vraiment sa journée. Ses yeux brillants se tournèrent vers la silhouette féminine sur sa droite, s'étrécissant légèrement alors que ses poings, lentement, se serraient ; montraient la tension qui l'habitait et son agacement qui ne faisait qu'aller crescendo. Très vite, la Bête allait exploser. Et qu'il soit Silas ou non, le loup-garou était dangereux.

Très, très dangereux. Ce que ne semblait pas penser la jeune impertinente qui venait de l'interrompre dans son speech de grand taré car elle lui désigna le mec à la face blême en prétendant qu'il était Silas Diederick, le vrai – sottises. Il tourna machinalement la tête pour analyser le jeune homme. Il sentait... il sentait le loup. Enfin, le visage de l'énorme spécimen s'éclaira d'un sourire cruel. Un des leurs ? Pas tout à fait. Celui-ci était un louveteau, devina-t-il : il n'avait jamais goûté à la chair des hommes sous sa forme humaine. Mais il restait un ennemi à ne pas négliger. Le temps qu'il se fasse cette réflexion, du feu flottait dans l'air et c'était quasiment la fin du monde.

Aussitôt, l'homme grogna en s'éloignant de la Gryffondor qui prenait un malin plaisir à vouloir lui roussir les poils. Et, aussitôt, sa main disparut dans sa veste pour en sortir sa baguette ; et, d'un sortilège, de briser celui de l'étudiante. Ce ne fut bientôt qu'une étincelle au milieu de la place. Mais le mal était fait : la Bête était éveillée. « Sales... petits... vauriens ! » gronda-t-il alors qu'il se mettait à quatre pattes, ses ongles semblait sortir de sa peau pour devenir des griffes, ses yeux prenant une lueur jaune inquiétante. « Il n'y a qu'un seul Silas Diederick... et c'est moi ! » hurla-t-il avant de sauter, toutes griffes et crocs dehors, sur le premier venu.

Citation :
+ Cette réponse est un peu longue pour vous permettre de mieux cerner le personnage. Les prochaines seront certainement plus courtes et feront mieux avancer l'action.
+ Le loup-garou se jette sur l'un de vous. À vous de choisir qui et comment. Le loup-gaoru est bien plus fort qu'un homme normal et dispose des forces alliées d'une Bête mais aussi... d'un sorcier, tout comme sa meute qui l'entoure. N'hésitez pas à jouer avec celle-ci.
+ merci de privilégier les réponses courtes Exceptionnellement pour le besoin de l'intrigue, vous pouvez ne pas dépasser les 500 mots lors de vos réponses. Vous pouvez aussi faire plus si vous êtes inspiré : il suffit juste de répondre rapidement.
+ Amortentia, ainsi que le membre de l'administration du groupe (ici V. Ēchṓ Laertiadis) fera progresser l'intrigue mais vous pouvez vous aussi rajouter votre grain de sel.
+ amusez-vous et rendez vous ici pour flooder et décider de qui postera à la suite.

sloth., MARISSA. & Desdémone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
AVATAR : ∞ emilia (lovely) clarke.
PARCHEMINS : 935
AMORTENTIA : ∞ noah ; je m'enivre à deviner ton étoile au ciel, ton sourire au bord des larmes.
PATRONUS : ∞ dragon.
PARTICULARITE(S) : ∞ dragonnière (au don endormi) | tête de turc des autres élèves | bizarre, vraiment très bizarre | membre des licornes de l'arc-en-ciel.

V. Ēchṓ Laertiadis
she's like the wind.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: INTRIGUE I ✤ beware of the big bad wolf {en cours}    Sam 28 Déc - 10:38

"N-Non je ne sais pas." Dit la petite Poufsouffle avec un air candide alors qu'elle tire tout doucement sur les deux cotés de son bonnet labrador face au géant devant elle. "M-Mais moi je m'appelle E-Echo.. Et v-vous?" Elle demande, toujours inconsciente du danger dans lequel elle se trouve avant que finalement les choses n'en viennent à s'emballer. Echo resta quelques secondes, un peu perdue avant que finalement, elle ne tourne sur elle-même en voyant les loups autour d'eux se mettre à pousser des cris inhumains. Elle devait bien reconnaître qu'elle était un peu décontenancée par une telle situation. Elle sursauta violemment en voyant l'un d'eux courir dans sa direction et, par un vieil instinct de survie bien inscrit en elle depuis sa naissance, elle posa la majorité de ses livres par terre, puis tourna plusieurs fois sur elle même avant de lui envoyer la bonne vieille encyclopédie de plus de mille pages dans la tête. Possédant une force insoupçonnée, Echo vit son livre partir à une vitesse faramineuse, avant qu'il ne s'écrase sur la tête de l'homme-loup et que ce dernier ne s'écrase au sol, assommé. Celui ou celle ayant dit que la connaissance était le pouvoir n'avait finalement pas tort. Un livre pouvait bel et bien avoir raison d'une bête assoiffée de sang. Littéralement parlant. "D-Daegan qu'est-ce..." Echo sursauta et sans plus attendre, sauta sur son amie pour l'écraser de tout son frêle poids au sol alors que finalement, un loup prêt à se jeter sur la Serpentarde passé au dessus de leurs corps, ayant manqué de peu sa cible grâce à la Poufsouffle. Cette dernière, écrasée comme une crêpe ratée sur sa camarade, se releva rapidement en sortant finalement sa baguette alors qu'elle regardait avec rapidité autour d'elle. "I-Il faut qu'on trouve un moyen d-de rentrer à Poudlard." Elle dit, venant coller comme par habitude son dos à celui de la vert et argent, comme une véritable guerrière qu'elle avait été dans un autre temps. Cependant, elle scrutait les loups qui commençaient à mouvoir avec plus de précaution, plus de lenteur, comme pour réfléchir à la meilleure manière d'arriver jusqu'à leurs proies après leurs premiers échecs. Echo laissa ses yeux s'évader sur les sorciers présents et remarqua qu'elles n'étaient pas les seules de l'école de magie. Il y avait là d'autres étudiants, des jeunes gens comme elles et qu'elle se rappelait avoir croisé dans les couloirs de l'école de magie. "D-Daegan. I-Il y en a d'autres c-comme nous. O-On devrait essayer de se rassembler p-pour réfléchir à une t-tactique p-pour s'enfuir." Oui, Echo pouvait être à la ramasse la plupart du temps mais elle n'était pas totalement dénuée de bon sens. Aucun d'eux n'avait la force d'affronter une dizaine de loups voulant leur faire la peau et la meilleure stratégie à adopter était probablement la fuite. Une fuite groupée. Où chaque membre de leur petite alliance pourrait protéger les autres et leur permettre d'atteindre en un seul morceau le château. Ils étaient des sorciers, ils n'étaient pas aussi dépourvus de moyens de défense que la situation ne le laissait penser. Echo était sincèrement persuadée que s'ils travaillaient tous ensemble, ils pourraient survivre. Chacun d'eux.



come and take a walk on the wild side. let me kiss you hard in the pouring rain. you like your girls insane. choose your last words, this is the last time. 'cause you and i, we were born to die. NECHO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
AVATAR : crystal reed
PARCHEMINS : 159
AMORTENTIA : rohan.
PATRONUS : un renard
PARTICULARITE(S) : elle est particulièrement douée en enchantements et sortlièges

Daegan Greengrass
FRANKLY MY DEAR, I DON'T GIVE A DAMN.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: INTRIGUE I ✤ beware of the big bad wolf {en cours}    Sam 28 Déc - 15:51


Les anecdotes et les contes que Daegan avait pu lire sur les loups-garous étaient à des lumières de ce qu'elle voyait. Ce n'était pas du tout ce qu'elle imaginait en parcourant les vieux ouvrages de la bibliothèque de Poudlard. Dire qu'elle n'avait pas peur serait mentir, cependant perdre son calme olympien n'aurait pu qu'être une mauvaise chose. Analysant la situation à cent à l'heure, Daegan passait en revue les monstres les entourant et les sorciers pris au pièges comme elle et son amie, Echo. Tout allait si vite qu'elle avait à peine le temps d'imaginer une stratégie ou un plan que quelque chose se passait. Tout ce qui lui importait, c'était de rentrer saine et sauve à Poudlard avec son amie. Echo était bien trop gentille et innocente pour comprendre ce qui se passait juste devant elles. C'était irréel et par conséquent, personne n'aurait pu lui en vouloir. Daegan elle-même n'arrivait pas à réaliser que des monstres assoiffés de chair humaine et de sang se tenaient là, comme si de rien n'était. Entendre son amie se présenter comme si cela allait arranger les choses réussit à convaincre la sorcière qu'ils n'étaient pas là pour parler. Ignorant un instant les individus les encerclant, Daegan se rapprocha de son amie. « Echo, je ne suis pas sûre qu'ils soient ici pour siroter un cocktail et discuter de nos vies. Ils sont là pour nous tuer .. » A peine eut-elle le temps de prononcer ces mots que son amie laissa tomber au sol ses gros livres avant d'en saisir un et de la balancer dans la tête d'un de leurs assaillants. Étonnée de voir tant d'énergie et de férocité dans le geste de son amie, elle laissa échapper un cri quand elle se jeta sur elle, l'entraînant au sol et la sauvant ainsi d'une attaque contre sa personne. Le souffle coupé, Daegan se releva en même temps qu'Echo et leva sa baguette vers les monstres qui tentaient déjà de trouver un moyen de les tuer.   « I-Il faut qu'on trouve un moyen d-de rentrer à Poudlard. » Hochant la tête suite à la réplique de son amie, la sorcière jeta des coups d'oeil autour d'elle et constata avec agacement qu'ils étaient en nombre inférieur face aux loups-garous qui les attaquaient. Arquant un sourcil, un sourire s'étira sur le visage de la jeune femme quand elle vit l'un des leurs s'approcher doucement. Faisant mine de ne pas le voir, elle se félicitait d'être bonne en sortilèges et enchantements, dans cette situation, c'était bien plus qu'utile. Tentant sa chance quand elle vit ce dernier sauter dans leur direction, la jeune femme pointa sa baguette et visa son corps. « Expelliarmus » cria-t-elle, furieuse contre ses bêtes. Souriant avec satisfaction en entendant le bruit sourd du corps contre un toit d'une maison environnante, Daegan n'en relâcha pas moins sa concentration. « D-Daegan. I-Il y en a d'autres c-comme nous. O-On devrait essayer de se rassembler p-pour réfléchir à une t-tactique p-pour s'enfuir.» Bonne idée. Parcourant à nouveau les alentours du regard, la jeune femme remarqua en effet une fille de Gryffondor appelée Lauryn et un certain élève de Serdaigle qu'elle ne connaissait pas non plus. Entraînant Echo avec elle, Daegan s'avança doucement tout en pointant sa baguette sur la foule qui s'accentuait. Jetant des coups d'oeil aux deux autres élèves, Daegan essaya au mieux de les approcher en prenant garde au fameux "Silas" et à sa horde. « Par ici ! » souffla-t-elle, bien déterminée à sortir de ce pétrin sans encombres. Dos à dos avec Echo, la jeune femme guettait les attaques possibles des monstres tout en tenant fébrilement sa baguette.



and i'd give up forever to touch you. cause i know that you feel me somehow. you're the closest to heaven that i'll ever be and i don't want to go home right now. and all i can taste is this moment. and all i can breathe is your life cause sooner or later it's over. i just don't want to miss you tonight   (+) rogan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
AVATAR : Zoey Deutch
PARCHEMINS : 166
AMORTENTIA : Fortement attiré vers une destruction certaine
PATRONUS : Un Coyote
PARTICULARITE(S) : Demi-Naïade & Créatrice de vêtement haute couture qu'elle vends une fois par mois à Poudlard

Kathleen C. Wheeler
It's after that we lost everything that we are free to do anything.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: INTRIGUE I ✤ beware of the big bad wolf {en cours}    Lun 30 Déc - 11:40

beware of the big bad wolf
intrigue

Lauryn ne réfléchissait pas mais ce n’était pas nouveau, elle agissait à l’instinct et ça, Aliénor le détestait. La jeune fille se demandait souvent pourquoi le sort la faisait cohabiter avec une personne aussi différente d’elle. Mais Lauryn n’eut pas le temps de réfléchir au pourquoi du comment que l’autre taré de mégalo furieux la débusqua et annula son sort d’un coup de baguette. Un grognement sortit de sa bouche, le loup n’était pas assez dingue pour oublier sa baguette c’était déprimant. Et le pire, c’est qu’en voulant viser le vide dans sa dénonciation, elle avait désigné son camarade préfet de Serdaigle ce qui risquait de le mettre en danger. Elle s’en voulait et elle ne savait plus comment gérer la situation sans se mettre à foncer dans le tas sans réfléchir. Une opération suicide en somme, mais elle s’y refusait car cela n’avait rien d’intelligent et que cela la tuerait à coups sur.

Pendant que son cerveau fonctionnait à plein régime avec l’aide d’Aliénor, Lauryn s’était coupée du monde a un point qu’elle n’entendait même plus les hurlements de l’autre débile là. Enfin un débile vachement fort et visiblement bien décidé à la tuer qu’elle n’aurait pas du ignorer. Et quand elle le vit sauter sur elle, elle en resta tétanisée de peur sans réagir. Ses pensées s’entrechoquaient alors que la bête hideuse volait vers elle, des pensées qui tournaient surtout autour de Luke et Gauthier et c’est ce qui permit à Aliénor de prendre le contrôle du corps éjectant Lauryn au fond d’elle. Lauryn avait dans le peu de seconde de l’action regrettait de ne pas avoir put vivre heureuse avec Gauthier or Aliénor le regrettait aussi et elle s’était servit de ce lien pour inverser la situation de contrôle. Au fond d’elle, Lauryn ne chercha même pas à se débattre pour reprendre le contrôle, elle n’en avait pas envie et Aliénor entreprendrait tout pour la faire survivre. En clair, ce n’était pas le moment pour récupérer son corps même si elle comptait bien le faire par la suite.

Aliénor réagit le plus rapidement possible pour esquiver la bête jetée sur elle. Le problème c’est que les quelques secondes que l’idiot mégalo lui avait octroyée n’était pas suffisante et elle se jeta sur le sol à sa droite. C’était un plan ridicule puisque l’autre poilu une fois sur le sol n’eut qu’à se tourner vers elle pour la dévorer avant qu’elle ne puisse lancer un sort. Oh, elle n’avait pas perdu sa baguette mais vu que ce taré avait encore la sienne, il valait mieux la jouer en subtil pour éviter de la perdre. Aliénor se réfugia dans un trou entre les blocs qui étaient tombés tout à l’heure priant pour qu’un des autres élèves et l’idée d’éjecter le loup. Car les blocs ne tiendraient pas longtemps face à la bête et elle se ferait dévorer rapidement. Mais elle n’était pas assise sur le sol à trembler, non, elle attendait qu’une seule occasion pour rejoindre la Serpentard et la Poufsouffle un peu plus loin et réussir avec elles à sortir de cet enfer. Elle se tenait donc prête à jaillir en courant dès qu’elle le pourrait, le plus rapidement possible étant le mieux bien sur.
Code by Silver Lungs


A savoir:
 



Sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead
never mind i'll find someone like you



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
PARCHEMINS : 599
AMORTENTIA : Inconnue
PATRONUS : Chien
PARTICULARITE(S) : Loup-garou

A.V. Diederick
There's something wolfish about him. Not in a sexy way, but in an I’ll-eat-your-grandmother way.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: INTRIGUE I ✤ beware of the big bad wolf {en cours}    Lun 30 Déc - 16:59


beware of the big bad wolf
intrigue

A.V. avait été tiré de ses tergiversions par la tournure qu'avait prise les événements. Dorénavant chacun des élèves présents semblaient être en prise avec les créatures. A.V., seul, était lui-même à la merci d'une bête. Le garçon, pourtant, tenté de rassembler ses idées plutôt que de céder à la panique. Pourtant, la vue de loup-garou le perturbait terriblement, lui rappelant de douloureux souvenirs...
LEVICORPUS !
A.V. hurla le sortilège. Mais l'homme en face de lui était trop expérimenté pour être pris pour cible. Il avait paré bien trop facilement le sortilège. A.V. était las : en hurlant ce sort il avait attisé encore plus la hargne du loup qui lui fonçait maintenant dessus, décidé à séparer sa tête de son corps. Et puis il pensait à ses cours de sortilèges où on leur demandait dorénavant de lancer des sortilèges sans les prononcer. A.V. y arrivait dorénavant plutôt bien... lorsqu'il était en cours. Mais, dans le feu de l'action, il ne parvenait pas à assembler en lui la concentration nécessaire. A.V. n'eut d'autres alternatives que de prendre les jambes à son coup, manquant de peu de crier comme une fillette. Tout cela n'était pas du goût de Silas, bien sûr. Celui-ci se fit violence  pour prendre le contrôle de la jambe gauche d'A.V. Pour arrêter sa course, il se fit un croche-pied, tant et si bien qu'A.V. se retrouva au sol, la créature à quelques mètres seulement. A.V. pointait en sa direction sa baguette magique tendit que Silas, sûr de lui et furieux, pensait avec ardeur avada kedavra ! Un vif éclair vert semblable à une bourrasque vint atteindre la créature de plein-fouet, qui s'effondra ensuite.


✤✤


A.V. mit quelques secondes avant de comprendre ce qu'il s'était passé. Il avait jeté un sortilège impardonnable et tué, sous l'emprise de Silas, sans même s'en rendre compte. Mais il n'eut guère plus de temps pour se remuer, les autres élèves de Poudlard étant dans une fâcheuse posture. Déjà, sa collègue préfète allait manquer de servir de casse-croûte. Sans tergiverser, il s'élança dans sa direction, se sentant pousser des ailes. La présence de Silas pour lui assurer ses arrières lui donnait confiance en lui, étant bien trop dans le feu de l'action pour réfléchir à ce que cela signifiait. Dès lors, il ne semblait plus craindre les créatures.
BOMBARDA MAXIMA !

Le sortilège percuta de plein fouet la bête qui menaçait Lauryn. Elle vola à travers la place, pour ne plus se relever. A.V. en conclut qu'elle avait été assommée, Silas pensait au contraire qu'elle avait été tuée, la déflagration ayant très certainement fracturé des os en blessant des organes vitaux. Toutefois, la situation ne laissait guère de place à un débat. A.V. poursuivit sa course pour rejoindre Lauryn. Il lui tendit la main qu'elle saisit avec vitalité. A.V. la redressa, tout en étant surpris par l'énergie de la jeune fille. Il la toisa avec un sourire puis firent face à la place, pour estimer les dégâts. Il devait y avoir encore six créatures environ, assez pour encore bloquer les issus de la place. Celle-ci était entouré de maisons traditionnelles qui semblaient vides, de telle sorte à pouvoir constituer un refuge et des abris pour attaquer tout en étant protégés. A.V. pensait à s'y replier, en compagnie de Lauryn, afin d'y être en sécurité.

Par ici !

A.V. fit volte face. Une Serpentard qui était accompagnée d'une amie leur avait hurlé cela d'une voix puissante. Lauryn, sans se poser de questions, était déjà en train de les rejoindre en courant. A.V était exaspéré, ayant sans doute trouver un moyen de repli plutôt que de participer à la mêlée. Las, il se hâta lui aussi de rejoindre le groupe.

Se passant des présentations coutumières, il leur proposa son plan de repli dans les maisonnettes au reste du groupe qu'ils formaient dorénavant. Tous n'étaient pas d'accord et il fallait donc trouver, en quelques secondes, un compromis. En effet, telles des hyènes à l'affût, les créatures s'avançaient peu à peu, calculateurs et astucieux. Si le groupe ne se mettait pas rapidement en mouvement, ils finiraient tous par être tués. A.V. décida de reprendre son destin en main :
Alohomora !
A l'aide de sa baguette, il hôta le verrou d'une maisonnette et s'y engouffra, claquant la porte derrière lui. Il poursuivit sa course jusqu'à une échelle qui menait à l'étage supérieur. Il l'emprunta et referma la trappe qu'il bloqua avec divers charges lourdes. Enfin, il se plaça à une fenêtre de laquelle il surplombait la place. Il remarquait qu'une élève tapait frénétiquement à la porte de la maisonnette qu'il occupait. Ni une ni deux A.V. dégagea la trappe qu'il emprunta ensuite pour se ruer sur la porte d'entrée qu'il ouvrit avec force. L'étudiante s'engouffra à l'intérieur. A.V. refermait la porte au moyen de sortilèges et fit volte-face pour s'excuser de son égoïsme. Mais, déjà, l'étudiante le toisait d'un regard noir accusateur.

814 mots


Miss Elizabeth. I have struggled in vain and I can bear it no longer. These past months have been a torment. I came to Rosings with the single object of seeing you... I had to see you. I have fought against my better judgment, my family's expectations, the inferiority of your birth by rank and circumstance. All these things I am willing to put aside and ask you to end my agony.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
AVATAR : ∞ emilia (lovely) clarke.
PARCHEMINS : 935
AMORTENTIA : ∞ noah ; je m'enivre à deviner ton étoile au ciel, ton sourire au bord des larmes.
PATRONUS : ∞ dragon.
PARTICULARITE(S) : ∞ dragonnière (au don endormi) | tête de turc des autres élèves | bizarre, vraiment très bizarre | membre des licornes de l'arc-en-ciel.

V. Ēchṓ Laertiadis
she's like the wind.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: INTRIGUE I ✤ beware of the big bad wolf {en cours}    Jeu 2 Jan - 16:32

Les choses commençaient nettement à s'empirer. Echo était de dos à Daegan et pendant un moment, une Gryffondor et un Serdaigle avaient fini par les rejoindre mais cela ne dura qu'un temps avant que ce dernier ne reparte rapidement s'enfermer ailleurs et Echo fut surprise par un tel individualisme. Cependant, qui était-elle pour juger le jeune homme? Il était normal qu'il veuille sauver sa vie. Elle n'allait pas le juger pour cela. "I-Il faut qu'on le suive, v-vite." Elle regarda les trois jeunes filles et il ne fallut pas longtemps avant que ces dernières n'acquiescent. Elles se mirent alors rapidement en mouvement et vinrent toquer à la porte par où le jeune homme s'était introduit.. pour se rendre compte que celle-ci était verrouillée. Elle était verrouillée et déjà, elle voyait dans leurs dos trois bêtes furieuses s'approcher d'elles à une vitesse vertigineuse. La poufsouffle regarda à plusieurs reprises la porte qui restait fermée, les loups, ses camarades et alors que les monstres allaient se jeter sur les pauvres jeunes filles qu'elles étaient, elle pointa sa baguette dans leur direction, déterminée comme on ne pouvait s'y attendre de sa part. "Icendio!" Il se passait toujours des trucs étranges quand Echo utilisait un sortilège en rapport avec le feu, toujours. Elle n'arrivait pas à créer une flamme normale, un brasier facilement contrôlable – non jamais. Les trois bêtes s'écroulèrent au sol en hurlant, en feu. Oui, elles étaient en feu, comme si on les avait attaché à un bûcher pour les y faire périr. La porte finit par s'ouvrir derrière elle et alors que les monstres étaient entrain d'agoniser au sol, les jeunes femmes n'hésitèrent pas à s'engouffrer dans la maison. Cependant, alors qu'Echo s'apprêtait à rentrer en dernière, elle sentit une pression dans son dos et elle ne put retenir un long gémissement de douleur alors qu'un des loups s'était relevé pour planter dans une tentative folle ses griffes dans son dos. Elle sentait la douleur de la déchirure, sa robe déchirée. Pourtant, quelque chose clochait. Mais elle n'avait pas le temps d'y penser. Se tournant à moitié, elle pointa sa baguette en direction du visage du loup et hurla un Expelliarmus qui l'envoya valser sur ses congénères alors qu'elle finissait par se glisser à l'intérieur de la maison, la porte se refermant derrière elle. Déjà elle voyait une des autres filles présentes fusiller le Serdaigle avec colère alors qu'elle, s'approchait du premier miroir qu'elle trouva. Elle regarda son dos grimaçant mais finit par pousser un long soupir. Les griffures étaient superficielles et bien que douloureuses, et plus longues à disparaître que des blessures normales, elle ne se doutait pas que celles-ci finirait par s'en aller totalement dans les semaines à venir, un mois au maximum si elle en croyait son cours de défense contre les forces du mal de l'an passé. Cependant, alors qu'elle voyait son dos lacéré, elle se rendit compte de ce qui clochait. Le loup était en feu, elle l'avait bien vu. Pourtant, son dos n'était pas brûlé. Il n'était pas brûlé, pas même plus rouge que d'habitude. Elle ne comprenait pas. Pourquoi les griffes l'avaient-elle blessées mais pas les flammes..? Elle secoua la tête et revint rapidement vers les autres élèves de Poudlard alors qu'elle attrapait tout doucement Daegan par le poignet. "I-Il faut qu'on monte vite en haut, dans le gr-grenir. Il y a une fenêtre o-on pourra voir l'extérieur." Elle dit, alors que déjà elle entraînait par la main sa camarade dans les escaliers, grimpant comme si le diable était à leurs trousses, entendant les loups essayant de forcer l'entrer. Juste avant cependant, alors qu'elle avançait et avec ses camarades, elle lança des sortilèges pour verrouiller portes et fenêtres, projetant même des meubles contre ces derniers. Une fois qu'ils furent tous arrivaient au grenier, elle verrouilla ce dernier et déplaça un vieux canapé sur le trappe, alors qu'elle ne pouvait retenir une légère grimace de douleur, sentant le sang couler dans son dos. "C-Ca devrait les retenir un moment..." Elle dit en commençant de regarder autour d'elle, avec curiosité alors que soudainement, elle écarquillait les yeux. "N-Nous... Nous sommes dans la maison d-d'un joueur de Quidditch..." Elle chuchota, en montrant une ancienne tenue des canons de Chudley et un vif d'or qui traînait dans un coin. Soudainement, elle eut une idée et regarda ses camarades dans les yeux. Avaient-ils la même qu'elle?



come and take a walk on the wild side. let me kiss you hard in the pouring rain. you like your girls insane. choose your last words, this is the last time. 'cause you and i, we were born to die. NECHO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
AVATAR : Zoey Deutch
PARCHEMINS : 166
AMORTENTIA : Fortement attiré vers une destruction certaine
PATRONUS : Un Coyote
PARTICULARITE(S) : Demi-Naïade & Créatrice de vêtement haute couture qu'elle vends une fois par mois à Poudlard

Kathleen C. Wheeler
It's after that we lost everything that we are free to do anything.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: INTRIGUE I ✤ beware of the big bad wolf {en cours}    Lun 6 Jan - 20:56

beware of the big bad wolf
intrigue

Aliénor grimaçait en voyant le loup déversait sa rage sur les blocs pour se rapprocher d’elle. Pourquoi cette fichue Lauryn n’avait-elle pas cherchée un endroit pour se planquer en masquant son odeur ? Elles auraient put s’en sortir à ce moment-là, franchement vouloir escalader un mur c’était d’une débilité profonde. Eh ! La débile, elle n’est pas morte bêtement comme… Tu veux vraiment qu’on reparle de ça ? Tu tiens vraiment à ce qu’on développe à nouveau tous les arguments et les contres vis-à-vis de Gauthier, Luke et le passé ? Non. Et Fonce ! Le loup vient de voler ! Aliénor reprit pied dans la réalité à la fois surprise que Lauryn n’est pas profité de leur conversation pour repasser devant elle et à la fois que le loup se soit envolés sans qu’elle n’y ais fait attention. C’était une gamine qui l'avait avertie de ce qui se passait sur le champ de bataille, une gamine qui n’avait jamais était sur une bataille avant aujourd’hui, ironie quand tu nous tiens. Elle se saisit de la main du garçon de Serdaigle et s’en servit pour se relever alors qu’il la tirait pour faire de même malgré son visage qui disait clairement : franchement, dégager le loup mégalo aurait suffit, mec. C’était tout Aliénor ça, dédaigneuse à souhaite et même pas un merci pour le préfet, les seuls qui avait eut un merci dans sa vie étaient rares en faites deux. Stop Laruyn ! Ce n’est pas le… Je ne voulais rien dire. Je ne peux pas encore contrôler mes sentiments, désolé, madame la maniaque du contrôle… Aliénor grogna de manière audible, cette histoire allait finir par la rendre folle, cohabiter avec une gosse pareille lors de batailles puis surement en temps de guerre cela s’annonçait chaotiques.

Le cri de la jeune Poufsouffle résonna et Aliénor se dirigea droit vers elle et sa camarade. Il était trop tard pour penser à un plan de survie en égoïste alors autant sauver le plus de monde possible. Et puis, si Lauryn avait était égoïste, elle aurait surement râlé aussi à cause des valeurs des Chevaliers de l’Emeraude alors elle était prête à lui pardonner son acte stupide d’héroïsme. Elle vit le garçon lui emboîtait le pas, il ne semblait pas très heureux mais elle s’en fichait. Elle ne lui avait pas ordonné de la suivre donc il ne pouvait rien lui reprocher et puis elle ne le sentait pas ce type, quelque chose l’effrayait en lui. Une fois près des filles, elle écouta le plan, c’était une bonne idée. Mais il fallait choisir la bonne maison sinon cela risquait de se finir en coupe gorge son idée. Un escalier trop large ou une maison pas assez solide et c’était finit d’eux. Elle n’eut pas vraiment le temps d’argumenter que le garçon fonça dans une maison au pif. Elle grimaça en voyant ce lâcheur ne même pas leur annoncer qu’il comptait y aller. Quand Echo annonça sa vérité, elle lui emboîta le pas en courant pour se retrouver devant une porte close mais quel enfoiré ce type. Et il avait été nommé préfet, le directeur avait du être soudoyé ce n’était pas possible autrement. Les trois loups se rapprochaient et Aliénor ne savaient pas quoi faire quand Echo finit par lancer un Incendio qui la laissa sous le choc reconnaissant le feu d’un dragon. Cette gamine douce et innocente serait une ancienne dragonnière, c’était tout bonnement impossible, elle n’était pas comme eux. Lauryn voyant qu’Aliénor était sous le choc d’un truc qu’elle ne comprenait pas, reprit le contrôle de son corps et se propulsa à l’intérieur de la pièce avant de fusiller A.V. d’un regard noir. « On peut savoir ce que tu… » Elle n’eut pas le temps de continuer sa phrase qu’Echo balança une nouvelle information pour leur sécurité.

Elle hocha la tête et suivit le mouvement vers le grenier. Lauryn observa Echo barricadait les lieux avant d’aller jeter un coup d’œil par la fenêtre. Les loups étaient en train d’essayer de défoncer la porte et il allait leur falloir trouver une solution sinon ils étaient morts. C’est alors que la jeune Poufsouffle fit la remarque la plus improbable mais aussi la plus porteuse d’espoir aussi. Elle fixa la tenue puis le vif d’or avec un sourire, il y avait forcément des balais planqué quelques parts dans cette baraque. Or qui dit balai, dit vol dans les airs et fuite possible vers Poudlard loin des loups. « Y a des balais quelque part dans cette baraque. Suffit de les trouver pour rallier Poudlard et prévenir les professeurs pour qu'ils envoient des aurors ici. Car à mon avis, ils ne sont pas encore au courant vu qu'on a encore vu personne pour nous aider... » C’était un plan parfait même si elle voulait retrouver Luke et Gauthier pour les protéger au lieu de se rendre à Poudlard. Mais elle doutait qu’elle puisse les retrouver dans le village même à balai car la panique devait régner partout au vu des cris avant le discours du loup et de la meute qui n’attirait l’attention de personne. La meilleure solution était de rallier Poudlard et de prévenir les adultes pour envoyer des aurors à Pré-au-Lard.
Code by Silver Lungs


A savoir:
 



Sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead
never mind i'll find someone like you



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
PARCHEMINS : 599
AMORTENTIA : Inconnue
PATRONUS : Chien
PARTICULARITE(S) : Loup-garou

A.V. Diederick
There's something wolfish about him. Not in a sexy way, but in an I’ll-eat-your-grandmother way.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: INTRIGUE I ✤ beware of the big bad wolf {en cours}    Mer 15 Jan - 14:27


beware of the big bad wolf
intrigue

On peut savoir ce que tu…

A.V. était passé pour le pire des enfoirés, visiblement. Préférant se réfugier plutôt que d'attendre le temps de la décision, il avait laissé choir ses camarades. Il ne les connaissait pas, il n'avait aucun lien avec elles et ne connaissait pas leur aptitude aux sortilèges et en combat. Elles qui avaient déjà des difficultés avec des loups ne pouvaient être en mesure de les combattre avec Silas aux côtés des loups. Or, A.V. estimait que l'ombre que faisait planer Silas sur leur groupe était bien trop inquiétante pour l'exposer plus encore à ses camarades. Il s'était donc réfugié dans cette maisonnette, pour s'éloigner autant de ses camarades que des créatures que Silas semblait vouloir rejoindre plus que tout. Et personne n'avait compris cela. A.V. n'avait pas eu une conduite cavalière et toutes semblaient vouloir le lui signifier. Le Serdaigle, lui, n'avait autre préoccupation que de s'extirper, tous, de cette situation. Or, justement, la Poufsouffle naïve à souhait avait sans doute eu un éclair de génie :
N-Nous... Nous sommes dans la maison d-d'un joueur de Quidditch...


A.V. était trop surexcité pour sentir la panique le submerger encore un peu plus. Leur situation semblait enfin s'améliorer, des balais pouvant leur permettre de s'envoler vers Poudlard ou des battes de fracasser quelques crânes. La Gryffondor, d'ailleurs, théorisa parfaitement ce à quoi A.V. pensait.
Y a des balais quelque part dans cette baraque. Suffit de les trouver pour rallier Poudlard et prévenir les professeurs pour qu'ils envoient des aurors ici. Car à mon avis, ils ne sont pas encore au courant vu qu'on a encore vu personne pour nous aider...

Ils acquiescèrent tous de la tête en signe de confirmation. Chacun semblait paniqué et commençait donc à fouiller frénétiquement les lieux en vue de trouver lesdits balais. A.V. aussi s'était entrepris dans les recherches, cachant son appréhension. Il ne savait pas manier les balais et était extrêmement mal à l'aise dessus mais, bien plus que ça, c'était Silas qui l'inquiétait. Maintenant qu'il connaissait son identité, A.V. était terrifié de se laisser submerger par son emprise. Il le sentait, au fond de lui, se débattre comme un monstre pour prendre le contrôle du corps qu'ils partageaient. A.V. essayait de se concentrer afin de ne pas laisser de lest tout en s'affairant à chercher ces hypothétiques balais.
C'est alors qu'une des sorcières eut le génie d'utiliser un sortilège d'Attraction afin de les trouver plus rapidement. Trois balais fracassèrent alors une partie du plancher en bois du premier étage pour rejoindre le groupe formé par les étudiants. Daegan et Echo prirent ensemble le premier, Lauryn le second et A.V. le dernier. Les deux premiers balais jaillirent vite hors de la maisonnette tandis qu'A.V. semblait peiner à enfourcher son balai : il ne trouvait ni l'équilibre ni la façon de manier droit son balai. Il se concentra tant sur sa maîtrise de l'engin qu'il en oubliait Silas.

Un violent coup vint attaquer l'esprit de A.V qui perdait alors l'équilibre. De là, il fit volte-face pour se trouver face à l'esprit de Silas, vigoureux et décidé. Il lui sauta littéralement dessus et enfonçait ses doigts dans les orbites de l'élève. Il appuyait toujours plus, comme décidés à faire exploser les yeux du garçon sous la pression de ses doigts. Là, A.V. plia sa jambe gauche tendue pour frapper Silas à l'entrejambe en un coup violent. Silas roula sur le côté, endolori, pour revenir ensuite à la charge avec plus de férocité et de vigueur encore. Tant et si bien que ce dernier terrassa A.V. et prit la maîtrise de ses gestes et de son corps. Là, rapidement et de façon parfaitement maîtrisée, il enfourcha son balai et jaillit à son tour à l'extérieur. Les filles avaient déjà quelques dizaines de mètres d'avance. Avec un sourire féroce, Silas s'empara de la baguette d'A.V. et la pointa en direction des étudiantes qui fuyaient vers Poudlard. Là, d'une voix puissante et forte, il lança un sortilège.
INCENDIO !

Des cris de terreur et d'incompréhension fusèrent alors tandis que les trois balais semblaient plonger inexorablement vers le sol où en dessous les loups commençaient à s'attrouper comme pour accueillir les étudiantes. Silas émit alors un rire sonore, et fit vriller son balai jusqu'à retrouver la terre. Baguette à la main, il étalait un sourire machiavélique à figer le sang, il allait rejoindre lui aussi le lieu où les balais et leurs sorcières allaient s'écraser, comme inexorablement.


740 mots


Miss Elizabeth. I have struggled in vain and I can bear it no longer. These past months have been a torment. I came to Rosings with the single object of seeing you... I had to see you. I have fought against my better judgment, my family's expectations, the inferiority of your birth by rank and circumstance. All these things I am willing to put aside and ask you to end my agony.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
AVATAR : ∞ emilia (lovely) clarke.
PARCHEMINS : 935
AMORTENTIA : ∞ noah ; je m'enivre à deviner ton étoile au ciel, ton sourire au bord des larmes.
PATRONUS : ∞ dragon.
PARTICULARITE(S) : ∞ dragonnière (au don endormi) | tête de turc des autres élèves | bizarre, vraiment très bizarre | membre des licornes de l'arc-en-ciel.

V. Ēchṓ Laertiadis
she's like the wind.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: INTRIGUE I ✤ beware of the big bad wolf {en cours}    Dim 19 Jan - 3:09



Spoiler:
 

Comment en étaient-elles arrivées là, à se cracher sur le sol de Pré-au-Lard ? Allez savoir. La dernière chose dont Echo se souvenait s'était de s'être envolée derrière Daegan, pour repartir en direction du château. Et maintenant elle tombait. Elle tombait et dans son dos, le balai était entrain de brûler. Elle poussa un léger cri en s'accrochant à son amie alors que leur moyen finissait par entrer en collision avec la terre ferme – et elles avec. La poufsouffle resta un petit moment inanimée sur le sol. Inconsciente de ce qui se passait autour d'elle. Le visage en sang, les genoux douloureux, elle était incapable de bouger. Trop choquée, trop traumatisée par les événements qui venaient de se passer, elle ne pouvait pas se relever et fuir, fuir ces loups assoiffés de sang qui se rapprochaient d'elle. Et surtout leur chef. La bête ne mit pas longtemps à être auprès d'elles et à venir poser avec moquerie son gros pied velu sur le dos fragile et déjà abîmé de la brune qui laissa un gémissement de pur douleur traverser ses lèvres. Elle avait mal. Elle avait trop mal et elle était à deux doigts de s'effondrer sous la douleur alors que sa vision se brouillait. Elle ne voyait plus rien. Elle ne ressentait plus rien alors que le monstre l'écrasait de sa forte, brisant presque sa colonne vertébrale et ses cotes dans un même temps. Elle sombrait. Et alors que le noir l'envahissait, sa conscience laissait place à une autre, bien plus sauvage, bien plus vindicative. Bien plus dangereuse. Le jeu allait pouvoir commencer. Alors que le faux Silas ricanait et s'apprêtait à descendre du dos de la jeune femme pour s'attaquer à ses camarades, elle le retint par la manche, provoquant un grognement chez ce dernier alors que déjà elle pointait sa baguette vers lui. Il le sentit, lui l'homme-loup, que ce n'était plus la même femme qu'il avait sous lui et à sa merci il y avait quelques secondes. Ce n'était plus une femme tout court. Et il n'était plus le prédateur. Il était la proie. « J'en ai pas fini avec toi, sale bâtard. » Elle crache alors que sa baguette frétille d'impatience, de jouissance. Le combat. L'affrontement. Le feu du dragon. Enfin. « Incendio ! » Il tente de fuir mais le feu les englobe tous les deux, incontrôlable et terribles alors qu'ils brûlent, ensemble dans la mort. Ou pas. Non, il n'y en a qu'un qui hurle sa souffrance, un seul qui crie à son tuer les cordes vocales. Et c'est lui. Et ce n'est pas elle. Elle, elle lui tient le bras pour ne pas qu'il s’échappe, ses griffes sont plantées dans sa peau jusqu'à ce qu'elle ne devienne aussi noire que du charbon. Il crie et puis finalement, il se tait. Et elle se relève. Et elle le voit. Lui le traître. Lui qui les a mises dans la moise. Lui qu'à cet instant elle hait profondément, plus encore que toutes ces bêtes furieuses autour d'elle. Il jette des sorts à tout va en riant d'un air diabolique, blessant sorciers et sorcières qu'il croise sans la moindre pitié. Il agit comme le monstre qu'il est. Dangereux. Dangereux et imprudent. Et en trois enjambées, elle est derrière lui et elle l'assomme. Il ne l'a pas vue venir, à moitié perdu dans sa folie meurtrière de bête sauvage. Il n'a pas vu le dragon qu'il ne faut pas énerver, qu'il ne faut pas titiller. Et il va le payer au prix cher. Sans plus attendre, elle assomme le vrai Silas – bien qu'elle ignore son identité – avec le faux. Ironie du moment. Elle le frappe avec le cadavre comme elle le frapperait avec un oreiller et le poids ou l'horreur de la situation ne semblent pas l'effleurer. Elle le frapper et quand il sombre à son tour, elle s'estime satisfaite et se recule. Elle n'a pas de pitié pour lui et le laisse là, à demi-conscient – il n'en a pas eu avec elles après tout. Elle jette alors le cadavre aux pieds des loups avec un grondement sourd. Leur Alpha est mort. Ils ne sont que des loups quant elle est dragon. Et déjà elle revient se mettre comme un mur infranchissable entre les autres filles et les monstres, comme une barrière de feu infernal que l'on ne peut franchir. Et elle les darde tous avec mépris, insoumission, force et colère. Elle les les zyeute de ce regard que seule Briséis Peyredragon peut donner « C'est votre dernière chance de déguerpir la queue entre les jambes comme les chiens que vous êtes. Venez à nous et je vous jure sur mon honneur que le pavé de cette rue sera recouvert de vos sangs et cendres avant la tombée de la nuit. » Elle parle comme parle les leaders et les généraux. Elle parle et déjà des gerbes de flammes s'échappent de sa baguette. Echo n'est plus. Briséis est de retour. Et elle n'est pas de ceux que l'on peut se permettre de sous-estimer – le cadavre encore fumant du faux Silas en étant la preuve vivante... ou plus vraiment.

Spoiler:
 



come and take a walk on the wild side. let me kiss you hard in the pouring rain. you like your girls insane. choose your last words, this is the last time. 'cause you and i, we were born to die. NECHO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
AVATAR : crystal reed
PARCHEMINS : 159
AMORTENTIA : rohan.
PATRONUS : un renard
PARTICULARITE(S) : elle est particulièrement douée en enchantements et sortlièges

Daegan Greengrass
FRANKLY MY DEAR, I DON'T GIVE A DAMN.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: INTRIGUE I ✤ beware of the big bad wolf {en cours}    Mer 22 Jan - 20:20

Les choses s'enchaînaient tellement vite que Daegan avait un peu de mal à suivre. Le feu, les cris et la tumulte provoqués par ces monstres faisaient vibrer des souvenirs douloureux de son ancienne vie. Malgré elle, des flashs lui revenaient, toujours plus intenses et plus forts les uns que les autres. Un moment, elle se retrouvait enfermée dans une maison en proie aux griffes et au danger et à un autre, elle était Anya et courrait à travers un champ de bataille, baguette à la main. Durant une minute, elle volait sur un balai avec Echo dans l'espoir de s'échapper, et la minute d'après, elle se retrouvait dans les bras de Heath qui était différent de Rohan. Elle avait eu beau refréner ses souvenirs d'antan durant des années, cette simple soirée avait su briser entièrement les barrières qu'elle avait placé entre Anya et elle. La seule chose qui pu la tirer de cette situation fut la chute puis la douleur. Une douleur telle qu'elle laissa Daegan sonnée et incapable de réfléchir. Elles étaient tombées et si la jeune femme était rassurée en sentant Echo bouger, elle ne pu masquer la douleur qui irradiait son bras gauche. Allongée sur le dos, elle osait à peine bouger et grimaçait à chaque fois qu'un de ses membres meurtris la lancinait. Ouvrant les yeux au bout de quelques minutes, Daegan osa regarder autour d'elle, respirant de façon saccadée. Il fallait qu'elle se lève. Non seulement c'était une pensée qui l'habitait à ce moment précis, mais c'était aussi une affirmation du côté d'Anya. Comme si elles n'étaient plus qu'une, Daegan en oublia ses blessures et se redressa péniblement. Confuse, elle chercha sa baguette de la main droite et la retrouva à quelques centimètres d'elle. Par miracle. Clignant des yeux quelques instants, la jeune femme sursauta en voyant Silas et Echo se faire face non loin de là. Trouvant le courage de se relever, elle garda son bras gauche sûrement cassé sur sa poitrine et s'avança. Cependant plus la sorcière s'approchait de son amie, plus elle la voyait disparaître. Les échos de sa voix lui parvinrent au loin et Daegan arqua un sourcil. Se pourrait-il qu'elle soit devenue quelqu'un d'autre ? Elle ne s'était jamais posé la question mais Echo devait être probablement aussi touchée comme beaucoup d'autres. Restant de marbre, Daegan laissa un sourire naître au coin de sa bouche quand elle vit le corps de Silas prendre feu. Tant mieux. Observant alors Echo se diriger vers le serdaigle qui avait osé mettre le feu à leurs balais et les trahir, Daegan envoya valser un monstre qui courait vers elles, en désespoir de cause. Immobile, elle vit avec surprise et ravissement Echo assommer le traître puis faire tomber le corps inanimé du chef des monstres à leurs pieds. Souriante, la sorcière restait néanmoins sur ses gardes. Il ne fallait jamais crier victoire trop vite. « C'est votre dernière chance de déguerpir la queue entre les jambes comme les chiens que vous êtes. Venez à nous et je vous jure sur mon honneur que le pavé de cette rue sera recouvert de vos sangs et cendres avant la tombée de la nuit. » déclara alors Echo, qui qu'elle soit. Se tenant derrière elle, à plusieurs pas, la jeune femme fixa d'un air déterminé la troupe hésitante et floue se tenant un peu partout. Motivée par les paroles de son amie, la jeune femme était prête à livrer bataille jusqu'à la fin si il le fallait. Déchirant un pan de sa chemise, elle se débrouilla pour mettre son bras en écharpe afin d'être plus à l'aise. Serrant fébrilement sa baguette dans sa main, elle chercha du regard d'autres rescapés, espérant qu'il n'y ait pas de morts même si elle n'était pas dupe non plus. Réfléchissant à toute allure, la jeune femme leva sa baguette vers le ciel. « Periculum » murmura-t-elle tandis que des étincelles rouges s'élevaient dans le ciel sombre. Elle savait que cela n'avancerait probablement à rien mais elle voulait cependant essayer. Elle voulait au moins tenter de prévenir les professeurs. Se rapprochant davantage d'Echo, Daegan se plaça à sa droite, concentrée sur ce qui se passait. « Ravie que tu oses enfin envoyer balader ces ordures. » déclara-t-elle à cette dernière tout en souriant. Daegan n'aurait jamais pu se douter d'une telle évolution et ne cachait pas son admiration.



and i'd give up forever to touch you. cause i know that you feel me somehow. you're the closest to heaven that i'll ever be and i don't want to go home right now. and all i can taste is this moment. and all i can breathe is your life cause sooner or later it's over. i just don't want to miss you tonight   (+) rogan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
PARCHEMINS : 62

Durmstrang
CA VA SAIGNER MON KIKI.

MessageSujet: Re: INTRIGUE I ✤ beware of the big bad wolf {en cours}    Mar 4 Fév - 22:10

Les Âmes Vengeresses a écrit:

beware of the big bad wolf
intrigue I: It never troubles the wolf how many the sheep may be.
Ēchṓ Laertiadis, A. V. Diederick, Daegan Greengrass, Lauryn Bradford.


FIN DE L'INTRIGUE


Alors que les deux groupes se regardent en chien de faïence, des Auros finissent par se teletransporter entre les deux groupes ennemis. Mis sur un brancard magique, A.V est emmené de toute urgence à Ste Mangouste - non sans avoir auparavant été attaché à sa civière au cas où il se montrerait dangereux à son réveil. De son coté, Lauryn y est également conduite, inanimée et son état de santé s'avère être incertain. Laissées seules ensemble, Daegan et Echo sont prises chacune sur un balai par deux sorciers revêtus de noirs qui les emmènent jusqu'aux portes du château de Poudlard, laissant derrière lui les Auros et lycanthropes commencer une lutte féroce et sanglante... Les deux jeunes filles sont gravement blessées mais leurs vies ne sont pas en danger. Elles peuvent s'avérer heureuses de leur sort, alors que les portes de l'école s'ouvrent pour elles et qu'elles rejoignent la flopée d'étudiants paniqué. Au moins, elles, elles ont survécu...

sloth., MARISSA. & Desdémone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: INTRIGUE I ✤ beware of the big bad wolf {en cours}    

Revenir en haut Aller en bas
 

INTRIGUE I ✤ beware of the big bad wolf {en cours}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» ♣ intrigue oo5.
» Intrigue 3 - Carnaval de Broadway [terminée]
» Mission Intrigue "Le Pacte des Loups" [Livre 1 - Terminé]
» Nouvelles et Suite de l'intrigue...[Discussion]

AMORTENTIA :: VERS L'INFINI ET PLUS LOIN ENCORE :: LE ROYAUME-UNI SORCIER :: PRÉ-AU-LARD-