❝ TRUE AND UNAFRAID OF TOIL (poufsouffle) ✤ 4/8 de libres. ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
PARCHEMINS : 274

Amortentia
L'AMOUR FOU FOUT LA HAINE ENTRE NOUS, L'AMOUR FOU FOUT LE MONDE ENTIER A BOUT.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: TRUE AND UNAFRAID OF TOIL (poufsouffle) ✤ 4/8 de libres.   Mer 18 Déc - 1:13


blaireaux de sable
HEY MACARENA HI
Un vieux proverbe dit : tous les Pouffsouffle sont des pantoufles. Il n'y a rien de plus faux : dans la maison que l'on pense simple et correcte, se cache parfois une exception. Ou cinq. On les dit cancres, on les dit fêtards, on les dit inutiles mais pourtant, sans eux, jamais Poudlard ne se serait construit. Sans plus attendre, cinq cas uniques de la maison ; cinq cas changeant et changés avec les ans qui n'ont que leurs flashbacks pour pleurer.


reid lawson estermont dave franco.
perceval fursy rosier logan lerman.
alcide elijah oliver andrew garfield.
violéta ēchṓ laertiadis emilia clarke.
ariel lily morgan saoirse ronan.
teagan lizbeth marshal ashley greene.
cercei haylin stonem jennifer lawrence
dylan lovely fisher nina dobrev.


Dernière édition par Amortentia le Ven 24 Jan - 20:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dungbomb.fr-bb.com

avatar
PARCHEMINS : 274

Amortentia
L'AMOUR FOU FOUT LA HAINE ENTRE NOUS, L'AMOUR FOU FOUT LE MONDE ENTIER A BOUT.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: TRUE AND UNAFRAID OF TOIL (poufsouffle) ✤ 4/8 de libres.   Ven 24 Jan - 19:45


reid lawson estermont

victims of a sudden impact are some of the hardest to treat. It’s not just the collision that injures them, it’s everything after.

passé ∞ quinze ans au début de la guerre ҩ  vingt-deux ans au moment de sa mort (1620) ҩ  tué des mains de son propre frère ҩ  ne faisait parti d'aucun camp jusqu'à ce qu'il arrive à Poudlard où il a rejoint les soldats du sable ҩ  éperdument amoureux de Scarlett Hammersmith, son amour pour elle s'est transformé en réelle obsession et il a développé une possessivité très extrême envers elle - au point de devenir un véritable assassin ҩ il avait un talent en ce qui concerne le mensonge et le vol d'objets précieux ҩ malin ҩ intrépide ҩ rusé ҩ égoïste ҩ baratineur ҩ calculateur ҩ très jaloux ҩ attachant ҩ optimiste ҩ souriant ҩ confiant ҩ sociable ҩ rêveur ҩ ambitieux ҩ maladroit ҩ  possèdait un égo démesuré ҩ très (très) possessif

Mason Estermont est le cadet d'une famille de quatre enfants. Avant la guerre il est particulièrement proche de son grand frère Cole. Le jeune garçon rêve de devenir quelqu'un d'important, de puissance et surtout de domination. Mason veut clairement régner sur le monde magique en étant persuadé qu'un jour ce sera réellement le cas. Il est naturellement attiré par les objets de valeurs, un don commun à la famille Estermont, qui devient une vraie obsession pour Mason. C'est quelqu'un de malin, un menteur incomparable et surtout, il sait manipuler son entourage comme personne. Le cadet Estermont n'a aucun mal à faire en sorte que les autres lui fasse confiance de manière aveugle même si parfois il se fait prendre au piège à son propre jeu. Il faut savoir que la famille Estermont avant la guerre était une famille de nomade, ils allaient de ville en ville en Angleterre, afin de piller les maisons en toute discrétion. Un spectacle de marionnette très basique, des enfants qui se pliaient aux règles que leurs imposaient leurs parents en allant s'introduire dans les maisons délaissés par les habitants spectateurs et le tour est joué. Mason est d'ailleurs devenu très rapidement le chouchou rapportant toujours le plus gros butin. Il est du genre égoïste Mason et se fiche des pauvres, contrairement à Cole. Il compte bien créer son propre empire malgré sa vie instable. Pendant la guerre, il se trouve sans repère puisque Cole est partit à cause de sa trahison envers leur famille (il donnait les denrées de la famille aux plus pauvres). Mason continue d'aider ses parents à s'enrichir sur le dos des autres jusqu'au moment où il fait la rencontre de Scarlett. Pour conquérir la belle Scarlett, il invente un personnage monté de toute pièce et l'a séduit comme ça. Il rejoint les soldats du sable faisant parti de la maison Poufsouffle où il est fier de défendre l'école à côté de ses camarades même si cet investissement ne sera que de courte durée. Avec Scarlett, ils partagent une histoire attendrissante au milieu du chaos jusqu'à ce qu'il apprenne qu'elle est promise à un autre. Mason est dévasté et décide d'éliminer l'élément perturbateur. Il ne lui dira rien et continuera à s'enfoncer dans ses mensonges. De là s'installe une véritable obsession pour la jeune femme. Le garçon possessif va éliminer tout l'entourage de Scarlett ne voulant pas la partager, voulant la garder uniquement pour lui. Le départ de Cole a eu un réel impact sur Mason et sa peur de perdre Scarlett, le transforme complètement. Il sera arrêté finalement par son frère qui, transformé en véritable monstre, ne le reconnait pas et le tue avec froideur sous les ordres Freya Romanov.

présent ∞ dix-neuf ans ҩ membre des coeurs en fête ҩ malin ҩ intrépide ҩ extraverti ҩ amusant ҩ rusé ҩ égoïste ҩ baratineur ҩ prend tout à la légère ҩ calculateur ҩ heureux de vivre ҩ enjôleur ҩ dragueur ҩ souriant ҩ confiant ҩ sociable ҩ rêveur ҩ très ambitieux ҩ maladroit parfois avec les mots ҩ  peut se montrer un peu trop franc sous ses mauvais jours ҩ  possède un égo démesuré ҩ  sur-de-lui dans toutes les situations ҩ lié comme les deux doigts de la main avec son frère Sawyer ҩ arnaqueur ҩ jaloux ҩ il a son propre marché au sein de Poudlard où il s'amuse à revendre les objets des autres sans permission ҩ il est très doué pour inventer des histoires et pour créer des rumeurs complètements absurdes ҩ il a beaucoup d'amis contrairement à son frère ҩ malgré ce que l'on peut penser il apprécie les cours et se force à être un bon élève pour pouvoir accomplir son rêve qui de devenir ministre de la magie ҩ il est très protecteur et possessif par rapport à Saphyr, des traits de caractères qui ressortent qu'en sa compagnie ҩ actuellement, il est même du genre à se battre avec les garçons qui tournent au tour d'elle ce qui ne le ressemble pas ҩ Il n'est pas du genre à se prendre la tête ҩ Il est doué pour les potions, il est capable de créer n'importe quel antidote ou connerie ҩ il n'achète jamais rien et vole tout, il est incapable de payer quoi que ce soit ayant l'impression que lorsqu'il arrive dans un endroit "tout lui appartient"

Reid est apprécié de tous. Il est populaire, il fait la fête et surtout, il est adorable. Impossible de ne pas connaître Reid, il est partout et nulle part en même temps. Reid travaille beaucoup en espérant un jour conquérir le ministère de la magie et régner ainsi sur le monde magique. C'est un garçon plein d'ambition dont il faut se méfier. Il joue son rôle du garçon sous tout bon rapport à la perfection. Reid est un très bon menteur et saura vous faire changer d'avis en moins de deux.  Sawyer aime bien l'appeler Pinocchio parce que lorsqu'ils étaient plus jeune, il était capable de se sortir de n'importe quelle situation sachant trouver rapidement le bon mensonge. Reid a beau avoir eu plusieurs petites amies de passage, la seule et l'unique restera Saphyr Ainsworth. Une relation tumultueuse qu'il est en train de détruire à cause de sa jalousie maladive. Il a l'impression ces derniers temps qu'elle lui file entre les doigts et ne peut pas s'empêcher de lui faire vivre un enfer en interdisant tous les garçons de s'approcher d'elle. Reid n'est pas au courant sa vie antérieure et n'arrive donc, pas à comprendre pourquoi il agit ainsi.
passé ∞   Mason et Cole étaient très proches. Cole le modèle, le grand frère, celui qui veillait sur Mason pour le mettre dans le droit chemin. Contrairement à ses parents, il incitait son frère à œuvrer pour le bien et non pour soi-même. Mason est naturellement attiré, comme les autres membres de sa famille, par les objets précieux. Une obsession qui le transforme en vrai vautour, en passe partout. Alors lorsqu'il apprend que Cole vole aux riches pour donner aux pauvres, il ne comprend pas. Limite rien que pour rester avec lui, il a envie de faire la même chose. Il veut l'aider, devenir son acolyte, se rapprocher davantage. C'est son frère, le sien. Cole le rejette et pour Mason c'est tout son monde qui s'écroule. Il apprend à vivre sans lui, difficilement, mais il aide ses parents à récupérer un maximum d'argent pour nourrir leur famille pendant la guerre. Au début, il l'attendait patiemment puis au bout d'un certain temps, il compris qu'il ne reviendrais jamais. C'est en partit à cause de son départ que sa relation avec Scarlett est devenue malsaine. Il ne voulait pas la perdre comme il a perdu Cole et cette peur constante l'a rendu malade psychologiquement, au point de devenir un assassin. Au final, c'est Cole -possédé par une âme maléfique- qui tue froidement son frère sous les ordres de Freya Romanov. Une fin tragique pour les fils Estermont.

présent ∞ Reid et Sawyer. Une relation fraternelle à toute épreuve. Sawyer connait sa vie passé, il a eu cette malchance de se souvenir que c'est lui qui a tué de ses propres mains son petit frère - bien qu'il n'était pas dans son état normal. Malheureusement, même dans cette vie, ça le détruit et le consume à petit feu. Pour l'épargner, il a essayé d'être distant, de se montrer froid et au final, c'est impossible. Il ne veut pas être son modèle comme dans le passé, non, il veut juste être présent pour ne pas le perdre de nouveau. Reid est la seule personne à qui il accorde autant d'attention et d'importance. Sawyer ne le montre pas, mais d'une façon bien à lui, il veille sur son petit frère. Reid a toujours été plus démonstratif dans ses sentiments, il n'a pas peur de passer pour un idiot et de prendre son frère dans ses bras quand il en ressent le besoin. Bien que Sawyer soit le plus distant des deux, Reid est celui dont il a le plus confiance et lorsqu'il a des problèmes concernant les filles -pour ne pas dire la belle Shannon Crane-, c'est vers son petit frère qu'il se tourne. Reid c'est le garçon populaire auquel on s'attache facilement, Sawyer c'est celui qui fait en sorte qu'on le déteste pour ne pas à avoir à s'attacher justement. La vie antérieure de Sawyer le pourri de plus en plus, au point d'avoir des troubles de la personnalité et surtout au point de ne plus savoir qui il est réellement. Sawyer commence avoir une très mauvaise influence sur Reid ce qui le pousse à s'éloigner de lui pour ne pas le blesser de nouveau. Malheureusement ce n'est pas chose facile, parce que Reid s'accroche à Sawyer, il est incapable de rester loin de lui bien longtemps.
passé ∞ Au tout début de la guerre, Mason fait la rencontre de Scarlett. Un seul regard suffit pour qu'il en tombe éperdument amoureux. Il n'hésite pas à lui mentir sur son statut familial et lui fait croire qu'il le fils d'une puissante dynastie en Angleterre. Naïve, elle boit ses belles paroles, elle succombe au charme du voleur. Il lui promet une histoire pleine d'aventures, d'amour et surtout passionnée. Elle tombe amoureuse de son personnage monté de toute pièce tandis qu'il se plie en quatre pour assouvir ses moindres désirs, pour rendre son histoire complètement crédible. Scarlett est une fille de bonne famille et elle a un avenir assuré depuis presque le berceau. Effectivement, ses parents l'on promise à un autre homme. Elle ne l'aime pas, mais pour assurer la descendance, elle est contrainte de devoir l'épouser malgré elle. Il n'est pas méchant son futur mari, il essaye de faire en sorte que leur union fonctionne. Elle pourrait facilement s'enticher de lui, mais il n'est pas Mason. Il n'y a pas cette passion qui les animent, cette attraction entre eux. Scarlett le délaisse volontairement pour vivre une relation voué à l'échec à cause de la guerre et surtout à cause de ses parents qui n'accepteront jamais qu'elle parte avec un autre homme. Lorsqu'elle apprend que Mason n'est pas celui qu'il prétend être, elle le menace de le quitter. Une violente dispute à lieu entre eux où elle se met à le frapper. Au final, il réussi à la convaincre de rester auprès de lui. Cette dispute a engendré la crainte de Mason de perdre Scarlett comme il a perdu son frère. Au fur et à mesure des jours qui passent, Scarlett voit tous ses proches disparaître un par un. Une période très difficile à supporter pour ce petit bout de femme habitué aux contes de fées. Pour elle, il n'y a plus de doute, elle est destinée à Mason ne sachant pas qu'il est l'assassin qui se cache derrière tout cela. Ne sachant pas qu'il est obsédé par elle, au point d'éliminer tous ses proches juste pour qu'elle reste à ses cotées. Ils vivent une belle idylle au milieu de ce monde qui s'écroule autour d'eux jusqu'à ce que Mason soit tué par son frère Cole. Pour Scarlett, c'est insurmontable. La jeune femme apprend qu'elle est enceinte, mais en plus, elle apprend les actes terribles de celui qu'elle considérait comme l'amour de sa vie. Dévastée, elle décide de se suicider ne supportant pas l'idée de porter l'enfant d'un monstre.

présent ∞ Reid et Saphyr : une relation simple qui, au fil des années, est devenue compliquée. Après la cérémonie de la répartition, Ils sont de suite devenus de très bons amis -malgré qu'il soit un poufsouffle et elle une serpentarde, au contraire, une amitié qui était montré du doigt, mais qu'ils tenaient à tout prix à préserver. Un jour l'amitié s'est transformée en amour et l'innocente relation amoureuse est devenue la relation explosive de Poudlard. Reid a découvert un aspect plus sombre de sa personnalité. Il se montre très protecteur envers elle et il fini par étouffer Saphyr. Quand il essaye de la laisser respirer, c'est plus fort que lui, il ne peut pas la laisser tranquille et s'immisce dans toutes les relations qu'elle entretient avec les garçons de l'école. Ils rompent plusieurs fois et se retrouvent toujours. Parce que bien qu'elle puisse en avoir marre de cette situation, Saphyr éprouve beaucoup de sentiments à l'égard de Reid. Un peu comme s'ils étaient indissociables. Ces derniers temps, il a dépassé les limites en allant jusqu'à se battre avec les garçons qui lui adressent la parole. Elle est très remontée contre lui et a de plus en plus de mal à supporter son comportement. Saphyr a bien peur que les sentiments ne suffisent plus et qu'elle doive couper avec les ponts avec lui. Quand bien même ils s'éloignent et essayent de se mettre avec quelqu'un d'autre, Reid se sent obligé de remettre sa petite amie à sa place. Il en est conscient que Saphyr est ce qu'il a de plus précieux à ses yeux et involontairement il détruit leur relation. Pour l'instant, il essaye de prendre sur lui parce qu'à force de se battre avec ceux qui oseraient ne serait-ce lui accorder un regard à sa Saphyr, il le voit, il lui fait peur. Tous les deux n'ont aucun souvenir de leur relation passée, mais on dirait bien que Mason est bien décidé à ne pas lâcher Scarlett même dans cette vie.
passé ∞ Les deux jeunes gens ne sont pas connus au cours de la guerre, mais nul doute que si leurs routes s'étaient croisées, un intéressant duel aurait pû avoir lieu entre eux.

présent ∞ Les deux jeunes garçons possèdent de nombreuses choses en commun et notamment le goût de la fête. C'est donc tout naturellement qu'ils se sont rapprochés à l'une d'entre et qu'ils ont appris à s'apprécier et à passer de bons moments ensemble sans se prendre la tête ensemble. Ils ne se fréquentent pas forcément en dehors des folles nuits qu'ils passent ensemble mais quand celles-ci s'arrivent, ils sont liés comme les doigts de la main dans les pires conneries possibles et imaginables. Ils adorent se lancer des défis plus débiles les uns que les autres. Le danger, les risques? Peu importe. Ils adorent repousser leurs propres limites et également celles de l'autre. Et si cela peut impliquer une tierce, cela les amuse encore plus. Ce n'est pas qu'ils sont cruels, non. Mais ils sont encore jeunes et tout ce qu'ils veulent ,c'est s'amuser tant qu'ils le peuvent et profiter à cent pour cent de leur vie au château.
passé ∞   Ardyne et Mason étaient dans un premier temps des amis, les meilleurs amis du monde même. Ils s'entendaient très bien et aimaient à passer du temps ensemble à Poudlard. Mais Ardyne remarqua bien vite - habituée comme elle l'était à observer les autres - que son camarade avait lentement mais surement commencé à changer. Il semblait plus vicieux, plus colérique. Plus sombre également. Elle ne m'y pas longtemps à comprendre que cela était du à sa relation avec la belle Scarlett qui lui retournait visiblement la tête, le rendant fou de jalousie. Elle tenta bien d'en parler avec lui, pour l'empêcher de sombre mais cela ne fit que provoquer sa colère. Après une crise monstrueuse, il manqua de la frapper et elle décida de couper tout lien avec lui à partir de cet instant. Pourtant, quand le garçon mourût, elle ne put empêcher son coeur de se serrer.

présent ∞  Berlioz et Mason sont les meilleurs amis du monde et ils passent leur temps ensemble depuis la première année du jeune homme. Ils sont tous les deux de grands farceurs qui aiment profiter de la vie et embêter gentiment les autres. Ils se comprennent instinctivement et n'ont pas besoin de parler pour mettre en place un mauvais coup. Ils n'aiment pas prendre la vie au sérieux, persuadés qu'elle est trop courte pour être gachée par des questionnements métaphysiques et autres stupidités dans le même genre. Ils se font vraiment confiance mais Berlioz n'ose pas encore parler avec Mason de son secret et pour cause. Quand elle est avec son ami, elle se sent revivre, elle n'est plus la petite fille abusée par sa mère, la gamine pleine de blessures et de fêlures. Elle est enfin Berlioz. Et elle ne veut pas perdre ça. Elle en a tellement besoin.
passé ∞ Nul doute que si Angus n'avait pas été d'une nature aussi prudente, il aurait pu finir la longue liste des victimes de Mason. Et pour cause, ce dernier était jaloux de la relation entre le blond et sa dulcinée et il avait ouvertement menacé le serdaigle de s'en prendre à lui s'il ne dégageait pas de la vie de sa belle. Plutôt que de rechercher la confrontation et de risquer de compromettre sa couverture, Angus s'était éloigné de la fameuse Scarlette dans faire de vagues - ce qui lui a probablement sauvé la vie. A partir de cet épisode, les deux jeunes gens ne se sont plus reparlés mais quand ils se croisaient dans les couloirs du château, ils ne pouvaient qu'échanger de froids regards qui exprimaient clairement tout le mépris qu'ils avaient l'un pour l'autre.

présent ∞ Cailean adore faire chier Reid, et inutile de dire que le mot est faible. Comme dans le passé, le brun est jaloux de sa relation avec Saphyr et il a tenté de l'en éloigner mais cette fois-ci, Cailean a refusé de se laisser faire. Et pour cause: dans cette vie, il est sincérement attaché à la brune et il ne compte pas laisser un poufsouffle de pacotilles lui dicter son comportement. Inutile de dire que Reid l'a très mal pris et qu'il fait tout son possible pour faire de la vie du Serpentard un enfer, ce que ce dernier lui rend bien. Il s'amuse de voir le jaune s'exciter tout seul devant son sourire méprisant, sourire que Reid rêve de lui faire manger. Ils se haïssent, ils se détestent et tout le monde sait qu'il ne vaut mieux pas les laisser seuls dans une même pièce au risque de la voir saccagée dans les quelques secondes qui suivraient.
passé ∞ Autrefois, Mason terrorisait littéralement ce pauvre Apollo qui était le seul dans tout le château à connaître à la fois sa véritable identité mais aussi, ses plus sombres actions. Plusieurs fois, il fut tenté de révéler la vérité aux autres mais c'était clairement sans compter sur la mesquinerie du poufsouffle qui l'avait ouvertement menacé de s'en prendre à ceux et celles qu'il aimait s'il faisait une telle chose. En raison de cela, le pauvre garçon était obligé de ne se taire, de ne rien pouvoir faire et d'observer de loin les horreurs commises par son camarade, pour protéger les siens - et notamment Ariane - de la folie meurtrière du Estermont dont seul le nom suffisait à le glacer d'horreur.

présent ∞ Reid et Byron sont les meilleurs amis du monde, depuis l'entrée du blond à Poudlard. Ils se sont croisés à une fête, se sont pris la tête, en sont venus aux poings et le lendemain en se réveillant à l'infirmerie tous les deux dans un sale état, ils sont devenus copains comme cochons. Depuis, les deux garçons ne se quittent que très rarement et prévoient toujours des mauvais coups ensemble. Ils se prennent pour les rois du monde - et surtout, de Poudlard - agissent comme tels avec les autres. Ils partagent une amitié sincère et solide qui flatte leurs egos et savent que peu importe ce qu'il pourra leur arriver, ils seront toujours là l'un pour l'autre. Du moins, c'est ce qu'ils croisent sincèrement pour le moment, n'ayant toujours pas conscience de leurs viens antérieures et du lien qui les unissait autrefois...
passé ∞ Les deux jeunes gens ne se connaissaient pas mais avaient bien entendus parler l'un de l'autre. Ivan connaissait l'existence de la famille de Mason et avait tenté de les retrouver pour les rallier à la cause de Durmstrang alors que le poufsouffle connaissait l'identité du bras droit de l'homme de fer, et de son insensibilité chronique à la douleur.

présent ∞ C'est de justesse que le poufsouffle a réussi à passer son année et il ne peut espérer y arriver de nouveau tout seul. De ce fait, le directeur lui a collé aux fesses un tuteur pour le forcer à travailler et à se remettre à niveau vis à vis de ses camarades. Mais Reid reste Reid et il n'est pas prêt à laisser quelqu'un lui dicter son comportement ni le forcer à devenir le parfait petit chouchou du professeur. Ainsi, il ne prend qu'à la légére les cours que lui donne Lùka, qui pourtant fait de son mieux pour aider le brun à rattraper tout son retard. Mais ce dernier n'en a rien à faire et se comporte comme le plus grand des imbéciles avec son camarade, ne faisant pas ses devoirs ou agissant comme un enfant de quatre ans en courant dans toute la bibliothèque. Pour le moment, le serdaigle garde son calme face à un tempérament aussi puéril mais il risque bientôt de craquer et de remettre le plus jeune à sa place.
passé ∞ Les deux jeunes hommes n'ont jamais eu l'occasion de se rencontrer dans le passé. Cependant, la réputation de la famille de Mason était tel qu'Andreï en avait entendu parlé et il s'était fait la réflexion qu'avec un tel don, la vie devait être beaucoup plus facile. S'il seulement il avait su.

présent ∞ Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'Heathcliff a une dent après Mason et pour cause: il sait que c'est lui qui lui a volé l'un des derniers objets qu'il possédait de son père. Il le sait mais malheureusement il ne peut pas le prouver pour le moment - ce qui amuse énormément le poufsouffle qui le nargue sans vergogne jour après jour. De son coté, Mason a effectivement pris l'objet qu'il garde comme une sorte de trophées. Il avait en effet entendu un jour le serdaigle dire du mal sur sa famille et il avait eu soudainement l'envie de lui donner une bonne leçon. On ne critique pas les siens sans s'en mordre les doigts. Depuis, Heathcliff ne cesse de le pourchasser pour récupérer son bien alors que, libre comme l'air et insaisissable, le brun continue de le faire courir après lui avec un amusement grandissant.
SIXIÈME ANNÉE | LIBRE | DAVE FRANCO (TUMBLR&LIVEJOURNAL)


Dernière édition par Amortentia le Dim 26 Jan - 6:24, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dungbomb.fr-bb.com

avatar
PARCHEMINS : 274

Amortentia
L'AMOUR FOU FOUT LA HAINE ENTRE NOUS, L'AMOUR FOU FOUT LE MONDE ENTIER A BOUT.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: TRUE AND UNAFRAID OF TOIL (poufsouffle) ✤ 4/8 de libres.   Ven 24 Jan - 19:59


perceval fursy rosier

L'amour qui réchauffe et qui vous déchire violemment le cœur en même temps

passé ∞ seize ans au début de la guerre ҩ vingt-trois ans au moment de sa mort (1620) ҩ fiancé à Sofia Romanov ҩ leader et fondateur des guerriers de l'écarlate ҩ impétueux ҩ loyal ҩ juste ҩ impatient ҩ arrogant ҩ amusant ҩ effronté ҩ imprudent ҩ noble ҩ jaloux ҩ déterminé ҩ rancunier ҩ combatif ҩ aime la compétition et déteste perdre ҩ débrouillard ҩ généreux ҩ provocateur ҩ leader ҩ curieux ҩ n'aime pas l'autorité ҩ sang-chaud ҩ fonceur ҩ tient toujours ses promesses ҩ déteste la magie noire ҩ a énormément de répondant ҩ trouble-fête ҩ susceptible ҩ galant ҩ respecté ҩ stratégique ҩ fidèle ҩ sincère ҩ ne recule jamais devant l'adversité ou les problèmes ҩ ferait tout pour les gens qu'il aime ҩ un peu bagarreur par moment ҩ colérique ҩ toujours là pour aider ҩ très courageux ҩ il ne courbe jamais l'échine ҩil défend les plus faibles ҩ insolent ҩ joueur ҩ possessif ҩ fougueux ҩ sarcastique ҩ tête brûlée ҩ joueur ҩ taquin ҩ rebelle ҩ romantique.

Gabriel Peverell était le fils adoptif du directeur de Poudlard. En effet, juste avant de mourir, la seule femme que ce dernier n'ait jamais aimé mais avec laquelle il ne pouvait vire à cause de son rang inférieur au sien lui confia son fils unique, âgé seulement de quelques jours. Choyé par ce père de fortune, Gabriel grandit à Poudlard, parmi les élèves plus âgés, son père l'emmenant partout avec lui. C'est ainsi qu'à l'âge de six ans, il fit la connaissance au cours d'un banquet de la jeune Sofia Romanov, la fille de la directrice de Durmstrang dont il tomba fou amoureux en un seul regard, malgré son jeune âge. En raison des tensions entre leur deux familles, il leur fallut près de dix ans pour se revoir, à Beauxbâtons, alors que leurs parents s'étaient retrouvés pour tenter de trouver une autre issue à leur conflit que la guerre. Le jeune homme sauta sur l'occasion pour s'emparer d'un baiser du coeur de la belle et pendant un an, une correspondante enflammée et secrète, commença entre les deux, parsemée de rendez-vous secrets et de baisers interdits. Finalement, l'année de leur dix-sept ans, Gabriel et ses deux meilleurs amis vinrent à Durmstrang enlever la belle pour la ramener à Poudlard. Malgré la guerre, se furent les plus belles années de la vie de Gabriel. Il était un héros de la guerre, il vivait entouré de ses proches et surtout, avec la femme qu'il aimait plus que tout au monde, plus que sa vie. Cela n'étonna donc personne quand il demanda la main de cette dernière, le mariage étant prévu à Poudlard même. Cependant, les choses ne se passèrent pas comme prévues et le mariage fut gâchée par une attaque de Durmstrang au cours de laquelle l'un des deux meilleurs amis du jeune homme perdit la vie, ce qui le mit dans un état de rage folle que même sa fiancée ne put calmer. Tout s’enchaîna alors très rapidement et en trois jours, son destin fut scellé. Il programma un grand raid trois jours plus tard, poussant Sofia qui avait conscience qu'il courait à sa perte, de se sacrifier pour tenter de le sauver, en passant un accord avec le directeur de Poudlard. Se faisant passer pour une traîtresse à la solde de Durmstrang, elle rejeta publiquement le jeune homme en l'humiliant avant de tuer sa propre meilleure amie, sous la demande de cette dernière, avant de disparaître, le tout ayant pour but de démoraliser le jeune homme pour ne pas qu'il aille se battre mais aussi, qu'il ne regrette pas sa mort, la jeune fille devant mourir pour que la directrice soit vulnérable à la mort. Cependant, le tout eut l'effet inverse et c'est avec encore plus de hargne que le Gryffondor qu'il était prépara sa vengeance, se faisant prendre à son propre piège, aux sentiments qu'il éprouvait toujours sur place. En effet, une fois sur place, Natalia, la soeur de Sofia et surtout, la meurtrière de Nathaniel, son meilleur ami, se fit passer pour la douce Serdaigle et attira le brun dans ses filets, ce dernier accourant pour sauver sa belle en danger, toujours fou amoureux de la jeune fille. Cependant, cette dernière ne fit que le poignarder pour le livrer en suite à la directrice qui le tua sous les yeux même de son père, Sofia étant le dernier mot flottant sur ses lèvres.

présent ∞ dix-neuf ans ҩ célibataire ҩ impétueux ҩ loyal ҩ juste ҩ impatient ҩ arrogant ҩ amusant ҩ effronté ҩ imprudent ҩ noble ҩ jaloux ҩ déterminé ҩ rancunier ҩ combatif ҩ aime la compétition et déteste perdre ҩ débrouillard ҩ capricieux ҩ provocateur ҩ leader ҩ curieux ҩ n'aime pas l'autorité ҩ sang-chaud ҩ fonceur ҩ tient toujours ses promesses ҩ déteste la magie noire ҩ a énormément de répondant ҩ trouble-fête ҩ susceptible ҩ galant ҩ populaire ҩ plait aux dames mais n'en profite jamais - est d'ailleurs insensible aux charmes des vélanes en raison de ses sentiments pour Cordélia ҩ fidèle ҩ sincère ҩ ne recule jamais devant l'adversité ou les problèmes ҩ ferait tout pour les gens qu'il aime ҩ un peu bagarreur par moment ҩ pavane un peu parfois quand il est près d'une certaine jeune fille pour attirer son attention ҩ toujours là pour aider ҩ très courageux ҩ il ne courbe jamais l'échine ҩ il défend les plus faibles - sauf ceux qu'il martyrise ҩ insolent ҩ joueur ҩ possessif ҩ fougueux ҩ sarcastique ҩ tête brûlée ҩ joueur ҩ taquin ҩ rebelle ҩ romantique.

Perceval est presque le jumeau de Gabriel, sa vie antérieure, en plus prétentieux et en plus "m'as-tu-vu". Il est né dans une maison à deux étages près de Belfast, dans une famille de sorciers de sang-mêlé, bien qu'il aime à prétendre qu'il est de sang-pur. Le moins que l'on puisse dire au sujet de Perceval, c'est qu'il y a toujours été très heureux : petit chouchou de sa mère, respecté de son père et apprécié de sa sœur, il entretenait néanmoins une relation malsaine de rivalité avec son frère jumeau, Lancelot. Depuis toujours, il est passionné de Quidditch et il n'a jamais raté une occasion d'aller à un match de son équipe favorite, quitte à casser les pieds de ses parents pour qu'ils cèdent à ses caprices. A son entrée à Poudlard, il fut réparti à Poufsouffle, à la grande surprise générale et pour cause, tout le monde le voyait bien mieux à Gryffondor. C'était d'ailleurs dans cette maison que le Choixpeau Magique comptait l'envoyer mais ne souhaitant pas décevoir ses parents qui dépréciaient cette maison, il supplia le Choixpeau de l'envoyer ailleurs. Il se retrouva donc parmi les jaunes et noirs, dont il est l'Attrapeur dans l'équipe de Quidditch depuis sa troisième année au château. Déconneur, fanfaron et trouble-fête, il finit régulièrement en retenues et dans le bureau du directeur, son père dans sa vie antérieure, qui ne peut être qu'attendri par les bêtises de son ancien fils, les deux hommes entretenant une relation complice, ce qui n'échappe aux yeux de personne. Personne et surtout pas, Cordélia Lysaght, la belle et dure Serpentarde pour qui le cœur de Perceval brûle depuis la première année. Il a bien essayé d'attirer son attention en paradant devant elle, de la rendre jalouse avec d'autres filles, rien y fait : elle ne se montre que froide, méchante et cruelle avec lui, l'envoyant chaque jour un peu plus sur les roses. Mais Percevall est un homme tenace et il ne compte pas lâcher de si tôt la belle brune et s'il était un peu plus attentif, il pourrait remarquer des signes qui montrent bien qu'il a raison de s'entêter comme il le fait. Comme par exemple, le fait que leur deux patronus soient des phénix, le fait que ses rares copines connaissent toutes des jours difficiles quand elles sont avec lui ou encore, que ses rêves si étranges qu'il fait au sujet d'une jeune demoiselle brune pourrait le guider sur la voie d'un passé oublié mais ô combien précieux.
passé ∞ Sofia et Gabriel. Gabriel et Sofia. Probablement l'une des plus belles et des plus tragiques histoires d'amour que le monde sorcier n'ait jamais connu. La première fois qu'il a posé ses yeux sur elle, a seulement six ans, elle l'a captivé, hypnotisé. Elle s'est emparé de son cœur d'enfant sans rien faire et il n'a pu s'empêcher de la taquiner pour entendre le son de sa voix. La deuxième fois qu'il l'a vue, dix ans plus tard, il a eu la certitude qu'elle était faite pour lui. Et l'attendant dans un coin sombre de Beauxbâtons, il n'a pu s'empêcher de lui voler un baiser, son tout premier. Leur tout premier. Ce fut le début d'une longue histoire, remplie de péripéties plus diverses les unes que les autres. L'année de leur dix-sept ans, il l'enleva de Durmstrang et l'année de leur vingt-trois ans, il la demanda en mariage, un mariage qui aurait du être la concrétisation de leurs sentiments mutuels. Ils s'aimaient d'un amour fou, passionné, comme on en trouve généralement que dans les livres. Ils étaient la raison de vivre de l'un et de l'autre. Ils étaient tout l'un pour l'autre. Ils auraient même du passer toute leur vie ensemble et fonder une famille si les circonstances ne les avaient pas empêché de le faire. Cette histoire mes amis, se finit mal : d'un coté, Sofia, hocruxe secret de sa mère bien malgré elle, meurt pour le protéger et de l'autre, Garbiel meurt également en croyant aller la sauver puis en étant persuadé qu'elle est la cause de sa perte. Deux âmes envolées, un amour brisé à cause d'une guerre sans raison.

présent ∞ Le moins que l'on puisse dire, c'est que la relation entre Perceval et Cordélia est pour le moins... explosive. Comme dans sa vie antérieure, le brun est tout de suite tombé amoureux de la brune quand il a posé la première fois les yeux sur elle. Cependant, Cordélia, qui se souvient de tout son passé, refuse d'être proche de lui. En effet, la jeune fille a peur que ce qui se soit passé autrefois se réalise de nouveau et que le jeune homme perde encore la vie. D'autant plus qu'elle a conscience que sa mère essaye de prendre le contrôle sur son corps et qu'elle ne veut pas le voir souffrir une nouvelle fois. Elle l'aime toujours autant qu'avant, mais elle ne cesse de le repousser, encore et encore, quitte à se montrer froide et méchante avec lui. De son coté cependant, Perceval ne perd pas espoir et passe son temps à essayer de courtiser la belle : il essaye de se faire bien voir devant elle - quitte à fanfaronner un peu - et à obtenir un rendez-vous galant. Il a déjà essayé de la rendre jalouse en sortant avec deux ou trois filles mais ce fut un désastre, elle ne lui a pas jeté un regard. Il est complètement fou d'elle, il l'a dans la peau. Il l'aime, elle est la dame de son cœur. Il est persuadé qu'ils sont fait l'un pour l'autre et il ne renoncera pas : il veut qu'elle soit sienne. En plus de cela, la tension est électrique entre eux et il a un manque d'elle constant. Il a y a aussi une grande tension sexuelle entre eux, un désir difficilement refoulé. Il la veut, pour lui. Rien que pour lui. Il est d'ailleurs plus que jaloux à son égard. En parallèle et depuis quelques mois, il rêve également d'une jeune fille aux longs cheveux bruns dont il ne parvient pas à distinguer le visage, des flashs de son ancienne vie l'assaillent. Il n'a pas encore pu faire le rapprochement entre les deux femmes, il n'a pas encore compris que Sofia et Cordélia ne font qu'une. Que se passera-t-il quand cela sera le cas? Et, qu'arrivera-t-il quand tous ses souvenirs reviendront ?
passé ∞ Aleksander Romanov et Gabriel Peverell. Le fils de la directrice de Durmstrang et celui du directeur de Poudlard. L'homme au coeur de glace, celui à l'âme de feu. Le grand frère de Sofia et l'âme sœur de cette dernière. Les deux jeunes gens n'ont jamais réellement eu l'occasion de se croiser mais c'est une haine sans comparaison qui les liait. Gabriel, pour des raisons liées à la guerre, à la cruauté du bulgare avec ses pairs et pour tout ce qu'il représentait. Aleksander, pour des raisons plus personnelles. Il n'a jamais pardonné au jeune homme de lui avoir ravi sa sœur, sa douce Sofia, et il s'est juré que s'il tombait sur ce dernier, il le tuerait de ses propres mains. Il n'en eu jamais le temps, mourant bien avant le brun, qui dut annoncer la nouvelle à sa bien-aimée qui en fut bouleversée comme jamais, ouvrant les yeux à Gabriel sur la cruauté de la guerre. Ennemi ou pas, Aleksander restait le frère de Sofia et la haine qu'il ressentait pour lui fut alors teintée de tristesse, celle de n'avoir jamais pu réunir les deux Romanov. Il était désormais trop tard...

présent ∞ Tous les deux beaux, tous les deux populaires, tous les deux attrapeurs de leur maison, tous les deux courtisés, tous les deux dans la même bande d'amis hyper branchés et enviés de tous, les deux jeunes gens ne pouvaient que s'entendre et être bons amis. Ils fréquentent en effet le même cercle de gens bien vus de Poudlard et font en quelque sort partie de l'élite, bien qu'ils ne soient pas toujours d'accord avec les agissements des membres de cette dernière. N'étant absolument pas conscients de la haine mutuelle qui les liait autrefois, ils s'entendent très bien et passent beaucoup de temps ensemble, partageant cette peine de l'amour non-partagé pour les seules filles de Poudlard qui ne semblent pas vouloir les remarquer, à savoir, Cordélia et Echo. Amis dans la vie, toujours à se faire des crasses pour déconner et à faire des conneries en tout genre, il n'en reste pas moins que sur le terrain, ils sont rivaux et qu'ils ne s'épargnent mutuellement pas, tous les deux désirant toujours ardemment la victoire. Mais cela importe peu : que Perceval ou que Sloan gagne, c'est toujours autour d'un verre qu'ils iront fêter ensemble la folie et la passion du Quidditch !
passé ∞ Dans le passé, Septymus et Gabriel ne se sont que peu fréquentés. Tous les deux, en premier temps, leaders des deux principales factions de Poudlard (les Chevaliers de l'Émeraude et les Guerriers de l'Écarlate), ils ne se sont rencontrés qu'à deux reprises pour des réunions d'urgence car les Chevaliers préféraient nettement agir entre eux, dans l'ombre. Toujours est il qu'un rapport de force s'est vite installé entre les deux hommes : Septymus, dès que ses yeux se sont posés sur Sofia, a tenté de la séduire et Gabriel l'a plutôt mal pris. Ils se sont violemment battus en duel mais ont fini par oublier ce différent à cause de la guerre. Toutefois, Gabriel a été l'un des premiers à se maudire de la mort de Septymus et le second à jurer à la vengeance ; malgré l'inimité qui les liait, cette rivalité constante qui les séparait, ils étaient deux combattants sur la même longueur d'ondes et personne, personne ne touche aux camarades de Gabriel Peverell.

présent ∞ Tout semble séparer les jumeaux Lancelot et Perceval Rosier. Tout d'abord, leur naissance. Perceval est né le premier et Lancelot le second : ayant tous les deux naquit en pleine nuit, ils sont séparés de quelques heures et donc d'un jour. Lance préfére nettement la lecture au Quidditch, il est allé à Gryffindor par la suite, la maison abhorrée par tous les Rosier quand Perceval est un fou du balai et un fier jaune et noir... bref, Lancelot collectionne les mauvais points alors que Perceval s'efforce de récupérer tous les bons. Pourtant, enfant, ils étaient très proches. Perceval veillait sur son frère et le protégeait de tout, alors que Lancelot l'adorait littérament, comme on aime son plus grand héros. Oui mais voilà, Lancelot a démontré ses aptitudes magiques plus vite que Percy, ce que ce dernier a très ml vécu. Très vite, c'est une histoire de rivalité méchante qui s'est liée entre eux, surtout du côté de Percy : il provoque constamment son frère, le traîne plus bas que terre et, surtout, le déteste encore plus depuis Poudlard à cause de son amitié extraordinaire avec Cordélia. Lancelot, quant à lui, répond rarement et préfère courber l'échine sans rien rajouter, réellement blessé par la langue acide et méchante de Perceval : celui-ci a complètement oublier son rôle de grand frère pour se concentrer sur celui d'ennemi et cela tue Lance à petit feu.
passé ∞ Gabriel et la jeune femme étaient meilleurs amis dans leur première vie. En effet, ils se connaissaient depuis l'enfance et ils étaient très proches. Elle était comme une petite soeur pour lui et pour elle, il était le grand frère qu'elle aurait voulu avoir. Ils étaient liés comme les doigts de la main et ils se disaient tout. Le jeune homme lui parlait sans arrêt de la belle Sofia dont il était fou amoureux et ça amusait énormément la jeune femme - tout en lui faisant plaisir. Elle fut d'ailleurs folle de joie quand les deux amoureux se retrouvèrent et quand elle comprit qu'ils étaient fait l'un pour l'autre. Les deux jeunes gens pouvaient compter l'un sur l'autre et ils le savaient. Il confia d'ailleurs à la jeune femme ce qu'il avait de plus précieux, à savoir Sofia, pour qu'elle veille sur elle et l'aide à se faire des amis quand il n'était pas là, sachant que son amie s'occuperait bien de la blonde. Gabriel fut à son tour enchanté quand elle se mit en couple avec un de ses deux meilleurs amis. On pouvait le dire, l'amitié de ces deux là était faite pour durer et nul besoin de préciser que s'ils n'étaient pas morts, leurs routes ne se seraient jamais séparés.

présent ∞ Dans cette nouvelle vie, les deux jeunes gens sont encore les meilleurs amis du monde et quand Perceval n'est pas avec Seeley et Jagger, il est avec Peah. Ils sont le confident l'un de l'autre même si la jeune fille ne lui parle pas de son problème de lycanthropie, ne voulant pas l'alarmer l’inquiéter outre mesure. Ce n'est pas qu'elle n'a pas confiance en lui - bien au contraire - mais elle ne veut pas créer de problèmes, elle ne veut pas s'attirer sa pitié. Elle ne comprend pas qu'il ne la verrait jamais comme ça, mais qu'au contraire, il serait là pour elle. Elle ne lui parle pas non plus de ses sentiments pour Seeley, à son grand regret, le jeune homme essayant de la pousser parois à s'ouvrir sur le sujet. De son côté, chaque fois qu'il a un souci d'ordre sentimental - en d'autres termes, qui concerne Cordélia - il se tourne vers cette dernière en quête de réconfort ou de conseils avisés. En effet, elle est un peu la cupidon attitrée dans toute cette histoire et elle essaye tant bien que mal de rassembler les deux jeunes gens, malgré les réticences de sa meilleure amie. Une petite voix toute au fond d'elle lui dit qu'ils sont faits l'un pour l'autre et elle est très sensible à son instinct. Elle ne comprend pas également pourquoi la Serpentarde rejette son meilleur ami comme ça, sans même lui donner sa chance. Ainsi, les deux jeunes gens sont très proches et très complices, et ils savent qu'ils peuvent compter l'un sur l'autre à tout moment. Il n'y a aucune ambiguïté entre eux, ils se considèrent comme frère et soeur et ce, depuis leur première année ici à Poudlard, quelques jours après la répartition dans les maisons.
passé ∞Ros et Gabriel se sont rencontrés au cours de leur dernière année de vie, alors que la jeune fille avait enfin réussi à s'enfuir de Durmstrang. C'est d'ailleurs en partie grâce au Gryffondor qu'elle a pu réussir un tel exploit, ce dernier aidant son fiancé pour parfaire sa fuite et ainsi, rendre le sourire à sa Sofia. Les deux jeunes gens se sont très rapidement entendus et, ce, notamment depuis le jour où, voyant Ros se faire malmener par quelques personnes de Poudlard qui voyaient en elle une traîtresse, il a pris sa défense avant de lui promettre que plus rien de mal ne lui arriverait et que, en tant qu'amie de Sofia, elle était sous sa protection. Ils furent de grands confidents et des amis très liés, bien qu'il ignora tout de sa dépression à la suite des pertes qu'elle connut. La mort de Ros accabla énormément Gabriel, non seulement parce qu'il perdait la jeune fille et que c'était preuve de la trahison de Sofia mais aussi parce qu'il se sentait coupable de ne pas avoir pu tenir sa promesse envers elle. Du moins c'est ce que, ignorant la vérité, il croyait.

présent ∞ Entre les deux jeunes gens, c'est une histoire d'amitié des plus loufoques. Ils se connaissent depuis la première année mais ils se sont rapprochés en troisième année quand ils ont tous les deux essayé de rentrer en douce chez les Gryffondors, lui pour aller voir une fille, elle pour aller voir un garçon. Ils se sont fait coincer par le concierge et ils ont fini en retenues ensemble. Depuis, ils passent leurs temps à se laisser des défis mais aussi, à faire des pactes. Je ne dis pas que tu vas en douce à Gryffondor si tu me donnes des renseignements sur l'emploi du temps de Cordélia. Elle ne dit pas qu'il a fait la dernière farce en date avec ses potes s'il lui fait son devoir d'Histoire de la magie. Une relation bonne enfant, principalement basée sur la camaraderie et sur la taquinerie. Même si depuis quelques temps, Cercei commence à avoir des souvenirs au sujet du jeune homme et qu'elle en est un peu perdue. Leurs rapports restent les mêmes en apparences mais elle essaye de creuser en profondeur en douce pour essayer de se rappeler mieux de lui, persuadée qu'ils étaient proches dans leurs vies passées
passé ∞ Natalia et Gabriel se connaissaient très vaguement mais un lien très fort les unissait l'un à l'autre. Rien de bien positif, croyez-moi, c'est tout le contraire. En effet, si le Gryffondor ressentait déjà - en raison des propos de Sofia à son égard - une haine féroce à l'encontre de la jeune fille, cette dernière explosa littéralement quand il la retrouva, le jour de son mariage, entrain de menacer sa promise et qu'il se rendit bien vite compte qu'elle venait déjà d'assassiner un de ses meilleurs amis de toujours, couché à leurs pieds. Il voulut se venger, la tuer pour ce qu'elle avait fait mais il n'eut pas le temps que, effrayée par son adversaire, Natalia prit la poudre d'escampette. Ce fut la première fois et dernière fois que leurs routes se croisèrent tout du moins, c'est ce que pensait le jeune homme. En effet, il s'agit bien de la jeune fille qui, déguisée sous les traits de la douce Sofia, a entraîné le jeune homme dans le piège qui lui fut fatal. Toujours fou amoureux de Sofia malgré ce qu'elle avait pu dire ou faire, il est parti à sa poursuite pendant l'ultime bataille, la pensant en danger. Après avoir défait ses ennemis, il s'est laissé prendre dans les bras par cette dernière qui jouait la comédie et elle n'eut aucun scrupule à le poignarder avant de le livrer sans un mot mais avec un rire cruel à la directrice de Durmstrang. Aujourd'hui, seulement quelques personnes connaissent la vérité et malheureusement, il n'en fait pas partie.

présent ∞ Bien que Dünya soit aimée et appréciée par tous au château, Perceval ne peut pas la blairer. Il ne sait pas vraiment pourquoi mais cette fille l'énerve et il s'en méfie grandement. Pour lui, elle est fausse et il n'arrive pas à l'apprécier, malgré le fait que ses amis ne cessent de l'encenser. Elle a déjà essayé plusieurs fois de l'approcher pour devenir son amie, mais il n'a eu cesse de la rembarrer, encore et toujours, n'étant vraiment pas intéressé par le fait de nouer un quelconque lien avec elle. D'autant plus qu'il l'a déjà surprise plusieurs fois entrain de répondre des ragots calomnieux sur le dos de Cordélia. Or, aussi garce puisse-t-elle être par moment, aussi méchante puisse-t-elle être avec lui, elle est la fille qu'il aime plus que tout au monde. La dame de son cœur. Et il ne supporte pas qu'on puisse cracher comme ça sur son dos, ça le met totalement hors de lui. De ce fait, et en raison de la méfiance qu'elle lui inspire, Perceval refuse de passer le moindre instant avec Dünya et la fuit un peu comme la peste. Et il fait bien.
passé ∞ Corey et Gabriel étaient les deux membres d'un trio très soudé et des meilleurs amis. Les deux jeunes gens se connaissaient depuis l'enfance et avaient toujours été très soudés. La guerre n'a fait que renforcer leurs liens et c'est ensemble, avec Nathaniel, qu'ils effectuaient leurs missions et autres batailles pendant la guerre opposant Poudlard à Durmstrang. La loyauté qu'ils avaient l'un envers l'autre ne connaissait pas de faille et ils avaient une confiance aveugle l'un en l'autre. Ils étaient littéralement comme des frères de cœur. Corey participa d'ailleurs avec Nathaniel à la mission consistant à sauver la bien-aimée de son camarade, par solidarité, malgré les nombreux risques que cela pouvait comporter. Quand Edward perdit son frère, Gabriel fut l'un de ceux qui tentèrent de l'épauler dans cette douloureuse épreuve, mais en vain. Il le laissa partir, comprenant les motivations de sa vengeance et la justesse de sa cause. A partir de cet instant, les deux jeunes hommes n'eurent point la chance de se revoir et ils décédèrent chacun de leur coté sans connaître le sort de l'autre.

présent ∞ Lysaght et Rosier. Deux frères séparés à la naissance, voilà ce qu'on pourrait dire à leur sujet. Bien qu'ils n'aient absolument pas conscience du lien qui les unissait dans le passé, ces deux jeunes gens s'adorent littéralement et ce, depuis les premiers jours à l'école. Ils sont liés comme les doigts de la main et quand le blond ne traîne pas avec Cordélia et Téonard, il est forcément avec Perceval et Jagger. Perceval est toujours là pour aider le Gryffondor et le sortir de ses galères, notamment avec les filles. Bien qu'il ait du succès avec ces dernières il n'en profite absolument pas et essaye, justement, de faire en sorte que ce soit son meilleur pote qui en tire profit. Ils sortent souvent ensemble et ont fait les quatre cent coups dans le château. Le blond, au courant de son coté des sentiments que Perceval nourrit pour sa sœur, ne cesse jamais de le taquiner à ce sujet mais aussi de se montrer surprotecteur : sa Cordélia, on y touche pas si on a de mauvaises intentions. Mais il connaît Perceval et il sait que ce n'est pas le cas. En somme, deux meilleurs amis, deux garçons dont la seule éventuelle source de tension est l'amitié que son meilleur pote porte à Téonard, le jumeau rival de Perceval...
passé ∞ Gabriel et Nathaniel étaient - avec Corey - les deux meilleurs amis au monde. Ils étaient très différents l'un de l'autre pourtant, ils se considéraient comme des frères. Nathaniel était le sérieux de service, le gentil poufsouffle qui avait toujours son nez dans les livres et qui travaillait dur à l'école pour avoir de bonnes notes alors que Gabriel était l'impétueux Gryffondor qui préférait agir d'abord et réfléchir après aux conséquences de ses actes. Ils étaient tous les trois inséparables, ils effectuaient leurs missions pour Poudlard ensemble, si bien que Sofia les avait surnommé ses trois mousquetaires. Ils étaient un groupe soudé, et rien ni personne n'aurait pu les séparer. Si bien que lorsque Nathaniel mourût pendant son mariage, Gabriel jura de le venger et mit en place ce qui allait s’avérer être la dernière bataille de la guerre et la victoire des bons contre les mauvais. Un groupe de quatre jeunes gens liés, des amitiés et des amours forts que le destin a détruit. Mais pas pour toujours, loin de là.

présent ∞ Perceval et Jagger sont toujours les meilleurs amis du monde, bien qu'ils ignorent tout de leur passé commun. Ils sont connus pour faire les quatre cents coups ensemble et pour être totalement inséparables, malgré leurs différentes maisons. Si Jagger est un coureur de jupons incurable et que sa personnalité actuelle n'a rien à voir à celle qu'il avait dans sa vie précédente, Perceval l'aime tout autant qu'à l'époque et le considère toujours comme son frère de cœur. Tout semble aller au beau fixe entre les deux meilleurs amis, même si Perceval est parfois agacé d'entendre Jagger se quereller avec Cordélia, autant dire que lui ça ne peut pas l'aider à réussir à obtenir les faveurs de sa belle. Cependant, il ignore que le Serdaigle lui cache un secret encore bien plus terrible de peur de perdre son amitié, à savoir son attirance pour la dangereuse Serpentarde. Il sait que Perceval en est raide dingue depuis qu'il a posé les yeux sur elle et que cela gâcherait tout entre eux s'il apprenait qu'il est de plus en plus en plus attirée par cette fille inaccessible et interdite. Mais tout le monde sait qu'à Poudlard les secrets ne restent pas longtemps cachés et qu'à un moment ou à un autre, la vérité refait forcément surface...
sixième année | pris | logan lerman (tumblr&livejournal)


Dernière édition par Amortentia le Sam 25 Jan - 16:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dungbomb.fr-bb.com

avatar
PARCHEMINS : 274

Amortentia
L'AMOUR FOU FOUT LA HAINE ENTRE NOUS, L'AMOUR FOU FOUT LE MONDE ENTIER A BOUT.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: TRUE AND UNAFRAID OF TOIL (poufsouffle) ✤ 4/8 de libres.   Ven 24 Jan - 20:10


alcide elijah oliver

Qu'importe le temps, qu'emporte le vent, mieux vaut ton absence que ton indifférence

passé ∞ avait dix-sept ans au commencement de la guerre et vingt ans à sa mort en 1616 ҩ célibataire à sa mort mais n'était jamais sorti avec une fille ҩ co-fondateur, vice-président et notaire des Chevalier de l'Émeraude ҩ courageux ҩ simple ҩ rieur ҩ moqueur ҩ loyal ҩ ambitieux ҩ impulsif ҩ protecteur ҩ excellent ami ҩ toujours prêt à tous pour ses proches ҩ du genre timide au premier abord ҩ mais décontracté dès qu'il connait la personne ҩ il portait des lunettes correctrices sorcières, en peau de dragon, qui tenaient d'elles-mêmes sur son nez et tout le monde se fichait de lui à cause de cela ҩ ne supportait ni les moqueries à son encontre ni à l'encontre des plus faibles ҩ justicier ҩ désirait changer le monde ҩ rebelle ҩ fort mentalement ҩ vindicatif ҩ ne revenait jamais sur ses décisions ҩ orphelin ҩ c'était un battant ҩ redoutable en duels ҩ excellent potioniste ҩ excellent élève ҩ attirait le regard des filles mais ne s'intéressait à qu'une seule d'entre elles ҩ se brisait volontairement le cœur par égard à son meilleur ami.

Kazran Blueman est né dans un orphelinat, ou presque. Ses parents sont morts alors qu'il était âgé d'un an, dans les premières secousses d'une guerre qui dicterait sa vie par la suite. Il fut déposé dans un orphelinat terrible glauque et bancal de la ville d'Edimbourg, en Écosse, avec juste le prénom de Kazran collé sur sa chemise. Très vite, alors qu'ils grandissaient, les autres orphelins commencèrent à trouver drôle de lui piquer ses affaires, de l'embêter indéfiniment, de faire de lui leur souffre-douleur préféré... et Kazran ne répliquait pas, subissait en silence, non sans sentir une certaine haine lui empoigner le cœur... Sa vie fut bouleversée lorsque sa lettre pour Poudlard arriva et lorsque, rien que dans le train le menant au château, il fit la connaissance des deux personnes qui deviendraient ses meilleurs amis par la suite : Amadeus et Septymus. Très vite, ce fut le club des cinq à deux, les rigolades, la franche camaraderie et, par la suite, des cœurs brisés. Car quand Pénélope entra dans la vie de Septymus, Amadeus et Kazran, eux aussi, en tombèrent fous amoureux. Lorsque, malheureusement, leur grand ami Tymus décéda, c'est vers Kazran que la Serdaigle se tourna, sans savoir quoi faire encore de sa vie... et elle l'embrassa, lui fit croire à un amour intense d'une semaine alors qu'elle cherchait juste une épaule sur laquelle pleurer. Toutefois, Kazran n'eut pas le temps de s'en offusquer : une semaine après la mort de son meilleur ami, il s'engageait dans un raid, son dernier combat avant la mort, où, paraît-il, il retrouva Septymus...

présent ∞ dix-huit ans ҩ célibataire ҩ silencieux ҩ calme ҩ posé ҩ réfléchi ҩ gentil ҩ bienveillant ҩ individualiste ҩ indécis ҩ suiveur ҩ hésitant ҩ timide ҩ futé ҩ loyal ҩ effacé ҩ agoraphobe ҩ bosseur ҩ mais mauvais sorcier ҩ excellent potioniste ҩ appliqué ҩ logique ҩ vite concentré ҩ mais vite perturbé ҩ compréhensif ҩ vigilant ҩ discret ҩ un brin paranoïaque ҩ secret ҩ mal dans sa peau ҩ rêveur ҩ lunaire ҩ attachant ҩ vite distrait ҩ s'étonne de tout ҩ sensible ҩ torturé ҩ tête-en-l'air ҩ toujours là pour aider quelqu'un ҩ a peu d'amis mais s'en fiche ҩ n'a jamais touché une femme de sa vie et ne les regarde généralement pas ҩ idem pour les hommes ҩ se désintéresse des autres, généralement ҩ et n'attire pas les regards.

Alcide est un jeune garçon qui a beaucoup souffert de la solitude. Dès qu'il était enfant, il devait se priver afin que toute sa famille mange - il avait cinq frères et sœurs et venait d'un quartier plutôt pauvre de la ville de Bristol, en Angleterre. Il mangeait peu, volait, bref, se débrouillait pour faire survivre sa mère et sa fratrie jusqu'à ce que la lettre d'admission à l'école de sorcellerie Poudlard arrive sur le pas de sa porte. de maison délabrée. La stupeur fut de mise et, lorsque le représentant ministériel arriva, le refus la remplaça. Ce n'est que sa mère, souhaitant voir son fils réussir, qui le convainquit d'y aller et de ramener un diplôme et des bonnes notes. Ainsi, à chaque vacances, Alcide revient avec plein de bonbons, des jolis Efforts Exceptionnels et des anecdotes hilarantes, avec son éternel sourire au bord des lèvres. Or, à Poudlard, il se passe tout le contraire : méprisé, martyrisé et/ou ignoré par ses camarades, c'est un garçon qui rase les murs sans rien dire. Et tout va de plus en plus mal depuis qu'il a des flashs de sa vie antérieure, depuis qu'il se souvient de tout à propos de Kazran. Et, surtout, depuis qu'il a fait les rencontres de Lancelot, Azraël et Eurydice...
passé ∞ Septymus et Kazran, la paire d'as, la paire de rois. Les meilleurs amis du monde pour sûr. Ils étaient mythiques, formaient ce trio improbable en compagnie d'Amadeus même si on savait que Kazran et Septymus s'entendaient bien mieux, étaient bien pire que complices, deux véritables frères contre le monde. Ils pouvaient compter l'un sur l'autre, le savaient. Grâce à Tymus, Kazran avait des amis, une cause à épouser - ils avaient tous les trois, avec Amadeus, fondé la Chevalerie de l'Émeraude et échafaudaient des plans à l'encontre de Durmstrang - et des moments incroyables à vivre. Jusqu'au jour où Septymus fut retrouvé mort - par Kazran - dans la Grande Salle, son corps torturé et marqué par les sortilèges d'un infiltré bulgare. Le jeune homme cria aussitôt sa douleur, sa vengeance, et se promit de respecter le pacte qu'ils avaient fait : protéger Pénélope coûte que coûte.

présent ∞ Lancelot et Alcide ne se sont presque jamais parlés. Parfois, Lancelot vient vers Alcide pour lui emprunter un livre mais il en fait jamais vraiment attention à lui. Le Poufsouffle, quant à lui, tente d'attirer son attention comme il peut mais c'est chose perdue : Téo semble toujours occupé à faire quelque chose, ou, parfois, trop occupé à l'ignorer ou à se moquer gentiment de lui. Alcide couve des yeux Lancelot avec une certaine admiration, reconnaît le Septymus caché en lui, voit l'homme complexé que cache son air d'assurance. Il a l'impression de le connaître mieux que personne... de loin. De plus, Alcide ignore si Lancelot se souvient de quelque chose de sa vie antérieure ou si il n'a même pas conscience de cette histoire de vies antérieures. Il l'ignore car il n'ose pas aborder son ancien meilleur ami, de peur d'un rejet violent... mais que se passera-t-il lorsqu'il prendra son courage à deux mains ?
passé ∞ Ah Pénélope... dès le moment où il a posé les yeux sur elle, Kazran a su qu'il en était fou amoureux. Mais, dès qu'il la regardait, il voyait comme le nez au milieu de la figure qu'elle aimait Septymus à en mourir et que c'était réciproque... alors Kazran gardait le silence. Il était toujours là pour la supporter lorsqu'elle pensait devenir folle, il était toujours là pour calmer Septymus lorsque celui-ci pensait qu'elle ne voulait plus de lui. Il était même le futur témoin de leur mariage heureux, c'est pour dire. Et jamais, ô grand jamais, il ne se laissait aller à ses sentiments pour Poppy... jusqu'à ce que Septymus meure. Là, aussitôt même, la Serdaigle se tournait vers lui, cherchant une attache, un amour à partager... que Kazran lui donnait volontiers, bonne poire qu'il était, répondant à ses baisers, à ses petits mots plus adressés à Tymus qu'à lui-même. Finalement, il lui annonça qu'il partait pour Durmstrang afin de libérer des prisonniers, afin de venger Tymus. Il lui dit qu'il reviendrait, qu'ils iraient vivre où elle voudrait, qu'ils seraient heureux malgré les expériences horribles qu'ils avaient vécu... et finalement Kazran mourut de la main jalouse d'Amadeus, à des kilomètres de son seul amour.

présent ∞ Alcide se souvient de tout. De Pénélope, de Kazran, de leur histoire. Il se souvient de tout mais pas Eurydice qui, elle, l'ignore royalement, ne semble même pas le remarquer. En fait, elle ne lui adresse la parole que pour le taquiner à l'occasion ou pour lui demander pourquoi il bave pendant qu'il dort en cours d'histoire de la magie. Alcide, quant à lui, ignore si il est amoureux d'elle ou si c'est le Kazran en lui qui se bat pour rejoindre sa douce. Elle reste donc une grande interrogation pour Alcide mais, surtout, un sujet d'inquiétude : il la voit qui, inexorablement, se rapproche de Azraël, la nouvelle vie d'Amadeus. Et il voit aussi Azraël devenir de plus en plus semblable à sa vie antérieure et ça lui fait peur, il a envie de protéger Eurydice mais que faire lorsque l'on est un moins que rien comme lui ?
passé ∞ Briséis crevait les yeux de Kazran. Il ne voyait qu'elle. Il était profondément amoureux de Pénélope, certes, mais Briséis suscitait en lui autre chose, quelque chose de plus doux, bien plus sage que la passion qu'il avait pour la copine de son meilleur ami. Il en était amoureux, un tout petit, bon, en fait, il s'en était épris comme on s'éprend de quelqu'un pour une petite semaine, un petit mois, une année entière pour Kazran. Peut-être tentait-il d'oublier son amour impossible avec Pénélope, peut-être voulait-il juste quelqu'un sur qui compter ; en tout cas, dès qu'elle entrait dans la même pièce que lui, il n'avait de cesse de glisser des regards à la fois interrogatifs et rêveurs sur sa silhouette. Il en parla à son grand ami Ezekiel qui, heureusement, était le meilleur ami de la jeune française ; si bien que le Poufsouffle eut le mérite d'arranger un coup entre ses deux amis, convaincant la jeune femme que Kazran était un type très sympa et arrivant à forcer Kazran a prendre son courage à deux mains. Le Serpentard attendait ce rendez-vous avec impatience, bien décidé à voir où est-ce qu'il pourrait aller avec la Gryffondor. Malheureusement, deux petits jours avant que cela n'advienne, elle était envoyée en Bulgarie et n'en revint jamais...

présent ∞ Le moins que l'on puisse dire, c'est que Echo crève les yeux de Alcide, comme si le destin s'amusait tranquillement à répéter sans cesse ses desseins terribles. Il se souvient parfaitement du jour où il est arrivé à Poudlard et où, durant la Cérémonie de Répartition, cet idiot de Gryffondor (qui c'est avéré, une semaine plus tard, être Sloan Oswald) lui a fait un croche-patte et où Echo est venue depuis sa table l'aider à se relever. Dès cet instant précis, oui, Alcide était complètement tombé amoureux d'elle. Et cette fois, ni Eurydice ni Pénélope pour ombrer le tableau : il n'a qu'elle en tête, tout le temps. Et elle a la sale manie, comme si elle savait ses sentiments, de l'aider dès qu'il est en difficulté contre Watson, de lui parler gentiment, de le protéger. Pourtant, il n'en montre rien : d'une affabilité légendaire et armé d'un mur de glace pour éviter qu'elle ne lui brise le cœur (aussi gentille avec lui soit-elle, Alcide reste persuadé qu'il n'est pas son genre de garçons), il ne peut lui répondre que par des remerciements hésitants et des tout petits sourires (les seuls qu'il adresse à Poudlard, d'ailleurs) timides. Echo, de son côté, ne se doute pas du tout des sentiments que Alcide pourrait éprouver à son encontre et le considère comme un ami, de loin, à protéger - autant pour tenir tête à Sloan Oswald que pour veiller sur un de ses cadets de Pouffsouffle. Gentille, attentionnée et douce avec lui, elle s'avère aussi inquiète des traitements qu'on lui inflige que dévastée par l'apprentissage qu'ils viennent presque exclusivement d'Oswald...
passé ∞ Kazran et Aleksander ne se sont jamais rencontrés. Kazran, à Poudlard, avait entendu parler de l'Homme de Fer, bien évidemment, et le craignait car il savait que c'était un homme inflexible et un grand duelliste mais il n'a ne l'a jamais rencontré. Aleksander, quant à lui... eh bien, il ignorait complètement l'existence du Serpentard. La seule chose qui les a plus ou moins réunis, c'est qu'ils sont morts le même jour. Kazran a fait partie du raid lancé sur Durmstrang durant lequel le slave est mort et c'est là qu'ils se sont rencontrés, Aleksander a désarmé Kazran mais a aussitôt pris la tangente: apparemment, il avait mieux à faire. Leurs regards se sont furtivement croisés et l'anglais a bien pu voir que cet homme avait un lourd secret. Et le bulgare a bien vu que cet homme était déchiré par quelque chose. Mais ça s'arrête là.

présent ∞ Sloan a vite assimilé Alcide à ce souvenir de Guerre, de mort. Un ennemi à éradiquer, une menace. Ce regard, il s'en souvient. Le raid où il est mort, où Kazran a rendu l'âme lui aussi. Il le sait que cet homme est représentatif de mort. Alcide, lui aussi, se souvient avec une clarté étonnante de l'homme qui l'a désarmé il y a quatre cent ans, qui l'a inconsciemment mené à sa mort. Mais il ne dit rien, ne ressent rien pour lui. Que de la peur. Car Gary prend un malin plaisir à humilier Alcide en public, à faire de lui sa coqueluche, le martyr. Sloan a toujours été le bourreau du jeune homme et Alcide n'a jamais réellement compris pourquoi, sans pour autant se défendre ou répondre. Alcide est donc le bouffon attitré du Gryffondor, sa tête de Turc, son souffre-douleur favori et tout le monde le sait : personne n'a le droit d'y toucher ou Sloan mord. Mais les choses risquent de très vites dégénérer si jamais, le léger élan du cœur qu'Alcide ressent pour Echo remonte juste aux oreilles du lion...
passé ∞Kazran et Isadora ne se connaissaient que très vaguement. Il venait principalement la voir quand les chevaliers d’Émeraude avaient besoin de l'aide de l'archiviste. Sans vraiment être de grands amis, ils avaient néanmoins une certaine forme de respect l'un pour l'autre et surtout, pour le travail qu'ils accomplissaient. Malheureusement, à cause de la guerre, ils n'eurent pas le temps d'approfondir leur relation et de se connaître mieux ce qui est bien dommage : nul doute qu'ils auraient été bon amis s'ils en avaient eu le temps et surtout, la possibilité.

présent ∞ Aussi étrange que cela puisse sembler et aussi différents puissent-ils être, les deux jeunes gens sont amis. Missy qui a tendance à être une grosse bavarde que personne ou presque n'écoute a trouvé en Alcide une oreille attentive, même à ses potins les plus ridicules et de son côté, le Poufsouffle a trouvé une amie qui essaye de le pousser à parler, non seulement à elle mais aussi des autres. Il faut l'avouer Missy n'a pas peur de mettre des coups de pieds dans le derrière d'Alcide pour le forcer à sortir de sa solitude, quitte à l'emmener avec elle faire la fête ou juste boire un verre. Alcide, bien souvent récalcitrant se retrouve toujours alors embarqué dans des aventures plus loufoques les unes que les autres qu'il jure détester mais qu'il adore en réalité. Un lien loufoque comme on pouvait s'y attendre de la part d'Isadora qui déteste la monotonie et le banal.
passé ∞ Amadeus, Kazran et Septymus, une équipe qui gagne. Le trio infernal de Poudlard, les trois Serpentard les plus appréciés, les trois fondateurs des Chevaliers de l'Émeraude, les meilleurs amis du monde, une des histoires d'amour les plus tragiques de leur temps. Amadeus et Kazran s'entendaient excellement sauf sur un seul point : si Septymus devait continuer de fréquenter Pénélope ou pas. Deus pensait que cela l'éloignait d'eux et le rendait débile tandis que Kaz pensait que ce n'était que bénéfique pour eux tous. Amadeus se réjouit, toutefois, en apprenant la mort de Septymus et n'hésita pas trente secondes à l'appeler traître en disant que l'infiltration était de sa faute, la faute de Pénélope, la faute de tout le monde - alors que Deus était le véritable meurtrier de Septymus. Et la dernière vision qu'emporta Kazran, une fois parti à Durmstrang pour un raid fait pour libérer des prisonniers, fut celle d'Amadeus ordonnant à son infiltrée de le tuer sous prétexte qu'il s'était approché de Pénélope. Comme quoi l'amitié ne vient jamais au bout de l'amour.

présent ∞ Azraël, Alcide et Eurydice ont grandi dans la même rue à Bristol. C'est étonnant mais c'est vrai. Très vite, Azraël et Eurydice ont noué des liens très, très forts sont devenus les meilleurs amis du monde alors que Alcide se contentaient de les regarder, soucieux. Quand, arrivé à Poudlard, il se rendit pleinement compte de l'amitié qui les liait, il faut dire qu'il fut sur le point de péter un câble et de tout révéler cash à Eurydice. Mais son manque de courage et de confiance en lui l'en empêchait. De plus, Azraël le terrifie. Il voit bien qu'Amadeus lui dicte parfois sa conduite, il voit bien qu'Eurydice est amoureuse de lui, il voit bien tout ça... et il ne peut rien faire. Azraël fait de la vie d'Alcide un enfer sur terre et même si c'est incomparable avec le martyr que lui faire souffrir Sloan Oswald, il faut avouer que Azraël lui fait dix mille fois plus peur. Après tout, c'est Amadeus, le traître, son ancien meilleur ami, son pire ennemi... et, une fois de plus, il est impuissant devant tout ça.
passé ∞ Kazran et Ezekiel s'entendaient vraiment bien, dans le passé. Kazran avait co-fondé les Chevaliers de l'Émeraude et Ezekiel les Soldats du Sable. Le Serpentard était notaire et recopiait tous les faits et gestes des Chevaliers. C'est lui aussi qui était chargé d'aider les autres groupes, notamment les Gardes et les Soldats, à coordonner tous les faits. Finalement, Ezekiel et Kazran se sont retrouvés à travailler ensemble pour une histoire de ravitaillement de Pré-au-Lard. Ils ont sympathisé très vite et ont commencé à parler de tout et de rien, notamment des filles, des soins à prodiguer, des gens à protéger - bref, de tout sauf de la Guerre. Après cela, ils se revoyaient souvent pour tout et rien, autour d'un verre, toujours à rire et à parler de sujets légers - jamais, ô grand jamais, ils n'osaient parler de sujets sérieux comme la Guerre ou les blessés... ou Briséis. C'était seulement avec Kazran que Zeke arrivait à garder le sourire et la pêche après la disparition de sa meilleure amie. Kazran avait toujours été un peu amoureux, un tout petit peu, de la Gryffindor et Zeke avait gentiment tenté de lui arranger son coup en tentant de les rapprocher. En vain : elle avait été capturée deux jours avant leur premier rendez-vous. Ils essayaient tant bien que mal de faire revivre son souvenir en parlant d'elle, en faisant quelque chose, en l'imaginait entre les deux... mais c'était dur et si triste. Ils ont toujours été présents l'un sur l'autre mais, à la mort de Kazran, Ezekiel a bien vite compris que, au fond, il ne connaissait rien de cet homme si distant parfois.

présent ∞ Il y a une chose que Emory déteste plus que tout chez Sloan : le fait qu'il maltraite constamment Alcide. Il lui en a fait la réflexion à plusieurs reprises mais Sloan n'a jamais arrêté, au long des cinq années de scolarité du Pouffsouffle, de l'humilier, de le faire traîner plus bas que terre, de lui lancer une mélopée de sortilèges dès qu'il le voit. Emory sait bien que se battre avec son meilleur ami n'arrangera rien, empirera tout donc il se tait et préfère aller voir Alcide après chaque fois que Gary le maltraite. Il l'aide à se soigner lorsqu'il en a besoin et le réconforte avec un sourire les autres fois. Il revoit en lui le Kazran fragile, celui qu'il était à la mort de Septymus et il est très ému par ce garçon. Alcide, quant à lui, voit en lui sont héros et, surtout, Ezekiel, son grand confident et ami. En revanche, les deux garçons ignorent que l'un l'autre se rappelle de toutes leurs vies antérieures. Enfin, Emory l'ignorait jusqu'à ce que Cordélia Lysaght lui raconte tout et qu'il ne se mette à tester gentiment Alcide afin de voir ce qu'il se rappelait et, surtout, pour l'endurcir. La Serpentard et le Gryffondor ont absolument besoin de gens comme Alcide qui se rappellent de leurs vies antérieures... mais plus forts, ce serait pas plus mal non plus. Alcide voit toujours Emory comme son modèle sur terre et fait de son mieux pour le satisfaire, lui et ses petits défis et ses paroles encourageantes.
passé ∞ Guinevere et Karzan étaient de bons amis et ils passaient beaucoup de temps ensemble. Ils étaient du genre à étudier tous les deux à la bibliothèque et à échanger maintes et maintes avis sur les potions. Ah les potions, leur matière préférée. Ils avaient cette manière si particulière, si unique de l'aborder et ils formaient vraiment une équipe de potionistes hors pair. Guinevre fut très peinée de la mort de Karzan. Elle chercha longtemps qui avait bien pu son ami, en vain. Elle si gentille, elle si naïve n'aurait jamais pu imaginer à l'époque qu'il puisse avoir été assassiné par un de ses meilleurs amis. Elle porta avec tristesse la mort du Serpentard tout au fond de son cœur jusqu'à ce qu'à son tour, elle ne périsse après des années de tristesse et de solitude.

présent ∞ Bien qu'Alcide soit un excellent élève, il prend régulièrement des cours auprès de Peah. Depuis sa première année et la seconde de la jeune fille, ils se retrouvent régulièrement à la bibliothèque pour travailler, la jeune femme prêtant volontiers ses notes de l'année précédente au brun qui lui en est reconnaissant. Si la Serdaigle ne se souvient pas de lui pour le moment Alcide, lui, se rappelle bien de la gentille Guinevere et il est bien content de pouvoir rester avec lui. Elle est une ds rares personnes de son passé avec qui il a pu garder un semblant de lien et cela lui met du baume au cœur et ce, bien plus qu'il ne l'admettrait. Elle est une de ses rares amis, une personne qui ne le regarde pas de haut comme un insecte étrange. Elle, elle apprécie son sérieux et son intelligence, ainsi que sa bonne âme. Les garçons comme lui sont si rares de nos jours...
cinquième année | libre | andrew garfield (tumblr&livejournal)
f
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dungbomb.fr-bb.com

avatar
PARCHEMINS : 274

Amortentia
L'AMOUR FOU FOUT LA HAINE ENTRE NOUS, L'AMOUR FOU FOUT LE MONDE ENTIER A BOUT.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: TRUE AND UNAFRAID OF TOIL (poufsouffle) ✤ 4/8 de libres.   Ven 24 Jan - 20:17


Violéta Ēchṓ Laertiadis

The world may think she is dispensable, but she's not dispensable to me

passé ∞ quinze ans au commencent de la guerre Ҩ dix-neuf ans au moment de sa mort (1617) Ҩ dragonnière et duchesse française Ҩ combative, excellente guerrière Ҩ noble Ҩ sarcastique Ҩ féministe Ҩ envoûtante Ҩ a refusé bien des propositions de mariage Ҩ peu apte aux compromis Ҩ n'était pas du genre à baisser les bras Ҩ ou à laisser les autres lui dicter son comportement Ҩ rebelle Ҩ loyale Ҩ sensuelle Ҩ orgueilleuse Ҩ butée Ҩ flamboyante Ҩ sauvage et totalement ingérable Ҩ pleine de surprises Ҩ déterminée Ҩ aimait taquiner les gens Ҩ provocatrice Ҩ pouvait se montrer aussi tendre que sulfureuse Ҩ arrogante avec ses ennemis Ҩ est tombée amoureuse d'Aleksander Romanov et a porté son enfant, malheureusement il n'a jamais pu le savoir, étant mort avant.

Le dragon blanc. La fille en feu. Briséis. Inutile de dire qu'à son époque, Briséis était une femme autant adulée que haïe. D'une grande beauté, riche comme crésus, d'une noble lignée et en plus de cela, dragonnière de son état, la jeune femme était très courtisée par les hommes et jalousée par les femmes. Française de naissance, elle était à Beauxbâtons quand l'école fut attaquée lors des négociations et elle a pu rejoindre l'Angleterre où elle s'est alliée à Poudlard dans la guerre contre Durmstrang. Bien qu'elle fut l'une des meilleures sorcières de son temps, elle fut capturée par Durmstrang après être tombée dans un piège et s'être sacrifiée pour sauver ses camarades. Son histoire aurait pu se terminer là. Et c'est ce que tous crurent. Mais ce fut tout le contraire. Elle rencontra Aleksander Romanov, l'homme de fer et de cette rencontre, de cette haine, de cette chanson du feu de dragon et de la glace du nord naquit l'histoire d'amour la plus folle, la plus romanesque, la plus épique. La plus magnifique. Mais aussi la plus tragique. Une année pour se déchirer, une année pour se graver dans la peau l'un de l'autre, pour s'aimer de toute leurs âmes avant que la mort ne les sépare. Un enfant naquit de cette union. Un enfant secret que Briséis ne put voir qu'une fois, avant qu'il ne soit emmené loin d'elle. Avant qu'elle ne meurt à son tour, se sacrifiant pour ce trésor et rejoignant finalement son bien aimé dans l'autre monde.

présent ∞ dix-neuf ans Ҩ entend des voix, celles de ses anciens dragons Ҩ très douce Ҩ semble dépourvue de sentiments, en réalité trop timide pour les manifester Ҩ très studieuse Ҩ n'aime pas être sous le feu des projecteurs Ҩ fragile Ҩ paradoxalement, a un esprit de survie très développé Ҩ protectrice Ҩ ne s'énerve presque jamais mais quand elle le fait, c'est effrayant Ҩ délicate Ҩ aérienne Ҩ un peu dans son monde Ҩ rêveuse Ҩ maladroite Ҩ maternelle Ҩ loyale à l'extrême Ҩ a malheureusement peu d'amis Ҩ brutalisée Ҩ mélancolique mais joyeuse Ҩ compréhensive Ҩ sage Ҩ patiente Ҩ semble sans défense, ce qui est loin d'être le cas Ҩ réservée Ҩ intuitive.

Echo. La tarée. La débile. L'attardée mentale. Et tout un tas d'autres surnoms très sympathiques que la jeune fille se coltine en permanence au château. Le moins que l'on puisse dire sur Echo, c'est qu'elle n'a pas eu une enfance facile ou heureuse. Ses parents - des sang-purs puristes et arriérés - l'ont prise pour un démon et ont passé son enfance à la martyriser, voire même à la torturer. Après cela vers l'âge de sept ans, elle fut envoyée dans un asile à Londres où elle ne connut que peur et maltraitance. Alors qu'elle allait subir une forme de lobotomie magique à l'âge de treize ans, elle réussit à s'enfuir et à tomber sur Emory Delaney  qui lui offre une nouvelle chance. Teinte en brune, elle fait son entrée à Poudlard mais les choses ne se passent malheureusement pas comme prévues. En raison des voix qu'elle entend dans sa tête, de sa maladresse et de son coté lunaire, Echo devient la cible des moqueries et des méchancetés des autres élèves. Cependant, un seul de ses bourreaux arrive à lui arracher un pincement au cour, des pleurs dans le secret de la nuit.  Sloan Oswald. Echo ne se souvient pas de sa précédente vie, mais elle peut ressentir le lien qui les relie, ce besoin d'être auprès de lui, qui l'effraie et la fait le fuir. Elle sait qu'il est gravé dans son cœur, dans sa peau. Elle sait qu'elle ne peut pas vivre sans lui. Mais elle sait que telles que les choses sont actuellement, elle ne peut pas vivre avec lui également...
passé ∞ Briséis et Aleksander étaient faits pour se détester mais surtout, ils étaient faits pour s'aimer. Elle avait été capturée par Durmstrang lors d'un énième raid où elle venait de tuer à elle seule cent hommes en une dernière attaque et elle s'est retrouvée devant l'Homme de Fer, le général des armées slaves, son pire ennemi. Étonnamment, il lui a proposé de rester dans ses appartements non pas d'être dans les cellules où elle se ferait certainement violer et torturer. Il ne l'explique pas pourquoi lui-même, mais il a cet élan du coeur à son égard, lui qui pourtant, n'en a jamais pour personne. Fierté parlant, elle refuse et commence très vite un jeu d'ignorance et de yeux fermés, le snobant royalement, jusqu'au jour où Aleksander retient un de ses hommes d'abuser d'elle. Depuis, il lui ordonne de plus quitter ses appartements à lui, pour sa propre sécurité, la force à y rester comme sa propre prisonnière - trop méfiant d'une quelconque Petrov, trop jaloux d'un quelconque Hristov et il va commencer à la cuisiner subtilement - ou non - afin d'avoir plus d'informations sur la Résistance et, surtout, sur les dragons qu'elle possède. Tout avait démarré là : les dragons. Pour gagner la Guerre, il fallait bien l'avouer, ils étaient plus que nécessaires. Mais même lorsqu'elle est devenue inutile, refusant de lui céder, même si elle a permis à des prisonniers de s'enfuir, même si elle l'agaçait plus qu'autre chose, Aleksander Romanov en est tombé complètement amoureux. Raide dingue. Il l'avait dans le coeur, dans la tête, dans la peau et lui qui avait toujours vécu dans le froid de l'hiver était désormais consumé par le feu de l'amour, de la passion. Le feu du dragon. Et ce fut pareil de son côté, même si c'était un connard fini, même s'il avait tué tant de gens, même s'il la prenait constamment de haut, elle ne vivait que pour et par lui. Un amour sincère, passionnel, un vrai amour comme dans les histoires. Le plus bel amour de tous. Ils se marièrent au bout de quelques mois seulement dans le plus grand des secrets et vécurent dans les appartements du blond, bien à l'abri des regards des autres, une histoire folle et passionnée, d'embrassades fiévreuses et par moment, de disputes violentes comme ils n'en avait jamais connues - la pièce finissant souvent en raisons de leurs relations charnelles ou de leurs désaccords dans un chaos le plus total - qui les laissaient tous les deux au bord du gouffre, trop amoureux pour vivre loin l'un de l'autre bien longtemps. Ils s'étaient promis plein de choses, de vivre ensemble après la Guerre, de voyager à travers le monde ou bien de chevaucher les dragons de la jeune femme. Et ils avaient tout sauf prévu la mort du bulgare. Le jour de ses vingt-ans, alors que Durmstrang est attaqué, il l'aide à s'enfuir, lui promet de la rejoindre le plus vite en France. Ce qu'il ne put jamais faire, tuer par Ezekiel alors qu'il ne se souciait plus que de rien d'autre mais d'elle qu'il voyait s'envoler depuis le toit du manoir, libre et sauve. Et rien de plus ne comptait, pas même la lame s'enfonçant tout au fond de son coeur. Il ne sût jamais qu'elle était alors enceinte de lui, de leur fils, et que sa mort la pousserait dans une détresse si grande elle se laisserait mourir sans chercher à se défendre, près de neuf mois plus tard.

présent ∞ Echo et Sloan, c'est des sentiments amoureux, c'est deux âmes soeurs faites pour être ensembles, c'est un potentiel couple plein de promesses mais surtout, c'est le bordel. Ils se sont rencontrés, avec Emory, dans le Poudlard Express lors de leur première année. Aussitôt, les deux garçons ont sympathisé et, aussitôt, Echo a tapé dans l’œil de Sloan. Elle avait ce charme certain, cette grâce, ce truc qui lui faisait tourner la tête quand elle était dans la même pièce, se relever sur sa chaise quand il la voyait arriver. Sa présence l'écrasait, le faisait sourire, lui faisait oublier le silence dont il avait si peur. Pour lui d'ailleurs, même quand Echo est silencieuse, cela n'a rien d'oppressant. Pour lui, même quand elle se tait, elle résonne. Elle résonne avec lui. Le jeune homme croit sincèrement qu'un lien rouge les unie l'un à l'autre, qu'ils sont faits pour être ensemble. Oui mais voilà, Sloan est jeune et Sloan dont on s'est toujours moqué à besoin de reconnaissance. Et pour se faire accepter par une bande de populaire, il se moque d'Echo au cours de la deuxième année. Il ne pense pas à mal, Slow, il ne le fait même pas méchamment. Mais le mal est fait, quelque chose est brisé. Depuis, c'est une drôle de relation qui s'est tissée entre eux. Lui ne cesse de revenir vers elle, grand sourire aux lèvres, tout en la blessant en s'affichant avec une de ces copines chaussettes dont il se fout et pour qui il n'a ni désir ni amour, rien qu'une vague sympathie. Elle, le fuit, tant de se protéger, mais ne peut rester bien longtemps loin de lui quand il est là, devant elle, oeil pétillant et sourire en coin. Il rêve de son sourire si rare et fait tout pour le provoquer, quand c'est finalement par sa faute que des larmes silencieuses coulent bien souvent sur les joues pâles de la brune dans le plus grand des secrets. Il veut la protéger de tout, il ne peut la protéger de lui-même, de sa connerie, de son désir d'être intégré qui le rend girouette avec elle, tantôt adorable, tantôt moqueur quand il est poussé à bout par ses amis. Mais il l'aime Sloan, il l'aime plus que tout. Il creverait pour elle, tuerait pour elle. Mais il est con Sloan. Il est jeune surtout. Et plus fragile qu'il n'en donne l'impression. Quand sa mère s'est remise en couple au début de sa cinquième année, il l'a si mal vécu qu'il a enchainé les conneries, sortant avec l'horrible Viola Dyfrig et se montrant plus méchant que jamais avec Echo et son futur beau-père. Mais cet été, grâce à ce dernier, il a compris. Il a compris le con qu'il avait été avec la jeune femme. Il a encore du mal à changer, mais il le veut, vraiment. Mais il est peut être déjà trop tard, car blessée, meurtrie, peinée comme jamais, elle l'évite, elle le fuit. Elle essaye de se détacher de lui, de ces sentiments qu'elle a et qu'elle ne comprend pas, de cette relation qui la bouffe et qui la tue. Sloan la tue, petit feu à petit feu. Et pourtant ils s'aiment. Ils s'aiment, même si elle même ne sait pas ce qu'est aimé et n'a pas conscience de ses sentiments pour le blonde. Ils s'aiment mais si cela continue, ils vont se détruire. Si Sloan ne réagit pas, ne comprend pas qu'il blesse Echo et qu'elle commence à s'échapper, il va la perdre pour toujours. Et les deux âmes soeurs ne seront jamais heureuses - car elles ne seront pas ensemble comme elles doivent, l'être, comme cela l'est ecrit. Echo et son Noah. Noah - car lui qui abhorre ce nom le vénère dans la bouche de la brune - et son Echo. Un vrai amour. Le plus pur de tous.
passé ∞ Lukeria a rencontré Briséis par pur hasard. En fait, elle connaissait déjà son existence, ayant lu comme dans un livre dans les pensées de son meilleur ami Aleksander mais elle lui serra la première fois la main le jour où elle débarqua à l'improviste dans la chambre du blond, où elle les vit tranquillement installés sur le canapé, comme si la Guerre leur était étrangère. Le courant est de suite passé entre les deux femmes. Lukeria aimait comment Briséis changeait Aleksander, comment elle occupait toutes ses pensées. La française, elle, adorait Lukeria et le soutien de tout instant qu'elle lui donnait, son énergie infatigable et ses longs discours enflammés lorsqu'elle répondait directement à ses pensées. Et la présence de Briséis ramenait une douce chaleur dans son cœur, une chaleur qu'elle ne connaissait pas - ou peu, qu'avec Aleksander. Celle d'être aimée pour celle qu'elle était, sans chercher à l'utiliser elle et ses dons. Une amitié vraie. C'est Lukeria qui venait toujours réparer les pots cassés entre les deux amants, c'est toujours Lukeria qui venait réconforter Briséis et raisonner Aleksander, elle encore qui était le médiateur, le diplomate, l'entremetteuse, celle qui faisait le guet lorsqu'il s'échappait loin de là pour une nuit. Une amitié intuitive, secrète, et Briséis sait que Lukeria l'aurait suivie dans sa fuite si Aleksander n'était pas mort, si elle n'était pas à ce point ivre de chagrin pour son meilleur ami. Lukeria sait, quant à elle, que Briséis a toujours été la meilleure chose de la vie d'Aleksander et, éternellement, elle se demandera ce que la prisonnière est devenue après sa fuite.

présent ∞ Echo et Dylan. Deux jeunes filles très différentes et pourtant inséparables. Deux amies à la vie, à la mort. Dylan a rencontrée Echo peu après son arrivée à Poudlard. Elle était dans la salle commune des Poufsouffles entrain de pleurer après un cauchemar quand son aînée est arrivée. Sans réfléchir, elle a sauté au cou de cette dernière pour sangloter comme jamais. Bien qu'interloquée, Echo a tenté du mieux qu'elle pouvait de consoler cette étrange créature et depuis ce jour, elles ne sont plus lâchées. Enfin, c'est surtout Dylan qui ne l'a plus lâchée. Elle l'attendait à toutes ses sorties de cours, à chaque repas, à chaque coucher (dans son lit, souriante et heureuse), bref, elle était partout. Et Echo que cela aurait dérangé en temps normal en fut étrangement touchée. Petit à petit, un lien fort d'amitié se tissa entre elles, faisant d'elles les meilleures amies du monde. Echo est en quelque sorte une mère de substitution pour Dylan : elle est toujours là pour la conseiller ou la consoler et elle l'entoure de gentillesse et d'affection. Dylan de son côté, est toujours là pour rendre le sourire à Echo et pour la pousser à se sociabiliser, quitte à l’entraîner dans des aventures rocambolesques et plus dingues les unes que les autres. Dylan est également la première fan de l'histoire d'amour entre Sloan et Echo et si on pouvait en vendre des DVD, elle serait la première à les acheter et à les dévorer en mangeant du popcorn. Elle est une vraie pompom girl de ce couple en devenir, voire même une vraie groupie, au point qu'elle fait toujours - à sa manière enfantine - la guéguerre aux copines du blond et qu'elle tente par tous les moyens de réunir ses deux amis. Elle est aussi leur principale conseillère et médiatrice dans les temps de crises, comme au bon vieux temps. Mais ça, seul Gary le sait. En somme, il n'y a pas d'Echo sans sa Dylan ni de Dylan sans sa Echo. Il faut les prendre ensemble ou vous n'en aurez aucune.
passé ∞ Briséis crevait les yeux de Kazran. Il ne voyait qu'elle. Il était profondément amoureux de Pénélope, certes, mais Briséis suscitait en lui autre chose, quelque chose de plus doux, bien plus sage que la passion qu'il avait pour la copine de son meilleur ami. Il en était amoureux, un tout petit, bon, en fait, il s'en était épris comme on s'éprend de quelqu'un pour une petite semaine, un petit mois, une année entière pour Kazran. Peut-être tentait-il d'oublier son amour impossible avec Pénélope, peut-être voulait-il juste quelqu'un sur qui compter ; en tout cas, dès qu'elle entrait dans la même pièce que lui, il n'avait de cesse de glisser des regards à la fois interrogatifs et rêveurs sur sa silhouette. Il en parla à son grand ami Ezekiel qui, heureusement, était le meilleur ami de la jeune française ; si bien que le Pouffsouffle eut le mérite d'arranger un coup entre ses deux amis, convaincant la jeune femme que Kazran était un type très sympa et arrivant à forcer Kazran a prendre son courage à deux mains. Le Serpentard attendait ce rendez-vous avec impatience, bien décidé à voir où est-ce qu'il pourrait aller avec la Gryffondor. Malheureusement, deux petits jours avant que cela n'advienne, elle était envoyée en Bulgarie et n'en revint jamais...

présent ∞ Le moins que l'on puisse dire, c'est que Echo crève les yeux de Alcide, comme si le destin s'amusait tranquillement à répéter sans cesse ses desseins terribles. Il se souvient parfaitement du jour où il est arrivé à Poudlard et où, durant la Cérémonie de Répartition, cet idiot de Gryffondor (qui c'est avéré, une semaine plus tard, être Sloan Oswald) lui a fait un croche-patte et où Echo est venue depuis sa table l'aider à se relever. Dès cet instant précis, oui, Alcide était complètement tombé amoureux d'elle. Et cette fois, ni Eurydice ni Pénélope pour ombrer le tableau : il n'a qu'elle en tête, tout le temps. Et elle a la sale manie, comme si elle savait ses sentiments, de l'aider dès qu'il est en difficulté contre Watson, de lui parler gentiment, de le protéger. Pourtant, il n'en montre rien : d'une affabilité légendaire et armé d'un mur de glace pour éviter qu'elle ne lui brise le cœur (aussi gentille avec lui soit-elle, Alcide reste persuadé qu'il n'est pas son genre de garçons), il ne peut lui répondre que par des remerciements hésitants et des tout petits sourires (les seuls qu'il adresse à Poudlard, d'ailleurs) timides. Echo, de son côté, ne se doute pas du tout des sentiments que Alcide pourrait éprouver à son encontre et le considère comme un ami, de loin, à protéger - autant pour tenir tête à Sloan que pour veiller sur un de ses cadets de Poufsouffle. Gentille, attentionnée et douce avec lui, elle s'avère aussi inquiète des traitements qu'on lui inflige que dévastée par l'apprentissage qu'ils viennent presque exclusivement d'Oswald...
passé ∞  Andromeda et Briséis n'ont jamais eu l'occasion d'être confrontées mais inutile de dire que si cela avait été le cas, un combat des plus féroces aurait eu lieu et la jeune française aurait probablement atomisé sa rivale sans le moindre scrupule. Si Briséis avait connaissance de l'existence de la dirigeante de la marche Est et qu'elle la maudissait du plus profond de son être, Andromeda ignorait qu'elle était la raison de l'éloignement et du délaissement d'Aleksander, fou amoureux de la petite dragonnière qu'il détenait en otage. Sans en être amoureuse, si Andromeda avait eu vent de l'identité de la blanche, elle aurait probablement tenté de la tuer, ne supportant pas d'être répudiée comme elle l'a été par Aleksander, ni même qu'on lui vole ses "jouets". Malheureusement pour elle, Aleksander gardait bien jalousement secret la présence de son amour auprès de lui, bien loin des griffes de sa collègue et de sa méchanceté. Et heureusement pour Andromeda: elle n'aurait pas fait le poids face au dragon blanc enragé qu'était Briséis.

présent ∞ Viola et Echo, peut être une des relations les moins connues du château et pour cause : la serpentade n'a rien à gagner à ce que l'on sache ce qu'elle fait subir à la Poufsouffle. Une véritable torture. Permanente. Tous les jours ou presque. Dans l'ombre des couloirs du château, elle la rabaisse, l'humilie la malmène physiquement, son sourire princier sur les lèvres. Elle n'explique pas pourquoi elle aime tant faire la petite introvertie mais c'est un plaisir dont elle se passerait difficilement. Encore plus depuis que Sloan l'a plaquée comme si elle était une fille comme les autres. Elle la bien remarqué, les petits regards qu'il lui lance, qu'il se relève sur la chaise quand elle rentre dans la pièce ou encore, les petits sourires qu'elle lui provoque malgré elle. Elle a bien compris que Sloan est fou amoureux d'Echo, bien plus que lui-même en a conscience. Et ça la rend folle de rage : Sloan est à elle. Il est sa chose, il est Aleksander, l'homme de fer et si elle est un obstacle au retour de l'homme de fer, elle n'hésitera pas à l'écraser comme un vulgaire insecte, elle et ses éventuels sentiments, la montant toujours plus contre Sloan, lui arguant qu'elle n'est rien pour lui et qu'elle ne sera jamais rien. Mais ce que Viola ignore c'est que le lien entre les deux jeunes gens est bien plus fort que ce qu'elle ne l'imagine et que l'amour du passé les lie déjà l'un à l'autre et qu'elle ne peut rien y faire. Et qu'à force de titiller le dragon blanc qu'est Echo, elle pourrait finir par se faire carboniser un de ces jours. Et Merlin sait que si une telle chose arrivait, Andromeda ne ferait pas le poids face au dragon qui se cache sous la timide Poufsouffle.
passé ∞ Les deux jeunes femmes étaient des amies d'enfance et se connaissaient depuis leurs naissances. Elles avaient passé toute leur jeunesse toutes les deux et s'étaient retrouvées ensemble à Beauxbâtons. Elles étaient d'ailleurs ensemble quand le château fut attaqué et bien que séparées par la foule de sorciers qui couraient et s'affrontaient dans tous les sens, elles furent toutes les deux parmi les survivants. Elles se retrouvèrent à Poudlard et se rapprochèrent encore plus, jusqu'à ce que Briséis ne disparaisse en mission, soi-disant tuée par Alexander Romanov, le général des forces bulgares. Folle de rage et pour la seule fois de sa vie, elle participa au raid assassin d'Ezekiel Morgenstern visant à venger l'autre française et autant dire que pour la seule bataille qu'elle mena de front, elle s'en sortit pas mal : bien des ennemis périrent de sa main à croire que la haine et la perte d'un être cher peut vous faire faire des miracles. Si seulement elle avait su que Briséis était toujours vivante, si seulement elle l'avait vu quitter les lieux grâce au dit Aleksander sur un de ses dragons... Mais il n'en fut rien. Le jour de sa mort-même elle était toujours persuadée que Romanov avait tué son amie.

présent ∞ Missy est fascinée par Echo, littéralement. Mais pas en raison de sa beauté ou d'une quelconque particularité, non. Non, elle est persuadée qu'elle cache un lourd secret, secret qui pourrait être la source de son futur scoop, de sa future gloire. Depuis le jour où elle a vu cette petite puce pourtant si discrète, pourtant si douce et si fragile s'énerver sur Sloan Oswald, elle est persuadée que la Poufsouffle n'est pas la créature frêle qu'elle laisse penser être et elle la poursuit pour essayer d'en apprendre plus sur elle. Echo, qui déteste elle être sous les feux des projecteurs fait tout pour la fuir comme la peste. Elle ne comprend pas pourquoi subitement Missy veut être son amie et pourquoi elle l'inonde de questions plus étranges les unes que les autres. Un duo plutôt loufoque, un jeu du chat et de la souris, avec une Missy en quête de ragots croustillants et une Echo qui essaye de se fondre dans le mur comme si sa vie en dépendait.
passé ∞ Le moins que l'on puisse dire, c'est que Briséis et Amadeus ne s'entendaient pas. Elle n'avait strictement aucune confiance en lui et sous ses airs de chevalier voulant bien faire, elle voyait bien la flamme de l'ambition mais aussi du mal dans ses yeux. Quand elle eut enfin connaissance de ses désirs sombres et de ses traîtrises à venir, elle s'apprêta à tout révéler aux autres mais elle fut alors envoyée en mission, et ce dernier se débrouilla pour qu'elle n'en revienne pas. Malheureusement pour lui, elle ne mourut pas de la main des bulgares et fut juste prisonnière mais elle n'eut jamais l'occasion de le démasquer aux yeux de tous pour autant. Une histoire qui a une fin amère qui a failli sonner le glas d'Amadeus.

présent ∞ Plus Amadeus prend le dessus sur Azrael, plus il la voit comme une menace. Plus il sent au fond de lui que si cette fille est dangereuse si elle vient à ouvrir la bouche. Et quelle est la politique d'Azrael dans ce genre de cas? La ruse. Plutôt que d'essayer d'impressionner la Poufsouffle, le jeune homme a prit sur lui de se rapprocher d'elle et de devenir son chevalier en armure, celui qui est toujours là pour la protéger et pour s'occuper d'elle quand son meilleur ami n'est pas là. Il sait que s'il réussit à obtenir son affection, il n'aura pas à craindre qu'elle révèle ses sombres secrets. Echo, de son côté, bien qu'un peu méfiante, ne voit pas la supercherie et pense que le jeune homme est sincère avec elle. Pauvre petite... Mais qui sait, à force de feindre l'affection, Azrael devrait peut être se méfier : il est déjà entrain de s'attacher inconsciemment à cette petite blaireau...
passé ∞ Briséis et Ezekiel se sont rencontrés le jour de la bataille de Beauxbâtons, au commencement de la guerre. Elle n'était qu'une gamine de quinze ans mais elle a directement tapé dans l’œil du Poufsouffle. Non pas dans le sens amoureux, non mais dans sa splendeur guerrière et dans la maîtrise destructrice des dragons avec elle qui brûlaient les bulgares sans la moindre pitié. Elle n'était qu'une enfant et pourtant, elle était une des plus féroces combattantes qu'il n'avait jamais vu. C'est sur le dos d'un de ses dragons qu'il a d'ailleurs quitté la France et la défaite, apprenant à connaître personnellement la jeune fille. En l'espace de deux ans, ils se sont énormément rapprochés et sont devenus presque inséparables. Certains disaient qu'ils étaient secrètement amants et fiancés, mais il n'en était rien. C'est un lien semblable à celui entre un frère et une sœur qui les unissait, fort et solide. Si solide d’ailleurs que lorsqu'elle fut présumée morte, Ezekiel entra dans une rage noire que nul n'aurait pu lui soupçonnait et qui entraîna la mort terrible d'Aleksander, le seul homme que sa sœur de cœur n'ait jamais aimé. Après la disparition de la jeune fille, il ne la revit qu'une seule fois, ou tout du moins, il l'entraperçut, peu de temps avant son accouchement, et tenta de l'interpeller alors qu'elle se trouvait dans les environs de Poudlard mais il n'eut le temps que de cligner les sourcils qu'elle avait disparu et il crut avoir affaire à une hallucination, Briséis étant morte pour lui depuis des mois...

présent ∞ Le lien qui unie Emory et Echo est probablement un des plus solides de tout Poudlard et il remonte à l'année de leur treize ans. Alors que le jeune homme était de sortie, il se fit percutée par une petite forme gracile aux longs cheveux blancs, une gamine perdue et terrorisée dont le souvenir se superposa parfaitement à une autre fille de son passé. Briséis. Echo. Pour Emory, les deux jeunes filles ne faisaient qu'une seule et même personne. C'est pourquoi il a ramena chez ses parents, ces derniers s'occupant de la petite pendant plusieurs mois, jusqu'à son entrée à Poudlard. Emory est le seul à tout connaître du passé de la jeune fille et il se sent responsable d'elle. Il est toujours aux petits soins avec la Poufsouffle et il pourrait donner sa vie pour elle. Echo, elle, est toujours collée à Emory, comme si elle était son ombre. Les mains glissées l'une dans l'autre, un baiser doux sur la joue, une sieste commune, dans de petits gestes qui troublent les esprits et font penser aux gens que ces derniers sont en couple. Mais il n'en est rien : ils s'aiment comme frère et soeur et sont les meilleurs amis du monde. Sans Emory, il n'y a pas Echo et sans Echo, il n'y a pas Emory. Elle est toujours là pour lui apporter douceur et conseils, lui pour brandir le poing face à ceux qui osent embêter la brune. Un duo soudé envers et contre tout, dont la force de l'amour et de l'amitié est à toutes épreuves.
passé ∞ Les deux jeunes filles se sont vaguement croisées à Poudlard, sans pour autant être de grandes amies. Elles ont été amenées plusieurs fois à parler ensemble et bien que très différentes, elles ont pu s'entendre sur de nombreux points. Elles auraient probablement pu forger un lien solide entre elles, Briséis aurait pu renfoncer la fragile Pénélope mais malheureusement, comme pour beaucoup de monde, la guerre ne leur en a pas donné la possibilité et Briséis est morte bien avant que Pénélope n'ait réellement eu le temps de s'attacher à elle.

présent ∞ Echo, la victime principale du trio de pestes, celle à qui elles s'en prennent conjointement le plus souvent. Il faut admettre que malgré elle, la petite Poufsouffle si douce, si gentille, attire la méchanceté et qu'Eurydice et ses amis - Eurydice, plus pour plaire à ses amies et affirmer son image de fille populaire que par réelle cruauté - ne se prive pas de la rabaisser plus bas que terre. Oui mais voilà, pour Eurydice, il y a un hic dans toute cette histoire. Non, Eurydice n'a pas vraiment de remords ou de regrets à ce sujet oui mais voilà, Dylan, la petite Dylan l'a vue s'en prendre à Echo et elle a perdu toute l'estime de la plus jeune, qui l'ignore désormais, ce qui a tendance à la déstabiliser et donc à lui déplaire. C'est donc tout naturellement qu'elle se tourne vers Echo pour comprendre la raison d'un tel délaissement mais la Poufsouffle ne semble pas vouloir entendre parler d'elle et la fuit comme la peste. Ce qui a tendance à agacer Eurydice qui veut des réponses et qui fera tout pour les obtenir quitte à forcer la brune à lui parler et à lui dire comment regagner l'admiration de Dylan.
sixième année | prise | emilia clarke (tumblr&livejournal)


Dernière édition par Amortentia le Sam 25 Jan - 19:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dungbomb.fr-bb.com

avatar
PARCHEMINS : 274

Amortentia
L'AMOUR FOU FOUT LA HAINE ENTRE NOUS, L'AMOUR FOU FOUT LE MONDE ENTIER A BOUT.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: TRUE AND UNAFRAID OF TOIL (poufsouffle) ✤ 4/8 de libres.   Ven 24 Jan - 20:18


ariel lily morgan

On ne voit bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux

passé ∞ vingt ans au début de la guerre ҩ vingt-cinq ans à sa mort (1618) ҩ elle était la vice présidente des guerriers de l'écarlate ҩ intrépide ҩ sans peur ҩ profondément gentille ҩ chaleureuse ҩ fonceuse ҩ véritable aimant à ennuis ҩ loyale à l'extrême ҩ totalement digne de confiance ҩ solidaire ҩ extravertie au possible  ҩ piquante  ҩ coquine ҩ indifférente à la beauté extérieure, pour elle rien ne comptait plus que la beauté intérieure ҩ curieuse de tout et de tout le monde ҩ agressive face à l'ennemi ҩ boudeuse ҩ maladroite ҩ à l'écoute des autres ҩ astucieuse ҩ brusque ҩ ne supportait pas les mensonges  ҩ  agissait d'abord et réfléchissait après.

Ariane et Ardyne, deux jumelles soudées comme jamais, deux coeurs battant à l'unisson. Une équipe de choc. Les deux soeurs ont toujours été unies depuis la mort de leurs parents et c'est ensemble qu'elles sont allées vivre chez le seul oncle qui acceptait de les recueillir malgré leur particularité, malgré le fait qu'elles soient des sorcières. C'est ensemble qu'une fois le temps arrivé elles se rendent à Poudlard et si Ardyne est envoyée chez les Poufsouffle, Ariane rejoint quant à elle les Gryffondor. Elle s'y épanouie totalement si bien qu'une fois la guerre enclenchée et malgré le fait qu'il soit bien plus jeune qu'elle, elle rallie la cause de Gabriel Peverell et des Guerriers de l'Ecarlate, devenant alors son bras droit. Si Ariane est une grande soldate, elle est également une femme avec le coeur immense comme l'océan et lorsqu'elle fait la rencontre du jeune Apollo, elle ne peut que tomber amoureuse de son âme si pure. Ils vivent une belle et douce histoire d'amour et la guerre finie, ils projettent de partir loin de Poudlard mais Ariane ne viendra jamais au rendez vous. Et pour cause: sur le chemin, elle a démasqué le petit ami de sa soeur comme étant un espion à la solde de Durmstrang et pour la faire taire, il la tue avant de cacher son corps. Sa mort tragique sera la première d'une longue liste qui poussera de nombreux sorciers dans la tristesse et la désolation.

présent ∞ dix-huit ans ҩ membre des sombres phénix et métamorphomage ҩ solitaire ҩ bosseuse ҩ fidèle, aux autres comme à ses principes ҩ honnête ҩ introvertie ҩ très méfiante ҩ sensible ҩ persévérante  ҩ se donne toujours à fond  ҩ incorruptible ҩ un peu sauvage ҩ voit les gens tels qu'ils sont réellement, au delà des masques et mensonges ҩ  peut se montrer un peu sèche par moment ҩ déteste qu'on fouine dans ses affaires ҩ d'une très grande gentillesse ҩ torturée par le passé ҩ débrouillarde ҩ se réfugie souvent dans la lecture ҩ réfléchie ҩ  ne porte jamais le moindre jugement sur les autres.

Ariel n'a vraiment pas eu une vie facile. Si son père les a dédaignées sa soeur et elle au profit de son travail puis d'une autre femme avec laquelle il est parti refaire sa vie, sa mère n'a eu de cesse de les abuser physiquement et sexuellement depuis leur plus tendre enfance. Ces mauvais traitements ont poussé la jeune fille a se construire une carapace et à s'éloigner des autres, à commencer par sa propre soeur dont elle ne supporte plus la vision qui ne fait que lui rappeler les horreurs qu'elles vivent chaque fois qu'elles doivent retourner chez elles. Ariel, c'est la fille qui n'intéresse personne ou presque et qu'on ne remarque pas. Mais qui elle, vous remarque et vous observe dans le plus grand des secrets. Ariel, c'est aussi la pauvre fille a qui les souvenirs d'une autre vie sont revenus et qui doit apprendre à vivre avec. Consciente des dangers d'une éventuelle nouvelle guerre, elle a rejoint les sombres phénix, bien décidée à s'endurcir pour Poudlard, pour ses proches. Mais peut être qu'elle devrait avant de penser à la guerre, penser à se détacher de sa relation malsaine avec Byron Marlowe, dont elle est toujours persuadée qu'il reste une partie de bonté en lui.
passé ∞ Dans le passé, les jeunes filles étaient des jumelles très proches et très soudées. Ayant perdues leurs parents très jeunes, elles s'étaient rapprochées l'une de l'autre, développant une relation fusionnelle. Sachant qu'elles ne pouvaient compter que sur elles-mêmes, elles veillaient l'une sur l'autre - notamment dans les moments les plus difficiles. A Poudlard, elles étaient toujours fourrées ensemble avec Augustine Delcourt et elles partageaient absolument tout. Ardyne était toujours inquiète pour sa soeur qui partait dans des missions dangereuses, alors qu'Ariane faisait toujours de son mieux pour lui rendre le sourire à son retour. La mort d'Ariane a complétement ravagée Ardyne qui ne s'en ait jamais totalement remise .Certes, elle a pu se reconstruire grâce à Angus mais une partie d'elle est morte le même jour que sa jumelle. Inutile de dire quel fut son état quand elle apprit la vérité autour de l'assassinat de sa double...

présent ∞ Adieu la relation fusionnelle, bonjour les soucis! Les deux jeunes filles ne supportent pas de se voir, ni même d'être ensemble ne serait-ce que plus de quelques secondes et pour cause: quand elles se regardent, elles se rappellent les horreurs que leur mère leur fait vivre quand elles sont chez elles et cela les rend tout bonnement malade. Cependant, depuis que ses souvenirs lui sont revenus, Ariel a véritablement besoin de Berlioz dans sa vie mais ne sait pas comment revenir vers elle, comment surmonter toute cette souffrance qu'elles partagent. Berlioz, elle, rejette de plus en plus violemment sa petite soeur, l'ayant même frappée une fois pour qu'elle disparaisse hors de sa vue. Et pourtant, malgré tout, tout au fond d'elles, elles s'aiment toujours... mais ne peuvent plus vivre ensemble.
passé ∞ Une si belle histoire d'amour. Belle mais tragique, horrible, d'une grande tristesse. Voilà le résumé de ce que fut la relation entre Apollo et Ariane. Ils se sont rencontrés dans les cachots de Poudlard où le jeune homme se cachait et ils ont appris lentement mais sûrement à se connaître en profondeur. Pour le serdaigle, cela été un véritable coup de foudre dès que ses yeux se sont posés sur la belle blonde mais il n'aurait jamais pu croire qu'avec du temps et des moments privilégiés rien qu'à eux, elle finirait par lui rendre ses sentiments. En effet, en raison de sa laideur, il pensait que jamais personne ne pourrait l'aimer et pourtant, ce fut bien le cas. Elle se fichait royalement de son apparence, complétement subjuguée par la belle âme du garçon. Ils auraient du être heureux ensemble, il aurait du fonder une belle famille et avoir leur happy ending. Mais c'était sans compter sans le destin et ses coups bas. Ils avaient prévu de partir ensemble à la fin de la guerre, de partir loin de Poudlard et de toutesl es souffrances allant avec. Mais elle ne vint jamais au rendez-vous. Il pensa qu'elle s'était moquée de lui et qu'elle l'avait abandonné. Il pensa les pires choses et il s'enfuit, seul, le coeur en miettes et l'âme noire, ignorant juste qu'elle avait été assassinée avant de pouvoir le rejoindre. Une tragique histoire d'amour. Une histoire banale pendant des temps de guerre.

présent ∞  Le moins que l'on puisse dire, c'est que si Byron ne se souvient pas de sa vie d'antan, il est tout de même attaché à Ariel. Mais pas d'une manière saine, non, loin de là. Au contraire, pour elle se mélange son amour et sa haine du temps passé et il lui fait clairement payer - bien qu'inconsciemment - ce qu'Apollo a vécu comme une trahison. Depuis leur première année, il ne cesse de jouer avec elle et de la traiter comme son chien. Il couche avec elle, sort avec elle, la trompe, la largue puis la reprend, l'humiliant toujours plus à chaque nouvelle fois. Il se montre méchant avec elle en public, encore plus en privé et lui fait vivre un véritable enfer. Pourtant, il se montre également possessif avec elle et s'il la trompe à tout va, et la traite comme la pire merde, il ne supporte pas qu'un garçon se rapproche d'elle - quitte à se montrer violent avec lui, voire même avec Ariel. De son coté, la poufsouffle est persuadée qu'il reste du bon en celui qui fut jadis son amant et qu'avec du temps et de la patience, il lui reviendra tel qu'il fut autrefois. Mais alors que les railleries s'intensifient ,que les bleus colorent de plus en plus sa peau pâle, sa foi à tendance à vaciller et son amour à l'étouffer dans un mal être permanent.
passé ∞ Angus et Ariane étaient dans un premier temps proches, ou tout du moins, Ariane appréciait sincèrement Angus. Elle le trouvait sympathique comme garçon et surtout, il rendait sa soeur sincèrement heureuse et c'était tout ce qu'elle pouvait demander. Lui, la trouvait un peu sotte et un peu naïve mais il n'avait rien personnellement contre elle et se contentait de la regarder quand elle ne le voyait pas comme un petit animal pas bien dangereux. Mais tout bascula le soir où elle le surprit entrain d'échanger des informations avec un officier slave qu'elle avait combattu quelques jours plus tôt sur le champ de batailles. Un espion. C'était un espion. Il tenta bien de se justifier, de l'arrêter mais elle ne l'écoutait plus. Elle allait tout dire à Ardyne, à tout Poudlard et il serait chassé - voire même exécuté. Alors, il ne réfléchit pas bien longtemps et l'assassina avant qu'elle ne puisse le faire, dissimulant son corps pour qu'elle ne soit jamais retrouvée. Un meurtrier et sa victime, voilà ce qu'ils étaient devenus. Voilà ce qu'ils seraient pour toujours.

présent ∞ Les deux jeunes gens se souviennent de leurs vies passées et autant dire qu'ils ne s'aiment pas. Mais alors pas du tout. Lui la voit comme le dernier obstacle entre Berlioz et lui, elle comme une menace pour sa soeur mais aussi pour tout Poudlard. En raison de sa nouvelle personnalité, Cailean a bien tenté de l'intimider et de s'en prendre à elle, en vain. Si la blonde a l'air plus faible que dans le passé, ce n'est qu'un leurre. Elle est en réalité bien plus solide et elle ne compte pas se laisser marcher sur les pieds. Il s'est donc vu remballé méchamment par cette dernière, pas prête à le laisser gagner dans cette guerre qui les oppose. Pour le moment alors, Cailean a donc décidé de battre en retraite et d'observer son ennemie de loin pour en discerner les failles et les utiliser contre elle. Ariel,de son coté, reste sur ses gardes et s'est ouverte à ses amis des Sombres Phénix sur la véritable nature du serpentard, l'inscrivant ainsi sur la liste des personnes à surveiller voire à neutraliser par le groupe.
présent ∞ Ariane était littéralement l'héroïne de Scarlett qui était en totale admiration devant elle. Elle aurait voulu être comme elle, aussi courageuse, aussi indépendante, aussi libre d'esprit comme de corps et elle ne pouvait que l'adorer. Oui, elle l'adorait littéralement et faisait tout son possible pour passer le plus de temps avec elle, espérant ainsi secrètement devenir un peu plus comme elle. Ariane, de son coté, avait également une grande affection pour la brune et essayait de lui faire comprendre qu'elle n'avait pas besoin de changer pour être une personne formidable - qu'elle l'était déjà. Scarlett ne comprit jamais comment une personne de la trempe d'Ariane avait pu être assassinée, et elle tenta, sans succès, de retrouver à elle seule qui avait osé tuer son héroïne, ne se doutant pas une seule seconde du fait que c'était le propre beau-frère de celle-ci qui était derrière le coup.

présent ∞ Saphyr n'explique pas pourquoi mais elle éprouve cette grande affection pour Ariel et ne cesse de vouloir aller vers elle, de vouloir l'aider. Elle prend toujours sa défense, quoi qu'il arrive et elle est toujours à ses cotés dans toutes les situations possibles et imaginables. Si au début, Ariel avait tendance à la fuir ou à la rembarrer un peu trop sèchement, elle a fini par s'habituer à la présence de la serpentarde à ses cotés, voire même à l'apprécier. Saphyr essaye toujours de faire réagir Ariel, de la pousser à se rebeller et à rendre la monnaie de sa pièce à ceux qui viennent l'enquiquiner, persuadée sans qu'elle ne sache pourquoi tout au fond d'elle qu'elle n'est pas juste cette solitaire un peu froide que tout le monde connaît. Ariel, de son coté, est contente d'avoir vu que son amie s'est endurcie, même si elle continue de s'inquièter à son sujet.
passé ∞ Ariane et Augustine. Les deux jeunes femmes étaient liées comme les doigts de la main et elles s'étaient rencontrées un peu avant l'attaque de Beauxbâtons, à l'école de magie française. Ariane y était de passage pour les négociations, accompagnant quelques autres gryffondors dans la mission diplomatique. Tout de suite, un très bon feeling est passé entre les deux jeunes femmes - qui a mué en amitié profonde et sincère lorsqu'Ariane a sauvé la vie d'Augustine le soir de l'attaque. A Poudlard, elles sont devenues inséparables avec Ardyne et un véritable duo aux mouvements parfaitement coordonnés sur le champ de batailles. Elles travaillaient toujours ensemble et c'était à deux qu'elles étaient le plus efficace. Plusieurs fois, Augustine tenta de prévenir Ariane sur la dangerosité du petit ami de sa soeur mais malheureusement ,cette dernière ne l'écouta jamais. Quand Augustine mourût, la rage d'Ariane vis à vis de Durmstrang décupla et elle se lança encore plus à coeur perdu dans ses missions. C'est cette même rage qui lui permit de survivre à la dernière bataille mais qui, malheureusement ,ne lui suffit pas à survivre à la mort perfide que lui réserva Angus Cromwell.

présent ∞ Si Ariel a toujours eu connaissance de l'existence de Sanaé mais n'a jamais osé l'aborder, ce n'est que depuis récemment que la rousse s'est rendue compte de l'existence de la jeune femme. Il faut dire qu'elle est si discrète qu'elle passe inaperçue dans les couloirs du château. La raison de cette soudaine illumination? Les rumeurs qu'elle a entendu au sujet de sa relation avec Byron Lancaster qui font hurler la féministe en elle. Elle a tenté donc de l'approcher pour lui apporter son aide, de femme à femme mais dès l'instant où elle a croisé cette paire de yeux clairs qui semblaient avoir trop vécu, elle a compris qu'il y avait quelque chose de plus chez la Poufsouffle, quelque chose qui l'attirait vers elle. Et depuis, elle en veut plus. Elle veut la connaître plus, se rapprocher d'elle. De son côté, Ariel se montre un peu méfiante, un peu craintive. Son amie du passé à toujours sa place dans son coeur mais quand elle voit ce qu'Ardyne et Apollo sont devenus et ont fait d'elle, elle a peur. Peur que Sanaé la traite mal également, peur de perdre l'image merveilleuse d'Augustine qu'elle a toujours dans sa tête, dans son coeur.
passé ∞ Les deux jeunes gens ne se sont jamais rencontrés mais Augustine a parlé plusieurs fois à Ariane de Maxence et elle savait donc qui était le jeune homme, ce qu'il avait fait et surtout, ce qu'il représentait pour la rouquine. Lui, par contre, n'avait aucune idée de l'existence de la meilleure amie de la Delcourt.

présent ∞ S'il y a bien une personne avec qui Eoin fait le con, c'est bien cette pauvre Ariel. Il ne sait pas pourquoi, mais dès qu'il la voit, il a envie de la faire chier, de la contrarier au possible. Il aime lui piquer en douce ses affaires, lui faire des grimaces, tout un tas de petites bêtises qu'il ne fait pas forcément avec de mauvaises intentions - juste celle de s'amuser. Cependant, le garçon ne se rend pas compte que parfois ses gestes et paroles vont trop loin et qu'il blesse sincèrement la jeune fille qui ne le porte pas dans son coeur. D'autant plus, qu'elle, elle a fini par deviner en voyant son manège avec Sanaé qui il était. Et elle le fuit. Elle le fuit comme la peste, quand elle ne l'envoie pas séchement bouler et lui, lui ça ne le fait que vouloir l'embêter encore plus.
passé ∞ Les deux jeunes femmes ne se sont jamais rencontrées, étant dans des camps opposés, ce qui est bien dommage. Nul doute que Zoya aurait rappelée à Ariane sa soeur Ardyne, qu'elle aimait plus que tout. Quant à Zoya, elle aurait probablement adoré la grandeur d'âme de la gryffondor. Malheureusement, les circonstances ont fait qu'elles n'ont jamais pu se côtoyer.

présent ∞ Pendant longtemps, Ariel a été la véritable souffre douleur d'Haesel. Elle s'en prenait toujours à elle, l'humiliait et se moquait constamment de la blonde et faisait tout pour la faire se sentir mal. La jeune poufsouffle prenait sur elle pour ne pas s'énerver et pour ne pas faire de vagues, souhaitant jusqu'on la laisse tranquillement, persuadée qu'avec le temps la serdaigle finirait par se lasser. Mais non. Elle n'a fait qu'empirer dans son attitude et son comportement, allant même jusqu'à attaquer la cinquième année sur sa drôle de relation avec Byron. L'entrée d'Ariel dans les sombres phénix a été un véritable déclencheur de changement et depuis qu'elle fait partie de ce groupe, la jeune Morgan a trouvé l'assurance de s'opposer à Haesel. Elle l'a même giflée il y a peu, devant Poudlard, avant de s'éclipser de nouveau pour retourner dans sa solitude, choquant énormément la brune qui ne rêve plus que de vengeance depuis. Si Ariel est indifférente à Haesel, celle-ci la déteste depuis son humiliation et est prête à tout pour la lui faire payer.
passé∞ Les deux jeunes gens n'ont jamais eu l'occasion de se rencontrer, mais ils possédaient énormément de choses en commun comme leurs fortes personnalités, leur coté surprotecteur ou leur volonté de faire le bien. Nul doute qu'ils auraient été de grands amis si la vie les avait réunis.

présent ∞ Heathcliff n'a jamais fait attention à la poufsouffle de toute sa vie, se fichant complétement de son existence et du fait que sa jumelle l'enquiquinait au plus haut point. Il ne la connaissait pas et n'avait donc pas de temps à perdre avec elle. Cependant, quand il l'a vue retourner une gifle à Haesel, il n'a eu qu'une seule envie: lui retourner le coup. Et c'est pour cela qu'il l'a suivie dans un premier temps, se fichant royalement du fait qu'un homme n'était soi-disant pas censé lever la main sur une femme. Elle avait blessé Haesel, elle méritait de payer. Cependant, alors qu'il allait la retrouver pour régler ses comptes avec, il se retrouva à l'observer, d'abord avec colère puis curiosité et soudainement - une forme d'attachement. Il passa plusieurs jours ainsi, avant de se décider à l'aborder. D'abord méfiante dans un temps, elle accepta de s'ouvrir petit à petit à lui et depuis, ils se retrouvent souvent à la bibliothèque pour discuter ensemble, lui faisant un peu le guignol, pendant qu'elle, travaille, un léger sourire sur les lèvres.
CINQUIÈME ANNÉE | LIBRE | saoirse ronan (TUMBLR&LIVEJOURNAL)


Dernière édition par Amortentia le Ven 24 Jan - 22:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dungbomb.fr-bb.com

avatar
PARCHEMINS : 274

Amortentia
L'AMOUR FOU FOUT LA HAINE ENTRE NOUS, L'AMOUR FOU FOUT LE MONDE ENTIER A BOUT.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: TRUE AND UNAFRAID OF TOIL (poufsouffle) ✤ 4/8 de libres.   Ven 24 Jan - 20:21


teagan lizbeth marshall

Des fois j’me dis que j’suis pas née dans le bon sens, genre j’suis sortie d’ma mère à l’envers et les mots qu’j’entends j’les entends à l’envers, les gens que j’devrais aimer j’les hais et les gens qu’je hais...

passé ∞ vingt et un ans au début de la guerre ҩ cinquante trois ans au moment de sa mort (1647) ҩ éléve à Beauxbâtons, elle a finit par rejoindre Durmstrang et les Hégoas du vent ҩ amante de Maxence de Beauvoir ҩ fourbe ҩ manipulatrice ҩ passionnée ҩ mais paradoxalement très froide ҩ caractérielle ҩ déterminée ҩ combative ҩ pas du genre à se laisser marcher sur les pieds ҩ un brin sadique ҩ avait toujours les bons mots pour convaincre les autres ҩ menteuse  ҩ joueuse  ҩ friande de nouveauté ҩ elle aimait la bagarre et la confrontation ҩ matérialiste ҩ elle avait fini par embrasser fidèlement la cause des slaves ҩ détestait qu'on lui dise non ҩ égoiste ҩ détestait l'échec ҩ avide de ragots en tout genre ҩ voulait tout, tout de suite  ҩ ne s'intéressait pas aux sentiments ou pensées des autres.

Lùlla, jeune fille ayant toujours grandi dans la noblesse bien qu'elle n'en était pas une elle-même. En effet, la belle brune n'était qu'une batade, la batarde d'un seigneur - certes - mais une batarde tout de même. Sa mère n'était qu'une femme des cuisines et merlin qu'elle pouvait lui en vouloir pour ça. Lùlla plus que n'importe quelle jeune fille de son âge rêvait du prince charmant, de château et de belles robes et elle crut trouver la possibilité d'atteindre son objectif avec le fils de son seigneur, qui tomba rapidement sous son charme. Il était fiancé, mais elle avait suffisamment confiance en elle-même pour être persuadée qu'elle réussirait à lui faire abandonner son union. Elle réussit à la destruction de Beauxbâtons à l'emmener avec elle à Durmstrang où elle s'épanouie pleinement - faisant même la rencontre d'un autre jeune homme dont elle se joua pour obtenir de nombreux privilèges. La fin de la guerre arrivant, elle réussit à échapper à la Purge en changeant d'identité jusqu'à ce qu'elle soit reconnue en 1647 par une ancienne ennemie, qui la suivit pour l'égorger dans une ruelle sombre.

présent ∞ vingt ans ҩ batteuse dans l'équipe de quidditch de sa maison et membre du chouette hibou ҩ loyale envers ses rares proches ҩ travaille énormément pour rester au niveau ҩ jalouse ҩ piquante ҩ capricieuse ҩ insouciante ҩ peste ҩ immature ҩ a l'habitude qu'on lui passe tout ҩ ne se rend pas compte du mal qu'elle peut causer ҩ délurée ҩ adore balancer des ragots à tort et à travers sur tout le monde mais surtout les gens qu'elle déteste ҩ envieuse  ҩ taquine ҩ attachante malgré tout ҩ pleine de culot ҩ un peu superficielle ҩ se donne vraiment les moyens de parvenir à ses buts ҩ a des troubles alimentaires ҩ un peu mythomane ҩ adore être le centre de l'attention ҩ chipie mais pas aussi méchante qu'elle en a l'air.

Fille d'un grand bijoutier et d'une actrice mondialement connue, Teagan n'a jamais manqué de quoi que ce soit et elle a grandi comme une enfant gatée pourrie - la personnalité allant avec se développant en elle. Capricieuse, boudeuse, possessive, elle était la petite princesse de sa famille et tous devaient se plier à ses quatre volontés. Tout naturellement, quand elle reçut sa lettre pour Poudlard, quand elle apprit qu'elle était la première sorcière de sa famille, elle s'attendit à ce que ce soit la même chose à l'école. Quelle déception pour elle quand elle se rendit compte que pour les autres, elle n'était qu'une élève lambda! Qu'importe, elle fit son petit bout de chemin de magouilles en magouilles jusqu'à devenir l'une des filles plus plus en vogue de tout le château. Bien qu'elle utilise les autres pour son propre profit et ne se soucie que très peu d'eux, il y a bien une personne dont elle se soucie, une seule. La seule qu'elle ne veut pas perdre mais avec qui elle a déjà en partie tout gaché - même si elle ne s'en rend pas encore compte. Il faut dire que lui faire porter le chapeau pour sa dernière crasse n'était pas la meilleure des idées du monde. Mais comme pour sa vie d'avant, cette vie dont elle n'a pas encore conscience, Teagan est une petite peste egoiste. Une peste avec un coeur certes, mais un coeur mit de travers, qui fonctionne à l'envers et qui fait souffrir ceux et celles qu'elle devrait préserver. Et bien que Lùlla dorme en elle pour le moment, nul doute que les choses risquent de s'empirer quand elle se réveillera..
passé ∞ Dès le premier jour où Lùlla a mit un pied à Durmstrang, elle a tapé dans l'oeil d'Ivan. Lui qui n'était pas habitué à ressentir de vifs sentiments, et encore moins dans le domaine amoureux, a tout de suite été subjuguée par cette fleur empoisonnée. La belle française a tout de suite compris qu'elle exerçait une sorte de fascination sur le brun et elle en a profité pour se rapprocher de lui et obtenir toujours plus de faveurs de sa part. Cependant, si au début sa démarche n'était qu'intéressée, elle s'est sincèrement attachée de lui au fil du temps, jusqu'à en tomber amoureuse. Cependant, étant ce qu'elle était, elle ne se l'avoua jamais et continua d'utiliser le jeune homme et ses sentiments jusqu'à sa mort. Ce dernier, maladroit et eu habitué à l'amour et ses jeux, se laissa faire, trop content - bien qu'il était presque incapable de le montrer - de la rendre heureuse. La mort d'Ivan fut le déclencheur pour Lùlla qui comprit pour la première fois à quel point le brun était important pour elle et qu'elle avait gaché son temps à courir après Maxence, quand elle aurait pû être heureuse avec Ivan.

présent ∞ L'histoire entre Lùka et Teagan date de leur première année à l'école de sorciers. Quand les deux jeunes gens se sont rencontrés ce fut comme une évidence. Ils étaient fait pour être ensemble. Enfin, ce fut l'évidence amoureuse pour Lùka mais celle amicale pour Teagan qui sur le moment friendzona le pauvre jeune homme, le laissant seul avec cette passion déchirante d'une autre vie qu'il ressentait pour elle. Depuis, les choses se sont déroulées exactement comme dans le passé: Lùka faisant tout pour rendre sa belle heureuse quand cette dernière, bien que sincèrement attachée à lui, le traite mal et se sert de lui pour parvenir à ses fins. Cependant, les choses se sont compliquées à la fin de l'année précédent où le serdaigle a perdu sa place de préfet en tentant de couvrir une enième bêtise que la jeune fille avait commise. Depuis, il ressent une certaine rancoeur à son sujet, rancoeur qu'elle ne semble pas avoir remarquée pour le moment, continuant à agir avec lui comme elle l'avait toujours fait - alors qu'elle vient de réduire à néant le rêve du brun de devenir préfet en chef. Et ça, ça commence sincèrement à énerver Lùka qui gronde d'une colère sourde qui n'attend qu'une étincelle pour exploser. Et Teagan qui, comme Lùlla, se voile la face sur ses véritables sentiments pour le jeune homme, risque bien de le perdre pour toujours.
passé∞ Maxence a connu Lùlla à l'âge de quatorze ans et il n'a pas fallu beaucoup de temps pour que les deux jeunes gens deviennent amants. Elle était séduisante et il cherchait un moyen d'embêter son père, il était richissime et pas franchement dégoûtant à regarder. Pour lui, c'était un divertissement des plus agréables, pour elle une porte de sortie hors de sa vie de misère. Mais voilà, Maxence a commencé à tomber amoureux de sa fiancée et Lùllà l'a mal vécue et a commencé à chercher à le manipuler - avec succès. Appuyant sur ses principaux points faibles - son ego et sa phobie d'être le petit chien de son père - pour l'emmener avec elle à Durmstrang et le retourner contre sa promise. A Beauxbâtons, ils continuent leur liaison. Lùllà s'imagine l'épouser un jour, lui, réussir à oublier une certaine rouquine. Leurs échanges se font plus violents au lit, mais jamais ils ne se séparent. Ils ont besoin de vider leur frustration, leurs pulsions et l'autre n'est plus seulement un amant, mais également un punching ball. La mort de Maxence n'a pas peinée Lùlla autant qu'elle l'aurait pensé et elle est plutôt passé rapidement à autre chose, se rendant compte qu'elle ne l'aimait finalement pas tant qu'elle le croyait au fond d'elle.

présent ∞ Tout de suite, Eoin a tapé dans l'oeil de Teagan. Elle le voulait pour elle, rien que pour elle et peu importe les gens qu'elle devrait écraser sur son passage pour l'avoir. Malheureusement, il y avait cette sale rouquine entre elle et son objectif et elle ne savait pas comment l'évincer sans passer pour la vilaine. Elle a vu une manière de faire d'une pierre deux coups peu après l'épisode du coup de poing, à une soirée où le Gryffondor était tout particulièrement saoul: coucher avec lui et faire du mal à son ennemie. Ce qui devait arriver arriva et depuis, Teagan s'amuse à alimenter la haine d'Eoin à l'égard de Sanaé. Quand ils ne couchent pas ensemble, ils crachent sur la rouquine, cigarette au bord des lèvres. Mais ce que Teagan n'a pas encore remarqué, c'est que les insultes d'Eoin vis à vis de la rousse ne sont que le reflets de sa propre frustration de ne pas être avec elle, d'avoir tout foiré avant même que cela ne commence.
passé ∞ Lùlla et Augustine ne se sont jamais parlées mais elles connaissaient l'existence l'une de l'autre et, bien sûr, se haïssaient. Lùlla était jalouse de la rousse et du fait que malgré tout, elle était la seule dans le coeur de Maxence, la seule qu'il aimait vraiment et Augustine haïssait l'autre française pour avoir attiré dans ses filets son fiancé et l'avoir emmené avec elle à Durmstrang. Les jeunes femmes s'ignoraient quand elles étaient ensemble à Beauxbâtons mais Merlin seul savait à quel point elles avaient envie de s'entretuer. Mais elles ne l'ont jamais fait - ce que l'une comme l'autre regrettait.

présent ∞ Dire qu'elles ne s'aiment pas est un euphémisme. Teagan fut celle qui lança la première pierre en se moquant ouvertement de la rousse et de sa famille, ce qui forcément la fit réagir au quart de tour... son poing terminant dans le visage de la belle brune. Humiliée devant tous, Teagan a décidé de se venger en couchant avec Eoin à une soirée et elle a vu avec satisfaction à quel point cela a affectée la Gryffondor. Depuis, la Poufsouffle tente de croiser la rouquine pour pouvoir se moquer d'elle alors que cette dernière passe son temps à l'éviter. Pas par peur, non. Mais parce que Sanaé sait que si elle la voit, elle la tuera. Elle passera ses nerfs sur elle et elle n'est pas sûre que Teagan se relèvera en un seul morceau après ça.
passé ∞ Les deux jeunes femmes n'ont jamais eu l'occasion de se rencontrer, étant dans des camps différents, mais nul doute que Scarlett aurait fui Lùlla comme la peste et que cette dernière se serait ouvertement moquée de la petite anglaise, qu'elle aurait trouvé bien trop faible pour leur époque - tout en la jalousant elle et sa fortune, elle et sa noblesse.

présent ∞ S'il y a bien deux filles qui ne s'entendent pas dans le château, c'est bien  Teagan et Saphyr. La haine entre elles est née d'un simple et pur regard et dès le premier instant, elles ont sû qu'elles ne s'entendraient jamais. Pas de raison à cela, juste une question de tripes, de dégoût viscéral de l'autre que l'on rejette et que l'on ne comprend pas. Pour Teagan, Saphyr n'est qu'une snobinarde de Serpentard, une meuf qui se la raconte alors qu'elle ne vaut strictement rien. Pour Saphyr, Teagan est une Marie couche-toi-là vulgaire et sans interêt, une sorte d'insecte dérangeant dont il vaudrait mieux se débarrasser - et vite. Quand elles se rencontrent, l'ambiance devient toujours glaciale et c'est à coup de piques et de moqueries qu'elles s'agressent mutuellement, et c'est à celle qui réussira à mettre le plus à mal l'autre, chacune n'hésitant pas à taper là où ça fait mal pour mettre sa rivale dans un mauvais état.
passé∞ Les deux jeunes gens n'ont jamais eu l'occasion de se rencontrer, Angus ayant intégré Poudlard très rapidement après le début de la guerre. Mais nul doute qu'ils se seraient bien entendus et qu'ils auraient pu former une équipe du tonnerre, aussi ambitieux l'un que l'autre.

présent ∞ Si Cailean est fou amoureux de Berlioz, il n'en reste pas moins un autre et en attendant de pouvoir conquérir sa belle, il entretient des liaisons sulfureuses avec d'autres jeunes femmes plus faciles comme cette brave Teagan. Les deux septième années sont amis et amants depuis un long moment et la situation leur va très bien comme elle l'est. Ils ne se prennent pas la tête et aiment à papoter de conneries, voire à critiquer les autres après une bonne partie de jambes en l'air. Cependant, Cailean ignore encore tout du passif de la brune et de son ancien meilleur ami, ainsi que des sentiments que ce dernier a toujours pour elle. Si c'était le cas, nul doute qu'il ne s'amuserait pas avec la Poufsouffle comme il le fait. Mais pour le moment, il n'en a pas conscience et profite juste de la belle et de son corps, celle-ci en faisant tout autant avec lui, sans prise de têtes ni sentiments obsolètes.
passé ∞ Etant dans des camps opposés, les deux jeunes gens n'ont jamais été amenés à se fréquenter mais nul doute que si cela avait été le cas, Lùlla aurait tout bonnement été dégoutée par l'apparence du jeune homme dont elle se serait cruellement moquée - si elle n'avait pas eu besoin de le manipuler - alors que lui aurait été horrifiée par sa personnalité. Heureusement pour l'un comme pour l'autre, ils ne se sont jamais rencontrés.

présent ∞ Vous savez ce que c'est qu'un plan cul régulier? Et bien, Byron et Teagan le savent très bien. A vrai dire, après Lùka, Byron est le second meilleur ami de Teagan avec qui elle passe beaucoup de temps - et ce, notamment, les cuisses écartées. Ils ont beau avoir deux ans de différence, cela ne les empêche pas de s'entendre plus que bien et de partager de nombreuses choses, à savoir, par exemple, leur haine évidente pour Sanaé Darrow. Ils adorent refaire le monde ensemble entre deux cigarettes, bitcher sur les autres élèves et critiquer tout et n'importe quoi sur l'école. Pour Teagan qui a de nombreux amants, ce n'est pas la même chose avec Byron. Ce n'est pas qu'elle a des sentiments pour lui, non, c'est plus qu'elle a la sensation d'avoir trouvé son âme soeur amicale, son double, son jumeau. Ce n'est pas non plus comme avec Eoin qu'elle veut pour elle seule. Byron, c'est juste sa couille, son con, son jumeau avec qui elle baise joyeusement. Et la réciproque est juste. Pour Byron, c'est sa salope, sa bitch, sa meilleure amie avec qui il peut faire les pires horreurs sans le moindre remord.
passé ∞ Zoya et Lùlla ne se sont croisées qu'un petit moment mais elles ne se sont jamais appréciées. Et pour cause, Zoya voyait en Lùlla une personne pour le moins dangereuse avec une âme très sombre alors que la française trouvait la slave bien trop faiblarde. Si elles ne se sont jamais publiquement affrontées ni même disputées, elle entretenaient des rapports froids qu'elles minimisaient au possible, faisant tout ce qui était en leurs pouvoirs pour ne pas avoir à passer du temps ensemble.

présent ∞ Contrairement au passé les deux jeunes femmes sont les meilleures amies du monde. Elles ont eu comme une sorte de coup de foudre amical dès la première et depuis, elles ne se sont plus jamais lachées. Elles passent leur temps ensemble, et adore faire du shopping, se retrouver autour d'un verre pour critiquer les autres et pour préparer leur prochaine sortie en douce. Ne pensez pas que leur amitié est superficielle: elles sont étonnement très liées et se considèrent comme des soeurs. Teagan s'est mise en tête de débaucher sa camarade de toujours et de l'emmener avec elle sur la voie d'une vie plus folle et plus dangereuse. D'abord réticente dans un premier temps, la belle Serdaigle se laisse de plus en plus tentée, ne serait-ce que par goût de provoquer son frère jumeau, n'ayant plus qu'en tête le désir de le rendre fou de jalousie. Teagan et Haesel ne se quittent que très rarement, et généralement ,si l'une est dans les parages, l'autre n'est jamais bien loin!
passé ∞ Andreï n'appréciait absolument pas la jeune femme et pour cause: il voyait bien à quel point elle manipulait Maxence et cela avait le don de lui taper sur le système. Elle avait également essayé de l'avoir dans ses filets en apprenant qu'il était le riche héritier d'une grande famille mais malheureusement pour elle, son coeur n'appartenait qu'à la belle Zoya et il n'était absolument pas attiré par elle. Il la trouvait cupide, mauvaise et superficielle. Il la rejeta alors sans le moindre remord, rejet qu'elle vécut très mal. Après cela, ils avaient tendance à se toiser avec froideur dans les couloirs du château, ne se tuant pas au détour d'un corridor que par respect pour Maxence.

présent ∞ Dire que le jeune homme n'aime pas Teagan est un euphémisme et pour cause: depuis la première année il réprouve sa relation avec sa jumelle, considérant qu'elle a une très mauvaise influence sur cette dernière. Pour lui, Teagan est une mauvaise herbe qu'il faut arracher le plus vite possible mais malheureusement pour lui, sa soeur est bien attachée à la poufsouffle et elle ne compte pas se séparer de cette dernière. Depuis quelques temps, Heathcliff n'hésite plus à affirmer avec plus de virulence encore ses réserves quant à cette relation, et pour cause: sa soeur commence à se débaucher aux cotés de la brune, à se comporter comme elle ce qu'il a du mal à accepter. Elle transforme sa princesse en véritable trainée, ce qui lui déplait fortement. De son coté, Teagan est bien contente d'emmerder le brun qu'elle ne supporte qu'à moitié, le trouvant hypocrite et possessif vis à vis de sa soeur, et pour elle, il est temps que les choses changent.
SEPTIÈME ANNÉE | LIBRE | ASHLEY GREENE (TUMBLR&LIVEJOURNAL)


Dernière édition par Amortentia le Dim 26 Jan - 6:25, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dungbomb.fr-bb.com

avatar
PARCHEMINS : 274

Amortentia
L'AMOUR FOU FOUT LA HAINE ENTRE NOUS, L'AMOUR FOU FOUT LE MONDE ENTIER A BOUT.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: TRUE AND UNAFRAID OF TOIL (poufsouffle) ✤ 4/8 de libres.   Ven 24 Jan - 20:21


cercei haylin stonem

I don’t suffer from insanity; I enjoy every minute of it

passé ∞ seize ans au commencement de la guerre ҩ vingt trois ans au moment de sa mort (1620) ҩ tuée par sa meilleure amie, officiellement assassinée, officieusement le lui avait demandé ҩ elle était devenue un brin folle et suicidaire à la mort de l'homme qu'elle aimait ҩ fragile ҩ gentille ҩ pleine de vie ҩ mélancolique ҩ loufoque ҩ gaffeuse ҩ boudeuse ҩ de confiance ҩ délicate ҩ peu embêtante ҩ courageuse ҩ de bons conseils ҩ toujours là pour ses proches ҩ bavarde ҩ souriante ҩ juste ҩ patiente ҩ pleine de bonté et de bonne volonté ҩ déterminée ҩ imaginative ҩ agréable ҩ studieuse ҩ observatrice ҩ maladroite ҩ innocente ҩ mature ҩ généreuse ҩ loyale ҩ bordélique ҩ timide ҩ introvertie ҩ pudique ҩ amicale.

Ros était la fille unique d'une des plus proches conseillères de la directrice de Durmstrang et elle a donc grandi aux côtés de cette dernière et surtout de ses enfants. Cela n'a surpris personne qu'elle devienne la meilleure amie de Sofia, les deux jeunes filles ne se quittant plus et étant littéralement l'ombre l'une de l'autre. A l'arrivée de Natalia dans leurs vies, elles s'ouvrirent un peu à elles et se faisant duper par la brune, elles devinrent ses amies. Se disant et se racontant tout, Sofia leur confia son histoire d'amour avec le fils du directeur de Poudlard et son désir de s'enfuir avec lui, leur proposant de partir avec elle. Si elles acceptèrent toutes les deux, Natalia les trahit, empêchant ainsi Ros de pouvoir s'enfuir et faisant d'elle une prisonnière des slaves. Enfermée 24/24h dans une petite cellule, elle était tout la surveillance de son fiancé de l'époque, qui la maltraita comme le monstre qu'il était et ce, malgré tout l'amour qu'il pouvait lui porter. Cette période de sa vie fut la pire et elle fut plus qu'heureuse une fois que les proches de son amie Sofia revinrent pour la chercher et la ramener à Poudlard. Une fois sur place, elle retrouva sa meilleure amie mais malheureusement, le bonheur fut de courte durée. Ayant appris que Sofia était un hocruxe de la bouche même de la directrice, elle dut le confier à la Romanov qui en fut toute chamboulée, presque autant qu'elle quand la mort de son ancien geôlier, tué sur le champ de batailles. Tombant petit à petit dans une certaine folie après cette nouvelle, l'aimant toujours malgré tout ce qu'il lui avait fait, elle essaya plusieurs fois de se tuer - en vain - avant que finalement Sofia ne la tue devant tout Poudlard, devant partir elle-même pour mourir et Ros ne pouvant plus vivre sans elle. Une mort assistée sous couverture de meurtre. Deux sorcières sacrifiées sur l'autel de la guerre. Une jeune fille de bonne famille à la chute terrible et dramatique.

présent ∞ dix-neuf ans ҩ célibataire ҩ bisexuelle ҩ grande gueule à l'extrême ҩ indépendante ҩ loyale comme pas deux ҩ un brin fofolle ҩ provocatrice ҩ joueuse ҩ un peu vulgaire dans sa manière de s'exprimer ҩ courageuse ҩ orgueilleuse ҩ feignante ҩ amicale ҩ agressive ҩ bagarreuse ҩ insoumise ҩ incorruptible ҩ déterminée ҩ sans gêne ҩ colérique ҩ protectrice, prend toujours la défense des plus faibles ҩ si elle n'aime pas quelqu'un, ça se voit ҩ farceuse ҩ peu sérieuse sauf pour les sujets graves ҩ pas susceptible pour un sou, elle rigole de tout ҩ pleine d'assurance ҩ si tu touches à ses amis, fais tes prières ҩ très câline ҩ fonceuse ҩ juste ҩ un peu trop curieuse ҩ pleine de bonne volonté.

Cercei, la tornade blonde du château, celle qui fait trembler les murs aussi bien par son rire tonitruant que ses éclats de colère. Du genre à se faire tout plein d'amis et à protéger le monde entier, elle est également capable de se prendre la tête jusqu'à se battre avec les "couillons" et les "petites garces" du château qu'elle ne peut pas encadrer. Putain, bâtard ou encore mal baisé(e) font partie de ses mots favoris et elle n'hésite pas à les employer haut et fort. Fille d'une ancienne prostituée qui a ouvert un centre pour les femmes ayant connues les mêmes problèmes qu'elle et d'un avocat, elle connait la dureté de la vie mais aussi la force qu'il faut avoir pour s'en sortir et se reconstruire. Première sorcière de sa famille, elle a été plus qu'excitée à l'idée d'aller à Poudlard et elle se voyait déjà changer les pestes en crapauds et enchaîner les bêtises les plus stupides les unes que les autres. C'est en première année qu'elle a rencontré Cordélia, la seule personne dont elle se souvient de son passé. En effet, cette dernière lui a rendu une partie de ses anciens souvenirs mais seulement et exclusivement ceux la concernant. Les autres visages lui sont inconnus et flous et elle ne sait pas vraiment encore si elle veut s'en souvenir. Pour le moment, elle préfère profiter de la vie aux côtés de ses trois meilleurs amis avec lesquels elle forme le foursome : Seeley, Téonard et bien sûr, Cordélia. Toujours fourrés ensemble, ils sont sa vie, sa seconde famille et quiconque touche à eux risque de finir pendu par les pieds dans le hall d'entrée, foi de Stonem !
passé ∞ Ros et Sofia ont grandi ensemble et sont très rapidement devenues les meilleures amies du monde. Elles restaient presque tout le temps ensemble et elles se sont encore plus rapprochées à leur entrée à Durmstrang. En effet, bien différentes des autres élèves, elles ne se sentaient pas à l'aise avec ces derniers et elles ne pouvaient compter qu'en elle-même et, le pensaient-elles, en Natalia. Il y avait une grande dépendance ente elles si bien qu'elles ont énormément souffert de leurs années de séparation, après que Sofia ait réussi à s'enfuir et pas Ros. Quand elles purent se retrouver, leurs coeurs furent envahis de mille et un sentiments mais malheureusement, le bonheur fut de courte durée pour plusieurs raisons. Premièrement, Ros dut conter à sa meilleure amie et au directeur ce qu'elle avait entendu de la bouche de la directrice elle-même alors qu'elle discutait avec un de ses proches : Sofia était un hocruxe et elle était donc invincible tant que cette dernière ne mourrait pas. Le premier choc passé, Ros apprit la mort de l'homme qu'elle aimait et sombra petit à petit dans la folie et essaya plusieurs fois de se tuer, dans le dos de tout le monde, Sofia l'en empêchant, les deux jeunes filles finissant toujours en pleurs dans les bras l'une de l'autre. Ensemble à la vie, à la mort. Et dans la mort. En effet, quand la décision fut prise par Sofia de mourir, elle fut l'une des seules personnes mises au courant et elle décida de rejoindre son amie dans la mort. L'interceptant une dernière fois avant qu'elle ne quitte le château, elle ne lui adressa qu'un simple "s'il te plait." que tous prirent pour une demande de retour à la raison. Mais ils avaient torts. Sofia, elle comprit le véritable message : tue-moi parce que, sans toi, je n'ai plus de raison de vivre. Et elle le fit : elle tua Ros avant, un peu plus tard, de se tuer elle-même dans le plus grand secret. Deux femmes, un amour fort les liant, une amitié à toutes épreuves.

présent ∞ Cordélia et Cercei. Les deux membres féminins du super quatuor, les deux filles les plus proches du château. Certains vous jureraient à voir Cercei piquer des baisers à Cordélia sans prévenir qu'elles sortent ensemble et qu'elles passent des nuits torrides mais il n'en est rien. Leur lien est bien plus fort que ça. Dès la cérémonie de répartition, Cercei a été attirée par Cordélia. Pas dans le sens sexuel, non, mais elle sentait une réelle attraction pour cette brune qui ne la quittait pas des yeux. Quelques jours à peine après, elle la coinçait dans les toilettes et lui rendait ses souvenirs. Mais pas tous ses souvenirs, non. Juste ceux la concernant. Leur lien. Leur relation. Cordélia ne pouvait pas vivre sans elle et une fois ses souvenirs revenues, Cercei comprit qu'elle non plus. Toujours fourrées ensemble, rien ni personne ne semble pouvoir les séparer et elles veillent toujours l'une sur l'autre, et s'en prendre à l'une c'est avoir l'autre qui contre-attaque. Cercei est une des rares personnes à savoir que l'immensité des terribles pouvoirs de Cordélia a une contrepartie perverse et funeste : la partie d'une âme de la directrice dans son corps et elle ne cesse de se faire du souci pour sa meilleure amie et a peur de ce qui pourrait lui arriver. Si tous voient Cordélia comme une machine indestructible, elle a peur de ce que l'avenir lui réserve. Elle ne veut pas perdre sa meilleure amie une nouvelle fois à cause de toute cette histoire. Seule à connaître l'intégralité de la vie de la Serpentarde avec Emory, elle hait le directeur de Poudlard et tous ceux qui ont pourri l'existence de sa sœur de cœur et prie chaque jour pour qu'elle puisse enfin avoir une vie tranquille. Mais elle craint qu'elle la perde tout bonnement avant ça... Cordélia de son côté, tolère tout ou presque de la part de Cercei et elle est une des rares personnes qu'elle accepte d'écouter et auprès de qui elle prend conseil. Elle lui fait une confiance absolue et irait jusqu'à lui confier ce qu'elle a de plus précieux : ses autres amis.
passé ∞ Ros et Igor, une histoire pour le moins incroyable. Ils se connaissent depuis l'enfance, le jeune homme ayant été le filleul de Sofia Romanov et Ros, la meilleure amie de sa fille. Ils passaient leur temps à se chamailler dans les couloirs de Durmstrang, à se chercher des poux et ce, malgré leur différence d'âge frappante. Avec le temps, les enfants grandissent et le chahut devient d'une toute autre nature, les élans du cœur s'en mêlent et il ne faut pas bien longtemps pour que les deux jeunes gens développent une relation charnelle et passionnée. Ils le savent, ils sont faits l'un pour l'autre, se fiancent et imaginent passer leurs vies ensemble. Oui mais voilà, le pouvoir commence à monter au cerveau d'Igor et la guerre le rend cruel, méchant, vicieux. Au début, ce n'était que des cris, mais à cela se rajoute les humiliations puis les coups. Leur relation se dégrade, tout comme leur amour. La première tentative de fuite de Ros ne fait qu'empirer les choses et de son statue de fiancée martyrisée, elle devient sa victime attitrée. Pourtant, il l'aime Igor. Il l'aime plus que tout au monde sa Ros. Mais il n'est plus humain. Et comme le monstre qu'il est, il lui fait vivre l'enfer, la violentant autant qu'il la trompe, l'effrayant autant qu'il la détruit. Quand elle peut s'enfuir, il est déjà trop tard : Ros est brisée. De son coté, Igor n'aura cesse de la chercher, de tenter de la faire revenir et ce, jusqu'à sa mort, ne pouvant pas vivre sans elle, ne pouvant s'empêcher de la blesser même si ce n'est pas ce qu'il désire. Ros, de son coté, tente vainement de se reconstruire mais la nouvelle de la mort de son seul amour et du sort de sa meilleure amie auront raison d'elle, la poussant à tenter plusieurs fois de se suicider dans le plus grand secret, avant que Sofia ne l'achève, par clémence.

présent ∞ Pour le moment, aucun des deux ne se souvient de sa vie passée mais ils ressentent quand même ce lien qui les unie, qui fait qu'ils se tournent autour. Achille et Cercei, c'est une drôle de relation : elle est la seule avec qui il peut péter un câble et se retrouver à casser des meubles et elle qui ne craint rien ni personne ne peut pas rester auprès de lui sans que la chair de poule ne vienne recouvrir sa peau. Elle le fuit, il la cherche, ils couchent ensemble, se frappent, se quittent au petit matin. Il baise d'un coté, elle baise de l'autre et pourtant, ils finissent toujours par se retrouver, contre un mur dans le couloir, dans le secret d'une salle de classe ou dans une chambre abandonnée. Ils se sont aimés, ils se sont détruits et cela reste gravé en eux. Ils ne sont pas prêts à faire face à leurs responsabilités et dans le cas d'Achille, à sa monstruosité. Il sait qu'il ne peut pas vivre sans Cercei, mais ne peut agir autrement qu'en bête furieuse et cruelle avec elle - un aspect de sa personnalité dont il n'a jamais eu conscience jusqu'à leur rencontre. Cercei, de son coté le craint autant qu'elle le désire et tente de mettre fin - en vain - à cette relation malsaine, hésitant à en parler à sa meilleure amie, de peur de sa réaction.
passé ∞ Septymus n'aurait certainement pas fait confiance à Ros en la rencontrant. Elle venait de Durmstrang, après tout, et il était un homme plein de méfiance et de préjugés. Ou peut-être aurait-il été touché par sa délicatesse, sa douceur... sauf que leurs chemins ne se sont jamais croisés car elle est arrivée à Poudlard quatre ans après la mort du Serpentard.

présent ∞ Lancelot s'était fait enfermer dans un placard. Perceval trouvait juste cela hilarant, surtout depuis que son jumeau avait découvert sa peur phobique du noir (elle était d'ailleurs causée à cause du Percy en question). Et un Lance terrifié et un Lance silencieux, immobile. Mais Cercei le trouva quand même, après que son ami Pouffsouffle lui ait raconté sa farce génialissime d'après ses mots. C'est elle qui trouva ce petit Lancelot aussi expressif qu'une tombe, à deux doigts de l'évanouissement et l'accompagna gentiment aux cuisines où elle lui fit manger tout un tas de conneries jusqu'à lui arracher un sourire timide. Depuis, Lancelot lâche rarement la jeune femme. Il l'adore, littéralement, viscéralement. Elle est tout ce qu'il voudrait être tandis qu'elle l'aime beaucoup, le trouve attachant et adorable, avec son air un peu perdu et timide en public mais son grand entrain quand ils ne sont que tous les quatre - Cordélia, Seeley, Cercei et Lancelot, évidemment. Ils s'appréciaient tellement qu'ils sont sortis ensemble pour voir où ça pourrait mener, après une histoire de jeu débile de bouteille et d'alcool bu dans la plus grande des illégalités. Et même si ça n'a pas marché, même si ça n'a duré qu'une semaine, ils sont redevenus ces grands amis qui peuvent compter l'un sur l'autre. Cercei sait qu'elle est sans doute l'une des seules personnes pour lesquelles Lancelot pourrait se battre férocement et il sait qu'elle sera toujours là pour l'aider ou le sortir des mauvais pas.
passé ∞  Les deux jeunes filles ne se sont connues que quelques mois, à l'arrivée de Ros au château, mais elles se sont plutôt bien entendues, étant toutes les deux des jeunes filles agréables et au caractère tranquille. Elles formaient un petit trio avec Sofia et Ros était plus que contente de s'être trouvée une nouvelle amie, elle qui en avait manqué pendant des années. Guinevere ne se remit jamais de la mort de Ros et surtout, des circonstances de cette dernière. Ignorant le plus grand secrets des deux slaves, elle mourut en pensant réellement que Sofia avait assassiné Rose de sang froid, lui faisant perdre toute foi en l'amitié et en les rapports humains.

présent ∞ Cercei pourrait vraiment adorer Peah. C'est une fille gentille, aimable, tout ce qu'il y a de plus agréable. Oui mais voilà, il y a un hic : Cercei est possessive et notamment avec sa meilleure amie et elle n'aime pas trop voir que Peah est proche de cette dernière, presque aussi proche qu'elle. Il faut dire que sa Cordélia, personne n'y touche et qu'elle grogne dès qu'une fille essaye de prendre sa place dans le cœur de la blonde. Ce que Cercei ignore, c'est que Cordélia connait le secret de Peah et elle fait donc de son mieux pour l'aider dans l'épreuve quotidienne qu'elle vit, ne souhaitant pas que cette dernière se retrouve seule face à ses démons. De son côté, Peah ne comprend pas pourquoi Cercei se comporte comme cela avec elle et bien que parfois elles se prennent la tête, elle essaye encore et encore de s'en faire une amie, persuadée qu'elle sont faites pour s'entendre.
passé ∞Ros et Gabriel se sont rencontrés au cours de leur dernière année de vie, alors que la jeune fille avait enfin réussi à s'enfuir de Durmstrang. C'est d'ailleurs en partie grâce au Gryffondor qu'elle a pu réussir un tel exploit, ce dernier aidant son fiancé pour parfaire sa fuite et ainsi, rendre le sourire à sa Sofia. Les deux jeunes gens se sont très rapidement entendus et, ce, notamment depuis le jour où, voyant Ros se faire malmener par quelques personnes de Poudlard qui voyaient en elle une traîtresse, il a prit sa défense avant de lui promettre que plus rien de mal ne lui arriverait et que, en tant qu'amie de Sofia, elle était sous sa protection. Ils furent de grands confidents et des amis très liés, bien qu'il ignora tout de sa dépression à la suite des pertes qu'elle connut. La mort de Ros accabla énormément Gabriel, non seulement parce qu'il perdait la jeune fille et que c'était preuve de la trahison de Sofia mais aussi parce qu'il se sentait coupable de ne pas avoir pu tenir sa promesse envers elle. Du moins c'est ce que, ignorant la vérité, il croyait.

présent ∞ Entre les deux jeunes gens, c'est une histoire d'amitié des plus loufoques. Ils se connaissent depuis la première année mais ils se sont rapprochés en troisième année quand ils ont tous les deux essayé de rentrer en douce chez les Gryffondors, lui pour aller voir une fille, elle pour aller voir un garçon. Ils se sont fait coincer par le concierge et ils ont fini en retenues ensemble. Depuis, ils passent leurs temps à se laisser des défis mais aussi, à faire des pactes. Je ne dis pas que tu vas en douce à Gryffondor si tu me donnes des renseignements sur l'emploi du temps de Cordélia. Elle ne dit pas qu'il a fait la dernière farce en date avec ses potes s'il lui fait son devoir d'Histoire de la magie. Une relation bonne enfant, principalement basée sur la camaraderie et sur la taquinerie. Même si depuis quelques temps, Cercei commence à avoir des souvenirs au sujet du jeune homme et qu'elle en est un peu perdue. Leurs rapports restent les mêmes en apparences mais elle essaye de creuser en profondeur en douce pour essayer de se rappeler mieux de lui, persuadée qu'ils étaient proches dans leurs vies passées
passé ∞ Natalia et Ros se détestaient dans le passé et pour cause. Natalia s'est faite passer pour l'amie de la jeune fille et de Sofia avant de les trahir. C'est à cause d'elle que Ros n'a pas pu partir à Poudlard avec les "mousquetaires" et sa meilleure amie et elle a gardé captive cette dernière jusqu'à une seconde évasion où elle a enfin pu rejoindre les siens, à Poudlard. Autant dire que le lien entre les deux jeunes femmes était on ne peut plus clair : elles ne pouvaient pas s'encadrer. Ros n'a jamais pu lui pardonner sa trahison et a toujours désiré sa perte et Natalia, elle, était secrètement jalouse du fait que Ros puisse être amie avec Sofia. Le lien ambigu qu'elle avait avec sa soeur s'est transposé également sur la pauvre Ros qui en a fait les frais. Elles n'ont jamais eu l'occasion de régler leurs comptes, même pendant le combat au cours du mariage de Sofia et Gabriel où leurs routes ne se sont pas croisées, malheureusement pour Ros qui lui aurait bien réglé son compte.

présent ∞ Les rapports entre les deux jeunes filles sont plus que tendus, voire même haineux. Souhaitant faire souffrir Cordélia, Dünya a tenté de se rapprocher de Cercei pour en faire son amie mais malheureusement pour elle, son plan est tombé à l'eau et pour cause : même si la blonde ne se souvenait pas de son passé, elle avait gardé cette méfiance et cette animosité à l'égard de la brune que tous semblaient appréciés. Tout comme Perceval, elle n'arrive pas à l'encadrer et avec le temps, elles en sont venues à se disputer très souvent. Si Cordélia a pour habitude de snober totalement Dünya, Cercei elle ne se prive pas de l'envoyer bouler et de lui dire régulièrement sa manière de penser. Autant dire qu'elle ne se laisse pas le moins du monde impressionner par cette dernière. Si Dünya s'acharne quand même moins sur elle que sur Cordélia, elle fait tout de même également courir plein de rumeurs sordides sur son dos et essaye de lui pourrir la vie. Autant dire qu'entre les deux, la guerre est bien déclarée et pleinement vécue..
passé ∞  A l'arrivée à Poudlard de la jeune fille, il s'est montré quelque peu froid avec cette dernière, ne sachant pas vraiment s'il pouvait lui faire confiance ou pas. Elle était après tout une des filles d'une des plus proches amies de la directrice de Durmstrang et elle était peut être une espionne à la solde de cette dernière. Il a donc passé un long moment à l'espionner et il a été le premier à remarquer les tendances suicidaires de cette dernière, depuis l'annonce de la mort de son ancien geôlier. Quelque peu perdu face à une telle chose, il finit par se tourner vers la meilleure amie de cette dernière, une ancienne de Durmstrang également, pour le lui rapporter et tenter d'empêcher le pire. Malheureusement pour lui, cette même jeune fille finit par la tuer quelques mois plus tard, laissant à Maximilien un goût amer en bouche. Les deux jeunes gens n'ont jamais eu l'occasion de se fréquenter en raison de sa méfiance, et il l'a énormément regretté.

présent ∞ Cercei est une des rares amies du jeune homme, une des seules personnes qui arrivent à être proches de lui. Bien qu'ils soient diamétralement opposés et qu'ils ont des avis très différents sur tout un tas de choses, ils s'entendent tout de même relativement bien. Bon, bien évidemment, leur relation est pour le moins explosive et il n'est pas rare des les retrouver entrain de se gueuler dessus en plein milieu des couloirs voire même, de se battre. Mais ils savent que dans les coups durs, ils peuvent compter l'un sur l'autre à n'importe quel moment. Elle a d'ailleurs été là pour lui quand sa famille lui a mis toute la pression de la compagnie sur les épaules et aujourd'hui encore, il lui en est plus que reconnaissant.
passé ∞ Dans le passé, les deux jeunes gens ne se sont connus que peu de temps mais suffisamment pour devenir de bons amis. Il est celui qui l'a aidée à améliorer son anglais et donc, à pouvoir mieux parler avec les autres personnes présentes. Tous les deux d'une nature plutôt discrètes, ils passèrent beaucoup de temps en tête à tête à la bibliothèque et si Nathaniel avait un peu le béguin pour Ros, cette dernière ne pensait qu'au russe qu'elle avait laissé à Durmstrang, derrière elle. La mort de Nathaniel, quelques heures avant la sienne, fut l'une des raisons qui poussa Ros à demander à Sofia de la tuer, la fille ne supportant plus de perdre continuellement les gens qu'elle aimait à cause de la guerre.

présent ∞ Autant être honnêtes sur leur relation : les deux camarades sont des sexfriends, rien de plus, rien de moins. Ils ont tous les deux très vite compris qu'ils étaient physiquement attirés l'un par l'autre et ils ont donc décidé de se retrouver de temps à autres dans les mêmes draps, histoire de partager quelques nuits délicieuses. Entre eux, rien de sérieux bien évidemment et pas le moindre sentiment, ce qui rend le tout pour le moins agréable, du moins cela l'était jusqu'à ce que Cercei commence à avoir quelques flashs de Nathaniel et qu'elle voit ce dernier se superposer au Serdaigle, ce qui la trouble énormément. Mais pas suffisamment - du moins pour le moment - pour arrêter de s'amuser avec ce dernier. Après tous, ils sont jeunes, autant qu'ils en profitent avant d'être vieux et dégarnis.
sixième année | prise | jennifer lawrence (tumblr&livejournal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dungbomb.fr-bb.com

avatar
PARCHEMINS : 274

Amortentia
L'AMOUR FOU FOUT LA HAINE ENTRE NOUS, L'AMOUR FOU FOUT LE MONDE ENTIER A BOUT.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: TRUE AND UNAFRAID OF TOIL (poufsouffle) ✤ 4/8 de libres.   Ven 24 Jan - 20:32



dylan lovely fisher

You really want to know what else my mom said about you ? She said you'd break my heart

passé ∞ avait seize ans au commencement de la guerre ҩ et vingt-deux ans à sa mort en 1619 ҩ venait de Russie et avait trouvé refuge à Durmstrang avec ses parents à ses cinq ans ҩ elle était amoureuse de la jeune femme qui était en quelque sorte son mentor, son supérieur ҩ adorable ҩ douce ҩ calme ҩ gentille ҩ optimiste ҩ toujours là pour aider les autres et pour leur remonter le moral ҩ serviable ҩ suiveuse ҩ d'une intelligence rare ҩ réfléchie ҩ stratège ҩ efficace ҩ charismatique ҩ elle était legilimens de naissance, cas rarissime de la génétique magique ҩ et du genre influençable, les gens la manipulaient et l'utilisaient sans vergogne, surtout Nikolina qui était en quelque sort sa maîtresse ҩ elles travaillaient de pair mais Nikolina ne cessait de dire qu'elle l'utilisait et ne l'appréciait pas ҩ Lukeria était amoureuse d'elle et tout le monde le savait ҩ personne n'avait de secrets pour elle ҩ une seule chose pouvait l'énerver : les menteurs.

Lukeria Vassilianov était une jeune femme adorable. C'est le moins que l'on puisse dire. Très jeune, à l'âge de cinq ans exactement, en compagnie de son frère cadet et de ses parents, elle trouva refuge dans le château de Durmstrang, fuyant une Russie trop dangereuse pour les sorciers à cette époque. Le froid ? Elle connaît. La peur aussi. Mais la mort... pas encore. Elle se souviendra durant toute sa vie du dernier regard que lui lança son petit frère : il avait malencontreusement marché sur une glace trop fragile d'un lac gelé, pensant que c'était de la neige normal. Il adressa à sa grande sœur un regard terrifié et les eaux l'engloutirent. Les parents de Keria furent vindicatifs : ils continuèrent leur route, l'enfant étant perdu. Depuis, la seule envie de Lukeria était d'aider les gens, de faire de ce monde un monde meilleur. Arrivée à Durmstrang, elle fut répartie dans la marche de l'ouest, ayant Nikolina comme supérieure et binôme. Très vite, Durmstrang se rendit compte de l'avantage d'avoir Keria dans leurs rangs : elle était legilimens et ce, sans entraînement aucun. Très vite, Nikolina la gardait près d'elle, devenait possessive sans pour autant donner de faux espoirs à la jeune femme, qu'elle savait amoureuse d'elle : elle n'était qu'un objet, qu'une arme, n'était qu'utile. Son histoire s'achève lorsqu'un sorcier tente de tuer son aimée et qu'elle se place entre le sortilège et Lina. Celle-ci en profite pour en finir avec l'étudiant de Poudlard avant de se précipiter au chevet de son "objet". Celle-ci, dans un dernier sourire, lui dit qu'elle était heureuse de l'avoir servie jusqu'au bout. Et elle décède ainsi.

présent ∞  dix-huit ans ҩ célibataire mais amoureuse ҩ fofolle ҩ drôle ҩ enthousiaste ҩ très fidèle et loyale ҩ gentille ҩ attentionnée ҩ attachante ҩ naïve ҩ simple ҩ et un peu simplette ҩ pas débrouillarde pour un sou ҩ volontaire ҩ de bonne fois ҩ vite boudeuse ҩ mais jamais longtemps ҩ bavarde, un peu trop ҩ maladroite ҩ généralement à côté de la plaque ҩ dans son monde ҩ suiveuse ҩ serviable ҩ la première à s'excuser ҩ et s'excuser même si elle n'est pas en tort ҩ bafouille quand elle est impressionnée ҩ admirative ҩ pleure pour un rien ҩ tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ҩ très vite confiante ҩ a un grand esprit de sacrifice ҩ influençable.

Dylan est vraiment la fille que tout le monde aime ou apprécie. La seule chose que les gens lui reprochent, parfois, c'est sa simplicité déconcertante. Effectivement, Dylan est une jeune femme qui ne se complique pas la vie, ayant construit son propre monde dans le nôtre. Elle ne se soucie de rien, ni du regard des autres ni des règles et fait ce qui lui passe par la tête, quand ça lui passe par la tête. Née-moldue, elle a grandi avec l'amour de ses parents, qui la poussaient à faire ce qu'elle voulait dans sa vie... jusqu'à ce qu'elle leur annonce qu'elle aimait les femmes. A partir de ce moment là, ses parents ont décidé que cette fille ne pouvait pas être la leur et se sont concentrés sur le jeune frère de Dylan - celle-ci l'a excessivement mal pris et a désormais une peur phobique que les gens lui tournant le dos. Ayant grandi dans une famille nombreuse et pauvre, dans une masure moisie de la banlieue de Londres, elle sait l'importance des choses et, surtout, la valeur de l'amitié et de l'amour. Elle se raccroche comme elle le peut à qui elle peut avec un amour fou et passionnel, une confiance irrationnelle qui a fait peur à plus d'une personne. Encore une fois, Dylan s'en fiche. Elle vit sa vie comme elle l'entend et personne ne pourra jamais contrecarrer ses désirs. Elle ne se souvient pas de sa vie antérieure et trouve ces rumeurs trop cool ! d'après ses termes et a hâte d'en savoir plus sur son ancien elle.
passé ∞ Lukeria et Nikolina. Nikolina et Lukeria. Lina et Keria, Keria et Lina. Une équipe qui gagne. Une équipe qui se perd. Quand Lukeria a été mise entre les pattes froides de Lina, celle-ci ne lui trouvait aucune intérêt. Sérieusement. Elle la trouvait maladroite, pataude, simplette, bien trop bavarde et, en bref, inutile. Jusqu'à ce que l'étrange don naturel pour la Legilimencie de Keria soit révélé au grand jour et jusqu'à ce que la bulgare comprenne tout l'intérêt que pouvait avoir cette jeune femme. Elle pouvait lire dans les pensées de tout le monde, instinctivement, mais elle fit la promesse à Nikolina de ne jamais se plonger dans les siennes. Et Lina la croyait sur parole car une femme amoureuse comme Keria ne saurait lui mentir. Oui, amoureuse. Lukeria est complètement tombée amoureuse de Nikolina au premier regard et personne au château de Durmstrang ne l'ignorait, même si ce ne fut jamais rendu public pour une question d'image. La russe suivant son mentor partout comme un petit chien, lui obéissait au doigt et à l’œil et la couvait de ce regard tendre et protecteur que seul les plus fidèles suiveurs ont. De son côté, la dirigeante de la marche de l'ouest ne faisait que lui répéter à longueur de journée qu'elle n'était qu'un objet entre ses doigts, qu'elle n'était qu'utile et que si elle devait constamment la supporter, c'était pour le bien de Durmstrang. Lina faisait ça pour se préserver de l'attachement qu'elle sentait naître en elle et aussi pour tuer les rêves de Lukeria dans l’œuf - même si cela n'a jamais marché. Elles vivent cette relation un peu ambiguë pendant des années jusqu'à ce que Keria se mette en travers d'un sortilège mortel et douloureux afin de sauver son aimée : elle lui dira dans un dernier souffle qu'elle a été heureuse de la servir jusqu'au bout et qu'elle est encore plus heureuse d'avoir passé ces années avec elle. Autant dire que Nikolina s'est un peu sentie mal après cela.

présent ∞ Tout semblait séparer Dylan et Nimueh, honnêtement. Une née-moldue pimpante et une sang-pure froide, une véritable boule d'énergie et une bloc de glace, bref, tout les séparait et ce n'était pas une métaphore. Pourtant c'est Dylan qui est gentiment venue vers elle pour lui parler un jour qu'elle avait vu Nimueh seule... ce qui a énormément agacé la Serpentarde. Autant le dire, elle n'avait aucune envie de revoir le fantôme de son ancien objet surtout que, dès le premier regard (et encore une fois, vu que le destin a cet humour vraiment horrible), Dylan s'est complètement éprise de Nimueh. Complètement et irrémédiablement. Et même si la verte et argent l'a repoussée avec verve, méchanceté et une froideur arctique, Dylan est revenue la voir tous les jours, lui parle un peu plus à chaque journée qui s'achève, tente de tracer sa route de feu jusqu'à ce cœur de glace. Elle se demande bien pourquoi Nimueh la repousse avec tant de mal. Après tout, elle voit bien dans ses yeux briller le soulagement de la revoir chaque matin, elle voit bien que la jeune femme esquisse un prémisse de sourire devant ses idioties, que son regard la cherche lorsqu'elle ne se présente pas comme d'habitude. Mais l'horrible vérité, la voilà : Nimueh a peur de faire souffrir Dylan une seconde fois, de la précipiter dans le chagrin et la mort quatre cent années après et, surtout, elle a peur des sentiments qui l'agitent dès que son regard se pose sur la Poufsouffle. Nimueh a peur et, comme à chaque fois, elle s'enfuit dès qu'elle le peut. Après tout, elle est fiancée et, surtout, Lukeria est une femme et c'est ça qui fait toute la différence. Il paraît.
passé ∞ Lukeria et Aleksander étaient les deux meilleurs amis du monde. Il n'y avait vraiment pas d'autre terme. Ils se sont rencontrés lorsqu'elle avait cinq ans et lui, sept. Aussitôt, il a trouvé en cette fille un je-ne-sais-quoi d'attirant, de charmant et il l'a prise sous son aile en rigolant doucement, lui faisant visiter le château avec plaisir. Ils dorment même dans les mêmes appartements, les parents de la jeune femme ayant été envoyés dans les dortoirs communs aux réfugiés. Keria et Aleks s'entendent très bien et elle le voit partir dans la marche du nord avec un pincement au cœur : elle sait qu'elle ne l'y rejoindra jamais. Elle ne se trompe pas et termine elle, dans la marche de l'ouest où elle fait la connaissance de Nikolina - mais c'est une autre histoire. C'est la première à sonder les pensées d'Aleksander et de comprendre son terrible secret, la présence de Briséis dans ses appartements et l'amour qu'il lui porte. Mais elle garde le secret. Elle sait que c'est mal mais elle garde le secret. Aleksander est son meilleur ami, la seule personne à lui dire qu'elle n'est pas utile mais indispensable, la seule à l'aimer pour ce qu'elle est et la seule à ne pas lui dire qu'elle est chiante. Il l'adore, la couve d'un regard protecteur et, au fond, a fait d'elle sa sœur de cœur lorsque Sofia a trahi. Elle sait tout de lui et s'écroule de chagrin en apprenant sa mort. On raconte que c'est elle même qui a chassé les étudiants de Poudlard lors de ce raid et que personne n'a osé se mettre sur son chemin : sa colère était telle qu'elle dégageait une aura de telle haine, d'une telle tristesse qu'on osait s'en approcher.

présent ∞ Dylan et Sloan ont grandi dans le même genre de pavillon moisi de la banlieue de Londres. Tous les deux venant d'une famille pauvre, nombreuse et heureuse, ils se trouvent vite des atômes crochus dans l'école primaire dans laquelle ils sont. Sloan a deux années de retard et finit dans la même classe que la jeune femme. Ils s'adorent. A six et sept ans, ils s'adorent, c'est le terme. Elle sait tout de lui et il sait tout d'elle. Elle est la seule à connaître la famille de Sloan (d'ailleurs, elle est trop proche de la mère de celle-ci qui lui a appris à écrire) et il est le seul à avoir sur pour sa sexualité depuis qu'elle l'a compris elle-même - voire même avant s'y on croit le blond. Amis d'enfance, ils pensait sérieusement ne jamais se revoir lorsque Sloan lui a annoncé qu'il partait en pension pour garçons durant toute l'année sans possibilité de se revoir. Et quelle fut leur joie lorsqu'ils se virent, à la première année de Dylan, sur le quai du Poudlard Express ! Pourtant, on les voit pas souvent. Ils s'adorent, évidemment, mais l'an qui les sépare les sépare... vraiment. Mais dès qu'on les met dans la même pièce, c'est l'apocalypse. Elle lui saute sur le dos et commence à lui dire de galoper vers l'horizon alors qu'il ne cesse de lui hurler qu'elle est débile. Il l’appelle Odile la Débile alors qu'elle le surnomme Sloan l’Escargot, en référence à leur dessin animé préféré à tous les deux : Bob l'Éponge. Dylan et Sloan ont toujours tout partagé, leurs amours comme leurs soucis, et ils savent que l'un sans l'autre, c'est impossible. Une confiance mutuelle, une amitié de longue date et, surtout, un dose de délire hebdomadaire. C'est ça, Odile et Slow. Juste ça.
passé ∞ Lukeria a rencontré Briséis par pur hasard. En fait, elle connaissait déjà son existence, ayant lu comme dans un livre dans les pensées de son meilleur ami Aleksander mais elle lui serra la première fois la main le jour où elle débarqua à l'improviste dans la chambre du blond, où elle les vit tranquillement installés sur le canapé, comme si la Guerre leur était étrangère. Le courant est de suite passé entre les deux femmes. Lukeria aimait comment Briséis changeait Aleksander, comment elle occupait toutes ses pensées. La française, elle, adorait Lukeria et le soutien de tout instant qu'elle lui donnait, son énergie infatigable et ses longs discours enflammés lorsqu'elle répondait directement à ses pensées. Et la présence de Briséis ramenait une douce chaleur dans son cœur, une chaleur qu'elle ne connaissait pas - ou peu, qu'avec Aleksander. Celle d'être aimée pour celle qu'elle était, sans chercher à l'utiliser elle et ses dons. Une amitié vraie. C'est Lukeria qui venait toujours réparer les pots cassés entre les deux amants, c'est toujours Lukeria qui venait réconforter Briséis et raisonner Aleksander, elle encore qui était le médiateur, le diplomate, l'entremetteuse, celle qui faisait le guet lorsqu'ils s'échappaient loin de là pour une nuit. Une amitié intuitive, secrète, et Briséis savait que Lukeria l'aurait suivie dans sa fuite si Aleksander n'était pas mort, si elle n'était pas à ce point ivre de chagrin pour son meilleur ami. Lukeria savait, quant à elle, que Briséis a toujours été la meilleure chose de la vie d'Aleksander et, éternellement, elle se demandera ce que la prisonnière est devenue après sa fuite.

présent ∞ Echo et Dylan. Deux jeunes filles très différentes et pourtant inséparables. Deux amies à la vie, à la mort. Dylan a rencontrée Echo peu après son arrivée à Poudlard. Elle était dans la salle commune des Poufsouffles entrain de pleurer en raison d'un cauchemar quand son aînée est arrivée. Sans réfléchir, elle a sauté au cou de cette dernière pour sangloter comme jamais. Bien qu'interloquée, Echo a tenté du mieux qu'elle pouvait de consoler cette étrange créature et depuis ce jour, elles ne sont plus lâchées. Enfin, c'est surtout Dylan qui ne l'a plus lâchée. Elle l'attendait à toutes ses sorties de cours, à chaque repas, à chaque coucher (dans son lit, souriante et heureuse), bref, elle était partout. Et Echo que cela aurait dérangé en temps normal en fut étrangement touchée. Petit à petit, un lien fort d'amitié se tissa entre elles, faisant d'elles les meilleures amies du monde. Echo est en quelque sorte une mère de substitution pour Dylan : elle est toujours là pour la conseiller ou la consoler et elle l'entoure de gentillesse et d'affection. Dylan de son côté, est toujours là pour rendre le sourire à Echo et pour la pousser à se sociabiliser, quitte à l’entraîner dans des aventures rocambolesques et plus dingues les unes que les autres. Dylan est également la première fan de l'histoire d'amour entre Sloan et Echo et si on pouvait en vendre des DVD, elle serait la première à les acheter et à les dévorer en mangeant du popcorn. Elle est une vraie pompom girl de ce couple en devenir, voire même une vraie groupie, au point qu'elle fait toujours - à sa manière enfantine - la guéguerre aux copines du blond et qu'elle tente par tous les moyens de réunir ses deux amis. Elle est aussi leur principale conseillère et médiatrice dans les temps de crises, comme au bon vieux temps. Mais ça, seul Gary le sait. En somme, il n'y a pas d'Echo sans sa Dylan ni de Dylan sans sa Echo. Il faut les prendre ensemble ou vous n'en aurez aucune.
passé ∞ Il faut bien le reconnaître : Lukéria avait une peur bleue d'Igor. Il était fou et elle qui pouvait infiltrer les pensées de tous les gens qui l'entouraient en avait encore plus conscience que les autres. Il ne cessait de penser à des morts terribles, à des viols atroces et à des tortures sans nom et autant dire qu'elle le fuyait comme la peste. Chaque fois qu'elle devait endurer sa présence, elle se réfugiait derrière Aleksander ou sa maîtresse. Igor, lui, aimait la peur qu'il lui inspirait et essayait toujours de la coincer au détour d'un couloir pour en jouir. Cependant, il ne se serait jamais permis de poser ne serait-ce qu'un doigt sur elle : inutile de s'attirer les foudres de deux de ses estimés collègues...

présent ∞ Achille et Dylan sont d'excellents amis qui se retrouvent souvent en soirée. Achille a appris le secret de Dylan en l'entendant en parler avec Sloan et il l'a gardé pour lui, ce qu'elle a énormément apprécié, tout autant que le fait qu'il ne l'ait pas rejetée en raison de ses préférences sexuelles. Les deux jeunes gens s'apprécient énormément et aiment passer du bon temps ensemble, notamment pendant les fêtes clandestines de Poudlard. Achille essaye de pousser Dylan a s'assumer et à clamer tout haut son goût pour les filles, ce qu'elle n'est pas encore prête à faire. En attendant, ils se retrouvent souvent pour contempler les filles du château et commenter leurs physiques, leurs personnalités - et surtout, si oui ou non, elles pourraient éventuellement les tenter et être des bons coups...
passé ∞ Amadeus et Lukeria n'auraient que pu s'entendre. Il l'aurait amadouée et elle l'aurait bien aidée dans sa mégalomanie... Un seul hic, pourtant, et majeur avec ça : ils ne se sont jamais rencontrées, elle restée à Durmstrang et lui y arrivant parfois mais sans jamais faire attention à ses habitants, préférant plutôt tuer ses rivaux dans sa quête d'amour.

présent ∞ Un jour, Dylan s'ennuyait. Réellement. Elle avait prévu, avec son meilleur ami nommé Sloan Oswald, de faire un remake de la comédie musicale du Roi Lion mais il l'avait abandonnée au dernier moment pour aller tripoter sa copine de la semaine derrière les Trois Balais. Du coup elle s'ennuyait vraiment, avec tout son déguisement de Nala et ses soupirs magiquement transformés en grognement félin. Et comment dire que Azraël a une peur phobique de ces adorables matous nommés félins, nommées créatures sanguinaires et sans conscience par le Serpentard ? Alors quand Dylan surgit spasmodiquement des fourrés, dans l'espoir de faire peur à deux pigeons qui traînaient là, Davenport risqua bel et bien la crise cardiaque, tomba sur les fesses dans un glapissement surprise et finit par faire une crise d'hyperventilation devant une Dylan mi-inquiète mi-hilare. Depuis, le Serpentard évite la jeune femme comme la peste. Pour deux raisons. Déjà, il a peur d'elle. Oui, Azraël Davenport, le beau, sombre et fort Azraël Davenport a peur de la douce et gentille Dylan Fisher. Une honte, oui, une honte. C'est d'ailleurs la honte qui est la deuxième raison pourquoi il l'évite. Il n'a pas envie d'avoir à supporter ses rires innocents, ses regards complices et ses cris lorsqu'elle l'imite. Peu de personnes croient Dylan dans le château, lorsqu'elle raconte cet épisode épique, mais peu de personnes, c'est trop de personnes. Et Azraël n'a pas envie de donner raison à Dylan en montrant la mine effarée qu'il porte dès qu'il la voit. Oh oui, Davenport déteste les félins...
passé ∞  Les deux jeunes filles n'ont pas eu l'occasion de se rencontrer dans le passé mais elles auraient probablement étaient amies. Nul doute que Guinevere aurait pris soin de Lukéria et que cette dernière aurait aimé la gentillesse sans artifice de la jeune femme. Malheureusement pour elles, elles sont nées dans deux pays royaumes différents et ont donc été ennemies même si elles ne se sont jamais retrouvées face à face.

présent ∞ Peah est la tutrice de Dylan est autant dire que les choses ne sont pas simples entre elles. Bien que Peah aime beaucoup Dylan, elle est souvent agacée par le manque de sérieux de cette dernière qui a du mal à se concentrer sur ses leçons ou même sur ses devoirs. Dylan, quant à elle, essaye de pousser Peah à se dérider et à s'amuser un peu plus. Elle est toujours là à essayer de la faire rire et à la pousser à la suivre en soirée ou dans des aventures plus rocambolesques les unes que les autres. Malgré la petite tension qu'il peut y avoir parfois entre elles en raison de leurs caractères très différents, les deux jeunes filles sont très amies et tiennent l'une à l'autre.
passé ∞ Lukeria était en Bulgarie et n'a jamais quitté ce pays. Pénélope, quant à elle, est née en France mais a vite émigré vers l'Angleterre sans jamais quitter les îles britanniques. Elles ne se sont donc jamais rencontrées.

présent ∞ Dylan a toujours éprouvé une certaine admiration pour Eurydice. Au début de sa scolarité, la Serdaigle était plutôt appréciée du château (oui, pour de vrai ! c'était avant que ses hormones lui jouent un mauvais tour et qu'elle décide qu'elle avait toujours raison, en revanche) et la jeune Pouffsouffle voyait en elle un modèle sur terre. Elle voulait tout faire comme Eurydice. Même si elle ne l'avouera jamais, elle l'espionna un peu tous les jours pour apprendre ses mimiques, ses habitudes, son régime alimentaire, ses expressions, bref, tout. Gary fut le premier à se foutre de sa gueule mais Dylan s'en fichait : elle n'avait qu'une idée en tête et c'était de ressembler à la belle et sulfureuse Eurydice. Ses sentiments changent du tout au tout lorsqu' Eurydice elle-même change, faisant la rencontre de Dünya Leyhan et de Viola Dyfrig. Aussitôt les trois jeunes femmes avaient formé ce trio d'enfer, de briseuse de réputation, bref, d'ultimate whores à souhait. Pourtant Dylan ne voyait que les qualités chez Eurydice et, honnêtement, s'en fichait un peu de comment elle traitait les autres... jusqu'à ce qu'elle s'en prenne à Echo, la meilleure amie de la Pouffsouffle. Pour la première fois de sa vie à Poudlard, Dylan s'est énervée. La déesse en tout qu'elle avait vu en Eurydice n'était devenu qu'un démon, l'avait déçue au plus haut point. Elle défendit Echo avec véhémence et, honnêtement, fit peur à toutes les personnes alentours : elle semblait réellement sortie de ses gonds. Depuis ce jour là, Dylan, la gentille et douce Dylan, traite Eurydice comme... eh bien, de la merde, lui crache dessus en public et n'hésite pas à lui faire des remarques désobligeantes tandis que la Serdaigle s'interroge et veut des réponses, obstinée comme elle est.
passé ∞ Ils ne se sont jamais rencontrés mais il l'aurait probablement prise sous son aile si cela avait été le cas. Il avait toujours eu tendance à protéger les plus faibles et autant dire que dans cette guerre, la candeur de Lukéria l'aurait touchée. Elle, aurait apprécié de voir un homme juste et noble malgré la guerre qui faisait rage mais elle ne l'aurait pas suivie pour autant, même si elle en aurait eu la possibilité : sa dévotion et sa loyauté n'allaient qu'envers une seule et unique personne: sa cruelle maîtresse...

présent ∞ Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'Ulysse n'aime pas Dylan et pour cause. Non seulement la fille à la fâcheuse tendance de lui rappeler son frère mais en plus de ça, elle n'arrête pas d'essayer de le pousser à faire la paix avec ce dernier. Depuis qu'elle a eu vent du drame de la famille Knight, la Poufsouffle s'est mise en tête de les pousser à la réconciliation et autant dire qu'elle se heurte à un mur de glace avec le jeune homme. Froid, insensible et surtout, un brin méchant avec elle, il ne cesse de la rejeter. Mais que cela ne tienne : Dylan ne se laisse pas si facilement décourager et elle compte bien réussir la mission qu'elle s'est donnée.
cinquième année | l prise | nina dobrev (tumblr&livejournal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dungbomb.fr-bb.com


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: TRUE AND UNAFRAID OF TOIL (poufsouffle) ✤ 4/8 de libres.   

Revenir en haut Aller en bas
 

TRUE AND UNAFRAID OF TOIL (poufsouffle) ✤ 4/8 de libres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» MATCH #1 SERDAIGLE vs POUFSOUFFLE
» Sauvée par une Poufsouffle... Ouf, ou pas... [Yoko]
» Kylan Hummel [ACCEPTE] ~ Poufsouffle (4e année)
» Let your love come true
» True blood.

AMORTENTIA :: LE PASSÉ C'EST LE PRÉSENT ET LE PRÉSENT C'EST LE PASSÉ :: LA GALERIE DES PORTRAITS-