❝ WHERE DWELL THE BRAVE AT HEART (gryffondor) ✤ 5/8 de libres. ❞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
PARCHEMINS : 274

Amortentia
L'AMOUR FOU FOUT LA HAINE ENTRE NOUS, L'AMOUR FOU FOUT LE MONDE ENTIER A BOUT.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: WHERE DWELL THE BRAVE AT HEART (gryffondor) ✤ 5/8 de libres.   Mer 18 Déc - 0:09


lions d'or
hear me roar bitch
Gryffondor. Cette maison fait rêver les plus jeunes : les plus grands héros ne sont-ils pas passés par cette maison ? On en vante les mérites avec joie : ils sont courageux, braves, loyaux, incroyablement charismatiques. Mais on oublie de parler de leur égoïsme, de leur fanfaronnades à n'en plus finir. En venant à Poudlard, on comprend rapidement que, non, le lion n'est pas le roi des animaux. Loin de là. En suivant, cinq exemples de la maison rouge et or, cinq personnages plus ou moins héroïques. Attention : les rêves et désillusions se perdent.

noah sloan oswald bradley james.
achille galaad knight richard madden.
eoin micah flynn aaron taylor-johnson
lancelot syméon rosier logan lerman.
emory aloys delaney colin morgan.
sanaé imogen darrow karen gillan.
berlioz ruby morgan tamsin egerton.
dünya esen leyhan kaya scodelario.


Dernière édition par Amortentia le Ven 24 Jan - 21:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dungbomb.fr-bb.com

avatar
PARCHEMINS : 274

Amortentia
L'AMOUR FOU FOUT LA HAINE ENTRE NOUS, L'AMOUR FOU FOUT LE MONDE ENTIER A BOUT.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: WHERE DWELL THE BRAVE AT HEART (gryffondor) ✤ 5/8 de libres.   Ven 24 Jan - 20:43


noah sloan oswald

“She is my world,” he answered.  “Your world is too small if she is it.” “You can’t criticize the size of a world. I can’t help it and I can’t stop it and I can’t deny it.”

passé ∞ vingt deux ans au commencement de la guerre, vingt cinq ans à sa mort (1616) ҩ était veuf de la fille du chancelier allemand qu'il avait du épouser pour des raisons politiques et pour qui il n'éprouvait qu'un vague mépris, morte peu après leur mariage et amoureux d'une de ses prisonnières, qu'il finit par épouser quelques mois après leur rencontre dans le plus grand des secrets ҩ leader de la marche du nord mais également général en chef des armées de Durmstrang, bras droit de Freya Romanov, sa mère ҩ implacable ҩ tout particulièrement froid, comme la glace et ce, avec tous, il pouvait s'avérer méchant ҩ calculateur ҩ triste, surtout depuis le départ de sa soeur ҩ torturé, abandonné et mal-aimé - du moins jusqu'à sa rencontre avec Briséis ҩ excellent menteur et comédien ҩ prévenant avec ses très très très rares proches - en gros, avec sa française, sa soeur et sa meilleure amie ҩ charismatique et imposant, il pouvait captiver son interlocuteur comme l'effrayer d'un seul regard ҩ il n'était l'homme que d'une seule femme - à savoir Briséis. Il n'a connu que son ex-femme et Andromeda avant, pour qui il n'éprouvait rien du tout, même pas une forme de désir ҩ était surnommé l'homme de fer, en raison de son visage de marbre et de sa dureté de caractère ҩ il ne faisait jamais les choses à moitié et était plus qu'irrité par l'inexactitude ou le laisser-aller ҩ il était respecté, craint et aimé en même temps ҩ car il pouvait aussi faire preuve de bonté mais pas trop, possédant une forme de cruauté dosé avec les siens - bien plus forte avec ses ennemis ҩ polyglotte ҩ sérieux ҩ fin stratège ҩ réfléchi ҩ intelligent ҩ sens du devoir très fort ҩ orgueilleux ҩ moqueur ҩ excellent duelliste ҩ et violoniste ҩ et joueur d'échecs hors pair ҩ n'hésitait pas à brusquer les gens pour avoir des résultats ҩ passionné dès que cela concernait Briséis, elle lui rendait son 'feu' intérieur dans le bon comme dans le mauvais sens - le rendant fou amoureux, amant torride et insatiable à toujours vouloir recommencer avec elle une autre embrassade sulfureuse, jaloux et possessif à l'extrême mais aussi feu follet qui perdait toute sa retenue, toute sa réflexion et son esprit stratége quand elle était en danger  ҩ un mystère pour les historiens ҩ restait la plupart du temps dans ses appartements ҩ sévère ҩ dur ҩ efficace ҩ particulièrement bon en Métamorphoses ҩ il est mort, tué par Ezekiel Morgenstern et les livres d'histoire s'interrogent encore : pourquoi s'est-il laissé mourir aussi facilement alors qu'il aurait largement pu contrer le Poufsouffle devenu légendaire ?

Aleksander Romanov. Ce nom craint, entaché de sang, détesté par beaucoup de gens a marqué l'Histoire, la Guerre et surtout les esprits. Fils aîné de la directrice de Durmstrang, il était d'un naturel impulsif, gentil, joyeux, le petit garçon courageux et rêveur de base. Bien vite rejoint par une jeune sœur, Sofia, c'est le plus heureux de tous les frères : il adore sa sœur, les autres habitants du château et, tant bien que mal, il tente de faire la fierté de sa mère - en vain. Le rêve bascule lorsque Sofia trahit et rejoint Poudlard sur le balai de son amant et amour Gabriel Peverell, le fils du directeur de Poudlard. De quoi énerver Aleksander. Qui change du tout au tout. Lui qui était si heureux de vivre, si joyeux, souriant, rieur, il devient l'homme décrit dans les livres, l'Homme de Fer, quelqu'un d'insondable, de froid, de cruel, constamment sous une couche de glace et de granit, qui éteint ce feu qui brûle dans son âme, au plus profond de son cœur. Abandonné, seul, avec pour seule compagnie sa mère et ses remarques acerbes, il se cache derrière cette carapace de métal jusqu'à ce qu'arrive dans ses pattes la dragonnière française Briséis Peyredragon. Même s'ils s'engueulent à tout bout de champs, même s'ils se détestent, parlent comme de grands amis, se méprisent, s'admirent, ils finissent surtout par s'aimer à la folie et les jours d'Aleksander sont rythmés par elle, seulement par elle. Elle est sa vie, son coeur, son feu qu'elle rallume sous la couche de glace épaisse où il l'avait enfermé. Son monde ne tourne plus qu'autour d'elle, lui qui pensait sincèrement que l'amour n'était qu'une chimère que les humains s'étaient inventés pour ne pas avoir à affronter la vie seuls. Il meurt le jour de ses vingt-cinq ans, alors qu'il tente de la sauver en l'aidant à s'enfuir, lors d'un raid dévastateur organisé par Ezekiel Morgenstern. C'est de sa main qu'il meure, sans se débattre, accordant son dernier regard, son dernier souffle, sa dernière pensée à sa bien-aimée. L'amour a tué plus que n'importe quelle maladie.

présent ∞ vingt ans, il est rentré un an plus tard à Poudlard, refusant dans un premier temps de quitter sa famille ҩ célibataire depuis peu, il avait pour coutume d'enchainer les petites copines idiotes et superficielles, pour lesquels il ne ressentait strictement rien ҩ vice-président des coeurs en fête, il est le nouveau capitaine de l'équipe de quidditch de gryffondor et son attrapeur vedette, ayant vraiment un don pour ce sport  ҩ maladroit ҩ impulsif ҩ charmant ҩ sportif ҩ gentil et adorable ҩ s'il s'est toujours totalement foutu de ses petites amies sans la moindre exception, il s'est toujours montré extrêmement jaloux et possessif vis à vis d'Echo ҩ un peu pataud  ҩ charmeur ҩ sûr de lui ҩ extraverti ҩ bavard ҩ bagarreur ҩ rancunier ҩ colérique ҩ susceptible ҩ orgueilleux ҩ fier ҩ paradoxal ҩ justicier ҩ têtu ҩ un peu lâche ҩ mais a une certaine grandeur d'âme ҩ a une conscience très aiguë du devoir et du sacrifice ҩ même si les responsabilités lui font peur ҩ hyperactif ҩ dyslexique ҩ vit à cent à l'heure ҩ timide parfois, surtout quand Echo est dans les parages - il perd d'ailleurs tous ses mots quand il plonge ses yeux dans les siens ҩ peut vraiment agir comme un con  ҩ a un besoin d'être reconnu et aimé ҩ torturé non seulement par le passé mais aussi par ses propres actions - notamment envers Echo ҩ il est surprotecteur, surtout avec ses proches en raison de son passé ҩ très mauvais menteur ҩ prétentieux ҩ il n'aime pas qu'on le confronte à la vérité ҩ ou qu'on joue au plus malin avec lui ҩ il ne réfléchit jamais à l'avance ҩ ne se projette jamais dans le futur ҩ il a une face sombre qu'il déteste ҩ excellent violoniste ҩ il déteste qu'on l'appelle par son premier prénom, Noah, ce que personne, personne, ne fait ni n'a le droit de faire - à part sa douce Poufsouffle à qui il ne peut pas le refuser, son nom résonnant tout autrement dans sa bouche timide ҩ généralement de bonne humeur ҩ fou amoureux, il ne sait pas comment se comporter avec sa belle, finissant toujours par la blesser sans même le vouloir ou même s'en rendre forcément compte.

Sloan a grandi dans une petite banlieue pourrie de Londres, dans une grande famille vivant dans la misère la plus totale. Son père était un alcoolique notoire au chômage qui avait les mots durs et surtout, la main violente. Il battait en effet régulièrement sa mère et ses frères et soeurs, jusqu'à ce que le blond ne s'oppose à lui et ne devienne son unique punching ball. Mais cela ne dérangeait pas l'anglais de finir en sang, le corps recouvert de bleu pour protéger les siens - bien qu'il était envahi d'une sourde colère pour cet homme cruel qui se disait son géniteur. A l'école, Sloan n'était qu'un cancre, le garçon aux vêtements sales et troués, et à l'oeil au beurre noir et il vivait très mal sa situation, ne pouvant compter que sur Dylan pour le soutenir. Quand il apprit l'année de ses quatorze ans qu'il était un sorcier, il refusa d'aller à Poudlard, ne pouvant abandonner les siens seuls derrière lui, seuls face au monstre qu'était son père. Il se sacrifia, lui et son futur, par amour pour eux - ce qui fut comme un électrochoc pour sa mère qui au cours de l'année, finit par réussir à retrouver son courage et jeter son époux hors de chez elle, hors de leurs vies. Le blond put aller enfin à Poudlard, où il se promit qu'il ne serait plus jamais le petit Sloan, celui pour qui on a pitié mais un garçon qu'on aime, qu'on admire. Devenant très rapidement populaire en raison de sa belle gueule et de son talent inné pour le quidditch - qui rattrape ses horribles notes dans toutes les autres disciplines - il est toujours entrain de parler, de gigoter, de dire un truc, de rigoler, de se gratter, de crier, d'attirer l'attention. Il faut dire qu'en plus de cela, le blond à une peur phobique du silence, ce dernier lui rappelant les quelques secondes de vide avant que son père ne se mette à se défouler sur lui et les siens. Le silence, il le fuit, il en a peur. Il le hait. Il ne le supporte pas. Sauf dans un cas, un seul, son éternelle exception. Son Echo. Conscient de ses sentiments pour elle depuis sa troisième année, elle est la reine de son coeur, la princesse de ses pensées. Pourtant, il ne cesse de tout gacher avec elle, de rendre les choses douloureuses et compliquées quand elles pourraient être simples et magiques. Mais ça, il ne s'en rend pas compte. Enfin, peut être que le remariage récent de sa mère et les remarques de son beau-père - qu'il rejeta toute l'année précédente avant de finalement l'accepter au cours de l'été - lui mettront du plomb dans la tête et lui feront comprendre qu'à trop jouer le con, il risque de perdre sa seule et unique, son grand amour. Son âme soeur. Et en parlant d'âme, Sloan a déjà eu plusieurs flashs de la vie d'Aleksander, et même si pour le moment il n'a reconnu personne - n'ayant principalement vu comme autre personne à part lui-même qu'une silhouette aux cheveux couleur de neige - il a fini par faire le rapprochement entre lui et le tristement célébre général. Mais il refuse de l'accepter, refuse d'accepter qu'il fut cet homme - le haissant plus que tout. Et malgré tout, parfois, sous le coup de la colère, de la haine, Aleksander et sa glace reviennent. On ne peut pas se cacher pour toujours, spécialement de nous-même.
passé ∞ Briséis et Aleksander étaient faits pour se détester mais surtout, ils étaient faits pour s'aimer. Elle avait été capturée par Durmstrang lors d'un énième raid où elle venait de tuer à elle seule cent hommes en une dernière attaque et elle s'est retrouvée devant l'Homme de Fer, le général des armées slaves, son pire ennemi. Étonnamment, il lui a proposé de rester dans ses appartements non pas d'être dans les cellules où elle se ferait certainement violer et torturer. Il ne l'explique pas pourquoi lui-même, mais il a cet élan du coeur à son égard, lui qui pourtant, n'en a jamais pour personne. Fierté parlant, elle refuse et commence très vite un jeu d'ignorance et de yeux fermés, le snobant royalement, jusqu'au jour où Aleksander retient un de ses hommes d'abuser d'elle. Depuis, il lui ordonne de plus quitter ses appartements à lui, pour sa propre sécurité, la force à y rester comme sa propre prisonnière - trop méfiant d'une quelconque Petrov, trop jaloux d'un quelconque Hristov et il va commencer à la cuisiner subtilement  - ou non - afin d'avoir plus d'informations sur la Résistance et, surtout, sur les dragons qu'elle possède. Tout avait démarré là : les dragons. Pour gagner la Guerre, il fallait bien l'avouer, ils étaient plus que nécessaires. Mais même lorsqu'elle est devenue inutile, refusant de lui céder, même si elle a permis à des prisonniers de s'enfuir, même si elle l'agaçait plus qu'autre chose, Aleksander Romanov en est tombé complètement amoureux. Raide dingue. Il l'avait dans le coeur, dans la tête, dans la peau et lui qui avait toujours vécu dans le froid de l'hiver était désormais consumé par le feu de l'amour, de la passion. Le feu du dragon. Et ce fut pareil de son côté, même si c'était un connard fini, même s'il avait tué tant de gens, même s'il la prenait constamment de haut, elle ne vivait que pour et par lui. Un amour sincère, passionnel, un vrai amour comme dans les histoires. Le plus bel amour de tous. Ils se marièrent au bout de quelques mois seulement dans le plus grand des secrets et vécurent dans les appartements du blond, bien à l'abri des regards des autres, une histoire folle et passionnée, d'embrassades fiévreuses et par moment, de disputes violentes comme ils n'en avait jamais connues - la pièce finissant souvent en raisons de leurs relations charnelles ou de leurs désaccords dans un chaos le plus total - qui les laissaient tous les deux au bord du gouffre, trop amoureux pour vivre loin l'un de l'autre bien longtemps. Ils s'étaient promis plein de choses, de vivre ensemble après la Guerre, de voyager à travers le monde ou bien de chevaucher les dragons de la jeune femme. Et ils avaient tout sauf prévu la mort du bulgare. Le jour de ses vingt-ans, alors que Durmstrang est attaqué, il l'aide à s'enfuir, lui promet de la rejoindre le plus vite en France. Ce qu'il ne put jamais faire, tuer par Ezekiel alors qu'il ne se souciait plus que de rien d'autre mais d'elle qu'il voyait s'envoler depuis le toit du manoir, libre et sauve. Et rien de plus ne comptait, pas même la lame s'enfonçant tout au fond de son coeur. Il ne sût jamais qu'elle était alors enceinte de lui, de leur fils, et que sa mort la pousserait dans une détresse si grande elle se laisserait mourir sans chercher à se défendre, près de neuf mois plus tard.

présent ∞ Echo et Sloan, c'est des sentiments amoureux, c'est deux âmes soeurs faites pour être ensembles, c'est un potentiel couple plein de promesses mais surtout, c'est le bordel.  Ils se sont rencontrés, avec Emory, dans le Poudlard Express lors de leur première année. Aussitôt, les deux garçons ont sympathisé et, aussitôt, Echo a tapé dans l’œil de Sloan. Elle avait ce charme certain, cette grâce, ce truc qui lui faisait tourner la tête quand elle était dans la même pièce, se relever sur sa chaise quand il la voyait arriver. Sa présence l'écrasait, le faisait sourire, lui faisait oublier le silence dont il avait si peur. Pour lui d'ailleurs, même quand Echo est silencieuse, cela n'a rien d'oppressant. Pour lui, même quand elle se tait, elle résonne. Elle résonne avec lui. Le jeune homme croit sincèrement qu'un lien rouge les unie l'un à l'autre, qu'ils sont faits pour être ensemble. Oui mais voilà, Sloan est jeune et Sloan dont on s'est toujours moqué à besoin de reconnaissance. Et pour se faire accepter par une bande de populaire, il se moque d'Echo au cours de la deuxième année. Il ne pense pas à mal, Slow, il ne le fait même pas méchamment. Mais le mal est fait, quelque chose est brisée. Depuis, c'est une drôle de relation qui s'est tissée entre eux. Lui ne cesse de revenir vers elle, grand sourire aux lèvres, tout en la blessant en s'affichant avec une de ces copines chaussettes dont il se fout et pour qui il n'a ni désir ni amour, rien qu'une vague sympathie. Elle, le fuit, tente de se protéger, mais ne peut rester bien longtemps loin de lui quand il est là, devant elle, oeil pétillant et sourire en coin. Il rêve de son sourire si rare et fait tout pour le provoquer, quand c'est finalement par sa faute que des larmes silencieuses coulent bien souvent sur les joues pâles de la brune dans le plus grand des secrets. Il veut la protéger de tout, il ne peut la protéger de lui-même, de sa connerie, de son désir d'être intégré qui le rend girouette avec elle, tantôt adorable, tantôt moqueur quand il est poussé à bout par ses amis. Mais il l'aime Sloan, il l'aime plus que tout. Il creverait pour elle, tuerait pour elle. Mais il est con Sloan. Il est jeune surtout. Et plus fragile qu'il n'en donne l'impression. Quand sa mère s'est remise en couple au début de sa cinquième année, il l'a si mal vécu qu'il a enchainé les conneries, sortant avec l'horrible Viola Dyfrig et se montrant plus méchant que jamais avec Echo et son futur beau-père. Mais cet été, grâce à ce dernier, il a compris. Il a compris le con qu'il avait été avec la jeune femme. Il a encore du mal à changer, mais il le veut, vraiment. Mais il est peut être déjà trop tard, car blessée, meurtrie, peinée comme jamais, elle l'évite, elle le fuit. Elle essaye de se détacher de lui, de ces sentiments qu'elle a et qu'elle ne comprend pas, de cette relation qui la bouffe et qui la tue. Sloan la tue, petit feu à petit feu. Et pourtant ils s'aiment. Ils s'aiment, même si elle même ne sait pas ce qu'est aimé et n'a pas conscience de ses sentiments pour le blonde. Ils s'aiment mais si cela continue, ils vont se détruire. Si Sloan ne réagit pas, ne comprend pas qu'il blesse Echo et qu'elle commence à s'échapper, il va la perdre pour toujours. Et les deux âmes soeurs ne seront jamais heureuses - car elles ne seront pas ensemble comme elles doivent, l'être, comme cela l'est ecrit. Echo et son Noah. Noah - car lui qui abhorre ce nom le vénère dans la bouche de la brune - et son Echo. Un vrai amour. Le plus pur de tous.
passé ∞ Pour ainsi dire, Aleksander et Ezekiel ne se sont jamais connus. Evidemment, le nom du bulgare était craint et respecté dans toute l'Europe mais Morgenstern ne s'était pas encore fait un nom, Aleksander ignorait tout de son existence. Tout change lorsque Briséis, la meilleure amie d'Ezekiel, sa petite sœur de cœur, est capturée et gardée en captivité à Durmstrang. Très vite, la rumeur coure qu'elle est morte, qu'Aleksander Romanov l'a lui-même tué et la colère aveugle Ezekiel. Il propose de toute de suite prendre les armes mais on le refrène, on lui dit de réfléchir. Un an plus tard, le raid qu'il désire depuis si longtemps est lancé et il le mène. Il arrive en Bulgarie, dans le château et il tue presque aussitôt Aleksander Romanov d'un poignard en plein cœur, ivre de chagrin et de haine. Il ne verra jamais le dernier regard du général pour une silhouette sur les toits qui s'enfuit. Il ne saura jamais l'amour interdit qu'il a vécu avec Briséis. Et il ne comprendra jamais pourquoi l'Homme de Fer, pourtant réputé pour être un grand adversaire et un pro de l'arme blanche, ne s'est pas débattu contre lui.

présent ∞ Contre toute attente en vue de leurs antécédents, Emory et Sloan sont devenus amis. Bon, une grande amitié houleuse mais une amitié quand même. Ils se sont rencontrés dans le train en direction de leur première année, avec Echo. En un regard, Emory a compris que Sloan n'était pas bien méchant et qu'il était du genre sympa : en quelques phrases, ils commencent à s'apprécier et, au final, deviennent amis. Tout bascule quand Sloan se moque d'Echo, la petite sœur de cœur d'Emory. Mais ils sont meilleurs amis, les deux garçons. Ils ne peuvent rien y faire. Pourtant, le brun frappe l'autre, pourtant ils se disputent, pourtant ils font plein de trucs négatifs mais, au final, ils ne peuvent combattre l'amitié qui les lie. On ne peut rien y faire, contre ce genre de lien. Ils se crachent constamment dessus au sujet d'Echo, n'ignorent rien de l'autre mais, au fond, un gouffre les sépare. Emory se souvient de toute sa vie antérieure et hésite à révéler des choses capitales à Slow à propos d'Aleksander - tandis que, parallèlement, Sloan a l'impression que son meilleur ami ne peut pas comprendre sa relation avec Echo, qu'il ne comprendra certainement jamais l'envie qu'il a de la protéger et de la garder de l'aimer, lui, le pauvre con en puissance. Mais malgré les doutes, les inquiétudes et malgré les conflits, ils seront toujours l'un pour l'autre et c'est ça qui est beau entre eux.
passé ∞ Sofia et Aleksander étaient frère et soeur. Lui l'aîné et elle la cadette. Elle la pièce maîtresse du plan de leur mère et lui soldat sacrifiable. Sofia était la prunelle des yeux du jeune homme, elle était tout pour lui. Tout ce qu'il faisait, c'était pour elle, rien que pour elle. Tout s'écroule lorsqu'elle fuit avec Gabriel Peverell à Poudlard, lorsqu'elle trahit un idéal qu'on les a forcé à choisir. Elle l'abandonne, lui, le grand frère aimant qui n'est rien sans elle. Le grand frère si content de vivre, qui se fiche un peu de toutes ces histoires de Guerre si elle est avec lui, de son côté. La voir les trahir, le trahir lui, le glace. Et il devient quelqu'un d'autre qui n'a qu'une envie : la ramener de gré ou de force dans le camp bulgare. Toujours, Aleksander s'est demandé pourquoi elle ne lui a jamais écrit, pourquoi elle avait l'air de se fiche de lui comme de sa première chaussette, lui qui la protégeait de tout. C'est faux, évidemment. Sofia aimait Aleksander de tout son cœur et lui a écrit des centaines et des centaines de lettres, allant jusqu'à lui proposer de fuir avec elle et Gabriel pour qu'ils soient ensemble, frère et soeur jusqu'à la fin des temps. Mais la mère des deux jeunes gens l'avait prévu et, surtout, l'a empêché en interceptant les missives et en y répondant parfois, grande sadique, prête à tout pour que son plan s'établisse comme elle le voulait. Toute sa vie, Sofia a pensé que son frère n'était qu'un traître lui aussi, qui préférait sa mère à sa sœur. Et, toute sa vie, Aleksander n'a pensé qu'à la ramener vers lui car il n'était plus personne sans sa petite sœur. Toute leur vie, ils se sont persuadés que la haine avait pris le pas sur l'amour entre eux et, toute leur vie, ils ont eu tort sur toute la ligne.

présent ∞ Cordélia et Sloan, pour ainsi dire, ne s'entendent pas vraiment. La jeune femme pense sincèrement qu'il joue des sentiments d'Echo alors que lui ne voit en elle qu'une fille qui se prend pour ce qu'elle n'est pas, une bitch incontrôlable qu'on devrait lapider plutôt que craindre. Inconsciemment, pourtant, Garrett est à la recherche de la jeune femme, sans savoir ses traits : il cherche encore et toujours cette Sofia dans la marée constante de Poudlard... mais il ne se souvient pas de son visage. Cordélia, quant à elle, reste amère pour ce qu'elle croit être un abandon de la part d'Aleksander. Oh, évidemment qu'elle sait que Slow et Aleks sont la seule et même personne... mais elle n'aide pas le Gryffondor pour autant. En fait, elle lui met même des bâtons dans les roues et, à chaque fois qu'ils se croisent, ils s'engueulent. Elle déteste son comportement, il déteste le sien mais, au fond, ils savent que quelque chose de très fort les lie. Et ils ne peuvent rien y faire.
passé ∞ Lukeria et Aleksander étaient les deux meilleurs amis du monde. Il n'y avait vraiment pas d'autre terme. Ils se sont rencontrés lorsqu'elle avait cinq ans et lui, sept. Aussitôt, il a trouvé en cette fille un je-ne-sais-quoi d'attirant, de charmant et il l'a prise sous son aile en rigolant doucement, lui faisant visiter le château avec plaisir. Ils dorment même dans les mêmes appartements, les parents de la jeune femme ayant été envoyés dans les dortoirs communs aux réfugiés. Keria et Aleks s'entendent très bien et elle le voit partir dans la marche du nord avec un pincement au cœur : elle sait qu'elle ne l'y rejoindra jamais. Elle ne se trompe pas et termine elle, dans la marche de l'ouest où elle fait la connaissance de Nikolina - mais c'est une autre histoire. C'est la première à sonder les pensées d'Aleksander et de comprendre son terrible secret, la présence de Briséis dans ses appartements et l'amour qu'il lui porte. Mais elle garde le secret. Elle sait que c'est mal mais elle garde le secret. Aleksander est son meilleur ami, la seule personne à lui dire qu'elle n'est pas utile mais indispensable, la seule à l'aimer pour ce qu'elle est et la seule à ne pas lui dire qu'elle est chiante. Il l'adore, la couve d'un regard protecteur et, au fond, a fait d'elle sa sœur de cœur lorsque Sofia a trahi. Elle sait tout de lui et s'écroule de chagrin en apprenant sa mort. On raconte que c'est elle même qui a chassé les étudiants de Poudlard lors de ce raid et que personne n'a osé se mettre sur son chemin : sa colère était telle qu'elle dégageait une aura de telle haine, d'une telle tristesse qu'on osait s'en approcher.

présent ∞ Dylan et Sloan ont grandi dans le même genre de pavillon moisi de la banlieue de Londres. Tous les deux venant d'une famille pauvre, nombreuse et heureuse, ils se trouvent vite des atomes crochus dans l'école primaire dans laquelle ils sont. Sloan a deux années de retard et finit dans la même classe que la jeune femme. Ils s'adorent. A six et sept ans, ils s'adorent, c'est le terme. Elle sait tout de lui et il sait tout d'elle. Elle est la seule à connaître la famille de Slow (d'ailleurs, elle est trop proche de la mère de celle-ci qui lui a appris à écrire) et il est le seul à avoir sur pour sa sexualité depuis qu'elle l'a compris elle-même - voire même avant s'y on croit le blond. Amis d'enfance, ils pensait sérieusement ne jamais se revoir lorsque Sloan lui a annoncé qu'il partait en pension pour garçons durant toute l'année sans possibilité de se revoir. Et quelle fut leur joie lorsqu'ils se virent, à la première année de Dylan, sur le quai du Poudlard Express ! Pourtant, on les voit pas souvent. Ils s'adorent, évidemment, mais l'an qui les sépare les sépare... vraiment. Mais dès qu'on les met dans la même pièce, c'est l'apocalypse. Elle lui saute sur le dos et commence à lui dire de galoper vers l'horizon alors qu'il ne cesse de lui hurler qu'elle est débile. Il l'apelle Odile la Débile alors qu'elle le surnomme Slow l'Escargot, en référence à leur dessin animé préféré à tous les deux : Bob l'Éponge. Dylan et Sloan ont toujours tout partagé, leurs amours comme leurs soucis, et ils savent que l'un sans l'autre, c'est impossible. Une confiance mutuelle, une amitié de longue date et, surtout, un dose de délire hebdomadaire. C'est ça, Odile et Slow. Juste ça.
passé ∞ Isadora détestait Aleksander et pour une raison toute simple et évidente : il a orchestré le raid contre Beauxbâtons mais il a aussi tué sa grande amie qu'elle jugeait invincible, Briséis Peyredragon traumatisant ainsi pour toujours la rousse. Combien de fois dans le passé s'est elle réveillée en larmes à cause d'un rêve lié à cet homme? Elle l'ignore, mais bien trop souvent. Elle en était plus qu'effrayée, autant que pleine de rage et de colère. Elle fait partie de ceux qui ont forgé sa réputation redoutable mais aussi, de ceux qui ont débouché le champagne à la mort de ce dernier, ignorant tout de son amour pour son amie Briséis.  

présent ∞ Que dire si ce n'est que Missy est une des groupies en puissance de Sloan et que même lorsqu'elle feignait de sortir avec Achille, elle ne cachait pas son intérêt pour le beau blond? Maintenant qu'elle est officiellement libre, la Serdaigle n'a pas peur de passer à la vitesse supérieure pour s'approprier l'homme que toutes les filles de Poudlard désirent, quitte à effrayer ce dernier qui la fuit comme la peste, la prenant pour une détraquée mentale. Tentative d'espionnage dans les douches des vestiaires de Quidditch, pistage dans les rues de Pré-au-Lard ou alors traquenard dans les dortoirs des Gryffondors, la jeune femme ne renonce a aucun stratagème pour tenter de s'emparer du coeur du jeune homme, ne sachant pas qu'il appartient déjà à une autre et que Sloan ne veut rien avoir à faire avec elle. D'ailleurs, pour ce dernier, Missy est devenue un cauchemar ambulant dont il aimerait bien se défaire. Comme quoi, les rôles finissent bien par s'inverser avec le temps.
passé ∞ Evidemment, Kazran et Aleksander ne se sont jamais rencontrés. Kazran, à Poudlard, avait entendu parler de l'Homme de Fer, bien évidemment, et le craignait car il savait que c'était un homme inflexible et un grand duelliste mais il n'a ne l'a jamais rencontré. Aleksander, quant à lui... eh bien, il ignorait complètement l'existence du Serpentard. La seule chose qui les a plus ou moins réunis, c'est qu'ils sont morts le même jour. Kazran a fait partie du raid lancé sur Durmstrang durant lequel le slave est mort et c'est là qu'ils se sont rencontrés, Aleksander a désarmé Kazran mais a aussitôt pris la tangente : apparemment, il avait mieux à faire. Leurs regards se sont furtivement croisés et l'anglais a bien pu voir que cet homme avait un lourd secret. Et le bulgare a bien vu que cet homme était déchiré par quelque chose. Mais ça s'arrête là.

présent ∞ Sloan a vite assimilé Alcide à ce souvenir de Guerre, de mort. Un ennemi à éradiquer, une menace. Ce regard, il s'en souvient. Le raid où il est mort, où Kazran a rendu l'âme lui aussi. Il le sait que cet homme est représentatif de mort. Alcide, lui aussi, se souvient avec une clarté étonnante de l'homme qui l'a désarmé il y a quatre cent ans, qui l'a inconsciemment mené à sa mort. Mais il ne dit rien, ne ressent rien pour lui. Que de la peur. Car Slow prend un malin plaisir à humilier Alcide en public, à faire de lui sa coqueluche, le martyr. Sloant a toujours été le bourreau du jeune homme et Alcide n'a jamais réellement compris pourquoi, sans pour autant se défendre ou répondre. Alcide est donc le bouffon attitré du Gryffondor, sa tête de Turc, son souffre-douleur favori et tout le monde le sait : personne n'a le droit d'y toucher ou Sloan mord. Mais les choses risquent de très vites dégénérer si jamais, le léger élan du cœur qu'Alcide ressent pour Echo remonte juste aux oreilles du lion...
passé ∞ Andromeda et Aleksander. Les deux devenus dirigeants de deux marches principales. Le nord, la glace. L'est, le feu. Ils étaient faits pour se détester, faits pour s'adorer. Faits pour s'aimer. On raconte qu'ils ont vécu cet amour fou, cette passion dévorante, déchirante, qu'ils ont été amants pour de longues années et qu'ils se battaient pour vivre dans un monde idéal, ensemble, pour et contre tout. Il n'en était rien. Ils n'arrêtaient pas de s'embêter. Ils étaient obligés, comme pour sauver les apparences, de se fréquenter et de faire semblant de s'apprécier. Fiancés l'un à l'autre depuis leur quinze ans, ils ne voyaient en l'autre qu'un obstacle, un boulet. Finalement, Aleksander a été marié à une autre femme pour des raisons politiques et Andromeda s'est trouvé un autre homme avec lequel jouer. Mais à la mort de la nouvelle femme de l'Homme de Fer, ils sont revenus l'un vers l'autre, étonnamment. Sans cette histoire de fiançailles, de rivalité, ils ont commencé à s'apprécier à demi-mot, dans le plus grand secret. Il voulait mettre Poudlard à sac, elle voulait détruire le château. Il voulait récupérer Sofia, elle voulait briller aux yeux de la directrice. Ils se sont alliés, Serment Inviolable sérieux et réfléchi, dans lequel ils s'étaient promis de ne jamais se trahir et de toujours s'entraider. Au fil des années, ils ont chacun regretté ce Serment. Et comme d'habitude, ils ne cessaient de se chercher des Noises, se retrouvant parfois dans des draps la nuit lorsqu'ils étaient trop seuls, se retrouvant parfois en train de se frapper l'un l'autre, agacés. Enfin, ça, c'était jusqu'à ce qu'Aleksander commence à l'ignorer sans raison, sans qu'elle le comprenne. Elle a pris ça pour une trahison mais, pourtant, le Serment ne faisait pas effet : apparemment, quelque chose de plus fort, plus grand veillait sur lui... impossible à comprendre pour Andromeda que c'était de l'amour. Deux alliés, deux rivaux, deux ennemis, deux amants à travers le temps. Une passion dévorante et déchirante pour Andromeda, une simple histoire de fesses pour Aleksander, oubliée le jour même où la séduisante et flamboyante Briséis Peyredragon a mit un pied à Durmstrang.

présent ∞ Slow et Viola ne s'étaient jamais vraiment parlé jusqu'à ce jour de cinquième année, mémorable, où elle est venue vers lui. Il était en train de discuter avec ses amis quand elle s'est pointée, angélique, pour l'inviter d'elle-même au bal d'hiver. Ils y sont allés et, évidemment, ils ont fini bouche contre bouche, lui avec ce petit sourire en coin et elle avec cet air mesquin, manipulateur. Elle savait que Slow était la vie antérieure d'Aleksander, Aleksander son ami, son amant, son rival, son ennemi et elle voulait absolument l'avoir à ses côtés pour ramener la directrice à la vie. Mais au final, aussi, elle aimait bien l'avoir à côté d'elle seule, Sloan. Il semblait complètement ignorer qui elle était dans le passé, quelle relation les liait auparavant. Elle serait là pour le lui rappeler, pour le ramener vers le mauvais côté. Sauf que, jour au lendemain, Sloan la largue. Elle pensait sincèrement compter plus que cela pour lui, être différente des autres filles avec lesquelles il était sorti... mais non. Elle avait complètement tort. Il ne lui accordait qu'un intérêt relatif, ne semblant même pas se soucier des attaques mesquines avec lesquelles elle le torpillait par la suite. Elle n'était qu'une moins que rien. Or, Viola n'est pas femme à se faire traiter moins que rien. A deux reprises, déjà, Sloan, Aleksander ou quelque soit son nom l'avait larguée sans raison. Il paierait. Mais, en premier lieu, il l'aiderait : il était grand temps que son côté sombre, l'Aleksander qui sommeillait en lui, se réveille... Et elle est persuadée que ça marche. Oui, elle le croit vraiment. Elle a l'impression qu'il se retourne pour la regarder ou pour lui sourire alors qu'en réalité, c'est à une autre fille qu'il regarde, souvent cachée contre le mur, une petite poufsouffle qu'elle-même ne remarque pas - sauf pour la terroriser, persuadée qu'elle a toute l'attention de Sloan et que la rupture de l'année dernière n'était presque qu''un jeu pour lui de séduction. A tort.
passé ∞ Nikolina et Aleksander étaient obligés de se fréquenter. Déjà, ils vivaient quasiment ensemble. Ils étaient tous les deux nés à Durmstrang même s'il logeait dans ses appartements et elle dans les dortoirs réservés aux résidents permanents (qui n'étaient occupés que par quelques personnes éparses). Ils ne s'adressaient que rarement la parole mais c'était toujours avec le sourire d'Aleksander et la moue amusée de Lina, elle aimait bien le caractère du jeune homme. Toutefois, quand Sofia trahit et que Aleksander se glace, elle le trouve différent... mais pas en mal. En fait, elle se sent même un peu attirée par lui même si elle voyait bien qu'il avait tout en tête sauf l'amour et les filles. Elle est répartie dans la marche de l'ouest et lui dans la marche du nord et, très très vite, ils deviennent tous les deux les leaders des deux marches. Ils sont donc obligés de se fréquenter plus longtemps et d'établir à deux des plans et des machinations à l'encontre de Poudlard. Lina est toujours un peu attirée pas mais elle sait bien qu'une romance est impossible. Aleksander, quant à lui, la regarde d'un œil noir : elle fait souffrir sa meilleure amie, Lukeria, qui est totalement amoureuse d'elle. Un jour ils parlent à cœur ouvert : il lui reproche de briser le cœur de la brune et elle lui crie qu'elle est amoureuse de lui. Choqué par cette révélation, il n'en démord pas et lui dit de bien traiter Keria et d'oublier ces sentiments, de les dompter et de ne jamais les montrer. Ils n'avaient pas besoin de ça. Nikolina, blessée, l'écoute et enfouit son amour pour lui, qu'elle nourrit depuis toujours - elle le doit bien. Ils sont plus efficaces que jamais. A la mort de l'Homme de Fer, Lina est la première à murmurer quelques mots et la dernière à quitter le cimetière. Aleksander était son amour de toujours et maintenant, il était parti, son cœur déjà de pierre s'était entouré d'une grande couche de glace et elle passa ses nerfs sur la seule femme qu'Aleks aurait voulu voir heureuse : Lukeria.

présent ∞ Nimueh et Sloan. Dylan est amoureuse de la première et la meilleure amie du second. Autant dire que soit ça collait, soit pas du tout. En l’occurrence, pas du tout. Lors de sa première année, Sloan est rentré en plein dedans Nimueh et, à ce contact, ils ont tous les deux eu un flash très bref et très intense d'Aleksander et Nikolina. La Serpentarde a ressenti tout l'amour qu'elle avait pour lui, elle a revu avec précision son visage et tous les détails qu'elle avait remarqué de lui au cours de toutes ces années alors que Sloan a, quant à lui, ressenti une vive colère mais aussi le certain mépris qu'il éprouvait pour elle, jadis. Ils ne se sont jamais adressés la parole après cela, jusqu'à ce que Nimueh repousse une énième fois Dylan à l'aide de paroles acerbes.  Sloan est aussitôt venu la voir pour remettre les points sur les i et les barres sur les t et autant dire que leur rencontre a été... dévastatrice. Elle, elle était agacée qu'il ne l'ai jamais aimée dans sa vie antérieure et lui en avait marre qu'elle fasse souffrir Dylan pour rien. Ils ont presque cassé toute la salle vide dans laquelle ils se sont confrontés et, malgré l'année qui est passée, la salle est encore en réparation. Ils ne se sont plus jamais parlés depuis mais leurs regards sont équivoques : tu m'approches pas ou je te mords et tu lui fais mal et je te mords. Mais au fond, il regrette de n'avoir pas passé plus du temps avec elle dans le passé et de ne pas en avoir fait son amie et elle-même regrette de ne pas lui laisser voir la vraie Nimueh, celle qui a un pincement au cœur en le voyant.
SIXIÈME ANNÉE | pris | BRADLEY JAMES (TUMBLR&LIVEJOURNAL)


LIENS 'BONUS':
 


Dernière édition par Amortentia le Dim 26 Jan - 7:24, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dungbomb.fr-bb.com

avatar
PARCHEMINS : 274

Amortentia
L'AMOUR FOU FOUT LA HAINE ENTRE NOUS, L'AMOUR FOU FOUT LE MONDE ENTIER A BOUT.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: WHERE DWELL THE BRAVE AT HEART (gryffondor) ✤ 5/8 de libres.   Ven 24 Jan - 20:45


achille galaad knight

No one is free, even the birds are chained to the sky

passé ∞ vingt trois ans au début de la guerre ҩ vingt-neuf ans au moment de sa mort (1619) ҩ dirigeant de la Marche du Sud de Durmstrang ҩ fiancé à Ros Askarov ҩ machiste ҩ cynique ҩ violent ҩ prétentieux ҩ excellent duelliste ҩ impatient ҩ sanguin ҩ détestait qu'on lui résiste ҩ ambitieux ҩ rusé ҩ charmeur ҩ n'hésitait pas à employer des sévices sur les prisonniers ҩ sans moral ҩ joueur ҩ sadique ҩ bavard ҩ manipulateur ҩ amusant, à sa manière ҩ perspicace ҩ semblait chaleureux aux premiers abords mais il avait un cœur de pierre ҩ facilement agacé ҩ dépourvu de la moindre forme d'humanité.

Igor Hristov, bulgare de son état, est né dans l'une des familles les plus riches et les plus influentes de son époque. Filleul de Freya Romanov, la directrice de Durmstrang, il a grandi dans le luxe et l'oisiveté et en a toujours été plus qu'heureux. Du moins, en apparence car chez lui, les choses étaient bien plus compliquées qu'elles ne semblaient l'être. Son père, Vladimir Hristov, le battait et l'humiliait constamment, au point que le jeune homme en avait une peur bleue. Mais le temps passant, il finit par s'endurcir et au lieu de la crainte, c'est de la rage qui finit par naître dans son coeur. L'année de ses dix-neuf ans, dans un excès de colère aveugle, il tue ce géniteur, déguisant sa mort en suicide aux yeux de tous. Ou presque. Freya Romanov vit bien la supercherie mais elle ne le dénonça pas, bien au contraire. Elle le félicita pour son acte et en fit le dirigeant de la Marche du Sud de Durmstrang. Petit à petit, sa position le transforma d'homme de pouvoir à véritable monstre, surtout avec sa fiancée, la douce et tendre Ros. A partir de là, il mena sur le Royaume-Uni des raids sanglants et meurtriers. En 1619, l'un d'eux l'amena sur le chemin de Traverse et, surtout, à Maximilien Simmons, son pire ennemi. Ils s'affrontèrent dans un terrible duel dans lequel ils périrent tous les deux, le sort n'ayant pas pu les départager. Igor, terrible sorcier, avait fini pour toujours son sanglant parcours de meurtrier et de monstre sans foi ni loi.

présent ∞ vingt ans ҩ célibataire volage et assumé ҩ déconneur ҩ joyeux ҩ fuit toutes les formes de responsabilités ҩ très intelligent ҩ mais ne fout strictement rien en classe ҩ dort, généralement ҩ il utilise son intelligence pour mettre en couple deux personnes improbables ҩ ou tout autre idioties du genre ҩ charmeur ҩ câlin ҩ cynique ҩ lunatique ҩ imprévisible ҩ feignant ҩ provocateur ҩ déteste l'autorité ҩ amical ҩ fêtard ҩ manipulateur ҩ très taquin ҩ joueur et aime les défis ҩ peu doué avec les sentiments humains ҩ philosophe à deux balles ҩ fait les choses à sa manière ҩ psychologue improvisé mais pourri ҩ peu enclin aux regrets.

Achille. Achille le fêtard, le déconneur, l'homme aux multiples conquêtes féminines à Pré-au-Lard. Achille aux milles conneries et aux responsabilités inexistantes. C'est ainsi que l'on pourrait renommer le jeune homme bien connu de tous dans le château. Bon Gryffondor qu'il est, le jeune homme est un adepte des soirées en tout genre et il ne manque jamais une occasion de s'amuser avec ses potes. Il semble léger et irresponsable et c'est totalement ce qu'il est, au point d'avoir délégué toutes ses obligations familiales à son plus jeune frère, Ulysse. En effet, il y a un an, après une énième dispute avec son père concernant la succession de la Knight Corporation, la maison d’édition sorcière dont il est le fondateur, et la révélation de sa vie de débauché qui lui a valu d'être renié, Achille a claqué la porte de chez lui définitivement, pour vivre comme il désire. Demeurant dans un petit appartement miteux de Londres, il vit sa vie d'hédoniste sans le moindre remord et sans penser au lendemain. Il ne pense guère plus à Ulysse qui, par sa faute, croule sous les responsabilités et les soucis. Un brin égoïste ? Peut-être. Mais on ne vit qu'une fois et Achille ne compte pas gâcher sa précieuse existence, non conscient de son passé de monstre sanguinaire dont il a pourtant des rêves de plus en plus fréquents.
passé ∞ Ros et Igor, une histoire pour le moins incroyable. Ils se connaissent depuis l'enfance, le jeune homme ayant été le filleul de Sofia Romanov et Ros, la meilleure amie de sa fille. Ils passaient leur temps à se chamailler dans les couloirs de Durmstrang, à se chercher des poux et ce, malgré leur différence d'âge frappante. Avec le temps, les enfants grandissent et le chahut devient d'une toute autre nature, les élans du cœur s'en mêlent et il ne faut pas bien longtemps pour que les deux jeunes gens développent une relation charnelle et passionnée. Ils le savent, ils sont faits l'un pour l'autre, se fiancent et imaginent passer leurs vies ensemble. Oui mais voilà, le pouvoir commence à monter au cerveau d'Igor et la guerre le rend cruel, méchant, vicieux. Au début, ce n'était que des cris, mais à cela se rajoute les humiliations puis les coups. Leur relation se dégrade, tout comme leur amour. La première tentative de fuite de Ros ne fait qu'empirer les choses et de son statue de fiancée martyrisée, elle devient sa victime attitrée. Pourtant, il l'aime Igor. Il l'aime plus que tout au monde sa Ros. Mais il n'est plus humain. Et comme le monstre qu'il est, il lui fait vivre l'enfer, la violentant autant qu'il la trompe, l'effrayant autant qu'il la détruit. Quand elle peut s'enfuir, il est déjà trop tard : Ros est brisée. De son coté, Igor n'aura cesse de la chercher, de tenter de la faire revenir et ce, jusqu'à sa mort, ne pouvant pas vivre sans elle, ne pouvant s'empêcher de la blesser même si ce n'est pas ce qu'il désire. Ros, de son coté, tente vainement de se reconstruire mais la nouvelle de la mort de son seul amour et du sort de sa meilleure amie auront raison d'elle, la poussant à tenter plusieurs fois de se suicider dans le plus grand secret, avant que Sofia ne l'achève, par clémence.

présent ∞ Pour le moment, aucun des deux ne se souvient de sa vie passée mais ils ressentent quand même ce lien qui les unie, qui fait qu'ils se tournent autour. Achille et Cercei, c'est une drôle de relation : elle est la seule avec qui il peut péter un câble et se retrouver à casser des meubles et elle qui ne craint rien ni personne ne peut pas rester auprès de lui sans que la chair de poule ne vienne recouvrir sa peau. Elle le fuit, il la cherche, ils couchent ensemble, se frappent, se quittent au petit matin. Il baise d'un coté, elle baise de l'autre et pourtant, ils finissent toujours par se retrouver, contre un mur dans le couloir, dans le secret d'une salle de classe ou dans une chambre abandonnée. Ils se sont aimés, ils se sont détruits et cela reste gravé en eux. Ils ne sont pas prêts à faire face à leurs responsabilités et dans le cas d'Achille, à sa monstruosité. Il sait qu'il ne peut pas vivre sans Cercei, mais ne peut agir autrement qu'en bête furieuse et cruelle avec elle - un aspect de sa personnalité dont il n'a jamais eu conscience jusqu'à leur rencontre. Cercei, de son coté le craint autant qu'elle le désire et tente de mettre fin - en vain - à cette relation malsaine, hésitant à en parler à sa meilleure amie, de peur de sa réaction.
passé ∞ Igor et Corey étaient ennemis génétiques. Le blond à Poudlard et le brun à Durmstrang, ils étaient fait pour se retrouver et, surtout, s'affronter. Cela arriva. Corey devait infiltrer Durmstrang - il avait été choisi pour ses yeux clairs, sa maîtrise parfaite du norvégien et ses cheveux blonds - afin de glaner quelques informations et, surtout, tenter de discrètement libérer les prisonniers. Mais il n'y arriva jamais car Igor Hristov vit tout de suite qu'il n'était pas originaire d'Estonie comme il le prétendait. Bien qu'excellent legilimens, Corey ne faisait définitivement pas le poids contre le leader de la marche du sud. Hristov prit un grand plaisir à le torturer durant des jours et des jours, le gardant en vie pour mieux le faire souffrir, pour faire durée l'attente. Sauf que le blond ne parlait pas, jamais, restait muet comme une carpe malgré les souffrances qu'il endurait, les douleurs qui le tiraillaient presque constamment. Une fois Hristov mort, Corey put s'échapper de sa cachette et participer à la dernière grande bataille où il trouve à son tour la mort.

présent ∞ Aussi étonnant que cela puisse paraître, Achille et Seeley ne s'entendent pas. Pourtant, leurs caractères avaient tout pour créer une relation positive... mais ce ne fut jamais le cas. Dès que Seeley est entré à Poudlard, Achille s'est mis dans la tête de le bizuter sans trop savoir pourquoi. C'était juste une envie profonde et, même si il l'ignorait, intemporelle. C'est ainsi que Seeley a vécu un enfer sur Terre lors de sa première année à Poudlard. Cela se calma au fil des ans mais le blond ne voulait pas vraiment que cela reste impuni. Depuis bientôt quatre ans, Achille et Seeley se font des crasses sans arrêt, poil à gratter dans le caleçon, sortilège faisant pousser tous les poils du corps et tout le toutim. Sauf que, depuis peu, le jeu prend une dimension de plus en plus malsaine et devient de plus en plus dangereux, nocif pour les deux jeunes gens... Mais ils sont lancés. Et rancuniers. Rien ne restera impuni entre eux et cette guerre froide (tournée en farces amicales pour les professeurs, évidemment) ne s'arrêtera sans doute jamais.
passé ∞ Les deux jeunes gens ne se connaissaient que de réputations dans leurs vies antérieures et pour cause : d'un côté, nous avions l'un des plus sanguinaires guerriers de Durmstrang, le dirigeant de la Marche du Sud et de l'autre, l'un des plus brillants duellistes de Poudlard, le fondateur des Gardes du Sable. Un combat épique aurait probablement eut lieu si leurs chemins les avaient conduits l'un à l'autre mais malheureusement pour les friands du genre, ce ne fut jamais le cas.

présent ∞ Emory a définitivement un faible pour les anciens leaders des Marche de Durmstrang car il s'entend véritablement bien avec Achille. Les deux jeunes hommes se retrouvent souvent en soirées et aiment à discuter ensemble de tous les sujets possibles. Achille s'est même donné une mission : débaucher un peu ce garçon parfait qu'est Emory. Il ne cesse de le pousser vers toutes les filles possibles et imaginables, de le faire boire comme un trou et de lui faire relever des défis plus bêtes les uns que les autres. Emory, de son coté, se plait à croire qu'Achille est la preuve vivante que les anciennes vies ne comptent pas tant que cela et que leur destinée n'est pas écrite à l'avance. Une bonne vieille amitié masculine dans toute sa beauté et dans tous ses clichés, une amitié aussi solide qu'elle peut l'être.
passé ∞ Il faut bien le reconnaître : Lukéria avait une peur bleue d'Igor. Il était fou et elle qui pouvait infiltrer les pensées de tous les gens qui l'entouraient en avait encore plus conscience que les autres. Il ne cessait de penser à des morts terribles, à des viols atroces et à des tortures sans nom et autant dire qu'elle le fuyait comme la peste. Chaque fois qu'elle devait endurer sa présence, elle se réfugiait derrière Aleksander ou sa maîtresse. Igor, lui, aimait la peur qu'il lui inspirait et essayait toujours de la coincer au détour d'un couloir pour en jouir. Cependant, il ne se serait jamais permis de poser ne serait-ce qu'un doigt sur elle : inutile de s'attirer les foudres de deux de ses estimés collègues...

présent ∞ Achille et Dylan sont d'excellents amis qui se retrouvent souvent en soirée. Achille a appris le secret de Dylan en l'entendant en parler avec Garrett et il l'a gardé pour lui, ce qu'elle a énormément apprécié, tout autant que le fait qu'il ne l'ait pas rejetée en raison de ses préférences sexuelles. Les deux jeunes gens s'apprécient énormément et aiment passer du bon temps ensemble, notamment pendant les fêtes clandestines de Poudlard. Achille essaye de pousser Dylan a s'assumer et à clamer tout haut son goût pour les filles, ce qu'elle n'est pas encore prête à faire. En attendant, ils se retrouvent souvent pour contempler les filles du château et commenter leurs physiques, leurs personnalités - et surtout, si oui ou non, elles pourraient éventuellement les tenter et être des bons coups...
passé ∞ Igor et Isadora ne se connaissaient pas personnellement mais, si lui n'en avait rien à faire de son existence, elle passe le reste de la sienne à le maudire chaque jour qui passait et pour une raison simple : il est l'homme qui a ôté la vie à son époux, à son Maximilien. Isadora n'avait jamais été une personne haineuse, loin de là, mais elle ne pouvait pardonner à cet homme de lui avoir gâché son bonheur. Sa seule consolation était de savoir qu'il était décédé en même temps que sa moitié, cette dernière emportant avec lui dans les entrailles de l'enfer le monstre bulgare de la marche du sud.

présent ∞ Les deux jeunes gens ont une histoire quelque peu particulière, que peu de gens connaissent. Achille a toujours été un coureur de jupons, ce qui lui a toujours causé énormément de soucis avec sa famille. Ainsi, pendant plusieurs années, Missy s'est faite passer pour sa petite amie officielle. Au début, il la payait pour cela, mais au fur et à mesure, ils ont appris à se connaître et sont devenus les meilleurs amis du monde et les payements ont cessé. Au final, ça les amusait énormément tous les deux de se faire passer pour le parfait petit couple, qui se trompait sans vergogne par derrière. Maintenant qu'Achille a pu se libérer de ses restrictions familiales, ils ont pu arrêter leur petit manège et redevenir les meilleurs amis du monde qu'ils ont toujours été - même s'ils s'amusent toujours parfois à se voler des baisers ou à se donner des surnoms cruches et kitschs.
passé ∞ Maximillien et Igor ne se sont croisés qu'une seule fois dans toute leur vie et cette fois à largement suffit quand on sait qu'elle a conduit à leurs morts respectives. Les deux hommes se haïssaient sans même se connaître et savaient que tôt ou tard, ils finiraient par se rencontrer et qu'au moins l'un des deux ne ressortirait pas vivant de cette confrontation. Cette dernière eut lieu finalement sur le Chemin de Traverse - pendant une attaque de Durmstrang - peu avant la fin de la guerre. Cette bataille fut terrible, elle fit plein de morts et reste encore aujourd'hui dans les livres d'histoire comme l'une des plus sanglantes que le monde sorcier n'a jamais connu. Maximillien et Igor se sont littéralement détruits, leurs cadavres étant dans des états tels que l'on pouvait à peine les reconnaître. Ils sont morts tous les deux dans la douleur et dans le sang, laissant derrière eux des femmes éplorées, alors que leurs destins se retrouvaient liés pour toujours.

présent ∞ Achille et Ulysse. Ulysse et Achille. Deux frères aux relations plus que difficiles et pour cause : tous les oppose. Si Achille est léger, Ulysse est terre à terre. Si Achille n'en fait qu'à sa tête, Ulysse obéit aux règles. Si Achille se fiche de tout, Ulysse est très ambitieux. Les relations entre les deux jeunes hommes n'ont jamais été au beau fixe en raison de leurs différences mais deux éléments ont encore plus aggravés les choses : premièrement, la fausse relation d'Achille avec Missy - la jeune femme donc Ulysse est secrètement amoureux depuis qu'il a posé les yeux sur elle. Mais aussi, le dernier coup bas d'Achille qui a accablé son jeune frère de toutes ses responsabilités passées. Aujourd'hui, quand les frères se croisent dans les couloirs du château, ils font semblant de ne pas se voir, de faire comme si l'autre n'existait pas. Mais il suffirait d'une étincelle, d'une simple étincelle pour que tout explose. Comme le fait qu'Ulysse apprenne que la relation d'Achille et Missy était une histoire d'argent au départ, par exemple.
passé ∞ Les deux hommes ne se sont jamais rencontrés, étant dans deux camps complètement différents mais Septymus, le peu de temps où il a vécu, a contrecarré une des grandes attaques qu'Igor avait prévu en douce sur Poudlard, grâce à ses chevaliers d'émeraude et aux informations qu'il avait pu obtenir. Pour cette raison, et pour l'avoir donc humilié devant ses collègues, Igor vouait à l'égard de ce total inconnu une haine féroce qu'il n'a jamais pu assouvir.

présent ∞ Achille a toujours été un très mauvais élève mais ce que tout le monde sait bien au château. Par contre, ce que tout le monde ignore, c'est à qu'à cause de ses résultats pour le moins pitoyable, le jeune homme a failli redoubler sa sixième année et qu'il n'a pu passer que grâce à la promesse de rattraper son retard avec un professeur. Et qui est celui qui a hérité du sale boulot? Ce bon vieux Lancelot! Inutile de dire que ce dernier n'était absolument pas chaud à l'idée, surtout que l'imposant Achille l'effrayait un peu. Ce que le dernier remarqua bien rapidement. Depuis, chaque fois qu'ils doivent se retrouver à la bibliothèque pour travailler, Achille prend un malin plaisir à terroriser gentiment Lancelot ou à lui faire tout un tas d'avances et de remarques pour le moins déplacées, juste pour le plaisir de le voir s'offusquer, Lancelot croyant à cause d'un quiproquo que son aîné est bisexuel. Un grand taquin cet Achille.
passé ∞ Nikolina et Igor ne s'entendaient pas très bien mais ils restaient tout de même cordiaux la plupart du temps l'un avec l'autre. Ils ne comprenaient pas vraiment et ils avaient énormément de mal à communiquer l'un avec l'autre. Igor était fou aux yeux de la jeune femme et elle avait du mal à supporter et son machisme et ses crises de démence. Lui, il ne supportait pas sa distance quasi-permanente et ses regards indifférents au monde qui l'entouraient. Pourtant, malgré leur animosité réciproque, ils formaient un duo redoutable sur le champs de bataille, peut être même l'un des meilleurs de tout Durmstrang. Igor, c'était la force brute, le monstre qui détruit tout sur son passage. Nikolina, c'était la réflexion et la stratégie, les attaques par derrière et les retournements de situation. Ensemble, ils ont gagné de nombreuses batailles et ont souvent renversé le cours des choses. Ils ont développés une sorte de loyauté entre combattants, un respect mutuel. Mais ce n'est pas pour autant qu'ils sont devenus amis, loin de là.

présent ∞ Les deux jeunes gens sont très proches et se considèrent depuis leur enfance comme frère et sœur. Ils ont en effet grandis ensemble dans la haute société sorcière et malgré leurs différences, ils se sont très vite trouvés pour ne plus jamais se quitter. Ils faisaient tout ensemble, ils se livraient leur moindre pensée, leur moindre secret - du moins, jusqu'à ce que Nimueh ne se rappelle de sa vie précédente. Qu'elle le veuille ou non, elle ne peut s'empêcher d'être perturbée par l'homme que son ami fut autrefois et même si elle sait qu'il n'est plus le même, elle voit de temps à autres Igor se superposer à Achille. Et cela lui fait peur. Et cela la fait fuir. Oui, depuis quelques temps, même si cela la peine, Nimueh fuit Achille, l'évite dans les couloirs. Ce dernier ne comprend pas pourquoi elle réagit comme cela et tente de tout faire pour la coincer et essayer de comprendre pourquoi celle qu'il appelait sa jumelle de cœur le traite désormais comme un pestiféré. Une course-poursuite qui ne rassure en rien la serpentarde qui a peur que le passé finisse par resurgir un jour, et que le monstre de Durmstrang revienne tous les hanter. Et pourtant, son ami lui manque. Mais elle n'y peut rien : elle, elle n'a pas oublié.
septième ANNÉE | libre | richard madden (tumblr&livejournal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dungbomb.fr-bb.com

avatar
PARCHEMINS : 274

Amortentia
L'AMOUR FOU FOUT LA HAINE ENTRE NOUS, L'AMOUR FOU FOUT LE MONDE ENTIER A BOUT.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: WHERE DWELL THE BRAVE AT HEART (gryffondor) ✤ 5/8 de libres.   Ven 24 Jan - 20:47


eoin micah flynn

There will always be a part of me that is dirty and sloppy, but I like that, just like all the other parts of myself. I can forgive.  Can you say the same for yourself, fucker? Can you forgive? Are you capable of that?

passé ∞ vingt-et-un ans au début de la guerre ҩ vingt-sept ans au moment de sa mort (1619) ҩ il a été élève à Beauxbâtons, avant de rejoindre Durmstrang et les aquilons de glace ҩ fiancé de force à Augustine Delcourt  ҩ extrêmement manipulable ҩ courageux  ҩ plein d'arrogance ҩ susceptible ҩ borné à l'extrême  ҩ il voulait à tout prix se détacher de l'emprise de son père ҩ agressif ҩ implacable ҩ il était devenu avec le temps entièrement dévoué à sa cause ҩ sarcastique à souhait ҩ plus gentil qu'il ne voulait le reconnaître ҩ torturé ҩ blasé ҩ obéissant vis à vis de ses supérieurs  ҩ il n'aimait pas avoir d'attache avec les autres ҩ réagissait toujours à la moindre provocation ҩ un brin méprisant  ҩ prudent ҩ  moqueur ҩ rationnel ҩ  calculateur.

Maxence était le fils héritier d'une petite famille de nobles français et il était en perpétuel conflit avec son père avec qui il ne s'entendait absolument pas. Ce dernier l'avait fiancé de force à une autre française qu'il n'aimait à l'époque pas le moins du monde et il entreprit de commencer une liaison dès l'âge de 14 ans avec une fille des cuisines de son chateau. Cependant, arrivé à Beauxbâtons, il commence à s'intéresser à sa fiancée, la jeune Augustine et a tombé petit à petit amoureux d'elle - ce qu'il ne s'avoue pas. La guerre commençant, son amante réussit à le manipuler et à le faire rejoindre Durmstrang, où il s'enrôle parmi les Aquilons de Glace. Augustine devient donc sa pire ennemie et ils se retrouvent et s'affrontent, se déchirent comme jamais. Usé par la guerre, il accepte une dernière mission suicide visant à tuer Emrys Peverell lui-même, que Freya Romanov lui confit en personne. Un sortilège avec un dénominateur est enfoui en lui et une fois le compte à rebours arrivé à zéro, il explosera ainsi que tous ceux et celles autour de lui. Mais il ne mènera jamais sa mission à bien car il sera stoppé par Augustine elle-même qui se refuse à le laisser passer mais aussi à le laisser mourir seul et c'est alors qu'il finit par exploser qu'il se rend compte que malgré toutes les années, malgré toutes les horreurs, il n'a jamais cessé de l'aimer, elle et seulement elle.

présent ∞ dix-neuf ans ҩ il fait parti des coeurs en fête ҩ joueur ҩ volage à l'extrême ҩ toujours terriblement manipulable ҩ câlin ҩ fanfaron ҩ amusant ҩ ne se prend jamais au sérieux  ҩ un peu macho, mais commence à ouvrir les yeux ҩ grosse larve ҩ tricheur sur pattes ҩ il a une peur phobique de l'engagement ҩ grand coquin  ҩ fêtard à l'extrême ҩ immature ҩ parfois blessant sans le vouloir ҩ désobéissant ҩ adore contrarier les autres et les provoquer ҩ sale gosse mais pas méchant pour un sou ҩ foufou ҩ totalement imprudent ҩ fuit les responsabilités ҩ ne sait ni faire face à ses erreurs, ni les reconnaître ҩ ne pense jamais au futur.

Eoin, Eoin, Eoin... Déjà tout petit il aimait à faire sa star auprès de sa mère, qui n'avait d'yeux que pour lui. Il n'a jamais connu son père, un illustre sorcier qui est mort pendant la grossesse de sa femme, tué au cours d'un affrontement contre une troupe de mauvais sorciers, mais il lui voue un culte sans pareil et souhaiterait plus que tout au monde lui ressembler en grandissant. Malheureusement, Eoin n'est ni un sorcier aux dons exceptionnels, ni un gros travailleur et plutôt que de se donner les moyens de réaliser ses rêves, il préfère alterner entre sieste et fête, coup d'un soir et petite fumette. Eoin c'est le copain de tout le monde, et l'ami de personne. C'est le gars qu'un trouve sympa et avec qui on traine sans vraiment chercher à le connaître. Il est populaire Eoin, oui, mais qui peut se vanter de sincèrement le connaître, d'avoir essayé au moins une fois d'aller plus en profondeur? Elle peut être, cette rousse flamboyante avec qui il se prend la gueule tous les jours, celle qui l'emmerde comme pas deux mais sans qui il ne peut pas vivre. C'est con hein. Il la hait mais elle est tout. Et surtout, elle est cette même sensation qu'il a lors qu'il se réveille le matin, incapable de se souvenir d'une dernier rêve qui vient de faire et qui, pourtant, possède bien des réponses à tous ces sentiments contradictoires...
passé ∞ Augustine et Maxence. Une tragique histoire qui commence dès la naissance des deux enfants. Fiancés par leurs parents, les deux gamins ont du mal à accepter d'être contraints d'épouser une personne qu'ils ne connaissent pas et n'aiment pas et se rejettent violemment dans un premier temps. Il la trouve grossière et stupide, elle le pense snobe et inintéressant. Ils ne s'entendent pas - et surtout, ne veulent pas s'entendre. Pourtant, l'arrivée de la rouquine à Beauxbâtons change la donne et ils commencent doucement mais sûrement à se rapprocher. Il trouve finalement en elle une jeune fille entière et authentique, et elle lui concède volontiers un esprit cultivé et piquant. Lentement mais sûrement, ils commencent à ressentir des sentiments l'un pour l'autre - mais c'est sans compter sur la jalouse maladie de l'amante de Maxence qui se sert de la guerre pour les séparer. En effet, manipulant le brun et sa peur phobique de n'être que le toutou de son père, elle l'emmène avec elle à la destruction de Beauxbâtons à Durmstrang, alors qu'Augustine rejoint sans la moindre hésitation Poudlard. Lui, met ses sentiments naissants sur un retournement de cerveau que son père aurait tenté de lui imposer, elle, vit son ralliement au camp ennemi comme la pire des trahisons. Entre eux, naît alors une haine farouche qu'ils assouvissent sur le champ de batailles, se bagarrant encore et encore jusqu'à l'épuisement, jusqu'à ce qu'on les sépare de force. Jusqu'à ce fameux jour où Maxence, usé par la guerre, accepte une dernière mission kamikaze que lui donne Freya Romanov. Il va mourir il le sait, mais il emportera au moins avec lui son ennemi - Emrys Peverell. Mais elle est là, encore et toujours. Augustine est là et elle tente de l'en empêcher, de lui faire changer d'avis. Mais il ne peut pas. Il ne peut pas faire marche arrière, mais elle ne peut pas aller de l'avant. Alors ils se serrent, se frappent et surtout, ouvrent leurs coeurs. Et ils comprennent. Ils comprennent finalement qu'ils se sont toujours aimés, qu'ils auraient pu être heureux. Mais il est trop tard désormais. Il est trop tard, et le sort s'enclenchent, les entrainant tous les deux ensemble dans la mort.

présent ∞ Les choses auraient pu très bien se passer entre Eoin et Sanaé. Vraiment Elles avaient d'ailleurs parfaitement bien commencées. Un garçon rencontre une fille, le feeling pase bien et tous et toutes se disent qu'ils vont finir ensemble. Après tout, ils flirtent ouvertement, se regardent toujours du coin de l'oeil et se font des sous-entendus gros comme le monde. Oui, mais c'est sans compter sur la peur d'Eoin de s'engager mais aussi, son coté volage et facilement manipulable. Et alors que Sanaé pense sincèrement  à se déclarer, alors qu'elle le cherche dans une fête pour lui ouvrir son coeur, elle le surprend au lit avec cette garce de Teagan. Et là, tout s'effondre, son coeur est réduit en miettes. Il tente bien de se rattraper, d'inventer une excuse bidon mais c'est trop tard. Le mal est fait. Depuis, ils passent leur temps à se cracher dessus, à se bagarrer quitte à en venir aux poings et à la baguette et à sortir les pires horreurs l'un sur l'autre. Pourtant, ils se cherchent toujours du regard, on besoin de sentir que l'autre est là, pas loin. Ils ne supportent pas que l'autre soit avec une autre personne, que son coeur puisse appartenir à un(e) autre. Ils sont jaloux. Jaloux et possessifs. Et ils s'aiment autant qu'ils se haïssent, ils s'attirent autant qu'ils se dégoûtent. Réminiscences d'une vie passée dont ils n'ont pas encore conscience.
passé∞ Maxence a connu Lùlla à l'âge de quatorze ans et il n'a pas fallu beaucoup de temps pour que les deux jeunes gens deviennent amants. Elle était séduisante et il cherchait un moyen d'embêter son père, il était richissime et pas franchement dégoûtant à regarder. Pour lui, c'était un divertissement des plus agréables, pour elle une porte de sortie hors de sa vie de misère. Mais voilà, Maxence a commencé à tomber amoureux de sa fiancée et Lùllà l'a mal vécue et a commencé à chercher à le manipuler - avec succès. Appuyant sur ses principaux points faibles - son ego et sa phobie d'être le petit chien de son père - pour l'emmener avec elle à Durmstrang et le retourner contre sa promise. A Beauxbâtons, ils continuent leur liaison. Lùllà s'imagine l'épouser un jour, lui, réussir à oublier une certaine rouquine. Leurs échanges se font plus violents au lit, mais jamais ils ne se séparent. Ils ont besoin de vider leur frustration, leurs pulsions et l'autre n'est plus seulement un amant, mais également un punching ball. La mort de Maxence n'a pas peinée Lùlla autant qu'elle l'aurait pensé et elle est plutôt passé rapidement à autre chose, se rendant compte qu'elle ne l'aimait finalement pas tant qu'elle le croyait au fond d'elle.

présent ∞ Tout de suite, Eoin a tapé dans l'oeil de Teagan. Elle le voulait pour elle, rien que pour elle et peu importe les gens qu'elle devrait écraser sur son passage pour l'avoir. Malheureusement, il y avait cette sale rouquine entre elle et son objectif et elle ne savait pas comment l'évincer sans passer pour la vilaine. Elle a vu une manière de faire d'une pierre deux coups peu après l'épisode du coup de poing, à une soirée où le Gryffondor était tout particulièrement saoul: coucher avec lui et faire du mal à son ennemie. Ce qui devait arriver arriva et depuis, Teagan s'amuse à alimenter la haine d'Eoin à l'égard de Sanaé. Quand ils ne couchent pas ensemble, ils crachent sur la rouquine, cigarette au bord des lèvres. Mais ce que Teagan n'a pas encore remarqué, c'est que les insultes d'Eoin vis à vis de la rousse ne sont que le reflets de sa propre frustration de ne pas être avec elle, d'avoir tout foiré avant même que cela ne commence.
passé ∞ Ivan était le supérieur de Maxence et on aurait pu croire que les deux jeunes hommes s'entendraient mais ce n'était pas le cas. En effet, le problème principal entre eux était une jeune femme nommée Lùlla qu'ils désiraient tous les deux ardemment. Bien sûr, en tant qu'Aquilon des Glaces ils n'étaient pas du genre à se disputer, ni même à en venir aux poings. Ils étaient tous les deux à l'image de leur Marche, froids et distants, faisant passer la guerre avant leurs différents. Mais dès qu'ils se retrouvaient dans la même pièce, une atmosphère sombre et désagréable se faisait ressentir. Cependant, s'ils ont pu échanger quelques mots durs dans la plus grande intimité, ils ne se seraient jamais permis la moindre esclandre en public - ne serait-ce que par respect pour leur leader, Aleksander Romanov, qu'ils admiraient tous les deux profondément.

présent ∞ Les deux jeunes hommes ne s'aiment pas le moins du monde et cela remonte depuis l'arrivée d'Eoin à Poudlard. Ils ne le savent pas pourquoi mais un seul regard a suffit a faire naître une puissante animosité entre eux - animosité qui a été entretenue par la présence de Teagan. En effet, Lùka en est fou amoureux et ne supporte pas de la voir coucher avec Eoin qui lui, ne se rend pas compte d'à quel point sa manière d'agir blesse le Serdaigle. S'ils n'échangent pour le moment que des regards froids et des remarques cinglantes, les choses risquent fortement d'empirer si la nouvelle relation entre Lùka et Sanaé remonte jusqu'aux oreilles du Gryffondor, qui ne risque pas d'apprécier le fait que la rouquine lui glisse entre les doigts.
passé ∞ Les deux jeunes hommes se sont rencontrés peu après l'arrivée du français à Durmstrang. Ils se sont tout de suite très bien entendus et ont trouvé chez l'autre un ami plus que nécessaire dans des temps aussi troublés. Maxence n'hésitait pas à donner une partie de son argent obtenu pendant les missions à son camarade pour l'aider avec sa Zoya alors qu'Andreï aidait le français avec son norvégien et son intégration à l'école slave. Ils étaient très liés et le seul différent entre eux venait du fait qu'ils n'abordaient pas la guerre de la même manière. Si Maxence était sincèrement impliqué dans celle-ci, pour Andreï, ce n'était qu'une plaie qui devait vite se finir pour le bien de tous. Mais en dehors de cela, ils étaient sincèrement proches l'un de l'autre, se faisaient confiance et savaient qu'ils pouvaient compter l'un sur l'autre.

présent ∞ Eoin et Heathcliff. Les deux meilleurs amis du monde. Ils ne sont pas dans la même maison, ni même dans la même année mais les deux bruns s'adorent comme les frères qu'ils n'ont jamais eu. Eoin a une tendresse tout particulière pour les Lancaster et traîne presque tout le temps avec eux, comme s'il était le troisième jumeau perdu à la naissance. Eoin et Heathcliff vont souvent faire la fête ensemble et se confie absolument tout. Eoin lui parle souvent de sa relation malsaine avec Teagan mais aussi avec Sanaé, alors qu'Heathcliff commence à s'ouvrir à son camarade sur le changement étrange de sa soeur. Ils se connaissent par coeur et ne pourraient jamais se mentir - chose qu'ils n'ont ô jamais envisagé.
passé ∞ Zoya et Maxence s'étaient rencontrés peu de temps avant que la jeune femme n'ait à quitter Durmstrang en raison de sa maladie. Tout de suite il a ressenti le besoin de la protéger, de veiller sur elle. Il avait été touché par sa gentillesse et sa douceur dans un monde aussi noir et appréciait sa compagnie. Quant à elle, elle voyait bien qu'il était comme elle, pas fait pour la guerre malgré les efforts colossaux qu'il faisait pour être un bon soldat. Quand elle fut installée par Andreï dans une petite maison, il vint régulièrement la voir et il prit soin d'elle quand son petit ami n'était pas là. Il se développa entre eux une relation douce et tendre, la même qu'entre un frère et sa soeur. Nul doute que si la mort ne les avait pas emmenés tous les deux, ils seraient restés tout aussi proches tout le reste de leurs vies.

présent ∞ Eoin est tout particulièrement proches des jumeaux Lancaster et est presque le troisième jumeau de la famille. Il adore Haesel et la traite comme sa propre petite soeur, passant son temps à la caliner et à lui passer tous ses caprices. Elle l'amuse plus qu'autre chose quand elle joue à la peste et il ferait tout pour elle, pour la voir heureuse. Pour son sourire. De son coté, Haesel se raccroche beaucoup à Eoin qu'elle voit finalement plus comme un frère qu'Heathcliff. qu'elle voit comme un homme. Elle recherche toujours son affection et ils sont si proches qu'en raison du coté volage du brun, certains se osent des questions sur leur véritable relation. Mais non, ils s'aiment comme un frère et sa soeur, rien de plus, rien de moins.
passé ∞ Les deux jeunes gens ne sont pas connus au cours de la guerre, mais nul doute que si leurs routes s'étaient croisées, un intéressant duel aurait pû avoir lieu entre eux.

présent ∞ Les deux jeunes garçons possèdent de nombreuses choses en commun et notamment le goût de la fête. C'est donc tout naturellement qu'ils se sont rapprochés à l'une d'entre et qu'ils ont appris à s'apprécier et à passer de bons moments ensemble sans se prendre la tête ensemble. Ils ne se fréquentent pas forcément en dehors des folles nuits qu'ils passent ensemble mais quand celles-ci s'arrivent, ils sont liés comme les doigts de la main dans les pires conneries possibles et imaginables. Ils adorent se lancer des défis plus débiles les uns que les autres. Le danger, les risques? Peu importe. Ils adorent repousser leurs propres limites et également celles de l'autre. Et si cela peut impliquer une tierce, cela les amuse encore plus. Ce n'est pas qu'ils sont cruels, non. Mais ils sont encore jeunes et tout ce qu'ils veulent ,c'est s'amuser tant qu'ils le peuvent et profiter à cent pour cent de leur vie au château.
passé ∞ Les deux jeunes gens ne se connaissaient pas, appartenant à deux camps différents mais la douce Scarlett avait entendu parler de Maxence par Augustine et elle ne pouvait s'empêcher de trouver ça dommage que le jeune homme soit parti rejoindre l'ennemi, persuadée qu'il aurait pu être heureux avec son amie rousse à Poudlard.

présent ∞ Encore une fille avec qui le brun n'a pas su se comporter. Ils auraient pu être amis, sincèrement. Ils auraient pu, leurs personnalités se seraient bien accordées et ils auraient pu apprendre à se connaître et à s'apprécier. Oui mais voilà, par moment Eoin est un gros con, et il ne s'en rend même pas compte - et c'est ça le pire. C'est car il ne l'est pas volontairement, ni même par méchanceté. Il l'est juste pour le plaisir de taquiner, d'embêter gentiment les autres. Et par les autres, Saphyr dans ce cas. En première année, il s'est clairement moqué de son physique ingrat, de ses manières de garçon manqué, de sa dégaine. Et cela l'a sincèrement blessée. Mais cela l'a aussi renforcée. Aujourd'hui, elle ne manque pas une occasion de le remettre publiquement à sa place, de prendre sa revanche. Lui, ne sait pas d'où vient une telle haine à son égard, ayant déjà oublié les moqueries - qu'il voulait gentilles - qu'il lui a fait subir dans le passé. Il ne comprend rien, et elle, n'est pas prête à pardonner.
passé ∞ Les deux jeunes gens ne se sont jamais rencontrés mais Augustine a parlé plusieurs fois à Ariane de Maxence et elle savait donc qui était le jeune homme, ce qu'il avait fait et surtout, ce qu'il représentait pour la rouquine. Lui, par contre, n'avait aucune idée de l'existence de la meilleure amie de la Delcourt.

présent ∞ S'il y a bien une personne avec qui Eoin fait le con, c'est bien cette pauvre Ariel. Il ne sait pas pourquoi, mais dès qu'il la voit, il a envie de la faire chier, de la contrarier au possible. Il aime lui piquer en douce ses affaires, lui faire des grimaces, tout un tas de petites bêtises qu'il ne fait pas forcément avec de mauvaises intentions - juste celle de s'amuser. Cependant, le garçon ne se rend pas compte que parfois ses gestes et paroles vont trop loin et qu'il blesse sincèrement la jeune fille qui ne le porte pas dans son coeur. D'autant plus, qu'elle, elle a fini par deviner en voyant son manège avec Sanaé qui il était. Et elle le fuit. Elle le fuit comme la peste, quand elle ne l'envoie pas séchement bouler et lui, lui ça ne le fait que vouloir l'embêter encore plus. 
SIXIÈME ANNÉE | LIBRE | aaron Taylor-Johnson (TUMBLR&LIVEJOURNAL)


Dernière édition par Amortentia le Ven 24 Jan - 23:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dungbomb.fr-bb.com

avatar
PARCHEMINS : 274

Amortentia
L'AMOUR FOU FOUT LA HAINE ENTRE NOUS, L'AMOUR FOU FOUT LE MONDE ENTIER A BOUT.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: WHERE DWELL THE BRAVE AT HEART (gryffondor) ✤ 5/8 de libres.   Ven 24 Jan - 20:49


lancelot symeon rosier

I’m someone who’s mostly dead inside but still has a little hope for something extraordinary, which, as I said, is the worst breed of human, because it means I know everything is bullshit, but that I secretly hope for the day when it might not be

passé ∞ 20 ans à sa mort en 1616 ҩ fiancé pour seulement trois heures à une fille qu'il aimait sincèrement ҩ co-fondateur et premier président des Chevaliers de l’Émeraude ҩ un peu drama-queen ҩ moqueur mais pas méchant ҩ détendu ҩ joueur ҩ cynique ҩ brave ҩ pas du genre à se laisser abattre ҩ de sang-froid ҩ dragueur ҩ sûr de lui ҩ susceptible ҩ se battait pour ce qu'il pensait juste ҩ bavard ҩ loyal ҩ très vite attaché ҩ influençable par ceux qu'il aimait ҩ observateur ҩ un brin égocentrique ҩ boudeur ҩ posé et calme lorsqu'il réfléchissait ҩ presque mou lorsqu'il établissait des tactiques ҩ vite soucieux ҩ juste ҩ passionné ҩ rebelle jusqu'au bout des ongles ҩ on a parfois douté de son intégrité mais il n'y a pas lieu d'être ҩ comme beaucoup de Serpentards, Septymus a été oublié après la Guerre ҩ alors qu'il était une figure principale de la Résistance sous cape ҩ s'agaçait lorsqu'on se moquait des plus faibles ҩ intègre et juste ҩ pas du tout ambitieux ҩ aurait normalement eu sa place à Gryffondor.

Il y a qu'une seule chose que Septymus Holloway n'a jamais voulu faire : décevoir ses parents. Son père était un homme dur et inflexible, sévère, qui ne lésinait ni sur les moyens ni sur les coups pour lui inculquer ses propres principes dans la tête. Sa mère, quant à elle, était une femme douce et effacée qui faisait plus office de décoration que de protectrice. Très vite, Tymus était confronté à une choix : accepter ou être déshérité. Arrivé à Poudlard, il fait la connaissance d'Amadeus et Kazran et noue avec eux, très vite, une amitié indéfectible. Ils sont tous les trois envoyés à Serpentard après que Tymus ait imploré le Choixpeau de lui épargner la maison des rouge et or. Il était cet homme populaire, apprécié, qui draguait tout ce qui bougeait et qui n'était pas près de changer... jusqu'à ce que Pénélope de Suresnes débarque dans sa vie comme un boulet de canon. Follement amoureux, ils vivent une romance sincère et passionnelle jusqu'à ce qu'il la demande en mariage, après une année d'amour fou. Malheureusement, au lendemain de sa demande (évidemment acceptée) il est retrouvé mort dans la Grande Salle, torturé, malmené, agonisant diront même certains. Les héros sont parfois bien mal jugés et cet homme, malgré le fait qu'il lança l'idée de la Chevalerie de l'Émeraude, malgré le fait qu'il construisit des passages secrets capitaux dans la suite de la Guerre, malgré le fait qu'il était un sorcier convaincu, un soldat juste, un homme intègre, il tomba dans l'oubli le plus profond et fut relégué à l'éternel rang damné des Serpentards...

présent ∞ dix neuf ans ҩ célibataire mais commence à entretenir des relations à droite et à gauche ҩ rédacteur en chef et photographe du journal de l'école ҩ timide ҩ maladroit dans ses mots comme dans ses gestes  ҩ moqueur, mais jamais méchamment ҩ souriant ҩ trop bavard ҩ nerveux ҩ est du genre à les murs ҩ essaye toujours de ne pas se faire remarquer ҩ a besoin des autres plus que tout, surtout de ses meilleurs amis ҩ pas très tactile avec les inconnus, trop avec ses proches ҩ rêveur au possible ҩ complexé ҩ complimente beaucoup sincèrement ҩ se trouve tout bonnement nul  ҩ un peu maniaque ҩ a des réactions parfois un peu trop excessive ҩ maladivement fouineur ҩ curieux ҩ un peu jaloux ҩ à l'écoute ҩ prévenant avec les femmes ҩ soigné ҩ introverti ҩ plus sensible qu'il ne le montre ҩ courageux même s'il pense le contraire ҩ très loyal et fidèle ҩ accro en amitié, volage en amour et inoffensif en inimité ҩ un peu égoiste ҩ a un besoin constant de plaire à ses proches ҩ facilement excité ҩ intériorise beaucoup ses sentiments ҩ est paradoxalement fragile et impressionnable.

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, Lancelot a connu une enfance joyeuse avec sa famille à Belfast. Il était tout spécialement proche de son jumeau, Perceval, avec qui il passé la plupart de son temps. Les deux garçons étaient pour le moins inséparables et Percy veillait toujours sur Lance, comme un grand frère protecteur. Il faut dire que le petit brun avait un don pour s'attirer des problèmes, pour se retrouver dans des situations pour le moins catastrophiques dont l'autre Rosier venait toujours l'extirper. Cependant, cette belle relation se termina lorsque Lancelot manifesta pour la première fois ses pouvoirs magiques - bien avant son jumeau. Ce dernier le vécut mal, son frère devenant pour un temps le chouchou de leurs parents et il instaura rapidement un climat de rivalité entre eux. En quelques années, Lancelot perdit tout: son frère, la reconnaissance de ses parents qui finalement étaient plus éblouis par Perceval que par lui, l'attention de sa soeur ainée Violet. Il sonna son arrêt de mort en rejoignant les Gryffondors, maison abhorrée par ses parents qui n'ont d'yeux que pour Poufsouffle et Serpentard. Pendant un long moment, le brun fut habitée par de terribles pensées sur lui même, des pensées presque suicidaires. Du moins, c'était avant qu'il ne rejoigne le foursome awesome formé par lui, Cercei, Seeley et Cordélia et ne trouve des vrais amis à qui parler, avec qui vivre et s'épanouir. Si pour le moment, il ne se souvient pas encore de son passé, il vit à fond son présent, se donnant à coeur perdu à ses plus proches amis.  
passé ∞ Dans le passé, Septymus et Gabriel ne se sont que peu fréquentés. Tous les deux, en premier temps, leaders des deux principales factions de Poudlard (les Chevaliers de l'Émeraude et les Guerriers de l'Écarlate), ils ne se sont rencontrés qu'à deux reprises pour des réunions d'urgence car les Chevaliers préféraient nettement agir entre eux, dans l'ombre. Toujours est il qu'un rapport de force s'est vite installé entre les deux hommes : Septymus, dès que ses yeux se sont posés sur Sofia, a tenté de la séduire et Gabriel l'a plutôt mal pris. Ils se sont violemment battus en duel mais ont fini par oublier ce différent à cause de la guerre. Toutefois, Gabriel a été l'un des premiers à se maudire de la mort de Septymus et le second à jurer à la vengeance ; malgré l'inimité qui les liait, cette rivalité constante qui les séparait, ils étaient deux combattants sur la même longueur d'ondes et personne, personne ne touche aux camarades de Gabriel Peverell.

présent ∞ Tout semble séparer les jumeaux Lancelot et Perceval Rosier. Tout d'abord, leur naissance. Perceval est né le premier et Lancelot le second : ayant tous les deux naquit en pleine nuit, ils sont séparés de quelques heures et donc d'un jour. Lance préfére nettement la lecture au Quidditch, il est allé à Gryffindor par la suite, la maison abhorrée par tous les Rosier quand Perceval est un fou du balai et un fier jaune et noir... bref, Lancelot collectionne les mauvais points alors que Perceval s'efforce de récupérer tous les bons. Pourtant, enfant, ils étaient très proches. Perceval veillait sur son frère et le protégeait de tout, alors que Lancelot l'adorait littérament, comme on aime son plus grand héros. Oui mais voilà, Lancelot a démontré ses aptitudes magiques plus vite que Percy, ce que ce dernier a très ml vécu. Très vite, c'est une histoire de rivalité méchante qui s'est liée entre eux, surtout du côté de Percy : il provoque constamment son frère, le traîne plus bas que terre et, surtout, le déteste encore plus depuis Poudlard à cause de son amitié extraordinaire avec Cordélia. Lancelot, quant à lui, répond rarement et préfère courber l'échine sans rien rajouter, réellement blessé par la langue acide et méchante de Perceval : celui-ci a complètement oublier son rôle de grand frère pour se concentrer sur celui d'ennemi et cela tue Lance à petit feu.
passé ∞ Septymus n'aurait certainement pas fait confiance à Ros en la rencontrant. Elle venait de Durmstrang, après tout, et il était un homme plein de méfiance et de préjugés. Ou peut-être aurait-il été touché par sa délicatesse, sa douceur... sauf que leurs chemins ne se sont jamais croisés car elle est arrivée à Poudlard quatre ans après la mort du Serpentard.

présent ∞ Lance s'était fait enfermer dans un placard. Perceval trouvait juste cela hilarant, surtout depuis que son jumeau avait découvert sa peur phobique du noir (elle était d'ailleurs causée à cause du Percy en question). Et un Lance terrifié et un Lancelot silencieux, immobile. Mais Cercei le trouva quand même, après que son ami Poufsouffle lui ait raconté sa farce génialissime d'après ses mots. C'est elle qui trouva ce petit Lancelot aussi expressif qu'une tombe, à deux doigts de l'évanouissement et l'accompagna gentiment aux cuisines où elle lui fit manger tout un tas de conneries jusqu'à lui arracher un sourire timide. Depuis, Lancelot lâche rarement la jeune femme. Il l'adore, littéralement, viscéralement. Elle est tout ce qu'il voudrait être tandis qu'elle l'aime beaucoup, le trouve attachant et adorable, avec son air un peu perdu et timide en public mais son grand entrain quand ils ne sont que tous les quatre - Cordélia, Seeley, Cercei et Lancelot, évidemment. Ils s'appréciaient tellement qu'ils sont sortis ensemble pour voir où ça pourrait mener, après une histoire de jeu débile de bouteille et d'alcool bu dans la plus grande des illégalités. Et même si ça n'a pas marché, même si ça n'a duré qu'une semaine, ils sont redevenus ces grands amis qui peuvent compter l'un sur l'autre. Cercei sait qu'elle est sans doute l'une des seules personnes pour lesquelles Lancelot pourrait se battre férocement et il sait qu'elle sera toujours là pour l'aider ou le sortir des mauvais pas.
passé ∞ Pénélope et Septymus. Pas forcément faits pour être ensemble mais assurément faits pour s'aimer de tout leur corps, de toute leur âme, de tout leur cœur. C'était un pur hasard, pourtant. Un jour il vient vers elle et la séduit, la cajole, la félicite, bref, lui fait son numéro de lover auquel elle réponde avec une œillade incertaine, un sourire distant et aucune réponse. Il en tombe aussitôt amoureux. Irrémédiablement. Finalement, elle finit par concéder avoir des sentiments pour lui. Finalement, ils finissent par s'aimer comme des fous, malgré les origines de miss, malgré les responsabilités de monsieur, malgré tout, contre tout. Ils s'aimaient, mille fois, trois mille fois, pour toujours et après peut-être, qu'est-ce qu'ils en savaient. Il veut terminer ses jours avec elle, construire un monde plus beau pour elle, gagner cette guerre en sa compagnie. Il veut plein de trucs. Elle veut juste une garantie, elle : qu'il la demande en mariage et l'avenir sera possible... peut-être. Il le fait sans hésiter, lui fait sa demande en pleine nuit alors qu'il rentre d'une soirée privée. Ils sont un peu éméchés mais l'envie est réelle, la demande aussi. Elle accepte, ils s'embrassent, se disent innocemment à demain. Sauf qu'il n'y aura jamais de demain pour Pénélope et Septymus. Il sera retrouvé mort au matin dans la Grande Salle, torturé, déchiqueté, à peine entier. Et elle le pleurera, oui, elle pleurera son seul vrai amour sincère. Mais elle semble bien vite l'oublier, elle se tourne vers Kazran puis vers Amadeus. Ils pensent tous qu'elle tombe amoureuse comme on tombe d'une chaise mais c'est faux : elle aime sincèrement Septymus, même après la mort. Elle ne veut juste pas être seule.

présent ∞ Aucune histoire d'amour entre Lancelot et Eurydice. Juste du sexe. C'est dommage, quand on pense à leur relation antérieure. Ils s'aimaient à la folie et là... ils se désirent. Mais faut dire que c'est un désir tout aussi passionnel, tout aussi fou qui les relie. Pas de sentiments, c'est la règle d'or. Ils ne savent pas trop comment ça a commencé, si ça a une chance de finir mais ils profitent de l'instant présent sans trop s'en soucier. Toujours à se chamailler et toujours à se draguer, ils finissent constamment l'un dans le lit de l'autre, l'autre dans le lit de l'un. Ils s'adorent, se détestent, s'aiment le temps d'une nuit et, au final, virent l'autre de peur de s'y attacher. Elle rend Lancelot plus confiant avec les filles et il l'adoucit légèrement, avec sa maladresse et sa tendresse désintéressée. Ils savent une chose : aucun n'a l'exclusivité de l'autre et Eurydice porte quelqu'un d'autre dans son cœur, Azraël, et sort avec une énième garçon qui la désintéresse. Pourtant, ils pourraient essayer peut-être de sortir ensemble, pour voir... mais pas demain, demain ils ont rendez-vous dans la salle sur demande.
passé ∞ Corey et Septymus se sont parfois parlés par hasard, ont étroitement collaboré pour certains raids et certaines missions mais, somme toute, ne se sont jamais vraiment adressé une parole en dehors d'un ordre tactique ou d'un conseil de sorcier. Ils s'entendaient bien, pourtant, avaient le même amour fou pour une femme et les mêmes compétences. Leur amitié n'a jamais abouti... dans le passé du moins

présent ∞ Seeley et Lancelot se sont rencontrés dans le Poudlard Express lors de leur première année. Lancelot a dû s'incruster dans le compartiment que le blond partageait avec sa sœur alors qu'elle était absente et ils ont tout de suite sympathisé mais la discussion a tourné court quand Cordélia est revenue. Pourtant, le blond a toujours été la Suisse durant le conflit qui a séparé la brune du brun : il ne s'est jamais impliqué d'un côté ou de l'autre même lorsque leurs disputes devenaient légendaires et lorsqu'ils se faisaient la gueule durant des semaines. Seeley a toujours été là pour Lancelot et le brun lui en est énormément reconnaissant : ils s'adorent et sont comme frères. Ils peuvent compter l'un sur l'autre et ne l'ignorent pas, formant avec Cordélia et Cercei le foursome awesome, un trio soudé et uni en amitié comme en rivalité : car les conflits, évidemment, ils connaissent. Mais ils les surpassent car, à quatre, ils sont plus forts que tout.
passé ∞ La team d'enfer, à Poudlard, c'était Septymus, Kazran et Amadeus, les trois unis pour le meilleur comme pour le pire. Septymus et Kazran étaient bien plus proches que Septymus et Amadeus mais ce serait mentir que de dire qu'ils ne s'entendaient pas : ils étaient parfaitement sur la même longueur d'onde. Ils complétaient les phrases de l'autre, lisaient presque dans les pensées l'un de l'autre et parlaient par regards entendus. Ils fondèrent, avec Kazran, les Chevaliers de l'Émeraude sur, étonnamment, l'idée d'Amadeus. Mais, très vite, la passion les déchira : ils étaient tous les deux tombés amoureux de Pénélope et elle avait choisi Septymus. Amadeus détestait le fait qu'il soit de moins en moins présents à leurs réunions secrètes, qu'il soit de plus en plus distrait, qu'il soit aimé par cette femme. Il détestait l'idée qu'on choississe Tymus plutôt que lui. C'est lui qui commanda la mort de son meilleur ami, son compagnon, son frère. Et c'est à lui qu'il adressa son dernier regard conquérant : désormais, il n'y avait plus d'obstacle entre lui et Pénélope. Septymus, l'a vu partir sans rien pouvoir fait, trop faible, quasiment mort. Et la trahison, encore aujourd'hui, le sentiment de s'être fait rouler dans la farine depuis le début

présent ∞ Azraël et Lancelot ne se connaissent même pas, ne se sont jamais parlés ou adressés un regard. Enfin si, une fois. Il est le meilleur ami du plan cul régulier du lion. Ce regard,  Lancelot s'en souviendra toute sa vie. Il n'a aucune souvenir de sa vie antérieure et ne saurait comment l’interpréter, ce regard. Azraël, quant à lui, sait parfaitement qui est Téo, qui il était surtout. Et il veut le faire tomber car il voit déjà en lui un obstacle pour son futur plus que sombre...
passé ∞ Septymus et Kazran, la paire d'as, la paire de rois. Les meilleurs amis du monde pour sûr. Ils étaient mythiques, formaient ce trio improbable en compagnie d'Amadeus même si on savait que Kazran et Septymus s'entendaient bien mieux, étaient bien pire que complices, deux véritables frères contre le monde. Ils pouvaient compter l'un sur l'autre, le savaient. Grâce à Tymus, Kazran avait des amis, une cause à épouser - ils avaient tous les trois, avec Amadeus, fondé la Chevalerie de l'Émeraude et échafaudaient des plans à l'encontre de Durmstrang - et des moments incroyables à vivre. Jusqu'au jour où Septymus fut retrouvé mort - par Kazran - dans la Grande Salle, son corps torturé et marqué par les sortilèges d'un infiltré bulgare. Le jeune homme cria aussitôt sa douleur, sa vengeance, et se promit de respecter le pacte qu'ils avaient fait : protéger Pénélope coûte que coûte.

présent ∞ Lancelot et Alcide ne se sont presque jamais parlés. Parfois, Lancelot vient vers Alcide pour lui emprunter un livre mais il en fait jamais vraiment attention à lui. Le Poufsouffle, quant à lui, tente d'attirer son attention comme il peut mais c'est chose perdue : Téo semble toujours occupé à faire quelque chose, ou, parfois, trop occupé à l'ignorer ou à se moquer gentiment de lui. Alcide couve des yeux Lancelot avec une certaine admiration, reconnaît le Septymus caché en lui, voit l'homme complexé que cache son air d'assurance. Il a l'impression de le connaître mieux que personne... de loin. De plus, Alcide ignore si Lancelot se souvient de quelque chose de sa vie antérieure ou si il n'a même pas conscience de cette histoire de vies antérieures. Il l'ignore car il n'ose pas aborder son ancien meilleur ami, de peur d'un rejet violent... mais que se passera-t-il lorsqu'il prendra son courage à deux mains ?
passé ∞ Les deux hommes ne se sont jamais rencontrés, étant dans deux camps complétement différents mais Septymus, le peu de temps où il a vécu, a contrecarré une des grandes attaques qu'Igor avait prévu en douce sur Poudlard, grâce à ses chevaliers d'émeraude et aux informations qu'il avait pu obtenir. Pour cette raison, et pour l'avoir donc humilié devant ses collègues, Igor vouait à l'égard de ce total inconnu une haine féroce qu'il n'a jamais pu assouvir.

présent ∞ Achille a toujours été un très mauvais élève mais ce que tout le monde sait bien au château. Par contre, ce que tout le monde ignore, c'est à qu'à cause de ses résultats pour le moins pitoyable, le jeune homme a failli redoubler sa sixième année et qu'il n'a pu passer que grâce à la promesse de rattraper son retard avec un professeur. Et qui est celui qui a hérité du sale boulot? Ce bon vieux Lancelot! Inutile de dire que ce dernier n'était absolument pas chaud à l'idée, surtout que l'imposant Achille l'effrayait un peu. Ce que le dernier remarqua bien rapidement. Depuis, chaque fois qu'ils doivent se retrouver à la bibliothèque pour travailler, Achille prend un malin plaisir à terroriser gentiment Lancelot ou à lui faire tout un tas d'avances et de remarques pour le moins déplacées, juste pour le plaisir de le voir s'offusquer, Lancelot croyant à cause d'un quiproquo que son ainé est bisexuel. Un grand taquin cet Achille.
passé ∞ Guinevere et Septymus se connaissaient de longues dates et étaient des amis très proches. Ils s'étaient rencontrés à un énième bal et, le courant étant bien passés, ils avaient essayé de se revoir le plus possible. Guinevere est probablement l'une des rares femmes que le brun n'a pas essayé d'amener dans son lit - ce qui est assez unique pour être notifié. Il n'y avait qu'une seule ombre au tableau de cette amitié, c'était celle que la jeune femme portait à Gabriel Peverell que Septymus ne pouvait pas encadré. Et autant dire que Septymus ne manquait pas de lui rappeler à quel point il trouvait le Gryffondor stupide, inconscient ou même encore inintéressant. De son coté, la jolie fille servait d'intermédiaire entre les deux, tentant tant bien que mal de les amener à faire la paix. Sans succès.

présent ∞ Le moins que l'on puisse dire, c'est que les deux jeunes gens aiment à répéter les mêmes schémas. C'est en quatrième année, pendant les vacances d'hiver, que Peah a réellement remarqué l'existence du frère de son meilleur ami - cet étrange énergumène. Et elle s'est rendue compte qu'elle n'a jamais vraiment cherché à le connaître, à savoir qui il est réellement, au delà de ce que Perceval a bien pu lui dire. Depuis, elle essaye de se rapprocher de lui et de lui parler, de lui tendre une éventuelle main amicale qu'il regarde avec beaucoup de suspicion. Après tout, n'est-elle pas la sœur de cœur de son bourreau? N'est ce pas là encore un mauvais tour de ce dernier? Non. Peah est bien sincère et veut vraiment apprendre à connaître Lancelot et à l'aider du mieux qu'elle peut. Elle veut aussi réconcilier également les deux frères, ne comprenant pas pourquoi certains ne se sont pas déjà donnés cette mission comme Seeley ou Cordélia...
SIXIÈME ANNÉE | LIBRE | logan lerman (TUMBLR&LIVEJOURNAL)


LIEN 'BONUS':
 


Dernière édition par Amortentia le Sam 25 Jan - 17:09, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dungbomb.fr-bb.com

avatar
PARCHEMINS : 274

Amortentia
L'AMOUR FOU FOUT LA HAINE ENTRE NOUS, L'AMOUR FOU FOUT LE MONDE ENTIER A BOUT.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: WHERE DWELL THE BRAVE AT HEART (gryffondor) ✤ 5/8 de libres.   Ven 24 Jan - 20:50


emory aloys delaney

C’est ça qui est génial dans l’univers ; son côté imprévisible.

passé ∞ est mort à l'âge de 75 ans ҩ s'est marié à une moldue peu après la guerre ҩ fondateur des Soldats du Sable ҩ courageux ҩ impulsif ҩ excellent combattant ҩ n'abandonnait jamais ҩ populaire ҩ gentil ҩ adoré, presque ҩ a marqué l'histoire ҩ fonceur ҩ souriant ҩ toujours à vouloir détendre l'atmosphère ҩ loyal, extrêmement même ҩ protecteur ҩ c'était un homme de parole ҩ juste ҩ savait faire la part des choses ҩ effronté ҩ généreux ҩ prêt à tout pour défendre ou venger ses proches ҩ avait la rancune tenace ҩ ne lésinait jamais sur les moyens ҩ mais ne sous-estimait pas ses ennemis pour autant ҩ il fut l'un des meilleurs combattants de son temps et spécialement de cette guerre : il tua à lui tout seul deux des quatre leaders des marches de Durmstrang ҩ on trouve une statue de lui dans la ville magique de Godric's Hollow, à côté d'autres héros de la guerre.

Ezekiel Morgenstern est internationalement connu pour être, certainement, l'un des duellistes les plus forts et médaillés de son temps. Ayant vécu dans un recoin modeste de l'Ecosse, il grandit en disciplinant les différentes créatures de la ferme et l'apprentissage de ses pouvoirs se fait dans le plus grand secret : il s'en sert toutefois pour faire le bien autour de lui et, à de nombreuses reprises, des situations cocasses le mettant en scène avec ses pouvoirs surviennent. Arrivé à Poudlard, dès le Choixpeau coiffé, il se retrouve à la table des Poufsouffle où il s'épanouit parfaitement. Très vite on lui découvre des aptitudes toutes particulières pour les Sortilèges et les Défenses Contre les Forces du Mal. A l'instar d'Emory, Ezekiel était un homme aimé de ses proches, tout feu tout flamme, à la loyauté légendaire et rancunière. C'est lui-même qui, au début de la guerre, fonda la guilde des Soldats du Sable, représentant avec brio les Poufsouffle dans cette petite association et il fut le leader de nombre de raids à l'encontre de Durmstrang afin de libérer ou venger ses amis capturés ou morts. Il fut notamment le tueur de Aleksander Romanov, mort qui le rendit nationalement célèbre car Romanov était le général des armées slaves ; Andromeda Petrov fut aussi l'une de ses victimes ainsi que bon nombre d'autres noms effacés ou non par l'Histoire qui ne s'arrête jamais. Il s'éteint dans son lit à l'âge étonnant de 75 ans avec le sourire aux lèvres, après avoir œuvré des années et des années pour la reconstruction des châteaux de Poudlard et Beaubâtons. Encore aujourd'hui, le nom d'Ezekiel Morgenstern inspire crainte, admiration et, surtout, respect.

présent ∞ dix-neuf ans ҩ célibataire ҩ loyal ҩ courageux ҩ posé ҩ véritable héros et fondateur des sombres phénix avec cordélia lysaght ҩ souriant ҩ drôle ҩ bavard ҩ juste ҩ a un cœur en or et sur la main ҩ confiant ҩ peut paraître excessif ҩ parfois brusque ҩ très, très protecteur ҩ vif ҩ droit ҩ a les poings dans le nez qui volent vite ҩ bienveillant ҩ gentil ҩ compréhensif ҩ compatissant ҩ très dur avec les menteurs, les lâches et les gens qu'il n'estime pas méritant ҩ apprécié par tout le château ҩ serviable ҩ cultivé ҩ mais il ne lit pas beaucoup ҩ a toujours une anecdote ou une histoire à raconter ҩ est incollable en quidditch ҩ mais n'en joue pas suite à une chute traumatisante ҩ est le premier supporter de l'équipe des gryffondors.

Emory est le gars qui touche tout le monde Littéralement. Ou bien on l'adore ou bien on le déteste : on ne lui reste jamais indifférent. Il a eu une enfance simple, heureuse à Pré-au-Lard là où il est né et a grandi en compagnie de ses parents qui tenaient à eux deux le bar Les Trois Balais. C'est dans ce petit endroit qu'il a appris plein d'histoires, d'anecdotes, de voyageurs et d'hommes ivres, de sorciers du monde entier. Emory est un passionné de voyages, de grandes étendues, d'aventure. Il ne rêve que de ça. Il lui arrive parfois d'être plongé dans un long silence rêveur, où il se voit dragonnier, aventurier, magicien à travers le monde... Emory est un rêveur. Mais c'est un rêveur que tout le monde adore, un rêveur droit et courageux, qui sait comment et pourquoi faire les choses bien. Il est excellent sous tous rapports et s'est très vite fait beaucoup d'amis, ayant généralement des relations fusionnels avec eux car Emory ne fait jamais dans la demi-mesure. Depuis très jeune (dès qu'il a fait la rencontre de la belle et jeune Echo, en fait), il se souvient parfaitement de la totalité de sa vie antérieure. Pourtant, il n'y cherche aucune vérité, rien du tout : il estime que ce qui est fait est fait. Dès qu'il voit le nom d'Ezekiel Morgenstern écrit dans les livres, il ne peut s'empêcher de sourire et de penser : j'espère être à la hauteur de cet homme. Et il l'est. Honnêtement.
passé ∞ Briséis et Ezekiel se sont rencontrés le jour de la bataille de Beauxbâtons, au commencement de la guerre. Elle n'était qu'une gamine de quinze ans mais elle a directement tapé dans l’œil du Poufsouffle. Non pas dans le sens amoureux, non mais dans sa splendeur guerrière et dans la maîtrise destructrice des dragons avec elle qui brûlaient les bulgares sans la moindre pitié. Elle n'était qu'une enfant et pourtant, elle était une des plus féroces combattantes qu'il n'avait jamais vu. C'est sur le dos d'un de ses dragons qu'il a d'ailleurs quitté la France et la défaite, apprenant à connaître personnellement la jeune fille. En l'espace de deux ans, ils se sont énormément rapprochés et sont devenus presque inséparables. Certains disaient qu'ils étaient secrètement amants et fiancés, mais il n'en était lien. C'est un lien semblable à celui entre un frère et une sœur qui les unissait, fort et solide. Si solide d’ailleurs que lorsqu'elle fut présumée morte, Ezekiel entra dans une rage noire que nul n'aurait pu lui soupçonnait et qui entraîna la mort terrible d'Aleksander, le seul homme que sa sœur de cœur n'ait jamais aimé. Après la disparition de la jeune fille, il ne la revit qu'une seule fois, ou tout du moins, il l'entraperçut, peu de temps avant son accouchement, et tenta de l'interpeller alors qu'elle se trouvait dans les environs de Poudlard mais il n'eut le temps que de cligner les sourcils qu'elle avait disparu et il crut avoir affaire à une hallucination, Briséis étant morte pour lui depuis des mois...

présent ∞ Le lien qui unie Emory et Echo est probablement un des plus solides de tout Poudlard et il remonte à l'année de leur treize ans. Alors que le jeune homme était de sortie, il se fit percuté par une petite forme gracile aux longs cheveux blancs, une gamine perdue et terrorisée dont le souvenir se superposa parfaitement à une autre fille de son passé. Briséis. Echo. Pour Emory, les deux jeunes filles ne faisaient qu'une seule et même personne. C'est pourquoi il a ramena chez ses parents, ces derniers s'occupant de la petite pendant plusieurs mois, jusqu'à son entrée à Poudlard. Emory est le seul à tout connaître du passé de la jeune fille et il se sent responsable d'elle. Il est toujours aux petits soins avec la Poufsouffle et il pourrait donner sa vie pour elle. Echo, elle, est toujours collée à Emory, comme si elle était son ombre. Les mains glissées l'une dans l'autre, un baiser doux sur la joue, une sieste commune, dans de petits gestes qui troublent les esprits et font penser aux gens que ces derniers sont en couple. Mais il n'en est rien : ils s'aiment comme frère et sœur et sont les meilleurs amis du monde. Sans Emory, il n'y a pas Echo et sans Echo, il n'y a pas Emory. Elle est toujours là pour lui apporter douceur et conseils, lui pour brandir le poing face à ceux qui osent embêter la brune. Un duo soudé envers et contre tout, dont la force de l'amour et de l'amitié est à toutes épreuves.
passé ∞ Pour ainsi dire, Aleksander et Ezekiel ne se sont jamais connus. Evidemment, le nom du bulgare était craint et respecté dans toute l'Europe mais Morgenstern ne s'était pas encore fait un nom, Aleksander ignorait tout de son existence. Tout change lorsque Briséis, la meilleure amie d'Ezekiel, sa petite sœur de cœur, est capturée et gardée en captivité à Durmstrang. Très vite, la rumeur coure qu'elle est morte, qu'Aleksander Romanov l'a lui-même tué et la colère aveugle Ezekiel. Il propose de toute de suite prendre les armes mais on le refrène, on lui dit de réfléchir. Un an plus tard, le raid qu'il désire depuis si longtemps est lancé et il le mène. Il arrive en Bulgarie, dans le château et il tue presque aussitôt Aleksander Romanov d'un poignard en plein cœur, ivre de chagrin et de haine. Il ne verra jamais le dernier regard du général pour une silhouette sur les toits qui s'enfuit. Il ne saura jamais l'amour interdit qu'il a vécu avec Briséis. Et il ne comprendra jamais pourquoi l'Homme de Fer, pourtant réputé pour être un grand adversaire et un pro de l'arme blanche, ne s'est pas débattu contre lui.

présent ∞ Contre toute attente en vue de leurs antécédents, Emory et Sloan sont devenus amis. Bon, une grande amitié houleuse mais une amitié quand même. Ils se sont rencontrés dans le train en direction de leur première année, avec Echo. En un regard, Emory a compris que Sloan n'était pas bien méchant et qu'il était du genre sympa : en quelques phrases, ils commencent à s'apprécier et, au final, deviennent amis. Tout bascule quand Sloan se moque d'Echo, la petite sœur de coeur d'Emory. Mais ils sont meilleurs amis, les deux garçons. Ils ne peuvent rien y faire. Pourtant, le brun frappe l'autre, pourtant ils se disputent, pourtant ils font plein de trucs négatifs mais, au final, ils ne peuvent combattre l'amitié qui les lie. On ne peut rien y faire, contre ce genre de lien. Ils se crachent constamment dessus au sujet d'Echo, n'ignorent rien de l'autre mais, au fond, un gouffre les sépare. Emory se souvient de toute sa vie antérieure et hésite à révéler des choses capitales à Slow à propos d'Aleksander - tandis que, parallèlement, Sloan a l'impression que son meilleur ami ne peut pas comprendre sa relation avec Echo, qu'il ne comprendra certainement jamais l'envie qu'il a de la protéger et de la garder de l'aimer, lui, le pauvre con en puissance. Mais malgré les doutes, les inquiétudes et malgré les conflits, ils seront toujours l'un pour l'autre et c'est ça qui est beau entre eux.
passé ∞ Ezekiel et Sofia étaient déjà de très bons amis et le jeune homme fut l'un des rares à pleurer la disparition de cette dernière, non-convaincu par la prétendue trahison de celle-ci. Bien que leur relation soit devenue un peu tendue à la mort du frère de cette dernière, Ezekiel avait une affection toute particulière pour cette petite poupée de porcelaine qu'il se sentait le devoir de protéger même si, contrairement à tous les autres, il savait voir le fer sous son apparence angélique. Les deux jeunes gens passaient énormément de temps ensemble et ils aimaient à pratiquer la magie tous les deux et à expérimenter de tout nouveaux pans de cette dernière. Ils étaient très complices, se disaient tout et savaient qu'ils pouvaient tout se confier, même si Sofia n'a pas eu le temps de lui parler de l'Hocruxe en elle, ce qu'elle ferait dans leurs vies futures.

présent ∞ Cordélia et Emory. Emory et Cordélia. Les deux faces d'une même pièce. Il est la lumière, elle est les ténèbres. Il est le cœur, elle est le cerveau. Ils sont toujours fourrés ensemble, malgré leurs maisons ennemies, malgré leurs caractères diamétralement opposés. Si Echo est la personne la plus importante pour Emory, Cordélia est également spéciale pour lui et sa seconde meilleure amie. Tous les deux conscients de qui ils étaient autrefois, ils ont décidé de s'allier et de former un petit groupe de sorciers d'élite pour protéger Poudlard en prévision d'une seconde guerre à venir. Emory est une des rares personnes en qui Cordélia a confiance et à qui elle a confié son terrible secret. Emory, lui, ne peut pas s'empêcher de veiller sur celle que tous craignent à l'école et de tenter de remuer ciel et terre pour la sauver du destin qui l'attend. Malgré les disputes, malgré les différentes opinions qu'ils peuvent avoir, ils s'aiment sincèrement et sont comme des jumeaux. Ils savent qui peuvent compter l'un sur l'autre et jamais, ô grand jamais, ils n'abandonneront l'autre.
passé ∞ Dans le passé, les deux jeunes gens étaient bons amis et ils avaient une confiance mutuelle l'un en l'autre plus que nécessaire vu que Nathaniel était le subordonné d'Ezekiel au sein des Gardes du Sable. Ils étaient donc amenés à passer énormément de temps ensemble et si Ezekiel était un féroce guerrier, Nathaniel lui, était surtout doué pour guérir les blessures et apporter des informations sur l'ennemi. Une fine équipe, un duo solide et très lié, au point tel qu'Ezekiel fut très affecté par la mort du blond et que c'est avec hargne et désir de vengeance qu'il participa au dernier raid visant à le venger, la dernière bataille de la guerre. Une amitié tranquille, chaleureuse que malheureusement la guerre a réduit à néant bien trop vite.

présent ∞ Le moins que l'on puisse dire c'est qu'il en faut beaucoup pour exaspérer Emory et pourtant, Jagger y arrive parfaitement. Pourtant,les deux jeunes gens auraient pu être amis, le Gryffondor a tout fait pour. Quand il a retrouvé l'ancien Poufsouffle, il a cru retrouvé son ancien ami mais ce fut finalement à son némésis qu'il fut confronté et on peut dire que pour le lion, le serdaigle n'y a rien gagné au change. Il ne supporte pas ses manières prétentieuses, sa tendance à la séduction et à la manipulation. Il ne voit en lui qu'un don juan pompeux et sans le moindre talent, l'ombre du jadis doux et tendre Nathanael qui valait définitivement bien mieux que ça. Jagger de son côté a du mal à encadrer ce brun que tous aime et il est vite irrité quand le nom d'Emory vient sur les lèvres ou que ce dernier est dans les parages. Il ne comprend pas ce que les gens lui trouvent et ne voit en lui qu'un nabot aux grandes oreilles, un crétin de lion. En bref, bien que la guerre ne soit pas déclarée entre eux, l'inimitié qui les lie est tout de même connue de tous.
passé ∞ Isadora et Ezekiel étaient de bons amis et il se tournait souvent vers elle, en raison de sa passion pour les archives. Elle était celle qui lui donnait le plus d'informations sur tout ce qu'il pouvait avoir besoin de savoir et en contre partie, il la laissait écrire tout de sa vie dans les moindres détails, jusqu'à la couleur de ses chaussettes s'il le fallait. Ils s'étaient rencontrés peu de temps après l'arrivée de la jeune femme à Poudlard, étant dans la même maison, il l'a un peu prise sous son aile et l'a aidée à s'intégrer aux autres. Pendant la guerre, ils se sont énormément serrés les coudes, notamment à la mort de l'époux d'Isadora et Ezekiel n'a jamais douté une seule seconde de la loyauté de sa camarade voilà pourquoi il n'a pas cru une seule seconde à l'accusation de haute trahison planant sur la tête de la française. Il a fait tout son possible pour la sauver, pour empêcher qu'elle ne soit exécuter, en vain. Le mal fut fait et il ne put jamais se pardonner sa mort.

présent ∞ Emory ne peut pas s'empêcher de veiller un peu sur Missy et autant dire que cela lui cause pas mal d'ennuis. Il faut dire que la jeune fille a tendance à se créer pas mal d'ennemis et à se mettre dans le pétrin et c'est toujours lui qui est là pour l'en sortir et pour essayer de réparer les pots cassés. Il s'en veut tant de la mort de la jeune fille dans sa vie antérieure qu'il se sent le devoir d'essayer de la faire mûrir et qu'il se montre toujours présent pour elle, n'importe où n'importe quand. De son côté, Missy n'hésite pas à abuser de la gentillesse d'Emory, sans se rendre forcément compte qu'elle le blesse en le traitant plus comme un gentil petit chien que comme un ami. Elle n'est encore qu'une gamine qui ne se rend pas compte des choses et notamment de l'amitié sincère que le brun lui porte. Espérons pour elle qu'elle ouvrira les yeux avant qu'il ne finisse par baisser les bras et par la laisser se débrouiller seule.
passé ∞ Kazran et Ezekiel s'entendaient vraiment bien, dans le passé. Kazran avait co-fondé les Chevaliers de l'Émeraude et Ezekiel les Soldats du Sable. Le Serpentard était notaire et recopiait tous les faits et gestes des Chevaliers. C'est lui aussi qui était chargé d'aider les autres groupes, notamment les Gardes et les Soldats, à coordonner tous les faits. Finalement, Ezekiel et Kazran se sont retrouvés à travailler ensemble pour une histoire de ravitaillement de Pré-au-Lard. Ils ont sympathisé très vite et ont commencé à parler de tout et de rien, notamment des filles, des soins à prodiguer, des gens à protéger - bref, de tout sauf de la Guerre. Après cela, ils se revoyaient souvent pour tout et rien, autour d'un verre, toujours à rire et à parler de sujets légers - jamais, ô grand jamais, ils n'osaient parler de sujets sérieux comme la Guerre ou les blessés... ou Briséis. C'était seulement avec Kazran que Zeke arrivait à garder le sourire et la pêche après la disparition de sa meilleure amie. Kazran avait toujours été un peu amoureux, un tout petit peu, de la Gryffindor et Zeke avait gentiment tenté de lui arranger son coup en tentant de les rapprocher. En vain : elle avait été capturée deux jours avant leur premier rendez-vous. Ils essayaient tant bien que mal de faire revivre son souvenir en parlant d'elle, en faisant quelque chose, en l'imaginait entre les deux... mais c'était dur et si triste. Ils ont toujours été présents l'un sur l'autre mais, à la mort de Kazran, Ezekiel a bien vite compris que, au fond, il ne connaissait rien de cet homme si distant parfois.

présent ∞ Il y a une chose que Emory déteste plus que tout chez Sloan : le fait qu'il maltraite constamment Alcide. Il lui en a fait la réflexion à plusieurs reprises mais Sloan n'a jamais arrêté, au long des cinq années de scolarité du Poufsouffle, de l'humilier, de le faire traîner plus bas que terre, de lui lancer une mélopée de sortilèges dès qu'il le voit. Emory sait bien que se battre avec son meilleur ami n'arrangera rien, empirera tout donc il se tait et préfère aller voir Alcide après chaque fois que Gary le maltraite. Il l'aide à se soigner lorsqu'il en a besoin et le réconforte avec un sourire les autres fois. Il revoit en lui le Kazran fragile, celui qu'il était à la mort de Septymus et il est très ému par ce garçon. Alcide, quant à lui, voit en lui sont héros et, surtout, Ezekiel, son grand confident et ami. En revanche, les deux garçons ignorent que l'un l'autre se rappelle de toutes leurs vies antérieures. Enfin, Emory l'ignorait jusqu'à ce que Cordélia Lysaght lui en parle et qu'il ne se mette à tester gentiment Alcide afin de voir ce qu'il se rappelait et, surtout, pour l'endurcir. La Serpentarde et le Gryffondor ont absolument besoin de gens comme Alcide qui se rappellent de leurs vies antérieures... mais plus forts, ce serait pas plus mal non plus. Alcide voit toujours Emory comme son modèle sur terre et fait de son mieux pour le satisfaire, lui et ses petits défis et ses paroles encourageantes.
passé ∞ Le moins que l'on puisse dire c'est que la rencontre entre ces deux derniers fut brève mais intense. Ils se sont affrontés au cours d'un terrible duel qui dura trois jours et trois nuits, un duel au cours duquel Ezekiel ressortit vainqueur. Un duel de légende où magie noire et magie blanche se sont affrontés comme jamais auparavant. Ils ont utilisé des sorts plus puissants les uns que les autres, aujourd'hui encore, le lieu de leur combat est toujours marqué par l'affrontement. Des miasmes de magie noire flotte dans les airs tourbillonnant au milieu des sphères de lumière. Ezekiel et Andromeda. Deux passés complètement opposés. Deux Nemesis. Une rencontre qui marquerait leurs esprits jusqu'à leurs vies futures.

présent ∞ Le moins que l'on puisse dire de ces deux là, c'est qu'ils se haïssent mais à un point fou, à se rendre malade. Si le meurtre avait été légal, aucun doute que l'un d'eux serait déjà passé à l'acte. Dès qu'ils se croisent au détour d'un couloir, l'inimitié entre eux refait surface et tous s'écartent pour ne pas se retrouver au milieu de leurs querelles. Les choses ne vont que de mal en pis et Viola torturant Echo ne peut que s'exposer aux représailles d'Emory qui sont toujours à la hauteur des méchancetés de la Serpentarde. Un lien en apparence de haine pure et dure mais qui, depuis quelques temps, semble se nuancer pour ne devenir qu'encore plus dangereux qu'auparavant. Un danger au gout d'interdit. Les deux ennemis qui ne peuvent vivre ensemble mais aussi, qui ne peuvent vivre l'un sans l'autre. Une tension aussi bien meurtrière et sexuelle anime ces deux êtres qui se cherchent et se trouvent au point qu'une fois, une seule, ils ont commis l'irréparable dans la noirceur d'une salle de cours, unissant leurs corps dans une danse du bien avec le mal. Ils se haïssent et pourtant, ils ne peuvent s'empêcher de chercher l'autre du regard dans la pièce, de repenser à ce moment interdit, de rêver à un second round. Si Viola pouvait aimer, Emory serait celui le plus apte à faire battre son cœur et si Emory était assez faible pour céder aux ténèbres, se seraient face à Viola qu'il courberait l'échine. Mais l'un comme l'autre sont ce qu'ils sont et de telles choses n'arriveront jamais. Un amour avorté avant même sa naissance, transformé en haine viscérale et en passion dévorante.
passé ∞ Les deux jeunes gens ne se connaissaient que de réputations dans leurs vies antérieures et pour cause : d'un côté, nous avions l'un des plus sanguinaires guerriers de Durmstrang, le dirigeant de la Marche du Sud et de l'autre, l'un des plus brillants duellistes de Poudlard, le fondateur des Gardes du Sable. Un combat épique aurait probablement eut lieu si leurs chemins les avaient conduits l'un à l'autre mais malheureusement pour les friands du genre, ce ne fut jamais le cas.

présent ∞ Emory a définitivement un faible pour les anciens leaders des Marche de Durmstrang car il s'entend véritablement bien avec Achille. Les deux jeunes hommes se retrouvent souvent en soirées et aiment à discuter ensemble de tous les sujets possibles. Achille s'est même donné une mission : débaucher un peu ce garçon parfait qu'est Emory. Il ne cesse de le pousser vers toutes les filles possibles et imaginables, de le faire boire comme un trou et de lui faire relever des défis plus bêtes les uns que les autres. Emory, de son coté, se plait à croire qu'Achille est la preuve vivante que les anciennes vies ne comptent pas tant que cela et que leur destinée n'est pas écrite à l'avance. Une bonne vieille amitié masculine dans toute sa beauté et dans tous ses clichés, une amitié aussi solide qu'elle peut l'être.
sixième année | libre | colin morgan (tumblr&livejournal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dungbomb.fr-bb.com

avatar
PARCHEMINS : 274

Amortentia
L'AMOUR FOU FOUT LA HAINE ENTRE NOUS, L'AMOUR FOU FOUT LE MONDE ENTIER A BOUT.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: WHERE DWELL THE BRAVE AT HEART (gryffondor) ✤ 5/8 de libres.   Ven 24 Jan - 21:01


sanaé imogen darrow

When they confronted her like this, she felt like a delicate freaking time bomb just waiting for a time and a place to explode

passé ∞ dix-sept ans au début de la guerre ҩ vingt-trois ans au moment de sa mort (1619) ҩ elle a été élève à Beauxbâtons, avant de rejoindre Poudlard et les guerriers de l'écarlate ҩ fiancée de force à la naissance à Maxence de Beauvoir ҩ sincère  ҩ maladroite  ҩ pleine de bonne volonté ҩ joyeuse malgré la guerre ҩ tête brulée  ҩ impatiente ҩ boudeuse ҩ agissait avant et réfléchissait après ҩ  entière ҩ incorruptible ҩ taquine à l'extrême ҩ elle était très appréciée de ses camarades car elle arrivait à les faire rire peu avant les batailles, malgré la mort qui planait sur leurs têtes et car après, elle était toujours là pour leur remonter le moral  ҩ hantée par la destruction de Beauxbâtons ҩ loyale à l'extrême ҩ détestait les compromis ҩ vrai pipelette ҩ amicale ҩ manquait cruellement de discernement ҩ imprudente ҩ atteinte d'hyperactivité ҩ garçon manqué  ҩ  avait un fort besoin de reconnaissance.

Augustine Delcourt faisait partie d'une famille de la très basse noblesse française et elle a connu une enfance tranquille auprès de ses parents et de ses nombreux frères et soeurs. Les premières années de sa vie auraient pu être les plus belles de toute son existence si sa famille ne l'avait pas fiancée pour des raisons qui lui étaient totalement obscures au fils d'une baronnie voisine, Maxence de Beauvoir. Déjà tous petits, les enfants ne s'entendent pas et passent le plus clair de leur temps à se chamailler. L'un comme l'autre refusent que leurs vies soient dictées par leurs ainés et ils voient clairement ces fiançailles comme un frein à leurs libertés. Ce n'est qu'à leur entrée à Beauxbâtons que les deux jeunes gens apprennent enfin à se connaître et à s'apprécier. Du moins, jusqu'à la destruction de leur école. Il rejoint Durmstrang, elle rejoint Poudlard et en parallèle à la guerre se noue leur propre conflit. Sur chaque champ de batailles, ils se cherchent et s'affrontent, se combattent, déversent leur rage et rancoeur dans leurs baguettes pour finalement, être séparés par leurs camarades. Ils se haïssent et pourtant ils s'aiment plus que tout et alors qu'il est envoyé avec un sort enfermé en lui par Freya Romanov elle-même, un sort qui le fera exploser lui et tout ce qui se trouve autour dans un laps de temps imparti, elle le retrouve et l'en empêche. Elle le retrouve et meurt avec lui, ne pouvant le laisser faire mais ne pouvant le laisser mourir seul pour autant. Un amour plein de haine.

présent ∞ dix neuf ans ҩ elle est batteuse dans l'équipe de quidditch de sa maison et présidente de la section féministe des licornes de l'arc en ciel ҩ célibataire endurcie, elle n'a pas le temps de s'investir dans une relation amoureuse ҩ loufoque  ҩ  passionnée dès qu'il s'agit de défendre ses convictions ҩ téméraire ҩ fouineuse ҩ bagarreuse ҩ n'est pas une excellente élève mais s'en fiche comme pas deux ҩ solidaire, surtout avec les autres femmes ҩ attachante ҩ  extrêmement rancunière ҩ lunatique ҩ plus sensible qu'elle ne le montre ҩ très indépendante ҩ se fiche de ce qu'on dit d'elle ҩ  gaffeuse ҩ ronchonne ҩ blagueuse ҩ de mauvaise foi ҩ déteste l'injustice ҩ surexcitée ҩ atteinte d'hyperactivité, comme dans le passé ҩ très ouverte d'esprit ҩ n'aime pas qu'on se mêle de ses affaires.

Jamais Sanaé ne se serait doutée qu'elle était une sorcière si son frère n'avait pas été appelé à Poudlard deux ans avant elle. Avant ça, la jeune fille a mené une existence des plus banales à Glasgow en Ecosse. Enfin, banale pour elle mais pas pour son entourage qui regardait parfois sa famille d'un drôle d'oeil et pour cause: Sanaé n'a pas de mère. Non, Sanaé a deux papas et si pour elle cela a toujours été une chose des plus normales, elle a apprit en grandissant que les autres ne le voyaient pas forcément de la même manière. D'abord décontenancée par cela, la petite rousse ne se laisse pas abattre par les remarques méchantes et désagréables et plutôt que de s'écraser, elle décide de se faire le porte-parole de tous ceux et celles que l'on maltraite, que l'on critique, que l'on descend plus bas que terre. Les homosexuels, les étrangers, les femmes, tant de cause qu'elle embrasse avec fermeté et conviction.  Des causes qu'elle n'a pas abandonnée en se rendant à Poudlard - bien au contraire. En effet, dès sa première année, la lionne a rejoint les Licornes qu'elle dirige maintenant avec chaleur et entrain, multipliant les actions de sensibilisation auprès des autres élèves. Si sa vie de militante est au beau fixe, on ne peut pas en dire autant de sa vie scolaire qui frôle les T ou de sa vie amoureuse qui est en tout point catastrophique. Il y avait bien ce garçon là, ce brun de sa maison. Elle pensait réellement que quelque chose se passait entre eux. Mais non. Ce n'est finalement qu'un scroutt à pétard. Un scroutt à pétard qu'elle hait. Et pourtant, ses yeux recherchent toujours les siens dans la foule. Et pourtant, elle a toujours ce besoin d'être proche de lui, même pour se haïr, même pour se déchirer... un appel de l’outre-tombe, d'une vie passée qui commence lentement à se réveiller sous forme de rêves confus et bien trop flous pour qu'elle en saisisse le sens.

passé ∞ Angus et Augustine ne s'entendaient absolument pas, malgré le fait qu'ils furent officiellement dans le même camp. Il la trouvait stupide et irréfléchie, quant à elle, elle voyait bien que quelque chose de louche se cachait sous les airs de saint du blond. Elle tenta d'ailleurs de prévenir plusieurs fois sa meilleure amie Ariane à ce sujet mais en vain. Les gens évitaient de les inviter au même endroit au même moment car il suffisait qu'ils se retrouvent dans une même pièce pour que l'atmosphère change du tout au tout et devienne profondément désagréable, Augustine provoquant toujours Angus qui ne lui répondait qu'avec une grande froideur - laissant quelques instants sa véritable personnalité resurgir.

présent ∞ Les deux jeunes gens ont été adoptés par les mêmes parents et se connaissent donc depuis l'enfance. Autrefois, ils étaient véritablement proches. Cailean veillait tout particulièrement sur sa petite soeur qui elle, n'aimait personne autant qu'elle aimait son aîné. Mais avec le retour des souvenirs de Cailean, les choses se sont énormément compliquées et le garçon a commencé à mettre de la distance entre la rouquine et lui. Quand celle-ci a tenté de le confronter sur son changement soudain de personnalité et de comportement, il l'a rejetée et une violente dispute s'est déroulée entre eux. Aujourd'hui, c'est à peine s'ils se regardent quand ils en viennent à se croiser dans les couloirs. Pourtant, Merlin seul sait à quel point Cailean manque à Sanaé et même si celui-ci ne veut pas le reconnaître en raison de ses convictions personnelles et racistes envers les né-moldus, sa soeur lui manque également.
passé ∞ Augustine et Maxence. Une tragique histoire qui commence dès la naissance des deux enfants. Fiancés par leurs parents, les deux gamins ont du mal à accepter d'être contraints d'épouser une personne qu'ils ne connaissent pas et n'aiment pas et se rejettent violemment dans un premier temps. Il la trouve grossière et stupide, elle le pense snobe et inintéressant. Ils ne s'entendent pas - et surtout, ne veulent pas s'entendre. Pourtant, l'arrivée de la rouquine à Beauxbâtons change la donne et ils commencent doucement mais sûrement à se rapprocher. Il trouve finalement en elle une jeune fille entière et authentique, et elle lui concède volontiers un esprit cultivé et piquant. Lentement mais sûrement, ils commencent à ressentir des sentiments l'un pour l'autre - mais c'est sans compter sur la jalouse maladie de l'amante de Maxence qui se sert de la guerre pour les séparer. En effet, manipulant le brun et sa peur phobique de n'être que le toutou de son père, elle l'emmène avec elle à la destruction de Beauxbâtons à Durmstrang, alors qu'Augustine rejoint sans la moindre hésitation Poudlard. Lui, met ses sentiments naissants sur un retournement de cerveau que son père aurait tenté de lui imposer, elle, vit son ralliement au camp ennemi comme la pire des trahisons. Entre eux, naît alors une haine farouche qu'ils assouvissent sur le champ de batailles, se bagarrant encore et encore jusqu'à l'épuisement, jusqu'à ce qu'on les sépare de force. Jusqu'à ce fameux jour où Maxence, usé par la guerre, accepte une dernière mission kamikaze que lui donne Freya Romanov. Il va mourir il le sait, mais il emportera au moins avec lui son ennemi - Emrys Peverell. Mais elle est là, encore et toujours. Augustine est là et elle tente de l'en empêcher, de lui faire changer d'avis. Mais il ne peut pas. Il ne peut pas faire marche arrière, mais elle ne peut pas aller de l'avant. Alors ils se serrent, se frappent et surtout, ouvrent leurs coeurs. Et ils comprennent. Ils comprennent finalement qu'ils se sont toujours aimés, qu'ils auraient pu être heureux. Mais il est trop tard désormais. Il est trop tard, et le sort s'enclenchent, les entrainant tous les deux ensemble dans la mort.

présent ∞ Les choses auraient pu très bien se passer entre Eoin et Sanaé. Vraiment Elles avaient d'ailleurs parfaitement bien commencées. Un garçon rencontre une fille, le feeling pase bien et tous et toutes se disent qu'ils vont finir ensemble. Après tout, ils flirtent ouvertement, se regardent toujours du coin de l'oeil et se font des sous-entendus gros comme le monde. Oui, mais c'est sans compter sur la peur d'Eoin de s'engager mais aussi, son coté volage et facilement manipulable. Et alors que Sanaé pense sincèrement  à se déclarer, alors qu'elle le cherche dans une fête pour lui ouvrir son coeur, elle le surprend au lit avec cette garce de Teagan. Et là, tout s'effondre, son coeur est réduit en miettes. Il tente bien de se rattraper, d'inventer une excuse bidon mais c'est trop tard. Le mal est fait. Depuis, ils passent leur temps à se cracher dessus, à se bagarrer quitte à en venir aux poings et à la baguette et à sortir les pires horreurs l'un sur l'autre. Pourtant, ils se cherchent toujours du regard, on besoin de sentir que l'autre est là, pas loin. Ils ne supportent pas que l'autre soit avec une autre personne, que son coeur puisse appartenir à un(e) autre. Ils sont jaloux. Jaloux et possessifs. Et ils s'aiment autant qu'ils se haïssent, ils s'attirent autant qu'ils se dégoûtent. Réminiscences d'une vie passée dont ils n'ont pas encore conscience.
passé ∞ Ariane et Augustine. Les deux jeunes femmes étaient liées comme les doigts de la main et elles s'étaient rencontrées un peu avant l'attaque de Beauxbâtons, à l'école de magie française. Ariane y était de passage pour les négociations, accompagnant quelques autres gryffondors dans la mission diplomatique. Tout de suite, un très bon feeling est passé entre les deux jeunes femmes - qui a mué en amitié profonde et sincère lorsqu'Ariane a sauvé la vie d'Augustine le soir de l'attaque. A Poudlard, elles sont devenues inséparables avec Ardyne et un véritable duo aux mouvements parfaitement coordonnés sur le champ de batailles. Elles travaillaient toujours ensemble et c'était à deux qu'elles étaient le plus efficace. Plusieurs fois, Augustine tenta de prévenir Ariane sur la dangerosité du petit ami de sa soeur mais malheureusement ,cette dernière ne l'écouta jamais. Quand Augustine mourût, la rage d'Ariane vis à vis de Durmstrang décupla et elle se lança encore plus à coeur perdu dans ses missions. C'est cette même rage qui lui permit de survivre à la dernière bataille mais qui, malheureusement ,ne lui suffit pas à survivre à la mort perfide que lui réserva Angus Cromwell.

présent ∞ Si Ariel a toujours eu connaissance de l'existence de Sanaé mais n'a jamais osé l'aborder, ce n'est que depuis récemment que la rousse s'est rendue compte de l'existence de la jeune femme. Il faut dire qu'elle est si discrète qu'elle passe inaperçue dans les couloirs du château. La raison de cette soudaine illumination? Les rumeurs qu'elle a entendu au sujet de sa relation avec Byron Lancaster qui font hurler la féministe en elle. Elle a tenté donc de l'approcher pour lui apporter son aide, de femme à femme mais dès l'instant où elle a croisé cette paire de yeux clairs qui semblaient avoir trop vécu, elle a compris qu'il y avait quelque chose de plus chez la Poufsouffle, quelque chose qui l'attirait vers elle. Et depuis, elle en veut plus. Elle veut la connaître plus, se rapprocher d'elle. De son côté, Ariel se montre un peu méfiante, un peu craintive. Son amie du passé à toujours sa place dans son coeur mais quand elle voit ce qu'Ardyne et Apollo sont devenus et ont fait d'elle, elle a peur. Peur que Sanaé la traite mal également, peur de perdre l'image merveilleuse d'Augustine qu'elle a toujours dans sa tête, dans son coeur.
passé ∞ Autrefois, Ardyne et Augustine étaient des amies très proches. Elles s'étaient rencontrées par l'intermédiaire d'Ariane qui n'avait eu cesse de leur parler de l'autre pendant un petit moment. Tout de suite, les deux jeunes femmes se sont entendues et ont entretenu une relation forte et solide. Ardyne soignait toujours les blessures d'Augustine à son retour de mission et celle-ci agissait comme un chien de garde avec la belle blonde, grognant contre ceux ou celles qui auraient pu dire du mal à son sujet. Augustine avait de sérieux doutes quant à l’honnêteté du petit ami de la Poufsouffle, mais elle n'osa jamais lui en parler, préférant se confier à sa soeur Ariane pour ne pas risquer de blesser Ardyne - à tort. La mort d'Augustine plongea la blonde dans un profond désarroi donc seul Angus et Ariane parvinrent à la sortir, fragilisant cependant considérablement son esprit et son coeur.

présent ∞ Les choses s'étaient très mal passées dans un premier temps entre les deux jeunes femmes. Elles étaient toujours entrain de se crêper le chignon et de se prendre la tête pour un oui comme pour un non en raison de leurs deux personnalités très affirmées. Pourtant, quand Sanaé eut le coeur brisé par Eoin, ce fut étonnement Berlioz qui la consola et la força à se bougger le cul - ses propres termes - pour se relever et aller de l'avant. Depuis, les deux jeunes femmes sont les meilleures amies du monde, presque toujours fourrées ensemble. Alors oui, elles se prennent souvent sur la gueule, elles hurlent et cassent des objets. Mais ça ne change rien à leur relation, et généralement, cinq minutes plus tard elles explosent d'un rire gras et sororal.  Elles s'adorent littéralement et elles ne laisseront rien ni personne se mettre en travers de leur amitié. Girls Powa, bitches!
passé ∞ C'est via Ariane qu'Augustine a rencontré Apollo et si elle a été effrayée quelques instants de voir que son amie fréquentait un garçon dans son genre, elle a bien vite compris son erreur et elle a donné sa chance au garçon - après avoir présenté ses excuses pour sa première réaction. Si Apollo était plus que timide avec la rouquine, cette dernière tentait de faire de son mieux pour le pousser à sortir de sa solitude et d'affronter le monde. Ils étaient amis, et ce malgré leur différence et Apollo a été très affecté par la mort de la française - même s'il a prit sur lui pour consoler Ariane plutôt qu'afficher sa propre peine.

présent ∞ Dire que Byron et Sanaé se détestent est un faible mot. Ils se haïssent littéralement et ne se le cachent pas. Il la considère comme une sale sang-de-bourbe bruyante et sans gêne et pour elle, c'est l'incarnation vivante de tout ce contre quoi elle se bat en tant que présidente des licornes de l'arc-en-ciel. Dès qu'ils se croisent dans les couloirs, ils en viennent aux insultes ou à la baguette et leurs amis sont obligés de les tirer loin l'un de l'autre pour ne pas que cela se termine en véritable carnage. Exit l'amitié qu'ils possédaient dans le passé, aujourd'hui il ne reste qu'une haine sans limite, que deux idéaux qui s'entrechoquent avec violence.
passé ∞ Lùlla et Augustine ne se sont jamais parlées mais elles connaissaient l'existence l'une de l'autre et, bien sûr, se haïssaient. Lùlla était jalouse de la rousse et du fait que malgré tout, elle était la seule dans le coeur de Maxence, la seule qu'il aimait vraiment et Augustine haïssait l'autre française pour avoir attiré dans ses filets son fiancé et l'avoir emmené avec elle à Durmstrang. Les jeunes femmes s'ignoraient quand elles étaient ensemble à Beauxbâtons mais Merlin seul savait à quel point elles avaient envie de s'entretuer. Mais elles ne l'ont jamais fait - ce que l'une comme l'autre regrettait.

présent ∞ Dire qu'elles ne s'aiment pas est un euphémisme. Teagan fut celle qui lança la première pierre en se moquant ouvertement de la rousse et de sa famille, ce qui forcément la fit réagir au quart de tour... son poing terminant dans le visage de la belle brune. Humiliée devant tous, Teagan a décidé de se venger en couchant avec Eoin à une soirée et elle a vu avec satisfaction à quel point cela a affectée la Gryffondor. Depuis, la Poufsouffle tente de croiser la rouquine pour pouvoir se moquer d'elle alors que cette dernière passe son temps à l'éviter. Pas par peur, non. Mais parce que Sanaé sait que si elle la voit, elle la tuera. Elle passera ses nerfs sur elle et elle n'est pas sûre que Teagan se relèvera en un seul morceau après ça.
passé ∞ Les deux jeunes gens ne se connaissaient pas dans le passé, étant dans deux camps différents - ce qui est bien dommage. Nul doute qu'Augustine aurait réussi à faire bouger Ivan, a le réveiller un peu de son état presque léthargique et qu'Ivan, aurait été un bon canalisateur pour la boule d'énergie qu'était la rousse.

présent ∞ Si les deux jeunes ne se sont pas parlés pendant des années, les choses se sont empirées à la fin de l'année scolaire. En effet, pour couvrir Teagan, Lùka a accepté de faire porter le chapeau d'une de ses bêtises par Sanaé - mais cette dernière ne s'est pas laissée faire et a réussi à prouver par A+B que le Serdaigle avait menti pour protéger son amie. Résultat des courses, il en a perdu son rôle de préfet et elle, n'a finalement pas été punie. On pourrait croire que de cette rencontre serait née une haine nouvelle mais non. Lùka a rattrapé Sanaé pour s'excuser auprès d'elle et elle a, finalement, accepté de l'écouter et de lui pardonner. A partir de là, les deux jeunes gens se sont vus presque tous les jours pendant les vacances d'été et ont appris à se connaître et à devenir très proches. Vraiment très proches. Si proches qu'eux mêmes ne sont plus très sûrs de leurs sentiments l'un pour l'autre... Ce qui risque de déplaire fortement à une certaine Teagan et à un certain Eoin.
passé ∞ Les deux jeunes femmes étaient très proches dans le passé et dès l'arrivée de la belle française à Poudlard, elle ressentit le besoin de prendre soin de la brune. En effet, elle voyait bien à quel point celle-ci se sentait mal, écrasée par le poids de sa famille - un sentiment qu'elle ne connaissait que trop bien. Elle fit alors tout son possible pour être à ses cotés et pour la couver comme une petite soeur mais aussi pour la protéger. Elle avait tendance à grincer des dents en présence de son aimé, Mason, ne le supportant pas et trouvant qu'il était un véritable poison dans la vie de la jeune femme. Bien sûr, Scarlett ne l'entendait pas de la même oreille et malgré les tentatives désespérées de la rouquine de lui faire ouvrir les yeux, elle resta aveugle sur la véritable nature du Estermont. La mort d'Augustine fut une épreuve horrible, un véritable traumatisme pour la brune qui se raccrocha d'autant plus à Mason, de peur de le perdre lui aussi à son tour.

présent ∞ Si les jeunes femmes ne se sont pas parlées pendant de nombreuses années, n'ayant jamais eu réellement l'opportunité de le faire, la prise de fonction de Sanaé en tant que dirigeante des licornes de l'arc-en-ciel l'a poussée à observer un peu plus les personnes autour d'elle - et notamment les autres femmes. C'est ainsi qu'elle a fini par remarquer la belle serpentarde et sa relation pour le moins malsaine avec un certain poufsouffle. Depuis, elle s'est mise en tête de les séparer, pour le bien de Saphyr, et s'est fait de cela une mission personnelle. Si au début Saphyr avait tendance à rejeter la rouquin qui se mêlait pour elle de ce qui ne l'a regarde pas, elle a fini par reconsidérer son avis sur la gryffondor et elle l'a recontactée peu après la mort de son frère pour qu'elles apprennent à se connaître un peu mieux. Depuis, une amitié encore fragile mais sincère commence à se tisser entre elles, alors qu'elles se trouvent des points communs et qu'elles s'apprécient sincèrement - bien plus qu'elles ne l'auraient cru.
SIXIÈME ANNÉE | LIBRE | KAREN GILLAN (TUMBLR&LIVEJOURNAL)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dungbomb.fr-bb.com

avatar
PARCHEMINS : 274

Amortentia
L'AMOUR FOU FOUT LA HAINE ENTRE NOUS, L'AMOUR FOU FOUT LE MONDE ENTIER A BOUT.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: WHERE DWELL THE BRAVE AT HEART (gryffondor) ✤ 5/8 de libres.   Ven 24 Jan - 21:01


berlioz ruby morgan  

je me presse de rire de tout de peur d'être obligée d'en pleurer

passé ∞ vingt ans au début de la guerre ҩ trente ans au moment de sa mort (1623) ҩ elle était élève à Poudlard et faisait partie des Garde du Sable ҩ Mariée à Angus Cromwell avec qui elle a eu une fille et un fils ҩ douce ҩ  à l'écoute des autres et de leurs soucis ҩ elle donnait d'excellent conseils ҩ fine observatrice, sauf quand elle était concernée ҩ bien trop fragile ҩ ne voyait que le bien chez les autres ҩ avait un grand besoin d'affection ҩ dévouée ҩ pleine de bonne volonté ҩ elle n'abandonnait jamais ҩ juste ҩ un coeur grand comme le monde et sur la main ҩ un peu peureuse ҩ diplomate ҩ très patiente ҩ réfléchie ҩ un peu timide ҩ gaffeuse ҩ avait le rire facile ҩ ne jugeait jamais les autres ҩ sincère.

Ardyne et Ariane. Deux jumelles, deux soeurs si différentes et pourtant liées comme jamais. Les deux jeunes femmes ont grandi ensemble, sans parents, dans une ferme du nord de l'Angleterre. C'est un oncle moldu qui a accepté de les recueillir à la mort de leur géniteur et qui, malgré leurs pouvoirs, malgré leur différence ne les a pas rejetées. Ensemble, elles ont appris que la vie n'est pas un compte de fait et qu'il faut se donner les moyens de réussir si on ne veut pas finir dans la moise. Envoyées à Poudlard comme leur père avant elles, elles furent réparties dans différentes maisons, Ardyne à Poufsouffle et Ariane à Gryffondor. Ardyne ne met pas longtemps à adorer sa vie au château. Bien qu'elle soit timide et réservée, elle n'a aucun mal à se faire des amis et à s'intégrer auprès des autres. La guerre qui se déclare l'année de ses vingt ans l'effraie mais elle décide néanmoins de rester après ses études à l'école avec sa soeur pour aider du mieux qu'elle peut. C'est d'ailleurs entre les murs du château qu'elle fait la rencontre d'Angus Cromwell dont elle ne tarde pas à tomber follement amoureuse. La mort de sa soeur la pousse dans le plus grand des désarroi et c'est cette perte tragique qui la fait se rattacher avec plus de force et de désespoir à son amant, qu'elle épouse quelques mois seulement plus tard - lui donnant dans la foulée un fis et une fille. Mais ce qu'Ardyne ignore alors, c'est la vraie nature d'Angus et surtout, l'acte irréparable qu'il a commis. La grande Purge et son apogée en 1623 finiront par faire éclater la vérité - et par la même occasion, la vie de la blonde. Angus était en réalité un espion de Durmstrang infiltré à Poudlard - et surtout, le meurtrier de sa propre soeur. Alors que l'homme est jugé puis condamné à mourir, elle sombre dans le plus grand des désespoir et finit par se prendre, ses enfants étant alors séparés et placés dans différentes familles.

présent ∞ vingt ans ҩ excellente danseuse et membre des orphées infernaux ҩ toujours d'excellente humeur ҩ ne parle pas, gueule ҩ fonceuse ҩ un peu gamine ҩ égoïste ҩ attachante ҩ un brin superficiel ҩ moqueuse ҩ adore relever des défis ҩ accro à l'adrénaline ҩ rit de tout, pour ne jamais avoir à pleurer ҩ je m'enfoutiste ҩ brouillonne ҩ petite chipie ҩ insouciante au possible ҩ très drôle ҩ impatiente ҩ ne supporte pas le contact physique et peut rentrer dans de vives colères quand on ne fait ne serait-ce que l'effleurer ҩ sans gêne ҩ a un manque cruel d'élégance et de manière ҩ véritable pile électrique ҩ aventurière.

Berlioz, c'est la tornade blonde de Poudlard, celle qui détruit absolument tout sur son passage. Berlioz, c'est un grand rire gras, une moue un peu chipe, un clin d'oeil au détour d'un couloir. Berlioz, c'est plein de chose mais c'est surtout un sombre secret, un secret qu'elle partage avec la seule personne qu'elle semble ne pas porter dans son coeur - sa propre soeur. Filles d'un agent du ministère qui les délaisse dans un premier temps pour son travail, puis pour une autre femme avec laquelle il repart faire sa vie en les laissant derrière lui, elles sont régulièrement abusée sexuellement et physiquement par leur propre mère. Ne réussissant pas à en parler à qui qui ce soit, elles se referment sur elles-mêmes à ce sujet et n'arrivent même plus à se voir en face l'une comme l'autre, la vision de chacune rappelant à sa soeur ce qu'elle vit. Berlioz, c'est celle qui vit à cent à l'heure à Poudlard pour oublier qu'elle devra rentrer et redevenir une petite fille souillée et abimée. Berlioz, c'est celle qui voudrait être libérée de cette situation mais qui n'a pas la force de s'ouvrir et qui garde pour elle sa blessure, sa souillure. Berlioz, c'est celle qui rêve de douceur et de rires d'enfants, mais aussi d'un bûcher et d'une corde, dont la sensation à son réveil semble persister autour de sa gorge.
passé ∞ Dans le passé, les jeunes filles étaient des jumelles très proches et très soudées. Ayant perdues leurs parents très jeunes, elles s'étaient rapprochées l'une de l'autre, développant une relation fusionnelle. Sachant qu'elles ne pouvaient compter que sur elles-mêmes, elles veillaient l'une sur l'autre - notamment dans les moments les plus difficiles. A Poudlard, elles étaient toujours fourrées ensemble avec Augustine Delcourt et elles partageaient absolument tout. Ardyne était toujours inquiète pour sa soeur qui partait dans des missions dangereuses, alors qu'Ariane faisait toujours de son mieux pour lui rendre le sourire à son retour. La mort d'Ariane a complétement ravagée Ardyne qui ne s'en ait jamais totalement remise .Certes, elle a pu se reconstruire grâce à Angus mais une partie d'elle est morte le même jour que sa jumelle. Inutile de dire quel fut son état quand elle apprit la vérité autour de l'assassinat de sa double...

présent ∞ Adieu la relation fusionnelle, bonjour les soucis! Les deux jeunes filles ne supportent pas de se voir, ni même d'être ensemble ne serait-ce que plus de quelques secondes et pour cause: quand elles se regardent, elles se rappellent les horreurs que leur mère leur fait vivre quand elles sont chez elles et cela les rend tout bonnement malade. Cependant, depuis que ses souvenirs lui sont revenus, Ariel a véritablement besoin de Berlioz dans sa vie mais ne sait pas comment revenir vers elle, comment surmonter toute cette souffrance qu'elles partagent. Berlioz, elle, rejette de plus en plus violemment sa petite soeur, l'ayant même frappée une fois pour qu'elle disparaisse hors de sa vue. Et pourtant, malgré tout, tout au fond d'elles, elles s'aiment toujours... mais ne peuvent plus vivre ensemble.
passé∞ Angus et Ardyne. Ardyne et Angus. Un mensonge devenu réalité, une réalité devenue une tragédie. La première fois qu'Ardyne a vu Angus, elle a eu le coup de foudre pour son sourire en coin, son regard intelligent, ses bonnes manières de prince charmant. Lui, a clairement vu une pigeonne dont il pourrait se servir pour réussir sa mission et obtenir le plus d'informations sur ses ennemis. Oui mais voilà, le coeur à ses raisons que la raison ignore et au fil du temps, il tombe sincérement amoureux de la jeune femme. En effet, il apprend à la connaître, à aimer son rire doux, sa gentillesse désintéressée, sa bienveillance. Il l'aime et il hait ça. Et plus les années passent, plus il s'enfonce dans le mensonge auprès d'elle, l'apogée étant quand il assassine sa propre soeur pour qu'elle ne dévoile pas son double jeu. Il est là pour la consoler, pour l'aider à s'en remettre alors que c'est lui qui est à l'origine du drame. Avec le temps, ils finissent par se marier et par avoir un fils et une fille et ils semblent alors pouvoir mener la vie de famille parfaite - du moins, jusqu'à ce que la Purge ne les rattrape et que la vérité n'éclate. Angus est jugé coupable du meurtre d'Ariane et le monde d'Ardyne tombe en ruines. Lui, finit sur le bûcher, elle, au bout d'une corde. Elle n'a jamais pu lui pardonner mais elle n'a jamais pu également se résoudre à vivre sans lui. Et au milieu de ces horreurs, deux enfants abandonné, séparés, détruits par leurs parents.

présent ∞ Dire que Berlioz a tapé dans l'oeil de Cailean ne serait qu'un euphémisme. Avant même que le blond ne se soit rappelé de sa vie précédente,  il a développé pour la Gryffondor une obsession furieuse et affamée, la désirant plus qu'ardemment à ses cotés. Cependant, il l'a bien observée la belle et il a compris qu'il ne pouvait pas y aller franco et qu'il lui fallait trouver une tactique d'approche fine et rusée pour l'avoir dans ses filets. Maintenant qu'il sait qui ils sont, il comprend mieux ses sentiments pour elle et ne la désire que d'avantage. Mais cette fois-ci, il veut jouer cartes sur table et veut qu'elle rejoigne son camp, qu'ils ne soient plus séparés par des idéaux différents. Et pour ça, il est près à l'éloigner de sa famille - et plus spécialement de sa soeur qui est pour lui la dernière menace à sa réussite. Pour l'heure, il se fait passer pour un ami auprès de la belle blonde, qui n'y voit que du feu. Certes, elle le trouve charmant, certes il est beau et galant mais pour le moment elle n'est pas prête à laisser qui que ce soit se rapprocher d'elle et c'est, peut être, paradoxalement son traumatisme qui la sauvera des griffes de ce prédateur bien trop amoureux pour leur propre bien.
passé ∞ Autrefois, Ardyne et Augustine étaient des amies très proches. Elles s'étaient rencontrées par l'intermédiaire d'Ariane qui n'avait eu cesse de leur parler de l'autre pendant un petit moment. Tout de suite, les deux jeunes femmes se sont entendues et ont entretenu une relation forte et solide. Ardyne soignait toujours les blessures d'Augustine à son retour de mission et celle-ci agissait comme un chien de garde avec la belle blonde, grognant contre ceux ou celles qui auraient pu dire du mal à son sujet. Augustine avait de sérieux doutes quant à l’honnêteté du petit ami de la Poufsouffle, mais elle n'osa jamais lui en parler, préférant se confier à sa soeur Ariane pour ne pas risquer de blesser Ardyne - à tort. La mort d'Augustine plongea la blonde dans un profond désarroi donc seul Angus et Ariane parvinrent à la sortir, fragilisant cependant considérablement son esprit et son coeur.

présent ∞ Les choses s'étaient très mal passées dans un premier temps entre les deux jeunes femmes. Elles étaient toujours entrain de se crêper le chignon et de se prendre la tête pour un oui comme pour un non en raison de leurs deux personnalités très affirmées. Pourtant, quand Sanaé eut le coeur brisé par Eoin, ce fut étonnement Berlioz qui la consola et la força à se bougger le cul - ses propres termes - pour se relever et aller de l'avant. Depuis, les deux jeunes femmes sont les meilleures amies du monde, presque toujours fourrées ensemble. Alors oui, elles se prennent souvent sur la gueule, elles hurlent et cassent des objets. Mais ça ne change rien à leur relation, et généralement, cinq minutes plus tard elles explosent d'un rire gras et sororal.  Elles s'adorent littéralement et elles ne laisseront rien ni personne se mettre en travers de leur amitié. Girls Powa, bitches!
passé ∞ Appartenant à des camps différents, les deux jeunes gens n'ont jamais eu l'occasion de se fréquenter - ce qui est bien dommage. Nul doute qu'ils auraient été de  grands amis si la possibilité leur avait été donnée. Andreï aurait apprécié la gentillesse et le naturel d'Ardyne qui elle, aurait aimé l'authenticité du jeune homme. En plus de cela, ils étaient tous les deux de grands pacifistes qui ne souhaitaient qu'une seule chose que la guerre s'arrête.

présent ∞ Il fut un temps où Berlioz et Heathcliff furent de très bons amis - les meilleurs même. On pouvait les voir rire ensemble dans la grande salle, papoter à la sortir des cours, échanger des verres au cours des soirées clandestines. Ils étaient proches, vraiment très proches. Mais c'est sans compter la jalousie maladive d'Haesel qui vint ruiner totalement cette profonde et sincère amitié. Harcelant bassement son frère et lui faisant d'horribles crises de possessivité, elle le força à rompre tout lien avec la belle blonde, l'éloignant le plus possible d'elle - sans se rendre compte de tout le mal qu'elle faisait. Aujourd'hui, Berlioz méprise Heathcliff, trop blessée pour lui pardonner sa trahison alors que ce dernier s'en veut sincèrement de la manière dont il a traitée la rouge et or. Et elle lui manque. Son amie lui manque terriblement.
passé ∞ Les deux jeunes femmes appartenaient à des camps différents et n'ont donc jamais pu se rencontrer mais nul doute qu'elles auraient été bonnes amies, avec des caractères si semblables. Elles faisaient partie des quelques rares personnes qui, dans ce monde de chaos, avaient conservé une part de douceur et surtout d'humanité.

présent ∞ Les deux jeunes femmes sont de grandes rivales, et dire que tout est de la faute d'Haesel ne serait pas un mensonge. En effet, jalouse de voir son jumeau si proche de la blonde, la brune lui a fait d'horribles crises pour qu'il arrête de la voir, persuadée - à tort - qu'il entretenait une liaison avec elle. Haesel par pure jalouse et par pur égoisme a réduit leur amitié en cendres et Berlioz ne le lui a jamais pardonné. Ainsi, les deux jeunes filles ne cessent de se chercher des noises depuis plusieurs années et de se faire coup bas sur coup bas. En classe, en dehors, partout, elles se font vivre les pires horreurs, par jalousie dans le cas d'Haesel, par rancune dans le cas de Berlioz et il semble que rien ni personne ne puisse les arrêter de se comporter comme elles le font l'une avec l'autre.
passé ∞ C'est par Ariane que les deux jeunes gens firent connaissance et tout de suite, un lien fort naquit entre eux. Ils reconnurent en l'autre la même tendresse, la même douceur et surtout la même fragilité. De plus, ils partageaient cet amour fou et inconditionnel pour la gryffondor qui ne pouvait que les rapprocher. Chez Ardyne, Apollo a trouvé la soeur qu'il n'a jamais eu alors que la poufsouffle s'est trouvé un frère avec qui partager de nombreuses choses, dont sa peur quand Ariane partait en mission. A la mort de la belle blonde, Ardyne tenta de retrouver Apollo, en vain. Elle eut le coeur encore plus brisé de son départ, n'ayant jamais pu lui annoncer ce qui était arrivé, Appolo persuadé alors qu'il était parti qu'elle faisait partie de ce complot pour se moquer de lui qu'il s'était mis en tête.

présent ∞ Le moins que l'on puisse dire c'est que les deux jeunes gens ne s'aiment pas mais alors pas du tout. Et pour cause, non content d'avoir tenté vainement de la draguer, Byron a commis le sacrilège d'oser toucher la belle blonde - ce qui l'a mise dans un état de rage pas possible. Elle en est venue à détruire tout autour d'elle, laissant le blond complétement choqué avant qu'il ne s'enfuit le plus loin possible de la furie qu'elle était devenue. Depuis, il raconte à qui veut qu'elle n'est qu'une hystérique mal baisée alors qu'elle, se retient à grande peine de ne pas le finir à coups de sortilèges dans un coin sombre du château. Une relation pour le moins explosive, qui n'est pas prête de s'améliorer - Berlioz risquant de ne plus pouvoir se contenir si elle apprend la manière dont le Serpentard traite sa plus jeune soeur.
passé ∞   Ardyne et Mason étaient dans un premier temps des amis, les meilleurs amis du monde même. Ils s'entendaient très bien et aimaient à passer du temps ensemble à Poudlard. Mais Ardyne remarqua bien vite - habituée comme elle l'était à observer les autres - que son camarade avait lentement mais surement commencé à changer. Il semblait plus vicieux, plus colérique. Plus sombre également. Elle ne m'y pas longtemps à comprendre que cela était du à sa relation avec la belle Scarlett qui lui retournait visiblement la tête, le rendant fou de jalousie. Elle tenta bien d'en parler avec lui, pour l'empêcher de sombre mais cela ne fit que provoquer sa colère. Après une crise monstrueuse, il manqua de la frapper et elle décida de couper tout lien avec lui à partir de cet instant. Pourtant, quand le garçon mourût, elle ne put empêcher son coeur de se serrer.

présent ∞  Berlioz et Mason sont les meilleurs amis du monde et ils passent leur temps ensemble depuis la première année du jeune homme. Ils sont tous les deux de grands farceurs qui aiment profiter de la vie et embêter gentiment les autres. Ils se comprennent instinctivement et n'ont pas besoin de parler pour mettre en place un mauvais coup. Ils n'aiment pas prendre la vie au sérieux, persuadés qu'elle est trop courte pour être gachée par des questionnements métaphysiques et autres stupidités dans le même genre. Ils se font vraiment confiance mais Berlioz n'ose pas encore parler avec Mason de son secret et pour cause. Quand elle est avec son ami, elle se sent revivre, elle n'est plus la petite fille abusée par sa mère, la gamine pleine de blessures et de fêlures. Elle est enfin Berlioz. Et elle ne veut pas perdre ça. Elle en a tellement besoin.
passé ∞ Ardyne et Scarlett. Scarlett et Ardyne. On peut clairement dire que les deux jeunes filles étaient les meilleures amies du monde et que la présence de l'une était nécessaire à l'autre. Ardyne, c'était celle qui consolait Scarlett quand tous ses proches connaissaient des fins tragiques, quand tout semblait aller mal autour d'elle. Scarlett, c'était celle qui rassurait Ardyne quand sa soeur était loin en mission, quand elle avait peur qu'elle ne lui revienne pas. Douces, aimantes et patientes, elles se reconnaissaient l'une dans l'autre et de leur faiblesse, de leurs tempéraments trop fragiles pour la guerre, elles tiraient leurs forces. Ardyne vécut tout particulièrement mal la mort de sa camarade, persuadée que si elle avait mieux vu les signes, que si elle avait été une meilleure amie, cela ne serait pas arrivé. Elle aurait voulu pouvoir la sauver, mais il était déjà trop tard. Le mal était déjà fait, s'était déjà implanté depuis des années en la personne du terrible Angus Cromwell.

présent ∞ Les deux jeunes filles sont bonnes amies depuis la première année de la serpentarde et leur amitié fait jaser. En effet, elles sont de maisons ennemies et tout semble les opposer et pourtant, le feeling est passé naturellement, instinctivement entre elles. Elles ne se prennent pas la tête quand elles sont ensemble et elles sont capables de parler de tout - ou presque. Berlioz n'a jamais réussi à s'ouvrir à Saphyr sur ce qu'elle vit avec sa mère, trop peureuse que son amie soit dégoûtée d'elle et ne la rejette. Pourtant, cela ne serait pas le cas. Saphyr tient sincèrement à Berlioz et tenterait de la protéger, ne serait-ce que poussée par Scarlett qui ne veut pas perdre une nouvelle fois sa plus proche amie. Amies du passé, amies du présent, elles n'ont pas encore conscience de leur vécu et de la force de leur lien.
SEPTIÈME ANNÉE | LIBRE | tamsin egerton (TUMBLR&LIVEJOURNAL)


Dernière édition par Amortentia le Sam 25 Jan - 4:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dungbomb.fr-bb.com

avatar
PARCHEMINS : 274

Amortentia
L'AMOUR FOU FOUT LA HAINE ENTRE NOUS, L'AMOUR FOU FOUT LE MONDE ENTIER A BOUT.


TON RAPPELTOUT
QUATRE CENT ANS AVANT:
RELATIONS:
MessageSujet: Re: WHERE DWELL THE BRAVE AT HEART (gryffondor) ✤ 5/8 de libres.   Ven 24 Jan - 21:02


dünya esen leyhan

Je dégueule sur la facilité des sentiments

passé ∞ seize ans au commencement de la guerre ҩ vingt-trois ans au moment de sa mort (1620) ҩ fille cachée de la directrice de Durmstrong, son espionne attitrée ҩ détestable ҩ fausse ҩ douée pour se faire passer pour ce qu'elle n'était pas ҩ en recherche de reconnaissance ҩ sans cœur ҩ déterminée ҩ cynique à souhait ҩ perfectionniste ҩ sadique ҩ cruelle ҩ avait le besoin de faire ses preuves ҩ indépendante ҩ intelligente ҩ rusée ҩ perspicace ҩ n'était pas du genre à reculer devant l'adversité ҩ courageuse ҩ fanatique ҩ moqueuse ҩ sans cœur ҩ obéissante ҩ méticuleuse ҩ peu empathique ҩ un brin coquette ҩ combative ҩ rancunière ҩ très envieuse ҩ maligne ҩ machiavélique ҩ dévouée à sa cause ҩ elle a été tuée par Nikolina, qui la prenait alors pour Sofia, pendant la dernière bataille de la guerre, se faisant ainsi prendre à son propre jeu.

Natalia Solberg était la seconde fille de la directrice de Durmstrang et la soeur jumelle de Sofia Romanov. Seulement, sa mère ne lui trouvant aucune utilité, elle fut reniée et envoyée loin de la cour dans un petit village bulgare de sorciers dans lequel elle grandit dans la misère et la difficulté, jusqu'à son entrée à Durmstrang. Là, sa mère lui révéla toute la vérité dans le but de la manipuler et de lui faire miroiter la place de Sofia, dont elle devait se faire passer pour l'amie et surtout, rapporter tous ses faits et gestes à leur génitrice. Ce fut d'ailleurs elle qui révéla à cette dernière le projet d'évasion de la norvégienne, empêchant son amie Ros de partir avec elle et laissant à tous un goût amer sur les lèvres d'une séparation bien trop douloureuse. Espionne émérite, elle intégra Poudlard à de nombreuses reprises et obtint à de très nombreuses reprises bon nombre d'informations capitales pour son camp, ce dont sa mère lui était très reconnaissante, bien qu'elle refusait de la reconnaître comme sa fille légitime. Ce fut au cours d'une de ces missions qu'elle apprit le futur mariage de cette sœur qu'elle jalousait et haïssait tant et qu'elle décida de mettre en place un raid pour le dit-jour, tuant ainsi le meilleur ami de la blonde au cours de la cérémonie. Trois jours seulement plus tard et alors que Poudlard ripostait, elle prit grâce au Polynectar l'apparence de Sofia pour attirer son fiancé dans un piège, le poignardant avant de le livrer à la directrice. Malheureusement pour elle, son propre piège se retourna contre elle car toujours sous l'apparence de Sofia, elle fit la rencontre de Nikolina, la dirigeante de la marche ouest qui, la prenant pour la traîtresse, la tua sans somation. Une fin ironique pour celle qui avait à bien des reprises trompé les autres avec son apparence.

présent ∞ dix-neuf ans ҩ célibataire ҩ membre du pouvoir des cinq ҩ téméraire ҩ manipulatrice ҩ astucieuse ҩ ambitieuse ҩ mauvaise ҩ rancunière ҩ populaire ҩ aime se faire passer pour la gentille fille qu'elle n'est pas ҩ fouineuse ҩ fourbe ҩ aime être sous les feux des projecteurs ҩ cœur de pierre ҩ très jalouse ҩ se tire de toutes les situations possibles ҩ égoïste ҩ sans pitié pour les autres ҩ ne sait pas ce que c'est d'avoir des remords ou des regrets ҩ débrouillarde ҩ déterminée ҩ libertine ҩ aime les ragots en tout genre et surtout, les propager ҩ méfiante ҩ joueuse ҩ caractérielle ҩ fêtarde ҩ observatrice ҩ capricieuse ҩ patiente ҩ pas du tout une personne de confiance ҩ complexe ҩ déteste tout ce qui tient du sentimental ou de la faiblesse ҩ vicieuse ҩ excellente actrice ҩ charismatique ҩ se sert des autres pour parvenir à ses fins ҩ souriante.

Dünya est née en Turquie d'un père sorcier et d'une mère moldue et elle y a vécu jusqu'à ses huit ans, jusqu'à ce que son géniteur ne soit muté en Angleterre. Détestant les moldus, elle tient son statut du sang en horreur et plus encore, sa mère, avec laquelle elle se montre tout bonnement détestable. Se souvenant de toute sa vie antérieure depuis ses onze ans, elle est envahie d'une haine sans nom à l'égard de ses anciens ennemis et elle ne fait pas clairement la distinction entre le passé et le présent, si bien qu'elle s'acharne à Poudlard sur Cordélia Lysaght et sur sa meilleure amie,  Cercei Stonem, lançant des rumeurs plus tordues les unes que les autres sur le dos de ces dernières. Fille populaire et appréciée au château, elle utilise cette fausse image de fille sympathique et agréable pour se faire apprécier et pour obtenir une certaine influence sur les offres. Quelque peu libertine, elle couche avec bien des hommes en prenant tout de même soin que cela ne se sache pas, pour ne pas altérer son image de fille parfaite. Pleine de rancœur et de désir de reconnaissance, elle oeuvre dans l'ombre avec certains de ses camarades pour tenter de ramener un nouveau conflit dans le monde magique et cette fois-ci, obtenir la victoire.
passé ∞ Natalia et Gabriel se connaissaient très vaguement mais un lien très fort les unissait l'un à l'autre. Rien de bien positif, croyez-moi, c'est tout le contraire. En effet, si le Gryffondor ressentait déjà - en raison des propos de Sofia à son égard - une haine féroce à l'encontre de la jeune fille, cette dernière explosa littéralement quand il la retrouva, le jour de son mariage, entrain de menacer sa promise et qu'il se rendit bien vite compte qu'elle venait déjà d'assassiner un de ses meilleurs amis de toujours, couché à leurs pieds. Il voulut se venger, la tuer pour ce qu'elle avait fait mais il n'eut pas le temps que, effrayée par son adversaire, Natalia prit la poudre d'escampette. Ce fut la première fois et dernière fois que leurs routes se croisèrent tout du moins, c'est ce que pensait le jeune homme. En effet, il s'agit bien de la jeune fille qui, déguisée sous les traits de la douce Sofia, a entraîné le jeune homme dans le piège qui lui fut fatal. Toujours fou amoureux de Sofia malgré ce qu'elle avait pu dire ou faire, il est parti à sa poursuite pendant l'ultime bataille, la pensant en danger. Après avoir défait ses ennemis, il s'est laissé prendre dans les bras par cette dernière qui jouait la comédie et elle n'eut aucun scrupule à le poignarder avant de le livrer sans un mot mais avec un rire cruel à la directrice de Durmstrang. Aujourd'hui, seulement quelques personnes connaissent la vérité et malheureusement, il n'en fait pas partie.

présent ∞ Bien que Dünya soit aimée et appréciée par tous au château, Perceval ne peut pas la blairer. Il ne sait pas vraiment pourquoi mais cette fille l'énerve et il s'en méfie grandement. Pour lui, elle est fausse et il n'arrive pas à l'apprécier, malgré le fait que ses amis ne cessent de l'encenser. Elle a déjà essayé plusieurs fois de l'approcher pour devenir son amie, mais il n'a eu cesse de la rembarrer, encore et toujours, n'étant vraiment pas intéressé par le fait de nouer un quelconque lien avec elle. D'autant plus qu'il l'a déjà surprise plusieurs fois entrain de répondre des ragots calomnieux sur le dos de Cordélia. Or, aussi garce puisse-t-elle être par moment, aussi méchante puisse-t-elle être avec lui, elle est la fille qu'il aime plus que tout au monde. La dame de son cœur. Et il ne supporte pas qu'on puisse cracher comme ça sur son dos, ça le met totalement hors de lui. De ce fait, et en raison de la méfiance qu'elle lui inspire, Perceval refuse de passer le moindre instant avec Dünya et la fuit un peu comme la peste. Et il fait bien.
passé ∞ Natalia et Ros se détestaient dans le passé et pour cause. Natalia s'est faite passer pour l'amie de la jeune fille et de Sofia avant de les trahir. C'est à cause d'elle que Ros n'a pas pu partir à Poudlard avec les "mousquetaires" et sa meilleure amie et elle a gardé captive cette dernière jusqu'à une seconde évasion où elle a enfin pu rejoindre les siens, à Poudlard. Autant dire que le lien entre les deux jeunes femmes était on ne peut plus clair : elles ne pouvaient pas s'encadrer. Ros n'a jamais pu lui pardonner sa trahison et a toujours désiré sa perte et Natalia, elle, était secrètement jalouse du fait que Ros puisse être amie avec Sofia. Le lien ambigu qu'elle avait avec sa sœur s'est transposé également sur la pauvre Ros qui en a fait les frais. Elles n'ont jamais eu l'occasion de régler leurs comptes, même pendant le combat au cours du mariage de Sofia et Gabriel où leurs routes ne se sont pas croisées, malheureusement pour Ros qui lui aurait bien réglé son compte.

présent ∞ Les rapports entre les deux jeunes filles sont plus que tendus, voire même haineux et pour cause. Souhaitant faire souffrir Cordélia, Dünya a tenté de se rapprocher de Cercei pour en faire son amie mais malheureusement pour elle, son plan est tombé à l'eau et pour cause : même si la blonde ne se souvenait pas de son passé, elle avait gardé cette méfiance et cette animosité à l'égard de la blonde que tous semblaient appréciés. Tout comme Perceval, elle n'arrive pas à l'encadrer et avec le temps, elles en sont venues à se disputer très souvent. Si Cordélia a pour habitude de snober totalement Dünya, Cercei elle ne se prive pas de l'envoyer bouler et de lui dire régulièrement sa manière de penser. Autant dire qu'elle ne se laisse pas le moins du monde impressionner par cette dernière. Si Dünya s'acharne quand même moins sur elle que sur Cordélia, elle fait tout de même également courir plein de rumeurs sordides sur son dos et essaye de lui pourrir la vie. Autant dire qu'entre les deux, la guerre est bien déclarée et pleinement vécue.
passé ∞ Malgré elle, Pénélope a été la complice de Natalia dans les mauvais tours que cette dernière pouvait bien manigancer contre Poudlard. En effet, cette dernière se faisant régulièrement passée pour une élève de Serpentard, elle la prit pour une camarade comme une autre, voire même pour une amie, et elle a à plusieurs reprises parlé à cette dernière des plans de Poudlard quant à l'avenir, des passages secrets ou même, des failles du château. Natalia, trop ravie d'avoir sous son emprise une jeune fille aussi naïve, se servit d'elle autant qu'elle put et aussi longtemps que possible, préparant grâce à ces informations de sordides manigances.

présent ∞ Dünya et Eurydice font partie du même trio de gares de haut niveau de Poudlard et étant dans la même année, elles traînent très souvent ensemble. Populaires et jolies filles, elles aiment à passer beaucoup de temps à parler garçons et à se remaquiller. Entre elles, le mot d'ordre est l'amusement. Elles sortent souvent toutes les deux après le couvre-feu pour faire la fête jusqu'au bout de la nuit et ne rate pas une occasion de s'éclater comme pas permis. Eurydice n'a cependant pas encore conscience que sa prétendue amie, bien qu'attachée finalement à elle, se sert toujours un peu d'elle, pour acquérir encore plus de popularité et donc de pouvoir sur le château. Pauvre Eurydice, prise au milieu d'un trio diabolique sans même s'en rendre compte.
passé ∞ Sofia et Natalia, probablement un duo central dans l'évolution des événements du passé, deux sœurs qui ont malgré elles changé le cours des choses. Jumelles, elles ont été séparées à la naissance et si Sofia a grandi dans le beau monde auprès de sa mère, la directrice de Durmstrang, Natalia, elle, a grandi loin des regards indiscrets avec son père. Connaissant la vérité sur ses origines, contrairement à son double, Natalia a nourri une énorme haine et une jalousie sans borne à l'égard de cette dernière, si bien que lorsque que sa mère a enfin semblé s'intéresser à elle, lui demandant de surveiller Sofia à l'école, elle n'a pas pu refuser. Elle avait enfin l'occasion de plaire à sa génitrice et de nuire à celle qui avait eu tout ce qu'elle désirait. Elle fit semblant d'être amie avec Ros et elle et dès que le moment se présenta, elle les trahit toutes les deux. Elle fut cependant plus que frustrée de voir la belle brune réussir à s'échapper avec son amoureux et elle se jura de tout faire pour détruire son bonheur. Voilà pourquoi, quelques années plus tard, elle sauta sur l'occasion et avec plusieurs soldats de Durmstrang, ils attaquèrent pendant le mariage des deux tourtereaux. Tuant le meilleur ami de ces derniers, elle atteint presque son but en manquant de peu de tuer Sofia mais cette dernière fut sauvée in extremis par son fiancé. Souhaitant se venger de ce dernier également, elle se servit des quelques cheveux de Sofia qu'elle lui avait arraché en la saisissant par la tête pour se faire passer pour cette dernière et entraîner le jeune Gryffondor vers la mort. Vous l'aurez bien compris, entre ces deux jeunes filles, une longue histoire de haine et de trahison a vu le jour et elle n'est pas prête de s'arrêter.

présent ∞ Dünya et Cordélia. Une histoire de haine pure et dure. Depuis la première année, les deux jeunes filles qui se souviennent de tout ne peuvent pas se voir. Si Cordélia essaye de garder en permanence son sang froid et un masque d'indifférence, Dünya fait tout son possible pour la faire sortir de ses gonds. Elle est aussi celle qui essaye de pourrir la Serpentarde auprès de tout le monde : elle n'hésite pas à lancer de fausses rumeurs sur son compte et elle fait tout son possible pour rendre la vie de sa camarade impossible sachant qu'elle ne peut pas se permettre de l'attaquer de front, Cordélia étant une sorcière plus accomplie et une meilleure duelliste qu'elle. Malheureusement pour Dünya, Cordélia s'est endurcie avec ce qu'elle a vécu et elle se heurte à des échecs, ou pire encore, à un renvoi de balle, la verte et argent étant définitivement plus rusée qu'elle. Dünya n'a pas perdu ses anciens sentiments pour sa soeur, elle en est toujours affreusement jalouse : plus jolie qu'elle, plus douée, plus puissante, elle a envie de la battre, de l'exterminer. Mais ce n'est pas une chose qu'elle réussira aussi aisément. De son côté, Cordélia ignore que Dünya s'est faite passer pour elle dans le passé et qu'elle a tué Gabriel avec son apparence. Comment réagira-t-elle quand elle l'apprendra?
passé ∞ Les deux jeunes femmes ne se sont connues que vers le milieu de la guerre, malgré le fait qu'elles appartenaient toutes les deux au même camp. A la fois rivales et amies, elles aspiraient toutes les deux à la même chose : plaire à la directrice de Dursmtrang et obtenir la reconnaissance et le respect de cette dernière. Tour à tour alliées puis en compétition, les deux jeunes femmes se ressemblaient énormément et étaient parmi les recrues les plus prometteuses du château. Elles savaient toutes les deux que la loyauté de l'autre était sincère et inébranlable et pour cela et malgré la directrice qui s'amusait à les confronter pour voir laquelle des deux était la plus apte à obtenir ses faveurs, elles se respectaient mutuellement.

présent ∞ Viola et Dünya se sont mutuellement reconnues, ayant chacune leurs souvenirs du passé, et c'est tout naturellement qu'elles ont formés une alliance. Avec Eurydice, elles forment un trio de pestes populaires qui tentent d'imposer leur loi à Poudlard, rencontrant toute de même de nombreuses résistances, notamment de la part de Cordélia Dawkins-Buckley ou encore Emory Delaney. Viola et Dünya se sont largement rapprochées et on pourrait considérer que leur amitié est en quelque sorte devenue sincère, autant qu'elle peut l'être entre deux jeunes filles de ce genre là. Ensemble, elles ont rejoint le pouvoir des cinq et en sont probablement les membres les plus fervents et les plus actifs. Elles sont persuadées qu'ensemble elles pourront ramener la directrice et retrouver aux côtés de cette dernière leur gloire d'antan.
passé ∞ Le moins que l'on puisse dire sur la relation entre Natalia et Nathaniel c'est qu'elle fut expéditive. Ils se retrouvèrent opposés pendant la bataille ayant lieu à Poudlard, le jour du mariage de Sofia et Gabriel, et ils se sont affrontés pendant un long et épique combat. Cependant, la jeune fille étant bien plus vile et mesquine que le jeune Poufsouffle a mit fin à ce passionnant combat en utilisant sur son adversaire le tristement célèbre sortilège de la mort. La chute de Nathaniel fut l’élément déclencheur de la suite catastrophique des événements que connurent ses proches et Natalia aurait bien pu se vanter des conséquences de son acte si ces derniers n'avaient pas également entraîné sa propre mort.

présent ∞ Jagger et Dünya. Le jeu du chat et de la souris. Depuis que la jeune fille a posé les yeux sur le blond, elle le veut. Elle veut le posséder totalement, faire en sorte qu'il soit à ses pieds et qu'il ne désire qu'elle, ce qui, autant le dire tout de suite, est on ne peut plus compliqué avec un charmeur tel que Jagger. D'autant plus qu'il semble attiré par l'ennemie jurée de Dünya, Cordélia, et que si cette première venait à l'apprendre, cela la mettrait dans un état de rage pas possible. D'un coté, une prédatrice qui connaît tout de son passé et qui regrette presque d'avoir tué un jeune homme si attirant dont elle ferait bien son quatre heures dans une étreinte sulfureuse et torride. De l'autre, un jeune homme qui ignore qu'il flirte avec son assassine. Où cela pourra-t-il bien les mener? Elle le poursuit, il fuit. Elle semble l'ignorer, il revient. Un jeu dangereux mais terriblement excitant pour les deux parties...
passé ∞ Maximillien et Natalia n'auraient jamais été amis, loin de là. Dans des camps opposés, il était tout ce qu'elle haïssait - un homme honorable, bon et juste - tout comme elle était tout ce qu'il combattait - une vipère mauvaise, mal intentionnée et vicieuse. Ils ne se sont croisés qu'une seule fois au cours de leurs vies, quand il a réussi à remonter la trace de l'espion de Durmstrang qui agissait dans le château et qui réussissait à transmettre de nombreux à l'ennemi. Il allait enfin lui mettre la main dessus mais maligne comme elle l'était, la jeune femme lui glissa entre les doigts, malheureusement. Maximillien s'en est toujours voulu, cette femme ayant causé bien des ennuis à son camp et à ses amis. Il se promit de la retrouver un jour et de la faire payer, mais il n'en eut jamais l'occasion.

présent ∞ Dünya et Ulysse s'entendent relativement bien - aussi étonnant que cela puisse sembler. Au début, la jeune femme s'est rapprochée de lui pour pouvoir atteindre son grand frère - le grand Igor du passé, le monstre -  mais finalement, elle qui ne voulait aucune attache réelle et sincère a fini par s'attacher à lui en quelque sorte. Peut être parce qu'elle se reconnaissait en lui, tous les deux accablés par leurs parents qui les étouffaient dans des devoirs dont ils ne voulaient pas. Elle n'a pas oublié ce que cela faisait d'être l'espionne personnelle de sa mère et elle voit Ulysse se débattre autant qu'elle dans le passé pour plaire à sa famille, comme elle voulait plaire à la sienne. Une sorte de reflet de sa propre situation passé. De son coté Ulysse n'est pas dupe et voit bien que la blonde n'est pas aussi bête qu'elle le laisse croire, et il apprécie énormément la vivacité d'esprit de cette dernière - ne se rendant pas compte de sa dangerosité.
passé ∞ Nikolina n'a jamais appréciée les espions, alors pourtant qu'elle était l'une d'entre eux et leur leader. Elle n'a jamais pu leur faire confiance et les a toujours considérés comme des gens à double face. Voilà pourquoi elle n'appréciait guère Natalia et ne s'en cachait pas le moins du monde, frustrant énormément la jeune fille qui s'en sentait humiliée. Nikolina n'a jamais vraiment reconnue la brune, la traitant comme on traite un objet qui n'a pas grande valeur. Pourtant, à la base, Natalia faisait partie de sa marche, elle aurait dû au moins ressentir un minimum de respect pour elle. Mais non. Et pour ça, Natalia la haïssait. Et des raisons d'en haïr, elle en aurait des nouvelles puisque ce fut Nikolina elle-même qui la tua pendant la dernière grande bataille, la prenant pour sa soeur Sofia, en raison du Polynectar. Une histoire de femmes, une histoire compliquée.

présent ∞ Dire que Dünya hait Nimueh est un euphémisme et elle s'est mise en tête de faire de la vie de la Serpentarde un enfer. Malheureusement pour elle, Nimueh n'est pas le genre de personne à qui ont peur s'attaquer aussi facilement et depuis plus de cinq ans, elle ronge son frein pour tenter de trouver un moyen de toucher cette fille à papa. Et depuis peu, une idée diabolique a germé dans son esprit. Elle a bien vu le petit manège  entre Dylan et la serpentarde et elle se demande s'il n'y a pas moyen d'exploiter cela, de faire de la Poufsouffle la victime de ses manigances.  Après tout, s'il y a une chose que Dünya a bien compris dans sa vie précédente c'est que de s'en prendre aux êtres chers des autres, c'est toujours payant. De son coté, Nimueh évite du mieux qu'elle peut Dünya, ne se sentant pas à l'aise en sa présence. Contrairement à beaucoup d'autres, elle voit le vice dans son oeil, la cruauté dans son sourire. Et elle n'aime pas ça, pas ça du tout.
sixième année | prise |kaya scodelario (tumblr&livejournal)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dungbomb.fr-bb.com


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: WHERE DWELL THE BRAVE AT HEART (gryffondor) ✤ 5/8 de libres.   

Revenir en haut Aller en bas
 

WHERE DWELL THE BRAVE AT HEART (gryffondor) ✤ 5/8 de libres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» MATCH #4 - SERPENTARD vs GRYFFONDOR
» Harry Potter [Gryffondor, 5ème année]
» Max T. Liners [ACCEPTE] ~ Gryffondor (6e année)
» Ginny Weasley (Gryffondor)
» Inscription Gryffondor [MATCH 2]

AMORTENTIA :: LE PASSÉ C'EST LE PRÉSENT ET LE PRÉSENT C'EST LE PASSÉ :: LA GALERIE DES PORTRAITS-